Team Yume Nikki

Forum de la team Yume Nikki, espace de communication et de partage de conseils pour les decks et le jeu en général.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Derniers sujets
» Dessins de Heart
par Heart Dim 10 Déc - 18:54

» Vie perso
par Heart Sam 9 Déc - 17:34

» Le Démon d'un autre monde
par honest Ven 8 Déc - 17:08

» [Fic]L'avènement des Dieux
par honest Jeu 7 Déc - 23:48

» [Fic]L'Achèvement du Destin
par honest Dim 29 Oct - 23:14

» [Fic]Le dernier Esper
par Heart Jeu 26 Oct - 17:03

Sujets les plus actifs
Les aléas des duels de monstre
Vie perso
[Fic] L'ascension des démons
Les aléas des duels de monstre 1
fun card
fun card
Vos animés du moment
Vie perso
Le topic pokémon
Les aléas des duels de monstre 3
Meilleurs posteurs
laura
 
Heart
 
91SteelWolf
 
mentali71
 
honest
 
chadow
 
Yota
 
BigPhoenix
 
StarDust-SD
 
Hoshi
 
Statistiques
Nous avons 20 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est TheDevilzWarrioz

Nos membres ont posté un total de 35584 messages dans 1171 sujets

Partagez | .
 

 [Fic] L'ascension des démons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: [Fic] L'ascension des démons   Dim 13 Juil - 1:17

Rappel du premier message :

yo! Bon, la saison 1 étant terminée, voila la saison 2 de la fic. Je vais tenter de corriger tous les petits points qui semblaient foireux dans la 1ere partie de la fic, donc soyez durs dans vos critiques pour que je ne refasse pas les mêmes erreurs Wink 
petite précision tout de même, à présent, nous aurons comme personnages principaux Laura et Darksky, et de temps en temps angéla. Quant à drago...vous verrez bien^^
sur ce, voila le prologue! Smile 


prologue:
 


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Heart



Messages : 4668
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Dim 22 Nov - 14:13


Chapitre 26 : La révélation de Saya


Le général ordonna à ses hommes de se replier et fit demi-tour lorsque Geb transperça d’un coup de griffe l’un de ses tanks comme un vulgaire bout de papier. C’était déjà le troisième bataillon qui battait en retraite et Laura et Saya commençaient à fatiguer à force de répéter toujours la même chose. Cependant, je n’étais pas totalement d’accord avec le plan d’Hélios. Il suivait aveuglément les conseils de Luminion, mais qui nous disait qu’il était plus digne de confiance que les autres ?
Pour le moment, je me contentai d’obéir, faute de mieux, mais je ne comptais pas en rester là avec ce démon, d’autant plus qu’il avait tenté de me prendre Saya, et ça, je ne pouvais pas le digérer. C’est pourquoi je gardai régulièrement un œil sur mon amie, afin d’être certain de ne plus la perdre. Mais pour le moment, elle ne semblait plus décidée à repartir…comme si elle avait trouvé ce qu’elle cherchait ou que ce quelque chose se trouvait dans les environs…
Soudain, Saya se raidit au milieu de la rue et son regard devint vide.
-Saya, quelque chose ne va pas ? S’inquiéta Laura. Tu es toute blême.
-Non…c’est impossible…Bégaya-t-elle.
-Qu’y a-t-il Saya, tu as vu le futur ?
-Oui Darksky…et nous devons immédiatement partir aider Angéla, elle va avoir de gros problèmes !
Je ne posai pas plus de question et je suivis Saya, entrainant Laura à ma suite qui ne comprenait visiblement pas ce qu’il se passait, mais nous n’avions pas le temps pour les explications. Saya ne s’était jamais trompée dans ses visions et la voir aussi affolée ne présageait rien de bon.
Nous courûmes à travers les rues de Paris sans savoir où nous allions mais Saya semblait sûre d’elle et n’hésitait pas une seule seconde. Notre course effrénée dura une bonne vingtaine de minutes avant que nous arrivions à notre destination : la marie de la ville. Je ne pouvais pas expliquer pourquoi, mais ce bâtiment me mettait mal à l’aise. Peut-être à cause des nuages recouvrant le ciel et lui donnant un air menaçant de maison hantée ou à cause du silence effrayant qui y régnait, mais je sentais que quelque chose n’était pas clair dans toute cette affaire.
Cependant, je me détendis légèrement lorsque je vis Ambre et Maya, les amies d’Angéla, postées devant les grandes portes. Lorsqu’elles nous virent, elles nous invitèrent à les rejoindre.
-Darksky, Laura, Saya, vous tombez à pic vous savez. Hélios vous a demandé de venir en renfort ? Nous demanda Ambre.
-En renfort ? Répétai-je sans comprendre ce qu’elle voulait dire.
-Oui, ces idiots de jumeaux se sont faits capturés alors Hélios nous a demandé de les aider ; me répondit Maya, l’air lassée. June, Drago et Angéla sont déjà à l’intérieur depuis un petit moment. D’ailleurs, c’est étrange, ils auraient dû ressortir depuis le temps…
A peine avait-elle dit cela que la terre se mit à trembler, exactement comme le jour de l’apparition des démons. Je craignais déjà le pire avec une riposte conséquente des démons face aux attaques du gouvernement mais ce que je vis fut bien pire.
Juste devant nous, sorti de nulle part, se tenait Darkness Shadow, le monstre le plus puissant que j’avais eu l’occasion de voir jusqu’à maintenant, peut-être même plus puissant que Gariatron lui-même…
Mon sang se glaça dans mes veines, je vis Ambre et Maya devenir blêmes et regarder avec angoisse vers l’intérieur du bâtiment, Laura activa son pouvoir et une énergie sombre scintilla au bout de ses doigts et Saya n’en demanda pas plus et se précipita à l’intérieur.
Non, Angéla ne pouvait tout de même pas…
Je réalisai soudainement ce qui était en train de se passer et je me précipitai à l’intérieur également, suivi de Laura. Le hall d’entrée était vide mais je pouvais facilement entendre les bruits de pas de Saya montant les escaliers ainsi qu’un vacarme assourdissant provenant de l’étage supérieur.
Alors que nous montions à notre tour au premier étage, une nouvelle secousse ébranla le bâtiment et un lustre tomba du plafond juste derrière Laura qui eut tout juste le temps de sauter en arrière pour éviter l’objet mortel.
Cependant, l’escalier venait de s’effondrer sous le poids du cristal et je me retrouvai séparé de Laura, sans moyen immédiat pour la rejoindre.
-Pars devant Darksky, je trouverai un autre moyen, le plus important c’est d’aller aider Angéla !
-Compris.
Je repris ma course et j’arrivai finalement au premier étage et ce que je vis me sidéra. Au bout du couloir, dans le bureau du maire, Angéla livrait un duel contre Shadow et tous ses monstres venaient de disparaitre devant mes yeux. Saya se trouvait quelques mètres devant moi et tentait de les rejoindre, affolée.
Cependant, Shadow donna un ordre à ses monstres et Angéla fut éjectée de la pièce avec une violence inouïe. Saya n’eut pas le temps de la rattraper et elle s’écrasa sur le sol, ses points de vie réduits à zéro, inconsciente.
-Darksky, Saya, vous venez vous aussi assistez au spectacle qui fera basculer ce monde dans une nouvelle ère, une ère où le destin et Armageddon ne seront plus ? Nous lança Shadow, triomphant.
-Nous sommes encore là je vous signale ! Rétorqua June en activant son disque de duel, prête à défier Shadow.
-Il est déjà trop tard chers élus des dieux, mon plan arrive à se phase finale. Admirez.
Le père de Laura se saisit de la télécommande de la télévision et l’alluma sur une chaine d’information. On pouvait y voir la citadelle originelle, encerclée par des centaines de tank, avions, hélicoptères et même quelques monstres de duel. Hélios avait-il échoué finalement ?
-Le spectacle commence…maintenant !
Lorsque Shadow prononça ces mots, toutes les machines de guerre tirèrent en même temps sur la forteresse et le bruit des explosions retentit jusqu’ici. Les premiers tirs ne semblèrent pas affecter les murs mais plus elle recevait de coups, plus les explosions que j’entendais étaient puissantes, et finalement, une des attaques finit par pénétrer le champ protecteur et forma un énorme impact sur le mur.
Shadow esquissa un sourire. Je ne savais pas comment réagir. D’un côté, je savais que je devais arrêter Shadow, sans quoi les démons nous attaqueraient immédiatement, et d’un autre, cet assaut était ce que j’attendais depuis le début. Je voulais détruire cette épée de Damoclès planant sur nos têtes et en finir une bonne fois pour toute avec ces histoires…
-Shadow, vous ne savez pas ce que vous êtes en train de faire ! S’écria Saya.
-Mais si ma très chère Saya, lorsque le destin de ce monde aura basculé, nous réunirons les démons et ensemble, nous finirons ce que qu’ils ont commencé il y a plus de dix mille ans !
-Dix mille ans…mais c’est !...
A ce moment précis, une ombre noire s’éleva derrière Shadow et deux yeux rouges surgirent de l’ombre. Je reculai d’un pas. Gariatron, c’était lui, le démon originel des ténèbres…
-Oui Saya, tu as compris. Lorsque j’ai réalisé que les humains étaient la cause de mon échec, j’ai créé le grand Léviathan afin qu’il éradique définitivement le destin. Cependant, il a échoué, alors j’ai créé Zorc puis les esprits de la terre immortel dans ce même but. Tous ont échoué dans leur mission. C’est pourquoi, j’ai décidé d’intervenir moi-même dans ce conflit en m’alliant avec Hélios il y a cinq-mille ans mais j’ai échoué à mon tour à cause de vous, élus des dieux.
-Cette succession d’échecs ne doit pas être facile à digérer ; ironisa mon amie malgré la peur visible qui se lisait sur son visage depuis l’apparition du démon.
-J’ai donc revu mes plans lorsque je me suis allié à celui que vous appelez Shadow et j’ai enfin compris pourquoi Armageddon n’a jamais dénié se montrer : il était trop faible et n’a pas jugé mes actions nuisibles à son destin. Cependant, cette fois-ci, il ne pourra pas ignorer plus longtemps notre existence ! S’il le fait, cela signifiera que le destin n’existera plus et qu’il n’a plus aucun pouvoir sur nous ! Quelle que soit l’issue, je sortirai vainqueur de ce combat et personne ne pourra m’en empêcher ! Vous pouvez bien évidemment essayer, mais il est trop tard. Les rouages du destin se sont déjà mis en marche, et cette fois-ci, des rouages que j’aurais créé !
L’ombre disparut tandis qu’au dehors, les coups de feu retentissaient toujours d’après la retransmission et les démons ne faisaient rien pour se défendre. Cependant, après avoir entendu le discours de Gariatron, le doute s’installa encore plus en moi. Devions-nous vraiment combattre Gariatron à présent ? Je voulais certes le faire payer pour ce qu’il avait fait l’année passée, mais s’il disait vrai, alors il n’y avait qu’un seul fautif : Armageddon, le destin régissant ce monde…Il fallait qu’Armageddon soit détruit, j’en étais maintenant convaincu mais…était-ce vraiment la meilleure méthode ?
-Shadow, ce chaos ne sauvera pas ce monde, il ne fera que le détruire ; intervint Drago.
-Précisément, si ce monde est détruit, j’en rebâtirai un nouveau, un monde parfait, où il n’y aura ni Armageddon, ni dieux, ni démons, un monde où nous pourrons enfin vivre en paix !
-Un monde où vous serez le maitre absolu plutôt.
-June, ma chère, si le seul moyen pour obtenir la paix est de devoir m’imposer comme chef suprême, alors oui, je jouerai ce rôle et je…
Shadow fut interrompu dans sa phrase par une nouvelle explosion au loin. Il pencha la tête sur le côté, comme si ce n’était pas prévu et regarda la télévision avant d’écarquiller les yeux.
Devant la forteresse de pierre, un grand dragon or et argent se tenait et irradiait sa lumière tout autour de lui. Il bloquait les tirs ennemis d’une seule main et les renvoyait à leur propriétaire sans même une égratignure. Un homme se trouvait également sur son épaule : Hélios, et le Dragon hiératique parfait !
-Hélios, tu vas encore tout gâcher ! Cracha Shadow fou de rage.
Dans un tourbillon sombre, notre ennemi disparut, nous laissant seuls avec la télévision dont la retransmission s’arrêta au même moment. Fallait-il que nous y allions, nous aussi ? Hélios devait bien être capable de se débrouiller seul mais…même si je ne savais plus quoi faire, je ne pouvais pas rester ici alors que tout se jouait sous la grande forteresse.
June libéra les jumeaux qui étaient ligotés, et le maire ne se fit pas prier pour s’enfuir. Laura arriva par un escalier de secours et ne put que constater l’étendue des dégâts.
-Que…Que s’est-il passé ici ? Bégaya-t-elle.
-Je savais que tout cela n’était pas clair ; râla Satoshi quand June lui enleva son bâillon. Les politiques sont tous les mêmes, des imbéciles ! Nous avons simplement cherché à jouer aux héros et voilà où ça nous a menés !
-Nous avons bien fait de nous méfier on dirait. Si nous n’avions pas insisté auprès d’Hélios…Je ne préfère même pas y penser ; continua sa sœur, pâle comme un linge. Mais dis-moi Drago, comment va Angéla ?
-Elle est vivante, simplement inconsciente et épuisée.
-Tu me soulages, je me serais vraiment sentie mal si elle avait été blessée gravement par notre faute...Mais Shadow doit être arrêté au plus vite. Si les démons passent à l’attaque maintenant, notre monde ne s’en relèvera pas, Armageddon ou pas !
-Oui, mais comment faire ? Vous avez bien vu, avec le pouvoir de Gariatron, il est presque inarrêtable ; se lamenta June.
-Moi, je sais comment faire ; dit soudainement Saya.
Tous les regards se tournèrent vers elle et mon cœur se serra. Je sentais que j’étais sur le point d’apprendre quelque chose que ne me plairai pas du tout. La jeune fille prit une grande inspiration et commença à parler d’un ton solennel :
-Tout le monde, j’ai quelque chose à vous avouer. Je ne suis pas celle que vous croyez.
-Tu…n’es pas Saya ? Demanda Laura, déboussolée.
-Je suis bien Yuiko Saya, mais je ne suis pas une simple lycéenne ou une élue des dieux comme vous le pensez. Je suis l’émissaire de Luminion, et celle qui devra mettre fin à la guerre incessante entre Dieux et Démons.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3377
Points : 3840
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Dim 22 Nov - 15:45

alors la pour saya tu m'as surpris la Shocked
edit : hh co toi sur dn si tu peux j'ai envie de blablater avec toi sur dn



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Dim 22 Nov - 19:58

saya est le perso central de la saison, fallait frapper un grand coup *_*
Oups désolé j'étais en pleine partie de FC hier, j'ai pas vu la fin du message x)


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Sam 28 Nov - 22:50

Non, Saya…tu ne pouvais pas…D’abord Laura…puis toi ? J’avais le sentiment que les démons jouaient avec mes sentiments, me prenant toutes les personnes auxquelles je tenais et ma haine pour eux s’accrut.
-L’émissaire de Luminion tu dis ? Sais-tu ce que cela implique Saya ? Rétorqua Laura. J’ai été l’émissaire de Gariatron et je peux t’assurer que rien de tout ce qu’il t’a promis ne deviendra réalité !
-Et pourtant, il m’a déjà donné ce que je voulais.
-Et que voulais-tu ?
-Simplement pouvoir revoir Darksky.
J’écarquillai les yeux. Alors c’était de ma faute si Saya avait prêté allégeance à Luminion ? Parce que je ne l’avais pas accompagnée lorsqu’elle avait décidé de fuir Hélios ? Si j’avais su que cela la conduirai à faire une telle absurdité, je l’aurais accompagnée sans l’ombre d’un doute !
-Mais ne croyez pas que je suis stupide non plus ; reprit-elle en voyant mon angoisse. Je fais cela parce que je partage les mêmes convictions que lui.
-Les mêmes…conviction ?
-Oui Laura, comme je l’ai expliqué à Darksky, je n’ai pas de parents, ceux-ci m’ont abandonnée et j’ai toujours vécu seule, exclue des autres. J’étais tellement mal insérée dans le présent que j’en venais à voir le futur. Puis sont venus Hélios, Gariatron et maintenant les autres démons. J’ai vécu assez de malheurs dans ma vie pour comprendre ceci : le destin est cruel. Il joue avec vous et vous prend tout ce que vous avez. Ce sentiment qu’est l’espoir n’est qu’une illusion si tout est décidé à l’avance…
-Penses-tu…vraiment cela, Saya ? Murmurai-je, redoutant sa réponse.
-Oui…je le croyais, jusqu’à ce que j’arrive dans ce club cette année.
-Tu veux dire…
-Dans ce club, j’ai enfin eu l’impression d’avoir trouvé ma place, un chez moi. C’est certainement pour ça que mes visions ont cessé, parce que je n’avais plus besoin de fuir la réalité en étant avec vous tous et j’ai réalisé une chose : le destin, Armageddon, n’est pas infaillible et j’en ai eu la preuve. Le jour précédent mon arrivée, j’ai eu une vision. Dans cette vision, il n’y avait pas de club de duel. Il n’y avait que Laura, Darksky et moi.
-Un monde sans le club de duel ? J’ai vraiment du mal à me l’imaginer ; frissonnai-je.
-En vérité, lorsque je suis arrivée ici, je n’avais qu’une mission, retrouver Luminion mais il semblerait que je me sois égarée en chemin. Je me suis tellement amusée avec vous tous que j’en ai oublié la véritable raison de ma venue dans cette ville. Mais Luminion m’a contactée le matin précédent le retour des démons et j’ai voulu fuir pour ne pas vous causer davantage de problèmes. Je suis désolée si j’ai pu vous paraitre lâche…mais je ne savais plus quoi faire. Je voulais vous protéger…mais je voulais remplir ma mission qui aurait mis fin à la guerre, j’ai pensé que !
Elle s’interrompit lorsque je la pris dans mes bras.
-N’en dis pas plus Saya.
-Darksky…
-Tu n’as pas à porter le fardeau du monde, seule sur tes épaules. Même si je ne peux pas concevoir de me plier à la volonté de Luminion, je veux encore moins te perdre…alors je t’aiderai. Nous t’aiderons tous à remplir ta mission.
-Mais tu ne sais même pas…
-Je ne sais peut-être pas en quoi elle consiste exactement, mais je sais que si tu as accepté, alors elle ne peut être que bénéfique. Je te connais Saya, tu es quelqu’un de bien, jamais tu ne mettrais en péril ce monde, pas maintenant que tu as ta place dans le club !
-Ne me ferais-tu pas un peu trop confiance Darksky ? Dit la jeune fille blonde, une pointe d’ironie dans la voix.
Laura s’avança à son tour et sourit à mon amie à sa grande surprise.
-Saya, le but de Luminion est de sauver le monde, alors sache que je suis derrière toi. Plus jamais je ne me plierai à Gariatron.
Drago, les jumeaux et June restèrent en retrait, ne sachant pas s’ils devaient se joindre à nous ou pas, mais leur attention fut prise lorsqu’Angéla entrouvrit les yeux en gémissant.
-Oh ma tête…
-Angéla, tout va bien ? S’inquiéta June.
-Je crois que je suis vivante oui…
Soudain, la jeune fille écarquilla les yeux et s’éveilla totalement, comme prise d’une angoisse soudaine.
-Et…Et Shadow, où est-il maintenant ?
-Parti affronter Hélios ; le répondit Satoshi sans émotion.
-Quoi ? Mais il faut aller le rattraper et…
Angéla tenta de se lever mais grimaça lorsqu’elle s’appuya sur sa jambe et June lui conseilla de rester allonger et lui expliqua la situation.
-Vraiment, Saya, tu as un plan ? Dans ce cas, qu’attendez-vous tous pour le mettre en place ? S’étonna-t-elle.
-Nous avons eu…un léger contretemps ; dit mon amie malicieusement. Mais passons. Mon plan est assez simple en réalité. Pendant qu’Hélios et Shadow s’affronteront, nous en profiterons pour nous introduire à l’intérieur de la citadelle. Une fois rentrés, nous nous occuperons des démons et nous les convaincrons d’arrêter cette guerre avant qu’elle n’ait commencé.
-Ce plan me parait un peu trop simpliste pour réussir ; fit remarquer June, perplexe.
-La simplicité est la clé de la réussite ma chère June ; rétorqua Saya avec un grand sourire.
-Nous sommes tout de même peu nombreux, à six, nous n’y arriverons pas ; rajouta Drago. Darksky, est-ce que tu penses que les autres membres de ton club pourraient se joindre à nous ?
-Il ne devrait pas y avoir de problème, je les contacte.
J’envoyai un message à Miyako, Denys, Julie, Alan, et Iori pour les prévenir et leur demander de se rassembler tous en dessous de la citadelle dans moins de dix minutes. Une fois que tout le monde fut prévenu, Saya reprit la parole.
-Une dernière chose, ne vous inquiétez pas pour Hélios. Il n’en a peut-être pas l’air, mais il saura faire face à Shadow.
-J’espère que tu dis vrai, mon père possède tout de même le pouvoir de Gariatron…
-Oh mais Hélios possède lui aussi un pouvoir terrifiant.
-C’est-à-dire ?
-Vous verrez sur place ; lui affirma Serena en souriant bêtement.
Saya n’ajouta rien et se contenta de sortir du bâtiment. Nous n’eûmes d’autre choix que de la suivre. Angéla récupéra Ambre et Maya au passage et leur expliqua la situation. J’étais vraiment soulagé que Saya nous ait enfin révélé son secret, je la trouvais vraiment étrange depuis son retour. Même si je n’appréciai pas la tournure des événements, je préférai cela à perdre mon amie sans savoir pourquoi et si le seul moyen pour la garder était de faire alliance avec Luminion, alors je le ferais, sans l’ombre d’un doute.
Nous arrivâmes au pied de la forteresse dix minutes plus tard et nous ne pûmes que constater les dégâts causés par le combat opposant Hélios à Shadow. Tout autour de nous, des cratères fumant s’étaient formés et de nombreuses voitures étaient totalement détruites. Dans le ciel, deux dragons s’affrontaient : Atum et Darkness Shadow. Je ne savais vraiment pas qui l’emportait sur l’autre. D’un côté, Atum se mouvait bien plus facilement que le gros dragon de pierre et esquivait aisément les attaques destructrices, mais ses propres attaques ne semblaient pas beaucoup affecter le colosse.
L’armée s’était repliée dans un coin et attendait certainement que l’un des deux combattant soit exténué pour reprendre les tirs contre la forteresse. Nous allions devoir agir vite si nous voulions avoir une chance de raisonner les démons…
Miyako, Denys, Julie, Iori et les UWS arrivèrent juste après nous et furent tout aussi consternés devant le spectacle qui s’offrait à eux.
-Hélios ? Mais que fait-il ? S’étonna Miyako en fronçant les sourcils.
-Il nous fait gagner un peu de temps. Mais écoutez-moi tous maintenant s’il vous plait.
-Saya, que se passe-t-il ?
-C’est très simple Miyako, nous allons mettre fin à cette guerre avant même qu’elle ne commence.
-Très…certainement, mais concrètement ?
-Nous allons nous introduire dans la forteresse et nous nous diviserons en plusieurs groupes. Mais notre but n’est pas le combat, nous devons l’éviter à tout prix. Nous y allons pour négocier la paix. N’utilisez la force qu’en dernier recours.
-Attends Saya, tu veux vraiment y aller ? Demanda Iori inquiète. Je veux dire…Tu n’es pas obligée, tu devrais plutôt…
-Non, je dois y aller aussi. C’est mon plan, je dois y participer.
Je vis Iori grimacer. Pourquoi ne voulait-elle pas que Saya prenne part à l’opération ? Cette fille était décidemment bien mystérieuse et semblait en savoir bien plus que nous…
-Si je peux me permettre, j’aurais une remarque à faire ; déclara alors le grec.
-Oui, je t’écoute.
-Il est inutile que nous y allions tous. Certains doivent rester au sol pour surveiller l’armée où même aider Hélios si les choses tournent mal. Vous comprenez ?
-C’est vrai que j’avais négligé ce détail, mais qui devra rester à terre dans ce cas ?
-Les UWS se chargeront de l’armée, ne vous inquiétez pas de ça.
-Denys et moi allons rester là aussi, nous serons plus utiles au sol je pense ; dit Julie.
-Pareil pour nous ; déclara Ambre. Nous serons plus une gêne en haut, alors ne vous inquiétez pas de nous et foncez.
-Mais si vous avez des problèmes, ce dont je ne doute pas, n’hésitez pas à appeler, nous vous rejoindrons et nous mettrons une belle raclée à ces démons ! Renchérit Maya.
-Mon frère et moi, nous allons aider Hélios. Il a beau être fort, son ennemi est terrifiant…Continua Serena en levant la tête et voyant le dragon d’Hélios projeté sur les murs de la forteresse.
Cela ne laissait donc que Laura, Drago, Angéla, June, Miyako, Saya, Iori et moi, deux pour un démon…C’était peu, mais nous devions avoir la force nécessaire pour les vaincre. Après tout, nous nous étions entrainés jours et nuits pour cette occasion, c’était le moment de récolter les fruits de notre dur labeur.
Je m’apprêtai à dire quelque chose d’encourageant lorsqu’une explosion retentit dans le ciel et je vis le dragon parfait d’Atum être éjecté et s’écraser à l’intérieur du stade. Nous n’avions plus beaucoup de temps…
-Préparez-vous tous, le temps est compté ! Hurlai-je à tout le monde. Conduis-nous jusqu’en haut, Nout, déesse créatrice des cieux !
Je brandis la carte de ma mère et le grand phénix apparut dans le ciel. Shadow le notifia car son dragon se retourna et s’apprêtait déjà à m’attaquer lorsqu’il dû s’interrompre au dernier moment pour esquiver une balle de lumière créée par Atum.
-Viens me rejoindre toi aussi, Trishula, Perfection de la barrière de glace !
Le dragon bleu de Laura vint se placer à côté de l’oiseau de feu, créant ainsi une très étrange sensation de chaleur et de froid en même temps.
-Illumine les cieux, Dragon éclipse Parfait !
-Mets fin à la souffrance, Athéna, Déesse protectrice de la perfection !
Les deux autres monstres parfaits nous rejoignirent. Je montai entre les deux ailes de Nout, Saya derrière moi, tandis que Drago se plaça dans le creux de la main de son dragon, Miyako dans l’autre. Laura alla se poster sur la tête de Trishula avec Iori et Athéna prit Angéla et June dans ses bras.
Nos monstres s’envolèrent, tandis que nos amis restés à terre nous faisaient des signes d’encouragement. Je n’aimais pas vraiment voler ainsi mais c’était le seul moyen pour nous de parvenir à l’intérieur de la forteresse.
Alors que nous étions presque arrivés à l’entrée formé par l’explosion de l’une des attaques de l’armée, je sentis un froid glacial me mordre la peau et cela n’avait rien à voir avec Trishula. Non, c’était souffle vidé de toute chaleur, comme vidé de son énergie.
Je me retournai et je crus que mon cœur allait s’arrêter de battre. En dessous de nous, Atum et Darkness Shadow se faisaient toujours face, mais une troisième entité venait d’entrer en scène ; une ombre, grande, à l’aura maléfique, aux yeux rouges et émanant du père de Laura.
L’ombre devint matérielle et de la peau se forma sur elle. Deux grandes ailes sombres apparurent, ainsi que deux pattes griffues, une longue queue et une petite tête au bout d’un long coup serpentin. Je n’eus aucun doute sur l’identité de cette créature.
-Non, ce n’est pas possible…
La créature rugit et tous mes amis s’arrêtèrent net et Laura laissa échapper un cri de surprise.
-Je suis Gariatron, Démon Originel des ténèbres. Tremblez humains, car le voile des ténèbres va s’abattre une nouvelle fois sur ce monde…


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3377
Points : 3840
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Sam 28 Nov - 23:10

bon je comprend mieux je lui pardonne
P.S hh tu vas avoir une punition pour m'avoir fait jouer bw ( contre l'artiste et kozmo je me suis fait engueuler par lp a la premiere round )



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Sam 28 Nov - 23:31

oui mais lp on s'en fout, il sait jouer que le méta lui et encore :3
tu pardonnes peut-être à saya, mais très bientôt, on arrivera au plus grand tournant de la fic qui débouchera sur l'arc iori qui sera le pivot de la fic^^ avant et après cet arc, il y aura énormément de changements^^


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Dim 6 Déc - 20:55

Le démon venait de renaitre sous mes yeux. Alors que nous l’avions vaincu moins d’un an plus tôt, la créature des ténèbres refaisait surface, plus déterminée que jamais à accomplir son œuvre.
Shadow affichait un visage triomphant tandis qu’Hélios grimaçait en voyant son ancien hôte. Etait-il trop tard ? La terre allait-elle replonger dans une guerre incessante de laquelle nul ne sortirait vivant ?
Je me tournai vers mes compagnons et tous semblaient pétrifiés. Que faire ? Tenter de pénétrer l’imposante citadelle ou aller aider Hélios à se battre ? Nous avions en notre possession les moyens de lutter à armes égales avec le démon, mais si nous faisions ça, ses camarades risquaient de nous attaquer par la suite. D’un autre côté, si nous laissions Hélios seul, Gariatron sortirait vainqueur…Comment avions-nous pu nous mettre dans une telle impasse !
-Je le sens, l’espoir ; s’écria alors Saya en écarquillant les yeux de stupeur.
-L’espoir ? Tu as complètement perdu la tête ma pauvre Saya ! Rétorqua Miyako.
-Non, je ne suis pas folle, il est tout proche…
-Il ? Qui donc ? Lui demanda Laura, sceptique.
-Luminion.
Au même moment une vive lumière émana de la main d’Hélios et fit reculer le démon des ténèbres qui ne s’attendait visiblement pas à une riposte aussi rapide de son ennemi.
-On dirait bien que je ne peux pas te cacher plus longtemps mon vieil ami ; déclara Hélios avec un sourire.
La lumière dans la paume de sa main s’intensifia puis, tout comme l’ombre de Shadow, commença à s’étendre et à prendre forme. Un long coup émergea de la lumière, puis deux mains griffues, deux jambes et des ailes d’or couvertes de fines plumes. Enfin, la tête d’un dragon se forma, une couronne de lumière scintillant sur sa tête. La créature dégageait une aura aussi puissante que celle de Gariatron, à la différence qu’elle était pure et brillante.
-Toi qui t’opposes au destin et évolues dans la lumière la plus pure, je te libère de ta prison éternelle. Brille au milieu des ténèbres et montre-nous la voie qui nous mènera à un avenir plus radieux ! Luminion, démon Originel de l’Eclat !
-Luminion, impossible ! Hurla le démon en crachant une rafale de flammes noires sur l’être de lumière.
Contre toute attente, l’attaque de Gariatron ne toucha jamais sa cible et fut comme absorbée par la lumière entourant le démon de l’Eclat.
-Hélios…je savais que c’était vous qui possédiez le pouvoir de Luminion depuis le début ; murmura Saya.
Un rayon de lumière perça alors l’épaisse couche de nuage, ramenant le soleil sur la ville et la peau noire de Gariatron se mit à fumer, comme si la seule présence de l’astre du jour le brulait. Une voix grave résonna dans le ciel provenant de la créature d’Hélios.
-Je vois que tu n’as pas changé, Gariatron, toujours aussi impulsif.
-Luminion, sale traitre, tu oses te présenter à nouveau devant ton roi ? Cracha le démon des ténèbres, furieux.
-Oui, je suis un traitre, mais nous le sommes tous depuis que nous nous sommes rebellés contre Armageddon.
-Toi…Ne me dis pas que tu t’opposes à moi-même sur Armageddon !
-Mes positions n’ont pas changé depuis cinq mille ans Gariatron. Nous ne pouvons pas vaincre le destin sans aide. Abandonne ta fierté et allie-toi aux humains et nous aurons peut-être une chance. Dans le cas contraire, nous sommes tous perdus !
-Silence, je n’ai que faire de tes considérations Luminion, j’ai tout abandonné pour combattre Armageddon, je ne plierai pas !
Gariatron repassa à l’attaque, mais cette fois-ci, l’intensité des flammes était telle que je ressentais la chaleur de ma hauteur. Elles n’étaient plus noires mais d’un bleu intense. Cependant, Luminion ne bougea pas et se contenta de les arrêter d’une seule main, exactement de la même façon qu’Hélios l’avait fait avec Shadow.
-La force seule ne pourra t’apporter la victoire Gariatron.
-Shadow, détruis-moi ce misérable !
-Mais avec plaisir, je n’avais pas besoin de ton accord pour le faire. Darkness Shadow, Void Beam !
-Riposte Atum ! S’écria Hélios.
Le dragon parfait vint se placer sur la trajectoire de l’attaque de Darkness Shadow et la contra en la faisant dévier vers le ciel ou elle explosa dans un millier d’étoile noire. Je crus réellement que Gariatron allait devenir fou lorsqu’il vit cela.
-Gariatron, tu ne peux pas me vaincre ; dit Luminion très calmement.
Un orbe lumineux se forma au creux de sa main, orbe qui grossit à vue d’œil jusqu’à atteindre la taille d’un gros boulet de canon. Le démon de l’éclat projeta son attaque directement sur Gariatron qui tenta à son tour de la contenir mais il fut rapidement submergé et il disparut dans la lumière en poussant un cri de rage. Lorsque l’attaque se dissipa, je vis Gariatron battre faiblement des ailes pour se maintenir dans les airs, mais il m’était difficile de penser qu’il pouvait encore se battre.
Luminion…il venait de mettre au tapis celui qui avait terrorisé l’humanité pendant trois longues semaines, et tout cela, d’une seule attaque…J’étais vraiment heureux qu’il fût dans notre camp…Mais si tous les autres démons étaient aussi puissants que lui ?
-Saya, Elus des dieux, c’est le moment ; résonna une voix dans ma tête.
Apparemment, je n’étais pas le seul à l’avoir entendue car tout le monde commença également à regarder de tous les côtés pour voir qui venait de prononcer cette phrase.
-Luminion ?
-Je peux contenir Gariatron pour le moment, mais le temps est compté. Dépêchez-vous de raisonner mes frères, sans quoi une guerre interminable commencera. Ne vous inquiétez pas pour Hélios et vos amis, je les protégerai.
Sans en attendre d’avantage, j’ordonnai à Nout de reprendre son ascension vers la forteresse et tout le monde me suivit. Soudain, quelque chose sur les murs de la citadelle brilla et, instinctivement, je me décalai sur le côté. L’instant d’après, un puissant rayon nous frôla et s’écrasa au sol avec fracas.
-Zut, les défenses de la forteresse ne sont pas totalement hors service ; râlai-je.
-C’est ce qu’on verra, Dragon éclipse Parfait, Perfect Beam Light !
De la bouche de dragon violet sortit une salve de flammes rouges qui se heurta à une seconde attaque de la forteresse.
-Laisse-moi faire Drago ; l’interrompit Laura. Trishula, montre-nous ce que tu sais faire !
Le monstre de glace rugit et une brume blanche se forma autour de lui puis les yeux de mon amie prirent un reflet bleu glacé avant que le dragon ne relâche son attaque. La glace ébranla la forteresse et détruisit apparemment le canon qui nous visait puisque le rayon cessa immédiatement.
-Et voilà, alors les démons, qu’est-ce que vous répondez à ça !
-Je suis sûre que tu ne veux pas connaitre la réponse Laura ; la taquina Angéla.
-Ah bah bravo, je crois qu’ils t’ont entendue le génie ; râla Miyako lorsqu’une autre explosion retentit.
Le ciel se couvrit alors de millier de points noirs…Non, ce n’étaient pas de simples points noirs, il s’agissait de monstre, et ils arrivaient par millier !
-Ils ne m’arrêteront pas, Trishula, c’est reparti !
Le dragon de glace attaqua à nouveau et toucha dans le mille. Cependant, lorsque la fumée se dissipa, il y avait autant de monstres qu’avant, toujours plus proches de nous.
-Nout, Flammes divines ! Hurlai-je précipitamment.
Le feu de la déesse consuma une bonne partie des monstres des démons, mais à peine avaient-ils disparus qu’ils étaient déjà replacés, comme des abeilles sortant d’une ruche…
-Ils sont trop nombreux, nous ne passerons jamais ; me lamentai-je déjà.
-Toujours aussi peu combattif Darksky, tu vas voir ce que je leur dis à ces monstres ! Répliqua Saya. Protège-nous, Chaofeng !
Alors que la vague de monstres arrivait sur nous, ils furent tous stoppés à un endroit précis et s’écrasèrent contre un mur invisible, juste devant le monstre de Saya.
-Ils sont coriaces ; lança-t-elle en grimaçant.
-Nous ne pouvons pas passer en force, ça ne sert à rien ; Dit June très calmement. La force ne sert à rien dans une situation pareille, il va falloir faire preuve de stratégie.
-Tu as un plan June ? Parce que je n’aime pas du tout la façon dont tous ces monstres nous regardent ; lui répondit Angéla, pâle comme un linge.
Effectivement, tout autour de nous, des créatures ailées s’étaient accumulées. Elles étaient certes bloquées par la barrière de Chaofeng, mais l’énergie de Saya semblaient s’épuiser à vue d’œil. Le temps était compté car une fois la barrière brisée, nous serions submergés par le nombre…
-Oui, j’ai un plan mais j’aurais besoin de la coopération de tout le monde, et d’une synchronisation parfaite.
Nous acquiesçâmes tous comme un seul et un léger sourire traversa le visage de June.
-Bien, Saya, lorsque je te le dirai, brise la barrière qui retient les monstres.
-Qu…quoi ?
-Fais-moi confiance. Une fois ceci fais, Darksky, tu utiliseras Nout pour repousser les ennemis le plus longtemps possible. Débrouille-toi, mais ne les laisse pas s’approcher.
-Evidemment, j’ai le rôle le plus dur…mais j’y arriverai, compte sur moi.
-Bien, Drago, Miyako, Angéla et moi-même attaquerons tous en même temps. Cela devait être suffisant pour ouvrir une brèche dans ce flot de monstres.
-Tu penses vraiment que nous avons la puissance nécessaire ?
-Je ne sais pas Angéla, mais c’est notre seul espoir. Laura, Iori, la phase finale du plan repose sur vous : je veux que vous vous engouffriez dans cette brèche et que vous remontiez tout en haut. De là, Trishula pourra geler tous les ennemis et on obtiendra un bel effet domino.
-Ca me semble réalisable, tu es prête Iori ?
-O…Oui ; bégaya-t-elle comme sortant de ses pensées.
-Nous ne pouvons pas échouer, Hélios compte sur nous pour raisonner les démons, et nous y arriverons ! S’exclama Miyako.
Nous lançâmes tous un « hourra » général puis Saya, à bout de force, relâcha son bouclier et son monstre disparu, tandis qu’une nuée d’adversaire se précipitèrent sur nous. Je concentrai toute mon énergie que je transmis à Nout. Le phénix rouge vira au bleu l’espace de quelques instants, bleu qui se retrouva dans les flammes ardentes de la déesse qu’elle dispersa tout autour d’elle. Maintenant un flux constant était épuisant, mais je n’avais pas le droit à l’erreur.
Athéna et le Dragon éclipse parfait orientèrent toutes leurs forces vers un seul et même point. Comme June l’avait prévu, ils réussirent à ouvrir un passage dans le flot de monstres. Laura me lança un regard inquiet et je lui souris pour l’encourager. A présent, tout reposait sur ses épaules.
Je vis Trishula s’élever lentement au-dessus de moi et pénétrer à l’intérieur du cercle de monstres.
-Je crois en toi Laura, tu peux le faire…
J’attendis une minute, puis deux, puis cinq mais rien ne se passa. Mon cœur se mit à battre plus vite et je commençai à suer à grosse gouttes. Laura mettait trop de temps, ce n’était pas normal. Et moi qui étais coincé là, à repousser les ennemis…
-June, qu’est-ce qui se passe à la fin, pourquoi Laura met-elle autant de temps ?
Elle me répondit simplement par une grimace d’angoisse. Non, définitivement, ce n’était pas normal. Je ne pouvais pas rester là, je devais y aller moi aussi !
-Delteros, viens nous prêter main forte !
Je me tournai vers Miyako et elle me rendit un regard assassin. Mais je compris ce qu’elle voulait me dire. Je cessai d’attaquer et je m’engouffrai à mon tour dans le gouffre béant tandis que le chevalier de Miyako repoussait les ennemis à ma place.
Je montai, toujours plus haut, toujours plus vite, dans ce couloir de flammes qui n’en finissait pas. Combien de dizaine de milliers de monstres allais-je devoir encore passer avant de sortir ?...
Soudain, une faible lueur me parvint au loin et j’accélérai encore le pas. C’est la que je finis par voir Laura et Iori, aux prises avec des créatures qui semblaient particulièrement coriaces. Je n’hésitai pas une seconde et Nout les dégagea d’un seul coup.
-Darksky ? Que fais-tu là ? S’étonna mon amie.
-Je suis venu te sortir du pétrin, qu’est-ce que tu crois. Je n’ai pas…
-Attention !
Trishula repoussa Nout d’un coup d’aile et plusieurs flèches enflammées me frôlèrent. Je compris alors pourquoi le plan de June ne fonctionnait pas. Ces monstres n’étaient pas stupides et ne suivaient pas bêtement les ordres de quelqu’un, non, ils combattaient réellement, comme des entités indépendantes.
Je levai les yeux pour regarder la forteresse ressemblant à un mirage inatteignable lorsqu’un éclat attira mon regard. Le temps que l’information soit retransmise à ma bouche, il était trop tard.
-L…Laura, derrière toi !
Elle se retourna précipitamment et écarquilla les yeux de frayeur lorsqu’elle vit un rayon sombre foncer droit sur elle.
-Garunix, Avatar, roi Ultime du Feu !
Ce nom retentit dans les airs et un tourbillon de feu s’interposa entre Trishula Parfait et le rayon.
-Ga…Garunix ?
Non, impossible…je ne connaissais qu’une seule personne possédant un tel monstre. Je me rapprochai de la forteresse et je distinguai une forme humaine à travers le trou formé par l’armé, une jeune fille pourtant une jupe courte, un pull blanc et par-dessus, une cape rouge sang.
-Na…Nagisa, est-ce que c’est toi ? Demandai-je plein d’espoir.


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Dim 13 Déc - 14:38

Chapitre 27 : Vent de rébellion

Cela faisait bien dix bonnes minutes que nous attaquions sans relâche cette armada de monstres mais nous ne percevions aucun changement, pas la moindre ouverture ou le moindre relâchement dans le flot continuel d’attaques. Pourtant le plan de June aurait dû fonctionner, ses plans fonctionnaient toujours !
Darksky aussi était parti depuis un petit moment et depuis, nous étions sans nouvelle de lui, et il nous était impossible d’y aller nous aussi, sans quoi le flot de monstre nous submergerait en un instant. Tout ce que nous pouvions faire, c’était espérer que tout le monde allait bien au-dessus de cette masse informe…
A côté de moi, un monstre explosa. Je ne l’avais même pas vu arriver, et sans le chevalier de Miyako, il m’aurait certainement atteinte…
-Bon sang, mais qu’est-ce qu’il fabrique ! Râla la jeune fille aux cheveux flamboyants. Angéla, June, Drago, je ne sais pas si nous pourrons tenir encore longtemps à ce rythme !
-Je le sais bien, mais que pouvons-nous faire de plus ? Demanda Drago tout en faisait disparaitre trois monstres d’un seul coup.
Au même moment, je reçus un appel sur mon portable. Ce n’était pas du tout le moment…mais je ne sais pas pourquoi, quelque chose me disait qu’il s’agissait d’un appel important et je décrochai donc.
-Angéla, Dieu soit loué, tu es saine et sauve !
-Maya, est-ce que tu pourrais rappeler plus tard s’il te plait, je suis légèrement occupée là !
-Je m’en doute bien mais j’ai quelqu’un qui voudrait te parler.
-Quoi, maintenant ? Ça ne peut pas attendre ?
-Non Angéla, c’est maintenant ou jamais ; me dit alors Sherry qui avait visiblement pris le téléphone.
-Qu’y-a-t-il Sherry, un problème en bas avec Gariatron ? Lui demandai-je inquiète de sa présence.
-Certainement moins qu’en haut j’imagine, mais ne vous découragez pas, même si la situation vous parait désespérée, surtout, ne baissez pas les bras !
-S…Sûrement oui, merci pour ce conseil…Dis-je, peu sûre de savoir quoi répondre exactement.
-Une autre chose, une fois que vous serez à l’intérieur, toutes les communications seront coupées, donc je préfère vous le dire maintenant, mais vous ne serez pas seuls, quelqu’un est déjà sur place et saura vous guider.
-Un espion ?
-Angéla, attention !
Le dragon éclipse parfait poussa Athéna sur le côté pour nous éviter une autre attaque et mon téléphone m’échappa des mains sous l’effet de surprise et tomba dans le vide.
-Ce n’est pas vrai, tout mais pas ça ! Je gémis en le regardant disparaitre lentement.
J’allais continuer à me plaindre quand soudain, la masse informe de monstres se dispersa et une étrange pluie d’étoile glacées tomba du ciel. Je levai la tête et mon cœur fit un bond. Des créatures complètement congelées se rapprochaient à grande vitesse, telles des météorites. J’eus tout juste le temps de dire à Drago et Miyako de dégager et nous pûmes nous en tirer sans trop de dégâts, mais nos ennemis, eux, ne furent pas assez vifs et furent emportés comme de vulgaires pierres.
-Que…Qu’est-ce que c’était que ça ? Bégaya Miyako totalement déboussolée.
-Laura a dû réussir…Lui répondit June avec espoir.
-Il n’y a qu’un seul moyen de le savoir, c’est d’aller voir ça de plus près ; lança Drago en partant déjà à leur rencontre avec Miyako.
Je souris à June pour la féliciter de son plan puis nous les suivîmes. Maintenant que l’horizon s’était dégagé, je voyais très bien la grande forteresse grise et elle était encore plus grande que ce que j’imaginais…Je pensais que la citadelle des Dieux était impressionnante, mais ce n’était rien face à cette chose gigantesque flottant dans le ciel.
Devant moi, j’aperçus trois formes se détachant du gris des murs de pierre, certainement Nout, Trishula et…et qui ?
Je fronçais les sourcils pour essayer de distinguer le nouveau venu : un phénix flamboyant, comme Nout, mais surmonté d’une sorte d’armure dorée brillant sous son propre éclat. C’était la première fois que je voyais une telle créature et pourtant, j’avais l’impression de la connaitre…
Nous arrivâmes rapidement à la hauteur de Darksky, Iori, Laura et Saya. Je m’apprêtai à les féliciter eux aussi mais je me retins en voyant leurs expressions figées devant le grand phénix. Etait-ce un ennemi ?
-N…Nagisa ! S’écria soudainement Miyako en pointant la forteresse.
Je me retournai et je vis effectivement la jeune fille dans une des fissures des murs, pourtant une grande cape rouge comme les serviteurs de Pyros. Alors comme ça, ce phénix était bel et bien un ennemi…J’étais sur le point d’ordonner à Athéna d’attaquer lorsque l’ancienne amie de Darksky fit un geste qui me surpris : elle nous fit signe de venir la rejoindre.
Etait-ce un piège ? Certainement puisqu’elle nous avait trahi…mais je repensai soudain aux paroles de Sherry. Le phénix, comme pour nous montrer l’exemple, revint vers sa maitresse sans nous attaquer avant de disparaitre dans une colonne de flammes.
-De toute façon, nous devons rentrer dans cette forteresse ; dis-je en haussant les épaules.
Je pris la direction de l’ex membre du club de duel, puis Drago me suivit avec Miyako. Darksky, Laura, Iori et Saya furent les derniers à se décider.
Nagisa s’écarta lorsque nous nous posâmes sur le sol de la forteresse grise et je pus observer l’intérieur. Il était sobre, un long couloir éclairé avec des torches, des murs de pierre nue, comme à l’extérieur et un sol régulier pour un plafond asse bas malgré la taille de l’édifice.
Tout le monde se mit en ligne devant Nagisa, personne ne sachant exactement quelle position avoir avec elle et je sentais de l’électricité dans l’air, comme si tout aurait pu exploser à n’importe quel moment. Cependant, la jeune fille fit quelque chose qui surprit tous ses anciens camarades de club : elle leur sourit.
-Enfin, ce n’est pas trop tôt, je commençai à en avoir marre de grimacer tout le temps ! S’écria-t-elle en rigolant.
Personne ne répondit rien et elle prit un air ennuyé.
-Bah quoi, vous n’êtes pas content de me revoir dans votre camp ?
-Nagisa…je ne sais pas comment te le dire mais…A quoi tu joues bon sang ! S’exclama Miyako, visiblement furieuse.
-Ah, suis-je bête, c’est vrai que c’était un secret, donc vous n’êtes pas au courant !
-Un secret ? Quel secret ? Lui demanda Laura sur ses gardes.
-Vous vous souvenez du soir où Saya a évoqué la chasse au fantôme ? Et bien, figurez-vous qu’en rentrant chez moi, le vieux m’a fait part d’un plan visant à attaquer les démons de l’intérieur !
Lorsque Nagisa prononça ces mots, la mémoire me revint tout à coup.
-Ne me dis pas…que Sherry a finalement trouvé quelqu’un pour accepter son idée folle ?
-Si, si, mais je dois te dire qu’au départ, ça ne m’emballait pas tant que ça. Mais quand j’ai compris que je pourrais enfin me rendre utile, je n’ai pas hésité une seule seconde, surtout que sinon, le vieux y allait à ma place…
-Et donc…tu as joué les taupes tout en gardant contact avec Sherry, c’est bien ça ? Lui demanda June, impressionnée.
-Tout à fait. Et par chance, il se trouvait que Floges avait prévu d’attaquer le soir de la chasse au fantôme. J’en ai donc profité pour lui faire croire à mes convictions, et ça a marché on dirait, il n’y a vu que du feu cet idiot.
-Mais…Mais tu as quand même essayé de nous tuer ! Rétorqua Darksky.
-Techniquement, je n’avais aucune chance contre vous. Mais je ne pouvais pas griller ma couverture, donc j’ai dû jouer mon rôle jusqu’au bout, j’espère que vous ne m’en voulez pas trop…
Miyako s’avança au-devant des autres, l’air menaçant et Nagisa ferma les yeux, pensant qu’elle allait la frapper, mais elle se contenta de l’étreindre.
-Idiote, tu aurais dû nous en parler avant, tu n’imagines mêmes pas ce que ça nous a fait quand tu es partie…
-Vraiment, je suis désolée, je voulais simplement me rendre utile pour une fois…
-Mais tu es utile, tu es la présidente du club, celle qui nous a tous rassemblés ; répliqua Saya en souriant. Sans toi, le club a bien failli disparaitre.
-Je…Je ne pensais pas que vous teniez tant à moi ; dit Nagisa, étonnée.
-C’est surtout lui qui tenait à toi ; lui lança Laura en désignant Darksky. Tu n’imagines pas la galère dans laquelle tu nous as mis en quittant comme ça le club ! Cependant, je suis vraiment soulagée d’apprendre que tu es toujours avec nous.
-Tu sais Laura, je ne mentais pas, je souhaite vraiment revoir mes parents…Mais je ne suis pas prête à tout sacrifier pour ça, ce n’est pas ce qu’ils auraient voulu. Ils ne voudraient pas vivre dans un monde ravagé par la souffrance.
June s’avança à son tour et prit la parole plus sérieusement :
-Je suis désolée d’interrompre ces joyeuses retrouvailles, mais puisque tu espionnais pour le compte de Sherry, tu as bien du apprendre quelques trucs utiles, non ?
-En effet, j’ai pas mal d’informations, beaucoup concernant les serviteurs des démons, mais également quelques-unes sur les démons eux-mêmes. Ils ne vous ont pas menti lorsqu’ils disaient qu’ils n’attaqueraient pas l’humanité. Leur objectif est uniquement l’anéantissement d’Armageddon. Si les humains se mettent en travers de leur chemin, ils les détruiront, dans le cas contraire, ils les ignoreront tout simplement.
-C’est déjà une bonne chose de ne pas avoir à nous inquiéter de ça.
-Oui, en théorie…mais en ce moment même, l’armée attaque la forteresse et par conséquent, ils sont prêts à répliquer, et croyez-moi, vous ne voudriez pas connaitre toute l’étendue de la puissance renfermée dans cette forteresse…
June grimaça. En effet, c’était une mauvaise nouvelle, mais nous étions justement venus en ayant cela en tête, donc nos objectifs ne changeaient nullement. Cependant, il restait encore une chose que je voulais savoir.
-Nagisa, dis-moi, concernant Floges et les autres, quels sont leurs objectifs à eux ? Parce la dernière fois, ils semblaient plus proches de Gariatron que de ce que tu me décris.
La jeune fille prit un air embêté, comme si elle connaissait la réponse mais qu’elle ne voulait pas nous la dire pour une raison ou une autre.
-Floges, Hurricane, Terra et Kyuryu ne sont pas mauvais, mais disons simplement qu’ils ne peuvent plus avoir confiance dans ce monde qui leur a fait trop de mal et…
Nagisa ne put terminer sa phrase car au même moment, des bruits de pas résonnèrent dans le couloir et la jeune fille nous fit signe de la suivre. Sans discuter, tout le monde prit sa suite et nous nous enfonçâmes dans la sombre forteresse.
Nous marchâmes plusieurs minutes sans nous arrêter, sans voir aucune bifurcation ni porte avant de déboucher dans une grande salle ronde. Les murs étaient peints de scènes représentant la mythologie certainement. Au centre, il y avait simplement un petit autel sur lequel était posé une statue d’or représentant un dragon composé de différents éléments naturels.
La salle débouchait sur de nombreuses autres portes, toutes portant un sigle différent, mais facilement reconnaissable : l’eau, le feu, la terre, la lumière, le vent et les ténèbres, les six éléments du duel de monstre.
Nagisa s’arrêta net et se tourna vers nous.
-Bien, nous voici à la salle principale de la forteresse. Je vous déconseille d’y rester trop longtemps car tous les quartiers convergent ici.
-Donc si je te suis bien, derrière chacune de ces portes, nous trouverons un des démons, c’est bien ça ? Demanda Drago.
-C’est exact. Personnellement, je ne connais que les quartiers de Floges, donc je ne serais pas d’une grande aide ailleurs, mais je pense que nous allons devoir nous séparer si nous voulons gagner du temps.
-Je n’aime pas spécialement l’idée de nous répartir, nous serons bien plus vulnérables ; répondit June.
-Peut-être, mais le temps joue contre nous, nous n’avons pas le choix ; répliqua Miyako. Je peux me charger des quartiers de Floges avec Nagisa.
-Je me charge d’hurricane, j’ai toujours un compte à régler avec lui ; dit June. Angéla, tu es partante ?
-Evidemment, même s’il doit toujours être furieux contre nous…
-Dans ce cas, je vais prendre Kyuryu, ce type ne me plait pas du tout ; continua Drago.
-Il ne reste que Terra alors, Darksky et moi, on peut s’en charger ; affirma Saya. Tu es partant, on va se refaire cette expédition de l’année dernière rien que tous les 2 !
-Une minute, je ne suis pas…Tenta de protester Laura avant d’être interrompue.
-Parfait, je monterai la garde avec Laura ! La coupa Iori, visiblement soulagée de quelque chose.
-Non, ça ne va pas du tout, je…
-Laura, tu n’es pas rabaissée ou quelque chose comme ça, mais tu es sûrement notre meilleur élément, si nous échouons, tu es la seule à avoir une chance de vaincre les démons ; lui dit Darksky en la regardant dans les yeux.
Laura n’eut pas l’air totalement convaincue mais acquiesça tout de même.
Après un dernier regard d’encouragement, nous prîmes tous une direction différente pour aller livrer l’un des duels les plus difficiles de notre vie…



Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3377
Points : 3840
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Dim 13 Déc - 15:41

bon beh sumimasen hh je peux avoir une baffe ?



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Dim 13 Déc - 17:00

pourquoi tu veux une baffe? x)


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Dim 20 Déc - 17:36

Nous marchâmes dans le long couloir pendant plusieurs minutes sans dire un seul mot. Il faut dire que nous étions assez tendues à l’idée que si l’un seul d’entre nous échouait, c’en était fini de nous tous. C’est pourquoi je préférais concentrer mon attention sur l’environnement dans lequel nous avancions pour penser à autre chose. Je remarquai que la structure du couloir était assez semblable à celle de la citadelle des dieux, la glace en moins, ce qui me mettait assez mal à l’aise et faisait ressurgir de mauvais souvenirs en moi.
June me tira de mes rêveries en me montrant une porte sur le côté, la première que nous voyions depuis que nous avions quitté les autres. Après une concertation silencieuse, nous décidâmes de rentrer voir ce qui se cachait à l’intérieur. Heureusement, il n’y avait personne.
La pièce dans laquelle nous venions de rentrer était une simple chambre assez sobre. Il n’y avait qu’un lit, un bureau, une lampe et une armoire, le tout admirablement bien rangé.
Par curiosité, j’ouvris l’un des tiroirs du bureau et je tombai sur quelque chose que je n’aurais pas penser trouver ici : des titres honorifiques de duel. Et il n’y en avait pas qu’un mais des dizaines et des dizaines qui s’empilaient et prenaient la poussière, tous au nom d’un certain Peter Casanova.
-June, regarde un peu ça ; lui dis-je en lui tendant l’un des titres.
-Je…je connais ce type ; me répondit-elle en fronçant les sourcils. C’était un champion régional assez connu mais il a disparu du jour au lendemain sans laisser de trace…
June écarquilla les yeux et sursauta soudainement.
-Non, c’est impossible…
-Qu’y a-t-il June ? Tu sais pourquoi tous ces titres sont ici ?
-Oui, Peter Casanova était le détenteur de la carte de Sophia par le passé…
-Attends, tu veux dire…
Des applaudissements retentirent dans notre dos et nous nous retournâmes précipitamment, sur nos gardes, et nous avions raison de l’être car dans l’embouchure de la porte se tenait Hurricane, un sourire mauvais fendant son visage.
-Félicitation mesdemoiselles, vous êtes les premières à l’avoir notifié, je suis impressionné, moi que pensais que l’humanité avait perdu toute once de raison.
-Vous…jamais je n’aurais imaginé que vous seriez tombé aussi bas…Lui lança June, le ton tranchant.
-Pas plus bas que tous ces insectes qui gravitaient autour de moi lorsque j’étais encore jeune et naïf ma chère June. Je pense d’ailleurs qu’il est impossible de tomber plus bas que ces misérables opportunistes rongés par le vice. Mais assez parlé de moi, vous êtes entré dans ma chambre sans autorisation il me semble, et je suis donc en droit légitime de vous chasser de force d’après vos lois, pour peu qu’elles aient encore une infime valeur dans ce monde.
Hurricane claqua des doigts et un vent puissant se leva. Ma vision se brouilla peu à peu, la pièce devint de plus en plus floue, je me sentis comme écartelée puis tout se calma et revint à la normal. Cependant, je n’étais plus dans la chambre d’Hurricane mais dans une grande arène circulaire, exactement la même que durant mon combat contre Maya et Ambre dans la citadelle des dieux…
June était également là, aussi perdue que moi, tandis qu’en face de nous, Hurricane semblait attendre, un disque de duel en forme d’aile d’oiseau à son bras.
-Au fait mesdemoiselles, laissez-moi vous dire une chose, je ne suis pas dupe quant à vos intentions mais je ne vous laisserai pas faire. Cela fait plus de cinq mille ans que Luminion, Gariatron et les démons se sont séparés et nul ne pourra les réunir à nouveau, je m’en assurerai personnellement !
-Attendez Hurricane, nous ne sommes pas obligés de nous battre ! Lui lançai-je dans un dernier espoir de lui faire entendre raison. Nous voulons simplement que les démons laissent l’humanité tranquille, rien de plus !
-Malheureusement, cela ne va pas être possible, je le crains. L’attaque de tout à l’heure n’a pas été très appréciée pour nos maitres. Je pense que vous devinez la suite.
-Dans ce cas, nous allons les arrêter, coute que coute !
-Je n’en doute pas Angéla, mais pour ça, vous devrez d’abord me passer sur le corps !
-Aucun problème, June, tu es prête ?
Mon amie hocha la tête en signe d’approbation et Hurricane sourit à nouveau lorsque nous nous plaçâmes en face de lui. J’aurais vraiment espéré ne pas avoir à combattre mais apparemment, nous n’avions plus le choix. Ce combat, nous ne pouvions pas le perdre !
-Duel !
-Je prends la main ; s’exclama Hurricane. Je pose un monstre en position de défense face cachée puis je pose trois cartes avant de terminer mon tour !
-Je m’attendais à mieux venant d’un serviteur de Typhos, mais soit, je ferai avec ; raillai-je. J’active le Sanctuaire céleste ! A partir de maintenant, je ne recevrai plus aucun dommage de combat impliquant un monstre elfe. De plus, comme j’ai cette carte, je peux invoquer spécialement depuis ma main Uranus, Agent du Désordre ! Mais ce n’est pas tout, j’invoque à présent Vénus, Agent de la création depuis ma main et je paie 1500 points de vie pour invoquer trois mystiques lumineuses depuis mon deck. Je synchronise également Uranus avec Vénus pour invoquer Athéna, Agent de la paix puis je recouvre deux sphères : apparais, Gachi Gachi Gantetsu ! Grâce à lui, Athéna gagne 400 points d’attaque et passe donc à 3200. Sur ce, je termine mon tour.
Angéla : 2500 – June : 4000 – Hurricane : 4000
-Donc c’est à moi, je pioche et j’active terrain de chasse des Harpies et je continue en invoquant Médium Harpie. Puis l’effet de mon terrain s’active et détruit l’une de vos cartes face cachée !
-Je vais donc activer cette carte ; répliqua Hurricane très calme. Il s’agit d’hommage torrentiel, tous les monstres sur le terrain sont détruits, dont mon
-Je détache un matériel xyz de mon monstre pour éviter la destruction et comme mon monstre synchro a été détruit, je peux invoquer depuis mon deck Athéna !
-Je pose une carte face cachée et je termine mon tour ; grimaça mon amie apparemment à court de ressources.
-Ce duel va être rapide je le sens. Je pioche et j’invoque normalement Pilica, Descendant de Gusto et grâce à elle, je peux rappeler Gusto Gulldo qui a été détruit au tour précédent. Et maintenant, Admirez, Invocation Synchro : Apparais, Daigusto Sphreez ! Par son effet je peux récupérer Pilica de mon cimetière. Maintenant Sphreez, attaque June directement, tourbillon Daigusto !
Comme une tornade, l’attaque toucha June de plein fouet et elle fut projetée en arrière. Heureusement, elle ne perdit par l’équilibre et pu retomber sur ses pieds mais l’attaque ne la laissait pas sans séquelle pour autant et elle grimaçait.
Angéla : 2500 – June : 2000 – Hurricane : 4000.
-June, tout va bien ? Lui lançai-je, inquiète.
-Oui, ce n’est qu’une égratignure, j’ai déjà connu bien pire…
-Vous allez voir Hurricane, je vais vous rendre la monnaie de votre pièce ! Je pioche et j’invoque Mars, Agent de la force ! Par l’effet d’Athéna, vous perdez immédiatement 600 points de vie ! Mais ce n’est pas tout, je vais activer le deuxième effet de la déesse de la guerre : en envoyant Mars au cimetière, je rappelle Athéna, Agent de la paix et vous récoltez encore 600 points de dommages !
Angéla : 2500 – June : 2000 – Hurricane : 2800
-Vous pensez réellement sauver le monde avec aussi peu de puissance ? Ridicule.
-On va voir qui est ridicule Hurricane, j’active la carte magie : Fusion Parfaite ! Protégeons ce monde que nous aimons tant ensemble, Athéna, ne faisons plus qu’une et allions nos forces pour terrasser nos ennemis : Illumine les ténèbres, Athéna, Déesse protectrice de la perfection !
Je sentis un nouvel afflux d’énergie dans mes veines tandis que mon monstre se transformait. L’armure disparut pour faire place à une légère tunique, plus adaptée pour un combat au corps à corps, son épée se transforma en long sceptre et ses cheveux devinrent blond comme les miens.
Ma défense était à présent totale. Le sanctuaire céleste me protégeait des dommages tandis que les deux Athéna formaient un bouclier impénétrable aux attaques et à la destruction. Cependant, June était encore vulnérable et le monstre d’Hurricane le rendait intouchable également. Je devais trouver une solution rapidement si je voulais éviter que ce duel ne s’éternise alors que Luminion se battait toujours à l’extérieur avec Gariatron…
-J’active l’effet d’Athéna, Déesse Protectrice de la perfection pour rappeler Athéna du cimetière !
-Peu importe le nombre d’Athéna que tu invoqueras, jamais tu ne pourras passer Sphreez.
-C’est pourquoi je pose une carte face cachée et je laisse la main à June !
-Je vais me rattraper pour le tour précédent en invoquant Danseuse Harpie et par l’effet de mon terrain, je détruis l’une de vos cartes face cachée !
-Comme tu voudras June.
-Je continue en activant mon piège : Clique Hystérique. Il me suffit de défausser Harpie Harpiste pour la rappeler avec ma Médium Harpie et détruire votre deuxième carte ! Je recouvre à présent mes trois monstres pour invoquer ce monstre : Dragon Fantomatique, Familier de Harpie !
-Encore ce monstre ; ronchonna Hurricane en pensant à son dernier duel contre June.
-Oui, encore lui et il va vous attaquer directement !
Angéla : 2500 – June : 2000 – Hurricane : 800
Cette fois-ci, ce fut au tour d’Hurricane de voler à travers la pièce mais lui, s’écrasa sur le mur en créant un énorme cratère. Il se releva cependant comme si de rien n’était et se mit à rire. J’avais vraiment un mauvais pressentiment pour la suite, ce duel était bien trop simple jusque-là…
-Je termine mon tour en posant une carte face cachée.
-On dirait…que je vais devoir devenir sérieux maintenant…
-Arrêtez de bluffer Hurricane, ce duel est fini, il vous reste 800 ridicules points de vie.
-Oui, je suis acculé, au bord du gouffre, seul, abandonné de tous…
-Qu’est-ce que vous racontez encore ? Lui demanda June, confuse.
-Toute cette souffrance, toutes ces années à méditer ma vengeance, il est grand temps…que je passe à l’action !
Un vent puissant souffla et les yeux d’Hurricane se colorèrent d’un vert émeraude, mais contrairement à ceux de Laura, c’était un émeraude sombre, presque noir, une émeraude dénuée de tout espoir.
-Puisque je suis seul, j’avancerai seul jusqu’au bout de ce chemin, je pioche et j’active la carte magie : Fusion Néant !
-Fu…Fusion Néant ? Bégayai-je.
Je fis un pas en arrière et je déglutis. La dernière fois, cette carte m’avait couté le duel et j’avais failli perdre la vie par la même occasion. Rien que de repenser au dragon de Shadow me donnait des frissons, je préférai ne pas imaginer la créature qui allait apparaitre devant moi…
-Vents célestes, tornades divines, réunissez-vous depuis les profondeurs de mon âme pour créer l’être qui balaiera cette misérable planète et détruira toute forme de vie qu’il rencontrera. Je te somme d’apparaitre, fille des tempêtes, Daigusto Sphreez de l’ombre !
Le monstre d’Hurricane disparut dans un tourbillon de fumée noire et lorsqu’il se dissipa, la jeune fille, auparavant si lumineuse, semblait dévorée par les ténèbres. Sa chevelure avait perdu de son éclat, elle portait une sinistre tenue violette et elle chevauchait, non pas un oiseau vert, mais un dragon noir qui dégageait une aura spécialement maléfique.
-Il est temps de mettre un terme à ce duel, Sphreez, attaque Athéna, Déesse protectrice de la perfection. Shaddoll Storm !
Le monstre d’Hurricane se rapprocha de la guerrière et j’entendis le bruit de métal s’entrechoquant. Mon monstre était beaucoup plus puissant que le mien mais étrangement, ce dernier ne fut pas détruit et continua à croiser le fer avec la déesse.
-La faculté de Sphreez s’active, tu vas recevoir le double des dommages que j’aurais dû recevoir et elle ne peut être détruite au combat !
-Qu…Quoi ?
-Je te l’ai dit Angéla, ce duel est terminé !
D’un revers de la main, Athéna fut repoussée et je la vis se rapprocher de moi à grande vitesse. Alors, c’était déjà fini ? Une fois de plus, j’étais vaincue par la fusion Néant ? Aymeric avait raison finalement, je n’étais qu’une ratée, tout juste bonne à se vanter d’exploits que je n’aurais pu réaliser seule…
-Angéla, n’abandonne pas ! Cria une voix dans ma tête.
Un éclair blanc passa devant mes yeux et je dus les fermer pour ne pas être aveuglée. Lorsque je les rouvris, je me trouvais ailleurs, dans une arène, entourée de milliers de spectateurs. Deux duellistes se faisaient face, et je reconnus l’un d’entre eux : Hurricane.
-Où…suis-je ?
-Tu te trouves dans les souvenirs d’Hurricane, un espace créé par l’affrontement de deux créatures ayant un lien spécialement puissant avec leur propriétaire ; me répondit la même voix que je finis par reconnaitre.
-Socrate ?
-Angéla, désires-tu connaitre l’origine du mal de celui se faisant appeler autrefois Peter Casanova, mais maintenant mieux connu sous le sinistre nom d’Hurricane ?
-Si cela me permet de le convaincre de cesser le combat, alors oui.
-Dans ce cas, observe bien ce qui va suivre, et quoiqu’il arrive, souviens toi que tu ne peux changer le passé.


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Sam 26 Déc - 0:51

La voix disparue dans les cris d’une foule surexcitée et pour cause, Hurricane venait de vaincre son adversaire pendant que j’étais distraite. Le serviteur de Typhos salua ses fans avec un sourire éclatant aux lèvres avant d’aller serrer la main à son adversaire et le féliciter pour ce duel. Puis il se retira dans les coulisses après avoir pris son trophée.
Lorsqu’il ouvrit la porte de sa loge, une jeune femme l’attendait juste devant, les bras croisés, visiblement impatiente. Elle était grande, au moins un mètre soixante-quinze, avait de longs cheveux noirs tirés en arrières, le front dégagé, les yeux bleu marine et une fine bouche entourée de rouge à lèvres. Elle devait certainement avoir la trentaine comme Hurricane et regardait ce dernier d’un œil mauvais. L’homme, au contraire, lui adressa une sourire radieux, comme à ses fans, mais elle ne semblait visiblement pas être une simple fan venue féliciter son héros. Devant son manque de réactivité, Hurricane prit un air embêté.
-Qu’y a-t-il Sophie, tu n’encourages plus le grand Peter Casanova, surnommé Hurricane le grand tourbillon de Gusto ?
-Peter, j’ai beaucoup réfléchi et…je pense que tu devrais arrêter ces tournois ; rétorqua la jeune femme en regardant l’homme dans les yeux.
-Arrêter les tournois ? Mais pourquoi donc ? Ce n’est pas comme si mes talents de duellistes te gênaient, au contraire, je croyais que tu aimais me voir gagner !
-Oui, au début c’était amusant, mais plus maintenant.
-Je ne comprends pas Sophie…
-Lorsque tu as commencé, tu étais encore ce duelliste que j’admirais tant, celui qui pouvait gagner n’importe quoi mais qui gagnait, non pas pour la gloire, mais parce qu’il voulait devenir meilleur. Maintenant que tu as atteint les sommets, je trouve que quelque chose a changé en toi.
-Vraiment ? J’ai l’impression d’être resté le même. Regarde, je t’ai même ramené ce trophée, on pourra le mettre chez nous une fois que nous serons mariés ! Dit-il en lui tendant la coupe.
La jeune femme ne prit pas la coupe mais l’arracha à Hurricane d’un revers de la main devant les yeux ébahis du futur serviteur de Typhos. La récompense du tournoi tomba par terre et se brisa en deux.
-P…Pourquoi as-tu fait ça ? Bégaya Hurricane, encore trop surpris par ce qu’il venait de voir.
-Regarde toi Peter ! Tu n’es plus que l’ombre de toi-même ! Où est passé ce duelliste que j’admirais et que j’aimais ? Où est l’homme qui, par ses rêves, m’a fait rêver moi aussi ? Où est le camarade de classe qui me disait qu’il vaincrait un jour les plus grands en claquant des doigts?
-Mais Sophie, n’est-ce pas ce que je fais en ce moment ? Répondit Hurricane d’une petite voix. Je viens encore de gagner…
-Oui, tu gagnes, encore et toujours, et pourtant, tu es loin d’être le meilleur, tu te contentes de petits tournois régionaux, mais jamais tu n’oseras monter plus haut ! Et tu veux que je te dise pourquoi ? Parce que ce système a fini par te corrompre toi aussi !
La jeune femme s’avançait au fur et à mesure qu’elle disait ses quatre vérités à Hurricane, ce qui obligeait ce dernier à reculer jusqu’à être acculé dans un coin.
-Tu ne désires pas aller plus haut, tu as simplement pris gout à la victoire, alors tu gagnes, encore et toujours le même tournoi, chaque année, parce que tu as peur de perdre, parce que tu aimes la popularité que tu as acquise en devenant champion, parce que la simple idée de ne pas être déjà le meilleur t’effraie, alors tu te convaincs que tu l’es, mais je vais te le dire moi, tu n’es rien de plus qu’un champion de seconde zone qui n’ira jamais plus haut tant qu’il se contentera de se donner en spectacle a des fans qui le laisseraient tomber s’il perdait !
La dénommée Sophie s’arrêta là dans ses reproches et tourna les talons, laissant Hurricane seul dans ce couloir. Il était livide, avait le regard vide et tremblait comme une feuille. Puis, après plusieurs secondes, il se releva lentement, prit les deux morceaux de son trophée et entra dans sa loge où il s’assit devant son miroir et se prit la tête dans les bras.
Sans prévenir personne, il jeta son trophée contre le mur et ce dernier se brisa en mille morceaux. Il était rouge de colère, mais je devinais facilement que la seule personne à qui il en voulait, c’était à lui-même. Il sortit ensuite une carte de sa poche que je reconnus immédiatement : Sophia, la regarda quelques instants, puis la remit dans sa poche et sortit de la pièce d’un pas déterminé.
La vision se brouilla et lorsqu’elle redevint nette, j’étais sur un toit, certainement celui du même bâtiment, et la jeune femme se trouvait là, assises au bord du vide, regardant tristement un pendentif qu’elle portait autour du cou.
Derrière moi, une porte s’ouvrit brutalement et je vis Hurricane arriver en trombe, essoufflé. Son amie se retourna également et écarquilla les yeux.
-C.…Comment…
-Je viens…de faire…le tour…du bâtiment…pour te trouver ; articula Hurricane en essayant de reprendre son souffle.
La jeune femme de répondit rien et un long silence s’installa entre les deux personnes avant que le serviteur des démons ne le rompe :
-Tu avais raison Sophie, je me suis égaré. Je me suis laissé aveugler par la gloire et le succès. Sans m’en rendre compte, j’avais peur de perdre, et par la même occasion de perdre tous mes fans, et de te perdre aussi…
-Me perdre…moi ? Répéta la jeune femme, étonnée.
-Oui, parce que je me suis souvenu qu’il y a longtemps, tu m’as dit que lorsque je serai devenu le meilleur, tu m’épouseras.
La jeune femme rougit, visiblement gênée d’avoir dit ceci, mais Hurricane n’en tint pas compte et ressortit la carte de Sophia de sa poche.
-Tu te souviens, tu m’as dit lorsque nous étions au lycée que cette carte revenait naturellement au meilleur duelliste qui croisait son chemin. Cette carte ne m’a jamais quitté, et elle ne me quittera jamais, car je serai le meilleur. Dès demain, j’irai m’inscrire au tournoi national, et lorsque je gagnerai, j’irai à la coupe du monde, et j’en sortirai victorieux puis nous pourrons tenir notre promesse, tu es d’accord avec ça, Sophie ?
L’amie d’Hurricane ferma les yeux et pendant un instant, je crus qu’elle allait refuser, mais elle se contenta de lui sourire légèrement à son tour.
-Hurricane, le grand tourbillon gusto hein ? J’attends avec impatience le jour où tu seras au sommet. Mais n’oublie pas, lorsque tu seras au sommet, tu devras faire ce que tu m’as dit : changer cette société corrompue de l’intérieure car seul le meilleur peut réaliser ce miracle.
-Oui, je tiens toujours mes promesses.
Hurricane tendit une main chaleureuse à son amie. Cette dernière se leva mais au même moment, un vent puissant souffla et déstabilisa la jeune femme qui, avant de comprendre ce qui se passait, basculait dans le vide. Sans réfléchir, Hurricane, terrorisé, se courut vers elle, mais fut repoussé par les hélices d’un hélicoptère de la télévision venant l’interviewer et il rata la main de la jeune femme de peu. Oubliant totalement où je me trouvais, je me précipitai également mais sa main passa à travers la sienne, comme si ce n’était qu’un fantôme, une illusion.
Alors qu’Hurricane hurlait le nom de son amie, je crus distinguer ses derniers mots dans le vacarme assourdissant qui nous entourait :
-Tu y arriveras Hurricane, tu es le seul à pouvoir le faire, je le sais, tu es le meilleur après tout…
La vision s’arrêta net et je me retrouvai à nouveau dans l’arène, Athéna fonçant sur moi. Cependant, après avoir vu cela, je sentais en moi une volonté nouvelle, celle de sauver Hurricane, car j’avais très bien saisi ses vraies motivations et je pouvais les comprendre. C’est pourquoi je devais lui montrer qu’il faisait fausse route, et pour cela, il n’y avait qu’une seule méthode : le vaincre !
-Athéna !
Mon monstre reprit ses esprits et s’arrêta à un cheveu de ma figure avant d’aller se replacer sur le terrain, sans aucune égratignure.
-Par l’effet du sanctuaire céleste, je ne reçois moi non plus aucun dommage de ce combat !
-Tu es peut-être protégée, mais ne crois pas que j’en ai fini avec toi. Je m’occuperai de June en premier si c’est ce que tu veux ; cracha notre ennemi. Ensuite, j’irai m’occuper de ce monde !
-Hurricane, ou plutôt devrais-je dire Peter Casanova, pensez-vous vraiment que ce que vous faites soit le dernier souhait de Sophie ?
Le serviteur de Typhos devint blême lorsque je prononçai ce nom et fit un pas en arrière.
-Co…Comment connais-tu ce nom ? Bégaya-t-il, tremblant.
-Je le connais, c’est tout, et je sais aussi que votre but en tant que duelliste était d’atteindre les sommets pour changer ce monde de l’intérieur.
-Tais-toi, je ne veux pas entendre ça…
-C’était la promesse que vous aviez faite à votre amie d’enfance, Sophie, n’est-ce pas ?
-Tais-toi…
-Cependant, après sa mort, vous vous êtes tourné vers quelque chose de plus…radical.
-S’il te plait, arrête, je ne peux pas…
-Regardez-vous Hurricane ! Où est passé le grand champion ne désirant qu’à s’élever plus haut ? Où est passé Hurricane, le tourbillon de Gusto !
-Cet Hurricane-là est mort en même temps que Sophie, il ne reste qu’une coquille vide ne vivant que pour venger celle qu’il aimait et vous êtes sur mon chemin, alors je vais vous faire disparaitre vous aussi ! Je pose deux cartes face cachée et je termine mon tour !
-Très bien, on dirait que je n’ai pas le choix alors ; rétorquai-je calmement. Il est temps d’en finir ! June ?
-Utilise mes monstres comme bon te semble Angéla !
-C’est parti, il est temps d’ouvrir les yeux d’Hurricane, j’invoque depuis ma main les Ailes de Socrate !
Au-dessus de nous, le tonnerre se mit à gronder et mon dragon apparut dans une lumière aveuglante. Il était si grand qu’il emplissait presque tout l’espace et notre adversaire continua à reculer en le voyant, de plus en plus terrifié.
-Je fusionne les ailes de Socrate avec le Dragon Fantomatique, familier de Harpie ; Père de l’Atlantide, Dragon des légendes, alliez vos forces pour ne faire plus qu’un seul être capable de renverser le cours du destin : Apparais, Dragon Familier de Socrate !

Je vis le monstre de June grossir, encore et encore, jusqu’à atteindre la taille de Socrate, la chaine autour de son cou se brisa et des flammes ardentes surgirent de sa gueule, maintenant aussi grande qu’un homme.
-Lorsque ce monstre est invoqué sur le terrain, toutes les cartes magies et pièges de notre adversaire sont réduites en fumée ! S’exclama June. Aller, plumeau du dragon familier de dame harpie !
Les deux seules défenses d’Hurricane, Force de Miroir et Prison Dimensionnelle, venaient d’être réduites à néant.
-C’est terminé Hurricane ! Nous nous exclamâmes d’une seule voix. Lorsque Dragon familier de Socrate combat, il annule les effets de sa cible !
-Co…Comment ?
-De plus, il me suffit de retirer le dragon fantomatique, familier de Harpie de mon cimetière pour que notre monstre gagne 2000 points d’attaque ; ajouta June.
-5000 Points d’attaque ? C’est…
-C’est la voie que vous n’avez pas décidé de suivre, la voie menant au sommet Hurricane !
-Le…sommet ?
-Dragon Familier de Socrate, Anéantis les points de vie d’Hurricane, Harpie’s Feather !
Notre dragon attaqua le monstre parfait d’Hurricane avec une rafale de flammes bleues. Ce dernier tenta de résister mais il ne pouvait rien faire contre l’alliance de nos forces et fut balayé en même temps que les points de vie du serviteur du démon.
Le duel était terminé, nous l’avions gagné, mais je ne me sentais pas totalement satisfaite de moi-même. En face, Hurricane était debout, comme figé, regardant dans le vide devant lui, les yeux dénués de vie. Je m’approchai prudemment de notre ennemi malgré les avertissements de June et ce dernier tourna la tête vers moi.
-J’ai…j’ai perdu…Sophie avait donc raison ? Suis-je incapable de changer ce monde ? Sophie doit bien se moquer de moi de là où elle est, moi, Hurricane, le tourbillon gusto, le seul champion n’ayant jamais osé sortir de sa ville…
-Hurricane, ce n’est pas parce que vous avez perdu un duel que tout est fini. Une défaite doit vous rendre plus fort au contraire.
Je fouillai dans ma poche et j’en sortis une carte que je tendis à notre ennemi. Lorsqu’il la vit, son regard s’illumina soudainement.
-Sophi…a ?
-Je crois que cette carte vous revient, je n’en ai plus l’utilité, et j’ai cru comprendre qu’elle était importante pour vous.
Tremblant, Hurricane attrapa la carte et je vis une larme couler sur sa joie, larme qu’il tenta d’essuyer aussitôt mais qui fut immédiatement remplacée par une autre.
-Je…Je suis désolé…Finit-il par dire après un moment de silence. Je pensais qu’avec l’aide de Typhos, je pourrais enfin réaliser le souhait de Sophie, mais je me suis égaré et j’ai laissé mon désir de vengeance prendre le dessus…
Une secousse ébranla la citadelle et je me tournai vers June qui me lança un dernier regard pour me dire de me dépêcher.
-Allez-y, derrière cette porte, vous trouverez les démons. Je ne peux plus rien faire pour vous empêcher de passer, mais promettez moi une chose : que vos actions d’aujourd’hui changeront le monde. Je n’ai pas le pouvoir de réaliser la dernière volonté de Sophie, mais vous pouvez le faire, je crois en vous, seuls les plus forts ont le pouvoir de modeler un monde nouveau.
-Je peux vous le promettre Hurricane, nous réaliserons ce rêve pour vous et pour Sophie.
Le serviteur de Typhos nous lança un dernier sourire tandis que nous franchissions la grande porte menant à notre destin. Nous allions enfin faire tomber cette épée de Damoclès planant sur nos têtes depuis bientôt six mois. Il était temps de mettre un terme à cette guerre insensée avant même qu’elle n’ait commencé.


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Mar 29 Déc - 22:04

Chapitre 28 : Flammes du Désespoir



Nagisa était vraiment revenue parmi nous ? J’avais encore du mal à le croire. Au fond de moi, j’étais contente de revoir notre présidente, mais je savais également que cela signifiait que j’allais devoir rendre la casquette de présidente du club de duel, et quelque part, je ne me voyais pas redevenir un simple membre. Lorsqu’Hiroki était apparu, j’avais enfin réalisé à quel point j’avais été bête de mettre un terme à tout ça et je voulais sincèrement reformer ce club que j’aimais tant. Mais maintenant que la véritable présidente était là, qu’allais-je devenir ?
-Dis Miyako, je dois te remercier pour ce que tu as fait ; me dit soudain Nagisa en me tirant de mes pensées.
-Me…remercier, moi ? Mais pourquoi ? Lui demandai-je, surprise.
-Pendant que j’espionnais les démons, j’ai gardé contact avec le vieux et il m’a tout raconté, il m’a dit comment, grâce à toi, le club avait survécu.
-Oh, ce n’est rien, je voulais simplement…enfin, tu vois, je n’avais pas envie que tout disparaisse avec toi et pour ton retour, je voulais…
-Miyako, tu devrais être plus honnête avec toi-même ; m’interrompit-elle en se plaçant juste devant moi pour me barrer la route.
-Je…Je ne vois pas de quoi tu veux parler Nagisa ; rétorquai-je en évitant soigneusement son regard.
-Aller Miyako, avoue-le, tu as pris la tête du club plus pour toi que pour moi, je le sais ! Continua-t-elle avec un large sourire.
-Mais non, vraiment, je te jure que…
-Mais je ne t’en veux pas tu sais. C’est tout à fait normal que tu aies eu envie de reprendre ce club, tu es une présidente bien plus légitime et douée que moi après tout.
-Qu’est-ce que tu vas chercher Nagisa, c’est ton club à présent, je n’ai aucun droit de…
-Je te taquine, je sais bien que tu n’as aucune envie de prendre ma place définitivement. Et puis, même si tu le voulais, l’année prochaine, je reprendrai ma place ; termina-t-elle avec un clin d’œil malicieux.
Je soupirai puis je repris ma marche dans le long couloir de la citadelle, faisant semblant d’être lassée d’autant de gaité chez Nagisa, mais en vérité, j’étais vraiment soulagée de la voir comme ça plutôt que froide et sans pitié.
Pendant que nous continuions note route, la jeune fille me demanda beaucoup de nouvelles du club, comment je l’avais géré en son absence, comment s’était passé notre entrainement puis quelle avait été l’issue du tournoi inter-école. Je me contentai de répondre le plus simplement possible, mais je vis une légère déception dans ses yeux quand je lui dis que, même si le tournoi était inachevé, nous l’aurions perdu à coup sûr.
Pour éviter d’avoir à trop parler, je lui demandai comment, elle, avait vécu ces dernières semaines et étrangement, elle ne m’en dit pas que du mal.
-Jouer les dépressifs quand tu ne l’es plus, je peux t’assurer que ce n’est pas drôle tous les jours ; se plaignit-elle. Heureusement, je n’étais pas la pire recrue, donc j’avais relativement la paix sur les entrainements et tout ça, mais bon sang, qu’est-ce qu’ils sont désagréables ici ! Oh mais attends…
Nagisa se figea devant moi et ne dit plus un seul mot.
-Quoi, tu as vu un ennemi ?
-Non, mais je viens de me rendre compte…que je commence à parler comme toi !
-Hein ?
-C’est affreux, je deviens comme toi ; commença-t-elle à se lamenter en se prenant la tête dans les bras.
-Eh, une minute, en quoi est-ce que c’est mal de devenir comme moi !
- « Bon sang, vous êtes désespérants », « bon sang, vous me fatiguez, je rentre moi », ce genre là ; m’imita-t-elle alors.
En temps normal, je me serais énervée, surtout si ça avait été Saya, mais je ne sais pas pourquoi, Nagisa me fit rire cette fois-ci. Oui, je riais aux éclats, sans pouvoir m’arrêter, si bien que la jeune fille se mit à rire également à son tour.
Nous tentâmes bien que mal de nous calmer rapidement, après tout, nous étions quand même dans la citadelle originelle, un endroit où la mort nous guettait à chaque porte. Mais être avec Nagisa me mettait étrangement de bonne humeur…de meilleure humeur que lorsque j’étais avec Saya du moins.
Une fois redevenues sérieuses, nous reprîmes notre marche à travers la citadelle jusqu’à arriver dans une grande pièce toute en longueur, avec deux tables occupant la moitié de l’espace, un peu comme la salle commune de Poudlard. Nagisa me dit que c’était ici que tous les serviteurs de Pyros se réunissaient et que, si nous voulions trouver Floges, il nous fallait prendre la porte en face de nous, à l’autre bout de la pièce.
-Bon sang, qui est l’idiot qui a conçu cet endroit ; râlai-je. A quoi bon un couloir aussi long s’il mène à une seule et unique pièce, autant la construire plus près de la salle commune !
-Ne me demande pas, mais je peux t’assurer que c’était un calvaire ces couloirs interminables ; me répondit Nagisa en haussant les épaules.
Nous ouvrîmes la lourde porte et, bizarrement, cette fois, il n’y avait pas de long couloir, simplement un hall d’entrée majestueux, orné de statues de marbre, de colonnes romaines, de peintures murales et de bas-reliefs au plafond. On se serait cru n’importe où, sauf dans la résidence d’un fou dangereux.
Il y avait plusieurs portes, mais Nagisa semblait savoir où se diriger et nous prîmes celle à l’apparence la plus simple…façon de parler évidemment puisqu’elle était tout de même sculptée avec des fleurs.
Nous arrivâmes dans une immense salle dont le plafond était fait pour reproduire un ciel bleu, sans nuage, par un jour d’été. Au milieu, une fontaine de pierre blanche se dressait, entourée de buissons parfaitement taillés en carré. A côté, il y avait une véranda, deux chaises, une table et de la vigne procurant un peu d’ombre.
-Nagisa…tu es sûre que nous sommes au bon endroit ?
-Ne sois pas surprise Miya-chan, ce n’est que le début.
-Miya…Chan ? Qu’est-ce que c’est que ce surnom débile ?
-Pendant que je jouais les taupes, j’avais du temps alors j’ai réfléchi à des surnoms pour tout le monde !
-Je ne veux pas en savoir plus, garde ça pour toi ; soupirai-je, déjà fatiguée rien qu’à l’idée d’entendre ça.
Soudain, nous entendîmes des bruits de pas sur le côté et je me figeai lorsque je vis Floges, assis sur une chaise, une tasse de thé à la main, les yeux fermés, les sourcils froncés, et le disque de duel au bras.
-Pourquoi ne suis-je pas étonné ? Déclara-t-il alors en posant sa tasse délicatement. Je pourrais très bien dire qu’il s’agit d’une trahison de ta part Nagisa, mais je me contenterai d’appeler ça l’ordre naturel des choses.
Il se leva ensuite et nous dévisagea toutes les deux avec son regard dans lequel brulaient des flammes de haine et de mépris. Nagisa se cacha derrière moi, soudainement terrifiée.
-Heureusement que j’ai perdu tout espoir en l’humanité il y a de cela bientôt vingt-cinq ans, sinon j’aurais été bien déçu de ton comportement Nagisa, toi, la recrue modèle, prête à tuer ses amis pour revoir ses parents.
-Je…Jamais je ne ferai une telle chose ! Rétorqua Nagisa, prenant son courage à deux mains.
-C’est bien dommage ma chère, car Pyros avait ce pouvoir, mais par tes actes, tu viens de les condamner ; répondit Floges très calmement.
-Mes parents sont morts, c’est un fait que je dois accepter, mais mes amis, eux, sont bien vivants, et je ne laisserai personne leur faire de mal tant que je serai là !
-Et bien, dans ce cas, je m’en vais t’éliminer sur le champ.
Nagisa grimaça mais activa également son disque de duel. J’étais sur le point de faire la même chose lorsqu’une carte se planta juste devant mes pieds. Mais ce n’était pas Floges qui venait de la lancer. Je levai donc les yeux et ce fut à mon tour de grimacer en voyant qui était le nouveau venu. Le serviteur de Pyros eu l’air tout aussi étonné que Nagisa à la vue de cet intrus.
-Qui va là ! Hurla Floges.
-Qui va là, telle est la question ; répondit le nouveau venu, une rose à la main.
Il fit quelques pas en avant jusqu’à se placer entre nous et le serviteur de Pyros puis tourna son regard dénué d’émotion vers moi, regard que je lui rendis sans trop de difficultés.
-Mon nom importe peu, je suis simplement là pour Miyako.
-Je commençais justement à me demander si tu n’avais pas abandonné toutes ces histoires de vengeance ; répondis-je sarcastiquement.
-Je ne vis que pour ça désormais. Je ne trouverai pas le repos tant que je n’aurais pas lavé l’honneur de Dan.
-Malheureusement pour toi, je suis un peu occupée en ce moment, prends un ticket et attends ton tour ; soupirai-je, lassée de lui.
Hiroki tiqua à ma pique tandis que Nagisa sourit légèrement. Floges, quant à lui, ne semblait pas avoir beaucoup apprécié d’avoir été mis à l’écart et nous rappela à l’ordre d’une manière assez brutale, en créant un cercle de flammes tout autour de nous, nous empêchant de nous échapper. Au passage, tout son magnifique jardin fut pris dans le brasier. J’avais vraiment l’impression d’être tombée en enfer.
-Le pouvoir de Pyros hein ? Les flammes brulant éternellement que même un océan ne pourrait éteindre, intéressant ; marmonna Hiroki en activant à son tour son disque de duel.
-Je ne veux même pas savoir qui tu es, mais tu t’es introduit dans mon sanctuaire sans permission, tu disparaitras donc de la même façon que tes misérables amis !
-Amis ? Je n’ai que des ennemis sur cette terre, mais soit, vous venez d’être ajouté sur la liste des personnes dont je dois me débarrasser on dirait.
Je n’aimais vraiment pas la tournure des événements. Affronter Floges était une chose, affronter Floges et Hiroki en était une autre. Notre seule chance était de les voir se mettre des bâtons dans les roues entre eux. Nagisa et moi prîmes place en face de nos adversaires en mode battle Royal, un mode où tous les autres joueurs pouvaient être considérés, soit comme des alliés, soit comme des ennemis.
-Hiroki, je vais t’ouvrir les yeux, je vais te montrer les sentiments que Dan m’a confié avant de mourir…
-Je ne sais pas si je te serai d’une grande aide Miyako mais…je ferai de mon mieux ; affirma Nagisa.
-Duel !
-Vous allez voir, je vais vous détruire tous jusqu’au dernier ! S’écria Hiroki en prenant la main. J’active Fusion Marionnette de l’ombre depuis ma main : j’envoie au cimetière mon Faucon et ma bête pour invoquer le monstre qui causera votre perte : apparais, Winda, marionnette de l’ombre El ! Les effets de mes deux monstres s’activent, mon faucon revient parmi nous en position de défense et ma bête me fait piocher une carte. Je pose ensuite deux cartes face cachée et je termine mon tour !
Je grimaçai en voyant le deck d’Hiroki. Comme je le craignais, il jouait le même deck que Dan, et aussi bien que lui. Cela ne m’arrangeait pas du tout car j’avais toujours eu énormément de mal à le vaincre. Même avec le deck donné par Luminion, je n’étais pas sûre de faire le poids contre lui…mais je n’avais pas droit de perdre ce duel. Je n’étais plus Miyako, chef de la résistance, j’étais Miyako, vice-présidente du club de duel de Nagisa, je n’avais plus rien à voir avec celle s’étant faite dépasser par les événements !
-Admire Hiroki, je vais t’anéantir et te prouver une bonne fois pour toute que tu as tort ! Je pioche et j’invoque Satellchevalier Deneb. Par son effet, je peux ajouter à ma main Satellchevalier Altair. Je pose ensuite trois cartes face cachée et je termine là-dessus !
-C’est donc à moi ; enchaina Nagisa ; j’active Assaut des rois du feu pour invoquer directement depuis mon deck Avatar, Grand roi du feu Garunix puis je pose une carte face cachée et je termine mon tour ! Durant la end Phase, Garunix est détruit.
-Maintenant que toutes ces gamineries sont terminées, je vais vous montrer que toutes vos cartes ne sont rien face au pouvoir de Pyros ; déclara Floges toujours impassible. Je pioche et…
-Durant la Standby Phase, Garunix revient parmi nous et il détruit tous les autres monstres sur le terrain !
-Ridicule ; lança Hiroki en haussant les épaules. Winda ne peut pas être détruite par des effets et lorsque Faucon est détruit, il revient immédiatement, seul le monstre de Miyako en pâtira, mais si tu veux faire le travail à m place, vas-y, je ne t’en empêcherai pas.
Nagisa se mordit la lèvre lorsque mon monstre disparut dans les flammes de Garunix mais je lui envoyais un regard rassurant pour lui dire de ne pas s’en faire. Après tout, un Deneb au cimetière était mieux qu’un Deneb sur le terrain si je voulais activer son effet sans avoir besoin d’utiliser Altair durant mon prochain tour.
-Je disais donc avant d’être interrompu par mon ancienne subordonnée que j’invoque confrérie du poing de feu – Dragon depuis ma main puis j’active formation feu – tensu. L’effet de Dragon s’active, je peux ainsi poser directement depuis mon deck Formation feu – Tenken. Puis par l’effet de tensu, j’invoque Confrérie du poing de feu – Gorille. Autant active son effet en envoyant tensu au cimetière pour détruire l’une de tes carte face cachée l’intrus ; dit Floges en visant Hiroki.
-La carte que vous venez de détruire est Noyau Marionnette de l’ombre qui, lorsqu’elle est détruite, me permet de reprendre ma fusion en main. Merci pour le coup de main.
-Mais de rien. A présent, je recouvre mes deux monstres pour ouvrir le réseau recouvrement ! Il est temps de faire place au souverain de ce royaume, celui qui ordonnera votre mort, je parle de Confrérie du poing de feu – Roi tigre ! Mais ce n’est pas tout, non seulement, je peux poser depuis mon deck formation Feu – Tenki et l’activer pour ajouter à ma main mon Ours, mais en plus, en détachant une unité de couverture, j’annule les effets de tous les autres monstres sur le terrain !
Hiroki grimaça lorsqu’il vit que Winda était prise dans les flammes du roi tigre. Mais Floges agissait comme je l’avais espéré, il bloquait les coups d’Hiroki et nous laissait donc le champ libre pour agir. Restait à espérer qu’Hiroki bloquerait également les coups de Floges en représailles. Garunix, lui, ne semblait nullement affecté par les flammes du roi tigre et tant mieux pour nous.
- A présent, il est temps de rendre le jugement et ton faucon va donc périr sous les coups du roi de la confrérie !
L’oiseau d’Hiroki fut tranché en deux mais il ne broncha pas et ne leva même pas le petit doigt alors que Floges terminait son tour. Le frère de Dan tourna la tête vers moi et me lança un sourire sadique, et je devinais aisément pourquoi, mais je ne me laissai pas faire et je restai de marbre. Il pensait pouvoir en finir ce tour-ci avec moi mais il se trompait, il me restait encore quelques as en poche.
-Miyako, ta dernière heure est arrivée, remercie ce très cher Floges pour cela ! Je pioche et j’active Fusion Marionnette de l’ombre, et puisqu’il y a le roi tigre sur le terrain, je peux fusionner directement depuis mon deck ! J’envoie donc Dragon, Marionnette de l’ombre et ange de loyauté de mon deck à mon cimetière pour invoquer le monstre qui causera ta perte : Asservis mes ennemis, Constructution, marionnette de l’ombre El !
Il était là, le monstre le plus puissant de Dan. Mais je l’avais affronté des dizaines de fois, cela ne me faisait plus peur. Hiroki pouvait bien déployer une armée de monstre contre moi, l’issue de ce duel était toute tracée. Pour Dan, je ne pouvais pas perdre !
-J’active l’effet de mon dragon et de mon monstre ; je détruis l’une de tes cartes face cachée et j’invoque un autre faucon depuis mon deck ! Constructution, Winda, anéantissez Miyako !


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3377
Points : 3840
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Mar 29 Déc - 22:34

esperons que miyako sait ce qu'elle fait



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Mar 29 Déc - 22:39

on parle de miyako je te rappelle, c'est mon personnage préféré, elle sait toujours ce qu'elle fait <3


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Mer 30 Déc - 13:22

-Quel simple d’esprit, Hiroki, j’active appel de l’être Hanté pour rappeler Deneb de mon cimetière. Je peux donc ajouter Satellchevalier Vega de mon deck à ma main et ainsi me protéger de tes attaques.
Je réussis à éviter la défaite de très peu. Je ressentis l’attaque de ses deux monstres avec bien plus de violence que je ne l’aurais cru. Contrairement à Dan, Hiroki possédait des pouvoirs de duelliste télépathe vraiment impressionnants. Une de mes mèches de cheveux fut coupée alors que j’esquivai un des fils tranchant de la poupée de l’ombre. Je réalisai à quel point Hiroki ne plaisantait pas lorsqu’il disait vouloir me tuer…
Miyako : 500 – Floges : 4000 – Nagisa : 4000 – Hiroki : 4000.
-Je pose une carte et je termine mon tour là-dessus.
-Bon, Hiroki, tu commences à m’ennuyer, tu le sais ça ? Dan m’aurait vaincu ce tour sans me laisser de chance lui.
Hiroki grimaça car il savait que j’avais raison. Son excès de confiance en lui l’avait poussé à foncer tête baissée, dans le seul but d’en finir au plus vite avec moi, mais Dan, lui, savait que ce n’était pas la bonne manière pour me vaincre.
-C’est donc à moi, je pioche et j’invoque Vega de ma main, et par son effet altair nous rejoint également, et enfin Deneb revient du cimetière pour ajouter Alsham à ma main. Il est temps de recouvrir mes trois monstres ; guerrier céleste, née de la poussière d’étoile, prête moi ta puissance et illumine les ténèbres ; apparais, Satellchevalier Delteros et détruis Constructution avec la pluie de poussière d’étoile !
Le monstre d’Hiroki disparut instantanément sous la lumière de Delteros et ce dernier grimaça. Si c’était bien le deck de Dan, il ne possédait qu’un seul exemplaire de chacune de ses fusions et sa meilleure arme venait de partir en fumée. J’avais cet avantage sur lui, je connaissais parfaitement son deck puisque c’était presque moi qui l’avais fait à Dan.
-Je récupère encore une fois Fusion Marionnette de l’ombre de mon cimetière ; grogna-t-il.
-Tu ne pourras pas échapper à Delteros, aller, détruis Winda avec ton Tranchant des étoiles !
Miyako : 500 – Floges : 4000 – Nagisa : 4000 – Hiroki : 3700
-Je vais me reprendre pour le tour précédent Miyako ! Affirma Nagisa en dévisageant Floges avec hostilité. J’invoque Avatar roi du Feu Barong en mode attaque puis j’active la carte magie Fusion parfaite !
J’écarquillai les yeux. Depuis quand Nagisa possédait-elle le même pouvoir que Laura, Hélios et Angéla ? Cela signifiait-il qu’elle aussi m’avait dépassée ? Non, je ne devais pas penser à ça, je devais me concentrer sur le duel, je devais vaincre Hiroki coute que coute.
-Phénix immortel, flammes éternelles, cendres sacrées, alliez vous pour ne faire qu’un seul avec moi pour qu’ensemble, nous puissions veiller éternellement sur ceux qui nous sont proches ! Invocation Parfaite : Resplendis dans les flammes ; Avatar roi ultime du feu, Garunix !

Le Phénix prit son envol et, dans un cri assourdissant, commença à prendre feu. Ses ailes s’agrandirent, son torse se revêtit d’une sorte d’armure tandis que ses yeux devenaient rougeoyant comme les braises. Hiroki recula, surpris de voir une telle méthode d’invocation mais Floges ne semblait nullement étonné. Etait-ce lui qui était à l’origine de cette évolution ?
-J’active l’effet de Garunix pour détruire Avatar, roi du feu Garunix et ainsi invoquer depuis mon deck Avatar roi du feu Yaksha ! Aller, Yaksha, détruis-moi le Faucon d’Hiroki !
-L’effet de Faucon s’active, je peux ainsi invoquer de mon cimetière Constructution en mode défense !
-Puisque c’est ainsi, je vais attaquer le roi tigre de Floges avec Ga…
Nagisa s’arrêta soudainement dans sa phrase comme pétrifiée et pour cause, son adversaire la dévisageait avec des yeux assassins. Pourquoi semblait-elle si effrayée par Floges tout à coup alors que moins de deux minutes avant, elle lui tenait tête sans fléchir ?
-Nagisa, qu’est-ce qu’il se passe ? Lui criai-je en tentant de la faire revenir à la réalité.
-Il se passe ma très chère Miyako, que Nagisa n’osera pas attaquer son supérieur, n’est-ce pas ?
-Je…
-Non Nagisa, tu ne m’attaqueras pas, parce que tu sais que je peux te donner ce que tu souhaites et…
-Fermez-là un peu vous ! Intervint alors Hiroki, mécontent.
-Tu…Tu oses me dire à moi de…
-Vous perturbez ce duel Floges, alors taisez-vous et laissez Nagisa jouer tranquillement. Je suis venu ici dans le seul et unique but d’accomplir ma vengeance, mais je veux l’accomplir vite, j’ai encore beaucoup à faire !
-Petit insolent, tu…
-Garunix, détruis le roi Tigre, irradiation !
Miyako : 500 – Floges : 3300 – Nagisa : 4000 – Hiroki : 3700
Floges se retourna, fou de rage et ne put que constater qu’il ne restait plus de son monstre qu’un tas de cendres fumantes. Je tournai mon regard vers Hiroki. Pourquoi nous avait-il aidé ?
-Ne te méprends pas Miyako, je n’aime pas que les choses trainent, il en va de même pour ta mort.
-Vous n’auriez jamais dû toucher au roi de la confrérie…Marmonna alors Floges.
Les flammes autour de nous virèrent soudainement au noir et leur intensité augmenta encore. J’évitai de justesse une branche enflammée qui tomba en cendre dès qu’elle toucha le sol. Génial, réunis dans cette pièce, trois cause potentielles de mort me guettaient : les flammes, Hiroki et Floges. En y repensant, ce n’était pas tant par rapport à la guerre contre le démon, mais je n’avais pas l’intention de mourir, pas maintenant que Dan avait tout donné pour moi !
Derrière Hiroki, j’entendis un craquement sourd et je vis la fontaine de Floges se fissurer et basculer lentement vers lui. Je ne sais pas ce qui m’a pris à ce moment-là, mais je sauvai la vie de celui voulant ma mort.
-Hiroki, attention, derrière toi !
Sans que je n’ordonne rien, Delteros fit exploser le morceau de pierre sous le regard ébahi d’Hiroki qui venait de réaliser qu’il avait frôlé la mort de très près.
-Qu…Miyako…
-Ne me demande même pas pourquoi j’ai fait ça, je n’en sais rien moi-même ; lançai-je le plus froidement possible.
-Je commence à en avoir assez de vous, il est temps de vous vaincre une bonne fois pour toute ! Nous interrompit Floges qui était à présent entouré d’un halo rouge sang qui ne laissait présager rien de bon.
-Je devrais vous remercier bande d’imbéciles, car, puisque le roi de la confrérie n’est plus parmi nous, il va pouvoir laisser son trône au vrai commandant ; j’active la carte magie Fusion Néant !

Nagisa et moi reculâmes en même temps. C’était la carte de Shadow, celle dont la puissance dépassait l’entendement, j’avais du mal à croire que Floges la possédait également.
-Vous allez découvrir le véritable pouvoir que m’a accordé Pyros, le pouvoir de faire naitre du néant un pouvoir incommensurable ! Toi que la confrérie du poing de feu vénère depuis la nuit des temps, descends sur terre et consume ses habitants jusqu’au dernier pour qu’enfin ma vengeance soit pleinement accomplie ; Invocation Néant ; Confrérie du poing de feu – Divinité Tigre !

-Ce monstre gagne 500 points d’attaque pour chaque formation feu que je contrôle. De plus, il me suffit d’envoyer Tenki au cimetière pour bannir ta carte face cachée Nagisa ! Puis j’active Tenken, mon monstre n’est plus affecté par les effets de carte durant cette phase. J’enchaine donc avec trou noir pour nettoyer un peu le terrain.
Tous les monstres disparurent en une fraction de seconde, excepté le monstre de Floges qui était le seul à être encore debout. Le spectacle que nous avions sous les yeux ressemblait vraiment à un champ de bataille où un seul survivant s’élevait au-dessus des ruines fumantes du jardin…enfin, un seul, pas tout à fait.
-L’effet de Delteros est activé, je peux donc rappeler Altair de mon cimetière qui va lui-même rappeler Delteros !
-Grand bien te fasse, de toute façon ma cible est Nagisa ! J’invoque confrérie du poing de feu Ours puis Mon monstre passe 3200 et va attaquer cette traitresse directement !
Miyako : 500 – Nagisa : 800 – Floges : 3300 – Hiroki : 3700
Mon amie vola à travers la pièce lorsqu’elle reçut l’attaque du monstre de Floges et elle poussa un cri de douleur en percutant le sol certainement brulant, du jardin en flammes. Heureusement pour elle, elle n’était pas tombée sur l’un de ces buissons ardents, mais je me précipitai tout de même à son secours.
-Nagisa, tout va bien ? Lui demandai-je, réellement inquiète pour elle.
-Je crois que je n’ai rien de cassé…
Elle grimaça lorsqu’elle tenta de bouger son bras et je vis une grosse tâche sombre se former sous sa manche. Nagisa ne pouvait pas continuer le duel dans ces conditions. Elle protesta mais je ne voulais rien entendre.
-J’ai déjà fait une erreur par le passé en obligeant mon meilleur ami à se battre alors que c’était à moi de le faire. S’il t’arrivait la même chose qu’à lui, jamais je ne me le pardonnerais.
Nagisa tenta de répondre quelque chose mais la douleur l’empêcha visiblement de parler et elle se contenta de me donner la carte de Garunix.
Je me remis en position, prête à affronter Hiroki et Floges seule. C’était mon devoir en tant que Vice-Présidente du club de duel, je ne pouvais pas les laisser toucher un seul cheveu de Nagisa. Hiroki parut déstabilisé en voyant mon geste, lui qui me croyait égocentrique et ne pensant qu’à ma propre survie, mais, si cette Miyako là avait un jour existé, elle était morte à présent et je comptais bien lui prouver !


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Dim 3 Jan - 16:16

-Je révèle mon second piège, Annule attaque, cela met fin à la battle phase Floges !
-Tu ne me laisse pas le choix, j’active l’effet de Divinité Tigre pour bannir Altair en envoyant Tenken au cimetière puis je pose une carte face cachée et je termine mon tour.
Hiroki hésita un instant avant de piocher sa carte et son regard alla de Nagisa à Floges avant de se poser sur moi.
-Garunix revient à présent sur le terrain ; lançai-je alors qu’il piochait sa carte en hésitant. Tous les monstres sur vos terrains sont détruits !
-Pas si vite, j’active une autre formation feu Tenken pour protéger ma divinité. De plus, je peux ajouter à ma main Formation feu Gyokkou comme Ours vient de nous quitter.
-Constructution…Murmura Hiroki comme s’il perdait un ami cher. J’active mon noyau Marionnette de l’ombre pour l’invoquer en tant que monstre ! Puis j’active Fusion Marionnette de l’ombre pour envoyer mon Noyau considéré comme un monstre Terre et Hérisson depuis mon deck afin d’invoquer Shekhinaga marionnette de l’ombre El en mode défense ! Les effets de mes deux monstres s’activent et je peux ajouter à ma main Squamate et récupérer ma fusion ! Je pose un monstre et une carte face cachée et je termine mon tour là-dessus.
Je le regardai avec étonnement. Quelque chose avait changé subitement en lui. Peut-être était-il moins agressif dans son jeu, ou bien alors peut-être que ses menaces de mort me manquaient déjà, mais depuis mon acte envers Nagisa, il était bien plus hésitant.
-A moi donc ! Je pioche et j’invoque Alsham depuis ma main, ce qui vous coutera 1000 points de vie Floges !
Miyako : 500 – Nagisa : 800 – Floges : 2300 – Hiroki : 3700
-Je recouvre mes deux monstres pour invoquer Satellchevalier Potlemateus puis je peux invoquer également Satellchevalier Constellée Diamant !
Hiroki tiqua lorsqu’il vit ce monstre, et pour cause, il s’agissait du seul monstre de mon deck capable de lui faire perdre la partie sans qu’il puisse jouer. Cependant, il n’y avait pas que lui, Floges était là aussi et ce monstre ne signifiait certainement rien pour lui…
-Je pose une carte face cachée et je termine mon tour.
-Bien, c’est donc à moi de jouer et je vais terminer ce duel une bonne fois pour toute ! J’active Gyokkou pour sceller la carte que Miyako vient de poser puis j’invoque confrérie du poing de feu – léopard. Je vais ensuite le sacrifier pour poser directement Tensu depuis mon deck. Mais ce n’est pas tout, j’invoque en plus confrérie du poing de feu – esprit et son effet me permet de rappeler Léopard. Invocation synchro ! Apparais, Confrérie du poing de feu – Prince des Chevaux ! Puis j’active la faculté de Divinité Tigre, en envoyant mes deux formations feu au cimetière, je bannis l’une des cartes face cachée d’Hiroki et Garunix !
On pouvait dire que j’étais mal…vraiment très mal. Avec 500 points de vie, je ne pouvais pas rivaliser avec le monstre de Floges…
-Finissons-en, Divinité Tigre, attaque Constellée Diamant…
-Pas si vite, j’active compétence de percée sur votre divinité ! Intervint soudain Hiroki.
Avant que je ne comprenne ce qui m’arrivait, le monstre de de Floges disparut sous les coups de Constellée sous les cris de rage du serviteur de Pyros.
-Miyako : 500 – Nagisa : 800 – Floges : 2200 – Hiroki : 3700
-Toi, tu vas me le payer ! Prince des chevaux, attaque son monstre face cachée !
-Vous n’êtes qu’un imbécile, il s’agit évidemment de Squamate qui, lorsqu’il est retourné, détruit un monstre, et je choisis sans grande difficulté le prince des chevaux.
Le deuxième monstre de Floges vola en éclats. Mais je n’arrivai toujours pas à comprendre ce qu’Hiroki faisait. Je croyais qu’il voulait ma mort…alors pourquoi venait-il de me sauver la vie ?
-Je suis le seul à avoir le droit de vaincre Miyako, c’est ma vengeance, et je ne laisserai personne d’autre se mettre en travers de ma route.
-Vous…Vous deux, je vais vous anéantir ! Je pose une carte face cachée et je termine ce tour !
-C’est donc à moi, je pioche et…
-Je révèle mon piège : Formation Feu Ultime : Seito ! En bannissant Tenki, deux Tensu, deux Tenken, Gyokkou, et Tensen, je peux activer cette carte ! Revenez à la vie Prince des chevaux, roi tigre, Ours, Dragon et Esprit ! Puis je pose depuis mon deck Tensu, Tenki, Tenken et Tensen ! Vous ne pouvez rien faire contre moi, je suis Floges, fils des flammes, deux insolents comme vous ne peuvent comprendre le désespoir à l’état pur !
-Nous verrons cela, j’active une fois de plus Noyau marionnette de l’ombre puis fusion Marionnette de l’ombre pour l’envoyer avec mon chien de chasse marionnette de l’ombre et ainsi invoquer Wendigo marionnette de l’ombre ! Puis je passe Shekhinaga en mode attaque pour détruire ours !
Miyako : 500 – Nagisa : 800 – Floges : 1200 – Hiroki : 3700
Floges mit un genou à terre. Nous étions sur le point de le vaincre ! Une minute…nous ? Non, Hiroki était en train de le vaincre. Cela me faisait mal de le reconnaitre mais sans lui, nous aurions certainement perdu ce combat Nagisa et moi. Je me retournai vers elle. Elle était toujours aussi mal en point. Je devais définitivement gagner, ou du moins éliminer Floges, une fois ceci fait, Nagisa serait en sécurité et c’est tout ce qui m’importait.
C’était ma dernière pioche, si je n’arrivais pas à gagner ce tour-ci, c’en était fini. Lorsque je mis ma main sur mon deck, ce dernier se mit à scintiller de mille feux et Delteros tourna la tête vers moi. Je compris immédiatement ce qu’il se passait et je tirai ma carte sans même hésiter, puis, sans la regarder, je l’activai.
-Fusion Parfaite Activée !
Le serviteur de Pyros devint livide lorsqu’il vit cela et Nagisa releva péniblement la tête, intriguée par cette nouvelle lumière si apaisante, cette lumière retirant aux flammes leur caractère sinistre et destructeur, cette lumière symbolisant l’espoir dans la guerre contre les démons.
-Chevalier galactique, lumière traversant les ténèbres de l’espace, rejoins-moi et accorde-moi la victoire sur les flammes éternelles ! Invocation Parfaite ! Illumine les cieux, Satellchevalier Delteros Andromède !
Mon guerrier lâcha l’épée qu’il tenait en main ainsi que son bouclier et son armure se fissura peu à peu, en laissant apparaitre une nouvelle, brillante comme l’astre du jour et son casque tomba, laissant apparaitre le visage d’un homme aux cheveux bleu et aux traits matures. Dans ses mains se tenait une galaxie naissante.
-Im…Impossible ; bégaya Hiroki. Je croyais que seules les personnes au cœur pur pouvaient maitriser ce pouvoir…
-Puisque Delteros a été envoyé au cimetière, je peux rappeler Vega. Puis l’effet d’Andromède s’active pour bannir Dragon ! J’enchaine en invoquant spécialement Satellchevalier Capella et ainsi bannir prince des chevaux !
-Je ne laisserai pas ceci ! J’active Tenken pour…
-Je révèle ma carte face cachée ; intervint alors Nagisa. Appel de l’être hanté pour rappeler Garunix sur le terrain de Miyako…
-Nagisa…Je saurais en faire bon usage. J’invoque à présent Satellchevalier Porcyon et l’effet d’Andromède s’active une nouvelle fois pour bannir Tenken !
-Non…Non, je ne peux pas…pas après tous ces sacrifices…
-Regardez la réalité en face Floges, vous avez perdu ! Garunix, Attaque Esprit !
Miyako : 500 – Nagisa : 800 – Floges : 0 – Hiroki : 3700
Floges voltigea à l’autre bout de la pièce tandis que ses points de vie tombèrent à zéro et que les flammes disparurent. Il ne restait qu’Hiroki à vaincre.
-Andromède, détruis Wendigo avec ton explosion galactique !
-Je ne me laisserai pas faire Miyako ! J’active l’effet de Wendigo pour protéger Shekhinaga !
-Constellée, attaque Shekhinaga !
Miyako : 500 – Nagisa : 800 – Hiroki : 3600
Lorsque mon attaque pris fin, Hiroki se mit à rire. Je ne savais pas s’il s’amusait ou s’il se moquait de moi mais dans tous les cas, je restais sur mes gardes, n’oubliant pas ce que ce type voulait me faire.
-Miyako…je commence à comprendre pourquoi Dan t’aimait tant finalement !
-Ah oui ?
-Oui, et c’est justement parce que Dan t’aimait que je te détestais, toi qui as toujours mérité plus d’attention de sa part que moi, son frère ainé !
-Tu ne peux t’en prendre qu’à toi-même si Dan ne t’aimait pas ; le rabrouai-je.
-Oui, je ne peux m’en prendre qu’à moi-même, tu as raison…en fait, c’est peut-être moi que je déteste et non toi…
-Je ne te comprends pas Hiroki.
-Lorsque j’ai appris que Dan s’était sacrifié pour toi, cela n’a fait que remettre sur le tapis ce sentiment de délaissement de sa part. Il m’avait abandonné une fois de plus pour toi, mais cette fois-ci, il n’y avait aucun retour en arrière. Est-ce que tu imagines un peu, toute la rage accumulée en moi au fil des années, je pouvais enfin la passer sur quelqu’un, en te tenant pour responsable de la mort de Daniel, je pouvais me venger de toi sans remord !
-Je n’imaginais pas que tu étais tombé aussi bas ; rétorquai-je.
-Oui, je suis tombé bas, très bas, dans les abysses de la folie d’où aucune lumière d’espoir ne peut parvenir. Mais lorsque je t’ai vu tout donner pour cette fille puis lorsque tu as activé la fusion parfaite, cet infime rayon d’espoir a fini par me trouver.
Après quelques secondes de silence, je repris la parole, d’un ton plus doux cette fois-ci.
-Tu n’es pas le seul à avoir eu besoin de quelqu’un pour remonter Hiroki. Sans Darksky, je serais exactement dans le même état que toi en ce moment, à vouloir tuer la présidente du club de duel qui a laissé mourir son ami. Tu ne peux pas avancer seul dans la vie, c’est ce que j’ai réalisé cette année ; avouai-je enfin en souriant à Nagisa.
-Peut-être…as-tu raison…
Hiroki sourit à son tour et mit la main sur son disque de duel puis tous nos monstres se fondirent dans le décor et disparurent.
-Ne crois pas avoir gagné Miyako, ce n’est que partie remise, je vengerai Daniel…mais je sais sur qui la foudre de ma colère doit s’abattre à présent : Gariatron, démon originel des ténèbres. Il est le seul responsable. La vie est une suite de choix Miyako, et Daniel a mis fin à la sienne en faisant le choix de se sacrifier pour une imbécile dans ton genre, je ne peux que respecter sa volonté. Mais un jour, je te ferai payer pour m’avoir volé Daniel pendant toutes ces années, sois-en certaine.
-Essaie un peu pour voir, tu n’as pas réussi aujourd’hui, tu ne réussiras pas non plus dans deux jours, ni dans deux ans. Je n’étais pas présidente du club de duel pour rien.
Tandis que nous parlions, Nagisa s’était éclipsée et était au chevet de Floges. Je lui fis signe de s’éloigner, mais elle n’en fit rien et semblait réellement inquiète pour le serviteur de Pyros. Je m’approchai donc pour voir de quoi il en retournait.
-Pourquoi…Pourquoi…Murmurai Floges en boucle.
-C’est terminé Floges, vous n’avez plus à vous comporter de la sorte ; lui répondit Nagisa comme si elle consolait un enfant.
-J’ai voué toute ma vie à la vengeance…et voilà à quoi j’en suis réduit…je suis vraiment pathétique…
Hiroki s’agenouilla devant l’homme vaincu et l’obligea à le regarder dans les yeux, le regard sévère.
-Toute une vie consacrée à la vengeance ?
-Oui, ma vengeance contre l’humanité. La victoire des démons sur tous ces misérables aurait dû m’apporter enfin la justice…mais j’ai perdu, Pyros ne réalisera jamais mon souhait…Vous venez de gâcher le rêve de toute une vie…
-Ce souhait Floges, quel est-il ? Lui demandai-je à mon tour.
L’homme ferma les yeux et commença son regard d’une voix lente et grave.
-Je n’ai jamais connu la paix. Je suis né dans un pays en guerre civile. Mes parents étaient des riches bourgeois et nous possédions une maison à l’écart des troubles. J’ai donc grandi avec la peur de voir notre vie détruite, peur fondée puisqu’un jour, des rebelles arrivèrent et mirent le feu à la maison. J’en suis le seul survivant. Mes parents, mon majordome, mes professeurs, tous sont morts à cause de la stupidité humaine ! Mais ne croyez pas que mon malheur se soit arrêté là, je me suis engagé dans l’armée de libération, j’ai vu mes camarades tomber, j’ai tué un nombre incalculable de gens avant que notre front ne soit vaincu. J’ai dû fuir et c’est au plus profond du désespoir que j’ai rencontré Pyros. Il m’a parlé de son combat contre Armageddon et j’ai accepté en échange d’un souhait : détruire tous ces vauriens m’ayant tout pris…Dans le nouveau monde que Pyros m’a promis, il n’y aurait plus eu de guerre, plus de souffrance, je me serais assuré personnellement que personne ne dérange cet équilibre…Mais c’est terminé, jamais je ne verrai ce monde si parfait maintenant que vous me l’avez pris…
Floges s’arrêta là, certainement incapable de continuer. Même s’il était notre ennemi, je comprenais ses motivations. Je ressentais la même chose vis-à-vis de Gariatron depuis la mort de Dan, sauf que lui, il le ressentait certainement depuis des années, c’était un fardeau qu’il avait dû porter seul de jour en jour, un fardeau rapidement devenu trop lourd pour un simple être humain. C’est en entendant son histoire que je pris une décision allant influer radicalement sur le cours de ma vie.
Je me relevai et je soupirai.
-Soit, puisque vous y tenez, je vais vous promettre de rétablir la paix. Mais ne comptez pas sur moi pour faire plus de victimes.
-Et comment comptes-tu faire Miyako ? Me demanda Hiroki intrigué.
-En mettant fin à cette guerre une bonne fois pour toute et en devenant la personne la plus influente de ce pays !
-Tu veux dire…
-Oui, vous avez devant vous la présidente Hikari Miyako !
-Présidente…Hikari ? Ça sonne bien comme nom Miya-chan ; dit Nagisa avec entrain. Et puisque tu dois t’entrainer à commander, je te laisse la présidence du club de duel tant que tu seras parmi nous !
-Non, tu n’as pas besoin…
-Si, j’insiste, et je te soutiendrai dans ta campagne ! Je pourrais même être ta directrice de campagne ! Oh et si tu prenais Darksky pour faire de la publicité ? Saya, Laura et Alan pourraient nous aider aussi, tu en dis quoi ?
-Bon sang, j’aurais dû me taire. Oubliez ces histoires et concentrons-nous sur les démons. Si nous échouons, il n’y aura plus rien à gouverner je vous signale ! Hiroki ?
Ce dernier tourna la tête vers moi, intrigué.
-Viens-tu avec nous ou retournes-tu te battre contre le démon ?
Il hésita une seconde avant de répondre :
-Puisque que je suis là, autant venir avec vous ; dit-il en haussant les épaules.
-Floges, ne vous inquiétez pas, tout rentrera dans l’ordre et plus personne n’aura à souffrir à cause de guerre, telle est ma première promesse.
Il ne répondit rien à cela et sourit légèrement pour la première fois.
-Nagisa, je suis désolé de t’avoir manipulé ainsi. Sans m’en rendre compte, je te jalousais, toi qui, comme moi, as tout perdu et qui pourtant, as continué à vivre, entourée de tes amis. Au fond de moi, je t’enviais vraiment…
-Ce n’est rien Floges, je m’excuse aussi d’avoir trahi votre confiance en me révélant être une espionne. Nous sommes quittes comme ça ! Lui répondit Nagisa essayant d’apparaitre la plus joyeuse possible.
Nous le laissâmes au milieu du champ de ruines qu’était son jardin pour nous avançâmes vers la grande porte de l’autre côté, dernier obstacle nous séparant des démons.


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3377
Points : 3840
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Dim 3 Jan - 18:09

bon le monstre parfait de myiako tu as l'image ?



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Dim 3 Jan - 18:22

non, cardmaker est down donc je peux pas y accéder ><


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3377
Points : 3840
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Dim 3 Jan - 18:51

ah mince alors



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Lun 4 Jan - 19:01

voili voilou le monstre de miyako^^


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3377
Points : 3840
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Lun 4 Jan - 20:05

oh un chevalier d'or de saint seiya



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1898
Points : 1919
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Mar 5 Jan - 21:01

Yay, il est génial ce monstre (et le guerrier est beau aussi *_* )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Mar 5 Jan - 21:47

avoue que tu voudrais l'avoir dans ton deck ce monstre? <3


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1898
Points : 1919
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Jeu 7 Jan - 13:08

Mais trooooooop que je le veux <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   Jeu 14 Jan - 0:14


Chapitre 29 : Torrent Impétueux

Ce long couloir si sombre…il éveillait quelque chose en moi, comme un lointain souvenir, une illusion perdue, un rêve se perdant dans la brume de mon esprit. Depuis mon arrivée dans ce monde, j’avais l’impression d’oublier de nombreuses choses sur mon passé. Même si tout paraissait clair dans ma tête sur ma vie, ma famille, mes amis et moi-même, je gardais en moi cette sensation que certaines choses m’échappaient. Des choses sans importance peut-être, des futilités que n’importe qui aurait oublié de toute façon, mais je savais qu’il me manquait quelque chose, comme une zone d’ombre que l’on aurait effacée de mon esprit lorsque je suis passé de mon monde à celui dans lequel je vis actuellement. Ce sentiment état né après la défaite d’Hélios et n’avait fait que grossir pendant les six mois qui suivirent. A présent, j’en avais la certitude : mon passé n’était pas celui que je croyais être.
Lorsque je regardais les murs de pierre sombre qui m’entourait, la nostalgie m’envahissait, comme si j’avais connu une architecture similaire des années plus tôt.
J’avançais lentement, pas à pas, non pas par peur, mais par intrigue. Je voulais comprendre pourquoi tout ce qui se trouvait dans cette forteresse m’était si familier.
-Drago, tu ferais mieux de te dépêcher, les démons ne t’attendent pas pour attaquer ; me conseilla Théa en me faisait revenir à la réalité.
-Oui, désolé, c’est simplement que…j’ai l’impression de connaître cette forteresse ; lui avouai-je.
Ma sœur grimaça comme si je venais de percer à jour l’un de ses secret et Ladd apparut à son tour. Depuis quelques temps, il avait abandonné mon apparence pour prendre celle d’un homme adulte, aux cheveux noirs et aux yeux dorés. Les traits de son visage reflétaient en même temps la sagesse de quelqu’un ayant vécu énormément de chose, mais également la force de quelqu’un pouvant encore écraser ses ennemis d’un seul regard.
-Drago, pour le moment, contente-toi de vaincre les démons, tu ne dois penser qu’à la victoire et ne pas te laisser distraire par des futilités de ce genre.
-Futilités ? Répétai-je en fronçant les sourcils. Si ma mémoire me fait bien défaut, les démons sont bien la dernière de mes priorités dans ce cas !
-N’oublie pas que ce monde est le tien, tu peux considérer ta vie passée comme un rêve, un rêve qui s’effacera avec le temps.
-Quinze ans ! Un rêve de quinze ans, tu ne trouves pas ça un peu long Ladd ? Tu insinues que je suis né l’année dernière ? Que tout ce que j’ai vécu jusque-là n’a aucune importance ?
-Apparemment, cela n’en a aucune puisque tu as essayé de mettre fin à tes jours et que tu n’y as jamais repensé depuis ton arrivée ici ; répliqua l’esprit de duel.
Je m’arrêtai soudainement et je me retournai, hors de moi. J’avais vraiment l’impression de n’être qu’une marionnette pour Ladd et ma sœur, qui m’utilisaient afin d’arriver à des fins qu’ils ne pouvaient accomplir seuls. Depuis mon arrivée dans ce monde, je n’avais fait qu’obéir bien sagement à ce que tout le monde me disait, je commençais à en avoir assez de ne pouvoir agir par moi-même. Si l’objectif d’Hélios était bien de combattre Armageddon en ralliant les démons à sa cause, alors pourquoi n’avais-je pas choisi de me joindre à lui mais m’étais-je retrouvé de force dans son camp de par mes ancêtres et mon pouvoir ?
Théa soupira et Ladd leva les yeux vers le plafond puis les deux esprits se regardèrent et hochèrent tous les deux la tête puis me sœur me regarda tristement.
-Ce que tu as perdu Drago, je ne peux pas te le rendre.
-Tiens donc, alors comme ça, mes souvenirs ont été modifiés et tu le savais mais tu n’as jamais rien dit ? Rétorquai-je en lui lançant un regard noir.
-Ce n’est pas aussi simple que tu le crois, il n’y a aucune force rentrée en jeu, il n’y a que toi. C’est comme si tu cerveau avait réécrit ton histoire lorsque tu es arrivé dans ce monde. Tu as toi-même écarté certains souvenirs et tu les as remplacés par d’autres.
-Et tu ne pouvais pas me le dire plus tôt ?
-Les souvenirs sont un poids, lorsque tu peux t’en débarrasser, fais-le, c’est le seul moyen d’avancer.
-Evidemment, mais sur le chemin que j’ai emprunté à cause de vous, il n’y a aucune bifurcation désormais ! Je suis simplement Drago, l’élu des dieux qui doit combattre les démons puis Armageddon, mais une fois que tout cela sera terminé, que deviendrai-je ? Qu’adviendra-t-il de la personne n’ayant que l’ombre derrière et devant lui ? Je n’aurais d’autre choix que de sauter les deux pieds dedans encore une fois, c’est cela que vous voulez ? Je ne vis que pour réaliser la prophétie, la combattre et sortir victorieux avant de sombrer ?
Ma sœur tenta de répondre, mais je n’avais plus envie de perdre mon temps. Je sortis de mon deck les cartes du dragon de la lumière et des ténèbres et celle de la magicienne des ténèbres et je les jetai par terre. Immédiatement, les deux esprits disparurent de ma vue comme je l’espérais. Je commençais à en avoir assez de ceux deux-là. S’ils voulaient tant que ça que j’efface mon passé, alors voilà, c’était fait, les deux dernières personnes me reliant à mon passé venaient disparaitre. Il était grand temps que Drago Mio vole de ses propres ailes. Il y avait cependant un point sur lequel j’allais suivre ce que ces deux-là me disaient : j’allais vaincre les démons et ramener la paix, mais pas pour Ladd et Théa, mais pour Angéla, June, Maya, Ambre, Darksky et tous les membres de son club, pour le professeur Wheeler et Mai, pour Toru, Misaki et tous les autres m’ayant accueilli dans ce monde en ne sachant même pas qui j’étais, pour eux, j’allais enfin m’acquitter de cette dette.
-Et après ? Dis-je à voix basse dans un murmure.
Je regardai une dernière fois les deux cartes trainant sur le sol avant de leur tourner le dos définitivement et m’avancer plus profondément dans cette forteresse.
J’avançai sans me retourner, sans penser aux deux amis que je venais de laisser derrière moi, je me contentai d’aller toujours tout droit, toujours plus loin, dans ce long, long couloir de pierre grise.
J’avais l’impression d’avoir marché plusieurs kilomètres lorsque le décor changea enfin, de manière brutale en plus.
Le couloir débouchait sur une vaste salle remplie d’eau…Je ne m’attendais vraiment pas à tomber sur un tel endroit et je freinai brutalement sous peine de tomber droit dans cette mer intérieure…Non, c’était plus qu’une simple mer, c’était la recréation exacte d’un port de plaisance comme j’avais pu en voir sur les côtes. Plusieurs bateaux s’alignaient derrière différents ponts de bois auxquels ils étaient amarrés. Il y en avait de toute sorte, allant de la petite barque à la grande frégate à voile en passant par les classiques yacht et les bateaux de pêche. Le plafond était peint de telle façon à recréer un ciel bleu comme l’azur sans aucun nuage. Etrangement, un léger vent apportant les bonnes odeurs de la mer soufflait également. Sans les murs délimitant cet espace clos, j’aurais eu du mal à croire que j’étais vraiment à l’intérieur d’une véritable forteresse.
Au large, un bateau un peu plus gros que les autres se dessinait dans le bleu de l’eau, tel un mirage caché par la brume. Je distinguai néanmoins qu’il ressemblait à ces gros navires de croisière avec ses hautes cheminés crachant une fumée noire sans pour autant que le bateau ne bouge, comme s’il s’était échoué contre un récif.
-Tu as vu Théa, c’est…
Je me repris immédiatement en me souvenant que je l’avais abandonnée avec Ladd. Je n’avais pas besoin d’elle après tout. Si elle préférait jouer avec ma vie plutôt que de veiller sur moi, je n’avais plus rien à faire avec elle.
Je tournai ensuite la tête vers la gauche et je vis quelqu’un debout sur la jetée surplombant la mer. Il s’agissait vraisemblablement de Kyuryu. Parfait, j’allais pouvoir lui régler son compte rapidement et sauver Angéla et les autres.
Je m’avançai vers lui, mais étrangement, il ne bougea pas d’un pouce alors que mes pas résonnaient tout de même sous la haute voute de la forteresse. Même lorsque je fus à quelques pas de lui, il ne semblait pas me remarquer et continuait à fixer la mer, inlassablement.
Je remarquai alors ses vêtements ordinaires…trop ordinaires pour un serviteur d’un démon : un simple pull rayé bleu et blanc, un pantalon noir et au bras, un béret blanc et rouge sur la tête et un ciré jaune posé sur un poteau à côté de lui.
Je me raclai la gorge et il sembla enfin notifier ma présence et tourna la tête lentement vers moi puis me regarda avec un regard vide à glacer le sang.
-Un visiteur ? C’est rare, personne n’ose s’aventurer dans le domaine de Kyuryu, pas même mes subordonnés ; dit-il d’une voix éteinte.
-Kyuryu, je suis venu…Commençai-je avant de me faire interrompre.
-Je sais très bien ce que tu es venu faire…mais vois-tu, je ne suis pas d’humeur à me battre aujourd’hui. Alors fais ce que bon te semble. Si tu veux voir Syphos, passe simplement ton chemin et ignore-moi, je ne t’empêcherai pas de passer.
Le vieil homme s’arrêta là et recommença à fixer la mer. Je ne savais plus quoi faire. J’étais venu dans l’espoir de convaincre Kyuryu de raisonner les démons ou alors le combattre s’il refusait mais là…il faisait simplement comme si toute cette crise n’existait pas, comme si, peu importe le sort du monde, il resterait là à fixer l’océan jusqu’à la fin.
C’était l’occasion rêvée pour aller défier immédiatement les démons, mais quelque chose dans l’attitude de cet homme me gênait. Sa voix, son regard, son visage pâle, sa volonté, tout était éteint chez lui et, même s’il était notre ennemi, je ne pouvais m’empêcher de ressentir de la pitié à son égard.
Théa et Ladd m’auraient certainement dit de le laisser tomber et saisir ma chance, mais ils n’étaient plus là pour me dire quoi faire, je devais écouter ma propre raison, pas la leur, et cette dernière me commandait à ce moment-là d’aider, non pas l’ennemi Kyuryu, serviteur de Syphos, mais le vieil homme éteint que j’avais en face de moi.
-Kyuryu, affrontez-moi en duel ! Lançai-je dans l’espoir de le faire réagir.
Il me répondit par un simple grognement mais ne fit rien de plus. Je me mis alors juste devant lui de façon à lui boucher la vue et il fronça les sourcils.
-Qu’y-a-t-il encore gamin ? dit-il d’une voix plus agressive. Je t’ai dit de partir et de me laisser.
-Kyuryu, expliquez-moi, êtes-vous un serviteur de Syphos oui ou non ?
-Je partage les mêmes convictions que lui, rien de plus. Mais maintenant, il n’y a plus rien à faire, quoique vous fassiez, je ne peux plus rien pour m’y opposer, telle la tempête balançant un chalutier en pleine mer, le pauvre marin ne peut que regarder son bateau couler et doit couler avec lui.
-Si vous partagez les mêmes convictions que lui, vous devez combattre le destin j’imagine ? Dans ce cas, pourquoi être aussi défaitiste ?
Le vieil homme se leva péniblement et se prit la direction de l’un des quais, y descendit lentement et m’invita à le rejoindre d’un regard vide. Je descendis sur les petits ponts de bois à mon tour et je m’arrêtai à côté de lui, juste devant un grand voilier à trois mats, une frégate pour être exacte, comme celles que l’on peut voir dans les livres d’histoire. Seule sa coque en métal rappelait qu’elle devait être neuve.
Kyuryu monta sur le pont et je fis de même puis il effleura de la paume de la main le mat principal avec un air nostalgique. Je ne comprenais pas où il voulait en venir jusqu’au moment où il se tourna vers moi, un médaillon en or dans une main, un une photo dans l’autre, rouleau qu’il me tendit.
-Qu’est-ce…
-La raison pour laquelle je me suis engagé au service de Syphos il y a maintenant presque vingt ans se trouve sur cette image, figée dans le temps.
J’attrapai avec précaution le bout de papier et ce que je vis dessus me surpris : il y avait un homme d’une quarantaine d’années, je reconnus Kyuryu habillé d’une veste de marin d’où pendaient de nombreuses décorations, et portant un béret de la marine, aux côtés d’une petite fille aux cheveux blancs comme la neige et aux yeux rouges comme le sang, mais qui souriant chaleureusement en tenant la main de Kyuryu. Son visage était assez rond, elle ne devait pas avoir plus de six ou sept ans mais semblait plus grande que son âge par sa taille. Elle portait une simple chemise blanche et une courte jupe unie à sa chemise. Les deux personnes faisaient face à l’objectif sur un fond marin, avec un voilier en arrière-plan, le même que celui sur lequel je me trouvais.
J’eus un hoquet de surprise en reconnaissant cette fille sur la photo.
-T…Terra ? Bégayai-je.
Un faible sourire éclaira brièvement le visage du vieil homme.
-Terra…est votre fille ? Demandai-je, abasourdi.
-Non, elle ne l’est pas, mais je la considère comme telle. Après tout, je ne sais même pas si j’ai déjà une fille ou non…
-Que voulez-vous dire ?
-C’est très simple : le Kyuryu que tu vois devant toi est né à quarante ans. Avant ça, il n’y a rien que le néant et des bribes de souvenirs lointains.
-Attendez, Kyuryu, vous êtes…amnésique ?
-Oui, je le suis. Kyuryu n’a pas de passé, il n’a pas de futur, il n’a que le présent et Terra, ce sont les dernières choses qu’Armageddon m’ait laissé il semblerait…


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fic] L'ascension des démons   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Fic] L'ascension des démons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 37 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Fic] L'ascension des démons
» [FW] Nouveautés Démons Forgeworld
» [Démons] Optique de no-limit monothéiste Slaanesh
» Bourse Expo de MONS ( Belgique )
» Les démons majeurs ? lequel choisir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Team Yume Nikki :: Discussions generales :: Créations :: Fanfiction-
Notre Team OTK
Notre Youtube
Nos Events