Team Yume Nikki

Forum de la team Yume Nikki, espace de communication et de partage de conseils pour les decks et le jeu en général.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
Derniers sujets
» happy birthday papa pingouin
par honest Sam 29 Juil - 23:32

» [Fanfic] Mystères à Kalos
par honest Mar 18 Juil - 10:19

» Faeris
par honest Mer 12 Juil - 13:46

» Le démon d'un autre monde
par honest Mer 12 Juil - 10:23

» [Fic]L'Achèvement du Destin
par honest Lun 3 Juil - 18:15

» absence temporaire
par mentali71 Mer 7 Juin - 17:14

Sujets les plus actifs
Les aléas des duels de monstre
Vie perso
Les aléas des duels de monstre 1
fun card
[Fic] L'ascension des démons
fun card
Vos animés du moment
Vie perso
Le topic pokémon
Les aléas des duels de monstre 3
Meilleurs posteurs
laura
 
Heart
 
91SteelWolf
 
mentali71
 
honest
 
chadow
 
Yota
 
BigPhoenix
 
StarDust-SD
 
Hoshi
 
Statistiques
Nous avons 20 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est TheDevilzWarrioz

Nos membres ont posté un total de 35350 messages dans 1144 sujets

Partagez | .
 

 [Fic]L'Achèvement du Destin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
Heart

avatar

Messages : 4590
Points : 4811
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 19
Localisation : paris

MessageSujet: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 18 Juil - 20:04

Rappel du premier message :

Et oui, déjà la saison 3, ça va vite tout ca, dire que y'a 3 ans, je commençais à peine à écrire la saison 1 et que je me prenais toute la haine du monde...Bref, donc la saison 2 est finie maintenant, ca aura été long mais la saison 3 prend la place!
Au programme, changement de prota, avec maintenant Drago et Laura. D'un côté, Drago devra essayer de concilier le retour de l'une de ses anciennes amies avec sa nouvelle vie, tandis que laura...surprise, j'ai pas envie de gacher ca :3
Egalement, retour d'un bon nombre d'ancien persos oubliés et evidemment, une grosse baston en vue :3
Mais sans plus attendre, voila le prologue de cette saison 3!

Prologue


Il faisait froid…beaucoup trop froid dans cette citadelle de glace. La créature qui se tenait seule sur le trône avait beau avoir reconstruit ses quartiers, elle n’avait pas les pouvoirs adéquats pour modifier son environnement. Le sombre dragon ne pouvait que modifier le passé et l’avenir mais s’était juré de ne jamais agir pour lui-même. Son rôle se limitait à faire respecter l’ordre dans cet univers, éliminant tous les rebelles contre leur destin, et rien d’autre…
Cependant, le dragon noir commençait sérieusement à en avoir assez de prendre des coups sans pouvoir riposter à cause de ce serment fait à lui-même, d’autant plus que des temps sombres étaient à venir à présent que les démons étaient réunis et alliés aux humains. Pour couronner le tout, ses propres espions, envoyés sur terre, s’étaient retournés contre lui.
Quelle ironie. Lui, Armageddon, la créature la plus puissante de cet univers, avait scellé sa propre perte et, même en refusant cela, ses chaines l’empêchaient d’agir, le rendant aussi impuissant que n’importe quelle autre créature vivante.
Non…Cela ne pouvait pas continuer. Il savait pertinemment ce qui allait se passer s’il laissait les choses telles qu’elles étaient. Il devait agir avant les ennemis du destin, même si pour cela, il devait briser tous ses principes.
Si les démons cherchaient à entrer en guerre contre lui, alors soit, Armageddon les attendait de pied ferme. Il était hors de question que les événements s’étant passés plus de dix mille ans auparavant se reproduisent.
Le dragon divin se mit alors à réfléchir à la meilleure solution afin d’éliminer définitivement son problème. Evidemment, il aurait pu remonter dans le temps et détruire cette rébellion avant même qu’elle ne commence, mais dans ce cas, même lui ne pouvait pas prévoir les conséquences d’un tel changement. Non, il fallait agir dans le présent s’il voulait préserver le cours du temps.
En premier lieu, il fallait qu’il trouve un moyen d’éliminer cette Laura. Sa présence dans le présent modifiait bien trop le futur qu’il tentait de préserver. Même s’il vainquait les démons, cette fille continuerait à perturber le destin par sa simple existence. Cependant, face à lui se dressait un obstacle de taille : Yuiko Iori, la fille venant du futur et l’ayant presque vaincu en duel et il savait que tant qu’elle serait en vie, il lui serait impossible d’éliminer définitivement l’élément perturbateur.
Soudain, une idée nouvelle germa dans l’esprit d’Armageddon. Il n’avait pas besoin d’éliminer Laura de ses propres mains, il lui suffisait de la pousser à l’autodestruction et pour cela, il avait l’arme idéale.
Le dragon claqua des doigts et devant lui apparut un jeune garçon brun soigneusement coiffé mais cependant avec une mèche de cheveux passant entre ses deux yeux, au visage assez fin et aux traits doux. Il semblait dans une sorte de stase le maintenant en vie. Après tout, Armageddon l’avait sauvé in extremis de la mort, il fallait du temps à son corps pour récupérer toutes ses forces.
Mais à présent, l’heure était grave. Armageddon n’avait plus aucun soutien, il lui fallait agir dans l’urgence et ce garçon était sa dernière solution en attendant de trouver une meilleure idée.
Armageddon claqua une nouvelle fois des doigts et le l’adolescent se mit à remuer. Lentement, il releva la tête et ouvrit ses yeux verts comme l’émeraude en grimaçant, ce qui était normal puisqu’il avait passé presque quatre ans sans voir une seule lumière.
-Où…Suis-je ? Lança-t-il d’une voix faible et éraillée.
-Tu te trouves dans la citadelle des dieux, un lieu hors du temps et de l’espace ; lui répondit le dragon d’une voix tentant de paraitre compatissante. Mon nom est Armageddon.
-Je ne comprends pas…Comment suis-je arrivé ici ? Tout est si flou dans ma tête…
-Ne t’inquiète pas mon jeune ami, tout te reviendra rapidement. Pour l’heure, j’ai simplement besoin que tu me rendes un service.
-Que voulez-vous dire ? Et de Quel genre…de service parlez-vous ? Demanda le garçon, perdu.
Le dragon ne répondit rien et se contenta d’ouvrir un portail derrière le garçon. Ce dernier se retourna, de plus en plus déconcerté par la situation et Armageddon reprit :
-Je veux simplement que tu franchisses ce portail et que tu t’approches d’une personne du nom de Laura Garden. Tu me dois bien ça à moi, ton sauveur, n’est-ce pas ? Si tu le fais, la mémoire te reviendra, j’en suis persuadé.
-Laura…Garden…Ce nom me dit vaguement quelque chose…Murmura-t-il en essayant de se souvenir. Et une fois que je l’aurais approchée, que devrais-je faire ?
-La tuer.
Le garçon hésita un instant avant d’acquiescer. Il n’avait aucun souvenir de sa vie, mais s’il pouvait retrouver ses souvenirs par ce moyen, alors il était prêt.
Alors qu’il s’apprêtait à passer au travers du portail, le garçon brun se retourna une dernière fois et interpella le dragon.
-Au fait Armageddon, quel est mon nom ? J’aimerais au moins savoir ça si vous le savez.
-Tu t’appelles Arthur, Arthur Garden.

Bien loin de là, dans le désert ardent du Sahara, sous un soleil de plomb et une chaleur accablante, marchaient trois hommes. Juste devant eux se dressaient d’imposantes ruines d’une cité disparue, engloutie par les âges et le sable.
Sans un mot, les voyageurs prirent la direction de la cité antique et s’arrêtèrent une fois arrivés devant une sorte de temple un peu à l’écart des autres bâtiments. Contrairement au reste de la ville, il se trouvait dans une sorte de cuvette, empêchant toute visibilité, mais le cachant également de tous les regards. Il n’était ni spécialement grand ni spécialement majestueux, seuls deux ou trois statues ornaient le portique.
L’homme en tête fit un signe aux deux autres qui s’écartèrent aussitôt et soudain, le temple rayonna d’une lumière noire. La terre se mit à trembler, le ciel se couvrit de nuages noirs chargés d’orage et une tempête comme il n’y en a jamais dans le désert se leva. C’était comme si tous les éléments de la nature répondaient à la volonté de cet homme.
Puis, aussi rapidement que cela avait commencé, tout se calma d’un seul coup.
-Qu’est-ce que c’était encore que cette blague Gariatron, je croyais que nous allions lever une armée, mais je ne vois que du sable moi ; railla le plus jeune étant resté sur le côté.
Pour toute réponse, le meneur pénétra dans le temple et un éclair noir fendit les cieux pendant une demie seconde et, lorsque les deux autres recouvrèrent la vue, il n’y avait plus personne devant eux.
-Qu’est-ce que…Bégaya le garçon du nom d’Aymeric, abasourdi. Est-ce que…Gariatron vient de se faire…désintégrer Shadow ?
-Je vois, un portail, je n’y aurais pas pensé mais ce n’est pas si bête en fin de compte ; marmonna l’homme au masque en ignorant la question.
Le dénommé Shadow sortit de sa poche un petit pendentif en or dans lequel se trouvait une vielle photo abimée représentant une famille de quatre personnes devant une grande maison. Sur cette photo, une petite fille brune taquinait son frère tandis que leur mère tentait de les faire obéir et leur père regardait la scène avec amusement.
-Tout cela a intérêt à fonctionner, dans le cas contraire, j’irai moi-même affronter Armageddon. Pour Laura, je n’ai pas le droit à l’échec.
Il s’avança à son tour dans le temple et, tout comme Gariatron, disparut dans un éclair noir, laissant le jeune garçon seul au milieu du désert, totalement perdu.
-J’imagine que je n’ai pas le choix ; grogna-t-il. Dans quoi me suis-je encore embarqué moi…
Et il disparut à son tour de l’autre côté du portail. Cependant, il ne s’attendait en aucun cas à trouver ce qu’il y avait au-delà et il tomba à la renverse immédiatement lorsqu’une paire d’yeux jaunes et luminescent se posa sur lui.
-A…Apo…
Le garçon ne réussit pas à terminer sa phrase tant il était paralysé par la peur. Devant lui se dressait un serpent immense, bien plus gros que tout ce qu’il aurait pu imaginer. Même son maitre, le démon originel des ténèbres, devait n’être qu’un nain face à lui. Cependant, ce dernier ne tremblait pas et lui faisait face tout en gardant forme humaine. Il en allait de même pour Shadow qui croisait les bras et semblait impatient.
-Alors Gariatron, comme ça on s’allie aux humains ? Siffla le serpent géant.
-Il faut parfois reconnaitre ses erreurs mon cher Apophis. Mais ne va pas croire que j’ai abandonné ma vengeance. J’aviserai une fois tout ceci terminé.
-Toujours aussi malhonnête envers lui-même ; marmonna Shadow suffisamment pour que personne ne l’entende.
-Et donc, j’ai cru comprendre que tu requerrais à nouveau mes services ? Reprit la créature.
-C’est exact, j’ai besoin de ton aide ainsi que de celle de tous les autres. Accepterais-tu de t’allier à moi une seconde fois ?
-Pour que le grand Gariatron s’abaisse à demander de l’aide aux dieux maudits que nous sommes, l’heure ne peut-être que grave.
-Non, je veux simplement en finir une bonne fois pour toute.
-Je vois…Soit, nous acceptons Gariatron, mais n’oublie pas de tenir ta promesse également sinon tu sais ce qu’il t’arrivera ; le menaça le serpent en rapprochant son immense tête du démon.
-Evidemment, lorsqu’Armageddon sera vaincu, je ferai en sorte de vous réintégrer parmi vos pairs.
-J’ai hâte que tout ceci soit terminé ; se contenta de répondre Apophis avant de disparaitre dans l’ombre.


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Heart



Messages : 4590
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 30 Avr - 14:45

même pendant les concours j'écris oo

Chapitre 14 : La fille de glace


https://www.youtube.com/watch?v=ygur5AaVzgA

J’abandonnai ma garde pour réaliser une passe avant d’enchainer avec une quinte pour me protéger la tête puis je ripostai en visant la tête de mon adversaire imaginaire. Cela faisait maintenant plus d’une heure que je répétai des enchainements dans le gymnase de l’orphelinat de Terra.
Contrairement aux autres qui étaient épuisés par la fête improvisée de Saya pour célébrer notre première nuit dans le monde des esprits, j’avais profité de la journée pour me lever aux aurores et commencer les entrainements. Il devait être aux alentours de dix-heures mais je ne comptai pas m’arrêter avant la pause déjeuner.
Je n’avais jamais réellement appris à me battre. Tout ce que je savais faire, c’était me défendre sous ma forme de Trishula mais dans ce monde, il allait falloir que je m’entraine puisque mon corps était loin d’être aussi robuste que celui du Dragon de glace.
Heureusement, Terra avait de tout, y compris des épées d’escrime dans son orphelinat qu’elle avait accepté de me prêter.
Alors que je terminai mon enchainement, j’entendis des applaudissements derrière moi et en me retournant, je vis Miyako, adossée à un mur du dojo, me regardant avec amusement faire mes exercices.
-Et bien, et bien, je vois qu’il y a au moins une personne ici qui prend au sérieux la raison de notre venue ici ; railla-t-elle.
-J’ai toujours eu envie de faire de l’escrime mais je n’ai jamais eu le temps avec le Piano et le duel de monstre, je profite simplement ; avouai-je en me détachant les cheveux pour prendre une courte pause.
Miyako attrapa une bouteille d’eau et me la lança, voyant que je devais avoir l’air assoiffée par la chaleur qui régnait ce jour-là.
-Je suis étonnée, tu es en train de me dire que tu as vaincu Zorc sans rien savoir du combat ? S’amusa la rouquine.
-Ce n’était qu’une question de puissance, mais je ne peux pas me reposer éternellement sur les pouvoirs de Trishula ; avouai-je en m’asseyant au sol, à côté de Miyako.
Cette dernière resta debout et se mit à observer le gymnase. Il n’y avait pas grand-chose d’intéressant, ce n’était qu’une vieille remise que Terra avait dû transformer en vitesse. Le sol n’avait pas ce revêtement caractéristique des gymnases d’école et les lignes du terrain de basket étaient tracées à même la pierre. Les murs étaient nus et il n’y avait qu’une seule fenêtre donnant sur l’arrière de l’orphelinat, donc sur la mer. La plupart des objets qui s’y trouvaient semblaient être de la récupération également : les ballons, les filets et même les épées d’escrime et de Kendo.

https://www.youtube.com/watch?v=USCmVflxOfY

Soudain Miyako ramassa l’épée que j’avais laissée sur le sol et se mit à la regarder en souriant tristement, comme perdue dans ses pensées.
-Tu m’avais toujours caché que tu avais pris des cours d’escrime…Murmura-t-elle en effleurant la lame de ses doigts.
Je ne répondis rien, sentant que cette phrase ne m’était pas adressée mais que mon ainée parlait à quelqu’un d’autre…
La jeune fille brandit alors l’épée devant elle et sourit avant de faire quelques mouvements rapides puis se mit en garde pour finalement baisser son arme en soupirant.
-Sérieusement…il n’y avait que lui pour se pavaner avec une épée à un moment pareil…
-Miyako, tu sais manier l’épée ? M’étonnai-je en la voyant exécuter ces mouvements.
-Non, mais Dan savait apparemment. Je ne fais que reproduire ce qu’il a fait ce jour-là.
Je souris intérieurement en entendant cela. Je n’aurais jamais cru que cette brute de Dan ait été capable d’autre chose que d’embêter les autres dans le parc. Et pourtant, il avait eu l’air d’avoir bien changé pendant mon absence…même si lors de nos dernières rencontres j’avais déjà senti que quelque chose n’était plus pareil avec lui…
-Ça me fait toujours bizarre de penser que Dan ait pu changer à tel point qu’il soit devenu ami avec quelqu’un comme toi Miyako ; ris-je.
-Et moi je suis étonnée de connaitre aujourd’hui la personne qui causait tant de soucis à cet idiot à l’époque ; me répondit-elle en riant légèrement.
-Pourquoi donc ? Dan parlait-il si souvent de moi ? Lui demandai-je, amusée.
-Tu ne crois pas si bien dire, Laura. Il n’y avait pas un jour sans que Dan se plaigne à sa bande de toi et je me demandais bien qui était la fille assez folle pour lui tenir tête, autre que moi évidemment.
-D’ailleurs, Miyako, comment as-tu réussi à le faire changer ? J’ai bien passé deux ans à essayer de lui apprendre les bonnes manières, rien n’y faisait…
Miyako baissa la tête et regarda son reflet dans l’épée puis ferma les yeux tandis qu’un large sourire se dessina sur sa figure.
-Je n’ai quasiment rien fait. Comme Hiroki te l’a dit, même s’il ne l’affichait pas avec toi, à l’école, il avait déjà beaucoup changé et il commençait même à s’éloigner de ses deux brutes d’amis.
-Au moins, je n’aurais pas perdu mon temps avec lui…soupirai-je.
-Si tu veux tout savoir, une vitre de l’école a été brisée un soir et Dan et sa bande ont été accusé d’office alors que j’étais en train de me chamailler avec eux dans le parc comme souvent.
Miyako lâcha l’épée et mit ses mains dans les poches de son costume tout en plongeant son regard au loin, se perdant dans l’océan de ses propres souvenirs.
-Quand j’y repense, prendre la faute sur mes épaules pour défendre ce crétin était un acte totalement stupide…Je n’avais rien à voir avec tout ça et j’aurais pu risquer très gros si je n’avais pas été une élève modèle…
-Mais cela te ressemble bien ; lui fis-je remarquer. Je me souviens que la première fois que Darksky t’a rencontrée, tu n’as pas hésité à prendre sur ton dos la responsabilité du club alors que tu aurais pu simplement passer à côté.
-Parfois, je me dis vraiment que je devrais rester en dehors de ce qui ne me regarde pas. Un jour, je vais le regretter bien plus que pendant la guerre ; soupira la rouquine.
Je ris légèrement. Darksky et Miyako, malgré tout ce qui les séparait, possédait en point commun cette manie de se mêler des problèmes des autres et de s’attirer tous les ennuis du monde, à la différence que mon ami, lui, ne devait même pas en être conscient…
-J’imagine que si tu nous accompagne dans cette aventure, ce n’est toujours pas pour toi que tu le fais, n’est-ce pas ? Lui demandai-je alors.
L’ancienne présidente ramassa l’épée qu’elle avait laissée tombée au sol et me tourna le dos, pointant l’arme devant elle.
-En effet Laura. Si je suis ici aujourd’hui, c’est uniquement pour tenir une promesse que j’ai faite il y a longtemps ; me répondit-elle gravement.
-Une promesse ? Répétai-je, peu surprise.
-Oui, une promesse que je me suis faite à moi-même après la guerre. Celle que Dan soit la dernière personne que je laisse mourir à cause des démons ou d’une autre créature qui nous dépasse. C’est pourquoi, je dois mettre fin à ce conflit, et ce, quoiqu’il m’en coûte.
Une fois de plus, tout comme en entendant Terra, je me rendis compte que mes motivations étaient vraiment égoïstes mais également bien moins ambitieuse. De tout le groupe, j’étais certainement la seule à ne pas avoir de grands objectifs. Mais…peut-être parce qu’au fond de moi, je ne me sentais toujours pas digne de prétendre à toutes ces choses…
Soudain, Miyako se retourna et me jeta une épée que j’attrapai au vol, étonnée tandis que la rouquine se mit en garde au milieu de la pièce, un sourire malicieux sur les lèvres.
-Allez Laura, au lieu de te morfondre, reprends ton entrainement. Ça ne sert à rien de broyer du noir.
-Je…Je ne me morfonds pas ! Protestai-je.
-Inutile de me mentir. Tu as le même visage que moi il y a un an.
-Ce…Ce n’est pas ça…Je me disais simplement que je n’avais pas ton ambition et je ne l’ai jamais eue.
-Ne te plains pas. C’est cette même ambition qui un jour me tuera. Je peux t’assurer que j’envie les gens qui n’ont besoin que de peu.
Je ris de bon cœur, oubliant totalement ces histoires et retournai au centre du gymnase pour prendre place face à Miyako.
-Allez Laura, je vais te faire une fleur et m’entrainer avec toi. De toute façon, c’est toujours mieux que de me battre avec Hiroki.
-Mais tu n’as jamais fait d’escrime, je me trompe ?
-Toi non plus il me semble, donc quelle importance ; me répondit-elle en haussant les épaules.

https://www.youtube.com/watch?v=Y_kWXJc753o

Il n’en fallut pas plus pour me convaincre et, m’attachant les cheveux je me mis en garde à mon tour. Même si Miyako prétendait n’avoir jamais tenu une épée en main, les quelques mouvements qu’elle avait effectués me laissaient perplexe.
Nous nous saluâmes et nous nous mîmes en position. J’esquissai un sourire devant le tableau qui s’offrait à moi puisque la rouquine ressemblait vraiment à une épéiste à présent qu’elle avait son arme en main.
Mon amie fut la première à attaquer et elle visa d’emblée ma tête. Je pensais pouvoir parer son coup facilement avec une simple quinte mais à la dernière seconde, je vis son épée dévier en direction de mon bras que j’utilisais pour me protéger. Par réflexe, je fis un bond en arrière et sa lame me frôla alors que je me réceptionnai gauchement.
Miyako n’attendit pas que je me remette en position et fonça à nouveau sur moi, tentant cette fois de me désarmer mais je réussis à dévier de justesse son attaque avec une sixte qui fit s’entrechoquer nos deux lames.
Miyako me sourit et recula vivement alors que je voulais profiter de ce moment de distraction pour la toucher et mon coup ne trancha que de l’air.
-Tu es bien douée pour quelqu’un qui n’a jamais tenu une épée ; lançai-je en me mettant en position défense, le temps d’analyser ses mouvements.
-On dirait bien oui. J’aurais peut-être dû demander à Dans où il avait trouvé son épée tout compte fait ; me répondit-elle en pointant son épée vers moi.
Nous échangeâmes plusieurs coups pendant encore plusieurs minutes…ou du moins, je parai plusieurs coups car Miyako ne me laissait presque aucune ouverture et les rares fois où je passai à l’attaque, la rouquine esquivait facilement d’un mouvement gracieux en arrière ou sur le côté alors que tous mes pas étaient lourds et je manquai de tomber à chaque saut.
Miyako était une adversaire radicalement différente de Marie. La sœur de Darksky se contentait de défendre en prévoyant les mouvements de son adversaire avant de l’attaquer mais la rouquine, elle, était bien plus agressive, plus rapide et plus technique dans ses gestes et ses déplacements.
Finalement, après dix minutes à faire le tour du gymnase en laissant parler nos épées, je finis par glisser sur le sol et mon adversaire profita de cette occasion pour me désarmer. Rapide comme l’éclair, Miyako, voyant que ma prise s’était relâchée, visa la garde de mon épée et frappa de toute ces forces, si bien que je lâchai mon arme sous l’effet de surprise et voyant la pointe de celle de Miyako à deux centimètres de ma figure, je tombai à la renverse sur le sol dur et froid.
-Echec et Mat on dirait, Laura ; déclara la gagnante de notre joute improvisée d’un air satisfait.

https://www.youtube.com/watch?v=rIwl2cDwStw

Cette dernière me tendit la main pour m’aider à me relever et je fermai les yeux en riant face à ma défaite d’aujourd’hui.
-J’ai encore beaucoup de progrès à faire je crois, ça fait déjà deux fois que je me fais battre.
-C’était amusant. Je reviendrai sûrement m’entrainer avec toi un autre jour ; me répondit Miyako en regardant le ciel par la petite fenêtre.
-Tu sais Laura, la technique ne fais pas tout dans ce monde. Tu as des pouvoirs, utilise-les.
-Je sais bien, mais je préférerai avoir une solution de secours au cas où mon ennemi serait trop puissant ou…
-Ce n’est pas ce que je veux dire.
Sans ajouter un mot, Miyako me montra son épée en fronçant les sourcils. Au début, je ne vis rien d’extraordinaire mais soudain, l’arme se mit à luire d’un éclat aveuglant, à tel point que je dus me reculer et fermer les yeux pour ne pas perdre la vue.
-Qu…Qu’est-ce que tu as fait ? M’étranglai-je une fois ce flash lumineux passé.
-J’ai simplement utilisé les maigres pouvoirs que j’ai réussi à contrôler dans ce monde ; lança Miyako en jetant son arme au sol et mettant ses mains dans ses poches.
Je restai bouche bée devant cette démonstration. Je savais que je pouvais créer l’épée de Trishula mais je n’avais pas encore pensé à comment l’utiliser. A présent que Miyako l’évoquait, une idée me passa par la tête pour combiner les pouvoirs de Trishula et l’arme de glace…Un moyen de modifier la longueur de la lame pour toucher un ennemi, même éloigné…
Pendant que j’étais perdue dans mes pensées, Miyako avait ouvert la porte du gymnase et s’apprêtait à partir lorsqu’elle me lança avec un sourire depuis le parvis :
-La prochaine fois, ne te retiens pas, et je ne me retiendrai pas non plus.
-Compte sur moi. Le résultat de notre prochain match ne sera pas le même ! Affirmai-je, remotivée.
-J’espère bien.
Sur ces paroles, la rouquine disparut de mon champ de vision et je me retrouvai à nouveau seule dans la grande salle vide. Il n’était pas encore midi mais je décidai de m’arrêter là pour aujourd’hui et je sortis dans le parc pour tester un peu ces fameux pouvoirs dans le monde des esprits.
Je me concentrai donc comme je l’avais fait avec la fusion parfaite et aussitôt, je sentis mon corps se refroidir, tous mes membres s’allonger tandis qu’une grande paire d’ailes blanches poussa dans mon dos.
Lorsque je rouvris les yeux, je n’étais plus Laura Garden, j’étais devenue Trishula et je dominais la cime des arbres du parc du haut de mes quatre mètres. Cela me donnait toujours des frissons de me transformer à cause du froid que je dégageai mais je m’y habituai assez rapidement cette fois-ci.
Cependant, alors que je m’apprêtai à prendre mon envol pour m’éloigner du château, j’entendis des pas près de moi et je me retransformai aussitôt en humaine, ne voulant pas effrayer les enfants de l’orphelinat.

https://www.youtube.com/watch?v=Gpa6R_hF9uc

Une petite fille portant une longue robe noire surgit alors d’un buisson derrière moi. Elle ne devait pas avoir plus de dix ans. L’enfant était brune, aux cheveux coupés assez courts arrivant un peu au-dessus de ses épaules. Ses grands yeux marrons semblaient intrigués par ma présence mais je fus également surprise par le manque de vie dans son regard. Elle semblait totalement déconnectée de ce monde et tenait dans ses bras une vieille poupée à qui il manquait un œil et au bras sérieusement amoché…
-Bonjour, tu dois être une des enfants de Terra ; lançai-je d’une voix douce avec un grand sourire.
La petite fille ne me répondit pas et continua à me fixer de son regard vide et je commençai sérieusement à être mal à l’aise…Mais je ne me laissai pas démonter pour si peu.
-Je ne me souviens pas de t’avoir vue hier au diner donc je vais me présenter : je m’appelle Laura Garden, avec mes amis, nous allons rester ici quelques temps, j’espère que nous pourrons bien nous entendre ; continuai-je le plus chaleureusement possible.
Toujours aucune réaction. Je commençai sérieusement à me poser des questions sur la petite fille que j’avais en face de moi lorsque soudain, elle leva le bras et montra quelque chose derrière moi en disant :
-De la glace.
Je me retournai avant de constater que lors de ma transformation, j’avais dû refroidir l’herbe et geler la rosée du matin au passage, créant ainsi une étrange zone d’un blanc immaculé au milieu de la pelouse verdoyante.
-Oh…Je suis désolée, je crois que j’ai encore un peu de mal à contrôler mes pouvoirs ; ris-je pour détendre l’atmosphère.
-Katy n’aime pas la glace…
-Vraiment ? Pourtant il n’y a rien de plus beau qu’un paysage enneigé ; m’étonnai-je.
-La glace est froide…la glace est sombre…La glace tue…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3294
Points : 3709
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 30 Avr - 14:55

cool le combat d'escrime



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1837
Points : 1856
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 30 Avr - 14:57

c'est vrai qu'il est bien amené ... et j'ai hâte de voir ce qui va suivre avec la petite fille et ''la glace tue'' ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4590
Points : 4811
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 19
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 30 Avr - 17:07

oh c'est pas difficile a deviner, laura va replonger dans la déprime, darksky va venir l'aider, happy end...ou pas cette fois, faut se renouveler un peu :3


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1837
Points : 1856
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 30 Avr - 17:23

Rien que pour la chose, voir laura s'en prendre à une gamine en la congelant, ce serait possible ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4590
Points : 4811
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 19
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 1 Mai - 12:52

ah je sais pas trop ca :3


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3294
Points : 3709
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 1 Mai - 13:25

nan pas la congeler j'aurai prefezrer une mort plus atroce ... juste le sang qui gele et qui sort de la peau ( cf cixi dans lanfeust de troy)



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1837
Points : 1856
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 1 Mai - 13:27

Oh, j'aime bien ce genre de mort ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4590
Points : 4811
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 19
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 1 Mai - 16:58

pourquoi vouloir absolument tuer cette fille qui n'a rien fait encore x)


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1837
Points : 1856
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 1 Mai - 17:11

C'est instinctif ... Elle a l'air dépressive et n'aime pas la glace ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3294
Points : 3709
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 1 Mai - 17:13

c'est le type de perso qui me donner envie de la tuer avec le depressif et la tsundere en generale sauf pour celle de school days



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4590
Points : 4811
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 19
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 1 Mai - 19:18

https://www.youtube.com/watch?v=Gpa6R_hF9uc

Je frissonnai en entendant cela, non seulement parce que la petite fille l’avait dit d’une façon vraiment effrayante, mais aussi parce que ses mots me rappelaient ma folie destructrice avec Ouroboros…
Je secouai la tête pour faire sortir ces pensées négatives de mon esprit. Non, je m’étais promis de ne plus ressasser encore et encore le passé. Cette Laura-là n’était plus et il était de mon devoir de réparer les erreurs de cette personne, et ce en commençant par ne plus culpabiliser à la première remarque déplaisante.
-Il est vrai que la glace est dangereuse, mais ne la trouves-tu pas belle aussi ?
La petite fille pencha la tête sur le côté, ne comprenant visiblement pas ce que je voulais dire. C’est pourquoi je concentrai légèrement mon énergie au creux de ma main afin de former un petit pendentif de glace identique à celui que je portais en permanence puis je le tendis à la petite fille avec un sourire.
-Regarde Katy, il n’y a rien à craindre de cet objet ; lui dis-je.
Cette dernière recula vivement et serra sa poupée dans ses bras, tremblante. Cependant, alors que je m’apprêtai à dire autre chose, j’entendis des pas derrière moi et Darksky m’appela. Aussitôt, la petite fille s’enfuit et disparut dans les buissons juste avant que mon ami n’arrive.
-Eh, Laura, je peux savoir où tu étais passée ? Ça fait dix minutes que je te cherche ! S’exclama le jeune garçon d’une voix inquiète.
Je ne lui répondis rien et je continuai à regarder dans la direction où Katy avait disparue tandis que mon pendentif fondait lentement entre mes doigts. Cette petite fille…elle était différentes des autres enfants de l’orphelinat, eux qui semblaient tous si joyeux et agités…Je me demandai vraiment pourquoi elle se comportait ainsi…
-Tu m’écoutes oui ou non ? Râla soudain Darksky en me prenant par l’épaule.
-Euh…oui, désolée, j’étais ailleurs ; répondis-je évasivement. Tu disais donc ?
-Que Saya a demandé à parler avec tout le monde de quelque chose d’important et qu’il faut rentrer ! grogna-t-il.
-Saya ? La connaissant, ça doit traiter du déroulement des jeux ou une autre bêtise…D’ailleurs, ton œil va mieux depuis hier ? Raillai-je.
Ce dernier se toucha l’œil qui était sérieusement amoché à cause d’un coup de coude un peu trop fort envoyé par la blonde, coup qui avait mis fin à la bataille de polochons sans autre sommation sous le décret de Terra qui avait menacé le premier qui toucherait à un enfant de bien plus qu’un coup de coude…
-Et j’aurais une question pour toi Darksky qui aimes analyser les comportements des gens : pourquoi quelqu’un aurait peur de la glace ? Lui demandai-je sans détourner le regard.
-De la glace ? Je ne sais pas, il pourrait y avoir bien des raisons…mais pourquoi cette question ?
-Pour rien. Rentrons simplement avant que Saya n’organise une chasse au trésor pour nous retrouver ; soupirai-je.

https://www.youtube.com/watch?v=plCw_qsJ9Eo

Deux minutes plus tard, nous fûmes de retour à l’intérieur du bâtiment. Tout le monde était réuni dans le salon et les discussions allaient bon train…mais aucune ne me semblait importante au point de nous convoquer tous…
D’un côté, Nagisa et Sunohara parlaient d’une potentielle visite des autres serviteurs des démons, de l’autre Miyako jouait avec Hiroki aux échecs tout en se chamaillant et Iori, Marie et Saya spéculaient sur les participants aux jeux olympiques…
Notre arrivée recentra légèrement l’attention jusqu’à ce que la rouquine lance un « échec et mat » qui mit Hiroki hors de lui.
-Vous voilà enfin les amoureux, on a failli attendre ; lança Marie avec son air malicieux.
-Oui, et je vais rapidement repartir si ce n’est pas vraiment intéressant ; répondis-je en me tournant vers Saya.
-Tu peux repartir dès maintenant puisque tu connais déjà la réponse ; bailla Miyako, accoudée sur son fauteuil.
-Attendez un peu de savoir de quoi je vais parler avant de râler ! Se plaignit la blonde en gonflant les joues.
Peu motivés, nous prîmes chacun un siège pour écouter ce que la jeune fille avait à nous dire. Cette dernière se leva alors et prit un air sérieux qui ne me disait déjà rien de bon.
-Bien, les amis, je pense qu’il est temps de faire le point sur l’activité de nos prochains jours ; déclara-t-elle.
-Mais, avec Sunohara, on a déjà prévu de ce que nous allons faire cette semaine…Lança Nagisa d’une petite voix.
-Allons Nagisa, vous devez bien avoir quelques moments de libre dans votre emploi du temps ! rétorqua Saya, l’œil brillant.
-J’imagine qu’on peut se libérer oui, mais pour quoi exactement ? Demanda le jeune garçon.
-Pour nos entrainements évidemment ! Iori a réussi à obtenir la liste des épreuves !
Tous les regards se tournèrent vers la jeune fille qui rougit immédiatement et se cacha derrière Saya.
-Je…je suis simplement allée faire un tour en ville ce matin et je suis tombée dessus par hasard ; bafouilla-t-elle.
-Mais je me fiche de connaitre la liste des épreuves ! S’exclama Hiroki. Ce que je veux c’est vaincre Gariatron une bonne fois pour toute et ce n’est pas faire du saut à ski qui m’y aidera !
-Au contraire Hiroki, au contraire…
Nous regardâmes tous la blonde, intrigués par sa phrase et attendant qu’elle développe.
-Je pense que le meilleur moyen de nous préparer c’est de nous entrainer pour toutes les épreuves !
-C’est-à-dire ? Demanda Darksky, perdu.
-Vous allez voir. Terra, si tu veux bien !
La jeune femme sortit de la pièce d’à côté en ronchonnant contre les enfants et, sans dire un mot, claqua des doigts comme elle l’avait fait la veille. Une vive lumière nous aveugla tous et une seconde plus tard nous nous retrouvâmes dans une gigantesque salle entièrement vide, sans fenêtre, au plafond haut de plus d’une dizaine de mètres et au sol et aux murs de pierre grise.
-Si vous avez besoin de tout casser les gamins, faites le ici mais pas à l’orphelinat, est-ce que c’est bien compris ? Grogna la femme aux cheveux d’argent.
-Et…ou sommes-nous exactement ? Demandai-je en fronçant les sourcils.
-Dans la forteresse cette fois-ci. Vous pouvez la démolir, je m’en fiche.
-Dans la forteresse ? S’étrangla Darksky. Mais il y a les démons et les autres serviteurs, non ? Que vont-ils dire en nous voyant ici ?
-Ils ne vous verront pas puisqu’ils ne sont pas là. Les vieux sont au temple de Luminion tandis que les autres incapables se baladent je ne sais où.
-Donc nous allons nous entrainer ici à partir de maintenant, c’est ça ? Je sens que je vais bien m’amuser ; rit Marie avec un sourire aux lèvres.
-Seulement si vous pensez que vous allez détruire mon orphelinat ; se contenta de répondre Terra en allant s’asseoir sur un banc se trouvant à proximité.
A ce moment-là, je n’étais pas vraiment intéressée par cette opportunité de pouvoir déchainer mes pouvoirs sans risque, même si je notai que dans un futur proche, cela allait probablement m’être utile. Et, alors que Nagisa commençait à prendre feu en voulant activer ses pouvoirs et que Darksky essayait de l’éteindre en faisant du vent avec les siens, je me dirigeai vers Terra et m’assis à côté d’elle.
-Alors Gamine, tu me demandes les clés du gymnase mais quand tu as une pièce immense pour t’entrainer, tu viens bouder ici, qu’est-ce qui ne va pas avec toi ? Me demanda la jeune femme d’un air amusé en regardant mes amis s’entrainer.

https://www.youtube.com/watch?v=Qud9yn9zmkQ

-J’avais une question en fait. Est-ce que tu saurais pourquoi Katy a peur de la glace, Terra ?
Cette dernière tressaillit légèrement en entendant cela et tourna la tête vers moi en fronçant les sourcils.
-Katy tu dis ?
-Oui, je l’ai rencontrée tout à l’heure mais je crois que je l’ai effrayée avec mes pouvoirs…Avouai-je.
-Tu sais que tu es chanceuse gamine. Certains enfants de l’orphelinat ne l’ont jamais rencontrée ma Katy.
-Co…Comment est-ce possible ? M’étonnai-je, les yeux ronds.
Terra reporta son attention sur les combats et sur Nagisa qui commençait à sérieusement brûler fort avant de croiser les jambes en soupirant.
-Katy est une enfant que j’ai recueillie récemment mais elle n’est pas du genre très sociable. Même moi, je la vois rarement et elle réussit toujours à m’échapper dès que j’ai le dos tourné. En y repensant, l’avoir trouvée relève du miracle…
Terra se frotta les yeux comme si parler de cela la fatiguait avant de reprendre.
-Je ne sais pas grand-chose d’elle, elle ne s’est jamais ouverte à moi…Mais tout ce que je peux te dire, c’est que lorsque je l’ai rencontrée, c’était en hiver. Peut-être que voir de la glace lui rappelle de mauvais souvenirs qui sait…mais ce n’est pas à moi qu’elle va le dire et ce n’est pas faute d’avoir essayé…
-Oui, elle avait vraiment l’air effrayée quand je lui ai montré mon pendentif…Murmurai-je.
-Mais j’imagine que tu es la seule à pouvoir l’aider à surmonter son traumatisme si c’est bien de cela qu’il s’agit ; soupira la jeune femme.
-M…Moi ? Et pourquoi ça ? Je ne suis vraiment pas douée pour les relations…
-Peut-être mais tu es la seule à aimer ce qu’elle déteste le plus. Elle a dû le sentir en te voyant et être intriguée de voir que quelqu’un pouvait jouer avec le froid sans peur.
Je réfléchis. Ce que disait Terra me paraissait logique. Lorsque je prenais des cours de piano pour faire plaisir à mes parents tout en rejetant le reste, le duel de monstre m’avait justement attirée parce que je voulais comprendre les gens qui s’amusaient en jouant et je voulais m’amuser avec eux aussi…Mais était-ce réellement la même chose avec Katy ?
-Mais dis-moi, pourquoi t’intéresses-tu tant à elle ? Tu n’as aucune raison de l’aider et encore moins en prenant en compte que tu lui fais peur.
-Je ne sais pas…J’imagine que Darksky m’a trop influencée et que je commence à perdre la tête ; répondis-je en haussant les épaules.
-Enfin, je te pose la question mais je fais exactement la même chose avec mon orphelinat ; sourit Terra.
Au même moment, une explosion de chaleur attira notre attention et je vis Nagisa flamber comme un barbecue et tout le monde qui s’écartait prudemment en râlant sur Darksky qui avait attisé le feu au lieu de le calmer…
-Tu devrais peut-être aller les aider, non ? Suggéra Terra. Je n’ai pas envie qu’on m’accuse d’avoir fait brûler la forteresse.
Amusée, je me dirigeai vers Nagisa qui me regarda avec des yeux suppliants même si elle n’avait pas l’air de souffrir le moins du monde. Je me contentai de lever ma main devant moi et un puissant blizzard s’en échappa. En une seconde, le feu de Nagisa fut maitrisé…mais tout le monde se retrouva également ensevelit sous un épais manteau de neige…Seules Miyako et Marie avaient eu les réflexes pour éviter mon attaque et ne pas finir congelées.
Je serrai les dents, pensant que j’avais peut-être légèrement exagéré sur la puissance…Mais au moins le feu était éteint…
Soudain, je vis la neige fondre devant moi et un rayon de lumière fusa dans ma direction. Instinctivement, je créai une barrière de glace pour me protéger et l’attaque rebondit sur mon bouclier avant de finir sa course dans le mur, sous mes yeux ébahis.

https://www.youtube.com/watch?v=gIi-crTFllI

-Eh, je peux savoir à quoi vous jouez ? M’exclamai-je, furieuse.
-On s’entraine quelle question ! Me répondit Saya en émergeant avec Iori derrière elle, l’air frigorifiée.
Sans me prévenir, la blonde me lança une autre attaque d’énergie que je me contentai de lui renvoyer à la figure avec ma main durcie par une fine couche de glace autour.
Cette dernière retomba dans la neige en geignant lorsque la sphère lumineuse heurta son front.
-Ce n’est pas comme ça que vous m’atteindrez ; m’exclamai-je en me moquant d’elle.
Sentant aussitôt un déplacement d’air dans mon dos, je levai les bras au-dessus de mon épaule et je saisis celui d’Hiroki qui tentait de m’attaquer par derrière avant de le projeter au sol et de l’immobiliser dans la neige avec un sourire narquois.
-Ce n’est pas avec une attaque surprise que vous allez m’avoir ; lançai-je.
-Dans ce cas, que dis-tu de ça !
Je me retournai et sautai juste à temps pour éviter une attaque de Darksky qui tentait de me faire un croche-pied. Pendant que j’étais dans les airs, j’en profitai pour matérialiser derrière moi les ailes de Trishula et m’envoler jusqu’au plafond.
De là, j’observai la scène et je vis qu’Hiroki, Saya et Darksky étaient déjà prêts à repasser à l’attaque tandis que Sunohara aidait Nagisa à s’extirper de son bloc de glace et que Iori avait rejoint Miyako et Marie sur le banc de Terra.
-Alors, c’est tout ce que vous avez ? M’exclamai-je, me prêtant totalement à ce jeu stupide.
-Attends un peu je vais te faire descendre de la moi ! Rétorqua Saya en tapant du pied, frustrée. Darksky, manœuvre numéro 46 !
-Avant d’avoir un numéro 46, aies un numéro un ; soupira mon ami.
-Arrêtez de parler vous deux, je vais devenir fou ; râla Hiroki.
Une étrange aura entoura alors le jeune homme et, lorsqu’il leva le bras dans ma direction, je vis comme des fils s’échapper de ses doigts et foncer droit sur moi, exactement comme lors de mon combat contre Nephilim.
D’un mouvement ample, je projetai un puissant blizzard qui, lorsqu’il rencontra les fils d’Hiroki, les gelèrent instantanément et ces derniers se brisèrent avant de m’atteindre sous le regard furieux de l’ami de Miyako.
-Allez, à mon tour d’attaquer.
Hiroki déglutit et recula prudemment tandis qu’au creux de ma main chargeait mon attaque. Je projetai mon laser de glace droit sur Darksky et Saya qui se le prirent de plein fouet alors qu’ils se disputaient sur la manœuvre à effectuer. Ils furent projetés à l’autre bout de la pièce avant de comprendre ce qu’il se passait et Hiroki fut soufflé par la même occasion.

https://www.youtube.com/watch?v=SQCL0odju7M

Je me tournai alors vers Nagisa et Sunohara mais ces derniers n’avaient toujours pas fini de faire fondre la glace tandis que Iori avait pris la place de mes adversaires et, pour la première fois depuis longtemps, je vis ses yeux briller d’excitation.
-Laura, à mon tour à présent ! S’exclama-t-elle, enthousiaste.
-Viens Iori, je t’attends !
La jeune fille ferma les yeux pendant une seconde et une aura multicolore commença à l’entourer. La neige fondit à son simple contact et je sentis une puissante rafale de vent provenant d’elle et même Miyako commença à être intéressée par la tournure des événements.
Je me mis sur mes gardes, sentant sa puissance. Je ne l’avais jamais vu se battre et c’était l’occasion pour moi de voir de quoi elle était réellement capable.
Lorsque Iori rouvrit les yeux, ces derniers avaient viré au doré et une détermination nouvelle pouvait se lire à l’intérieur. Une longue épée d’or se matérialisa alors dans sa main dans un rayon de lumière aveuglant. Je compris assez rapidement où elle voulait en venir et je redescendis au sol, appelant l’épée de Trishula dans mes mains à mon tour, tout en prenant soin d’arrondir ses bords pour ne pas blesser mon amie.
Comme avec Miyako, nous nous mîmes en garde. La tension était palpable car je n’étais pas la seule à ne jamais l’avoir vue se battre et Iori devait se dire la même chose de moi. Nous ne connaissions pas la puissance de l’autre et pourtant mais cela ne rendait le combat à venir que plus intense.
-J’ai cru comprendre que tu t’entrainais à l’épée Laura.
-Oui, je vois que Miyako ne sait pas tenir sa langue ; répondis-je à la fois amusée et prête à en découdre.
-Puisque ce n’est qu’un entrainement, je propose que la première qui tombera perde, tu en dis quoi ?
-Ça me va.
Sans autre avertissement, je me jetai sur la jeune fille d’un saut puissant qui fut suffisant pour créer une fissure dans la roche sous mes pieds. J’attaquai de front et Iori para aisément avec une quinte. Dès que nos épées s’entrechoquèrent, un profond cratère se forma sous la jeune fille mais cette dernière ne céda pas et me souriait même.
Soudain, d’une seule main, elle réussit à repousser ma lame et enchaina immédiatement avec une tentative de croche-pied pour me faire tomber. Tout comme avec Darksky, je sautai pour l’éviter mais Iori semblait avoir prévu cela et visa au même moment mon flanc avec son épée.
Ce fut à mon tour de sourire et Iori écarquilla les yeux lorsque je dépliai mes ailes et m’envolai quelques mètres plus loin, évitant ainsi facilement son attaque qui ne frappa que de l’air.
Sous le coup de la surprise, Iori fut déstabilisée et tituba, manquant de peu de tomber au sol. Je profitai de cette ouverture pour contre attaquer, utilisant la vitesse que me donnaient mes ailes pour combler la distance qui nous séparait.
Mais, alors que je pensais que j’allais l’atteindre, le bras de la jeune fille se changea en eau et mon épée passa tout simplement à travers sous les yeux ébahis de notre public.
-Qu…
-J’ai plus d’un tour dans mon sac moi aussi, Laura ; se contenta-t-elle de répondre en me souriant.
Je voulus alors retirer déplacer mon épée pour la frapper au flanc mais elle fut soudainement bloquée à l’intérieur du bras de la jeune fille. Je m’étranglai lorsque je vis quelle en était la cause.
Le bras, auparavant fait d’eau, s’était changé en pierre et m’empêchait de bouger ou même de retirer mon épée.
-L’avantage de jouer six éléments ; me lança Iori tout en brandissant son épée vers moi. Je fus donc obligée de lâcher la mienne pour esquiver l’attaque. Mais, même si la situation semblait mal partie et que mon épée était coincée dans le bras de la jeune fille…je n’étais pas désarmée pour autant.
Je me concentrai et visualisai une épée beaucoup plus grande. Aussitôt, je vis la pierre commencer à se fissurer et, en grimaçant, Iori fut obligée de changer à nouveau son élément pour repasser à l’eau.
C’était exactement ce que j’attendais et, avant qu’elle ne reprenne son apparence normale, je joignis mes deux mains et projetai un rayon bien plus puissant droit sur son bras.
Instantanément l’eau gela et tout le côté droit du corps de Iori fut immobilisé tandis que son côté gauche était grandement ralentit. D’une roulade, je m’emparai de mon épée et assénai un puissant coup sur la partie congelée du corps de mon amie. Cette dernière tituba et, m’apprêtant déjà à lui donner le coup de grâce pour mettre fin à ce combat, je créai un puissant blizzard qui aurait dû la faire tomber au sol.

https://www.youtube.com/watch?v=qIEk0U782rM

Cependant, contre toute attente, son bras changea une nouvelle fois d’apparence et la glace qui l’alourdissait fondit aussitôt pour laisser place à des flammes ardentes sur lesquelles mon blizzard se transforma en douce brise…
-Tu m’avais caché que tu savais faire ça Iori ; lançai-je, commençant à fatiguer.
-Désolée, je le gardai pour les grandes occasions ; me répondit-t-elle en se remettant en garde.
Son épée s’enflamma alors et s’entoura d’une lueur bleutée intense mais je ne me laissai pas démonter pour si peu et j’intensifiai le froid émanant de ma propre lame et des cristaux de glace commencèrent à se former autour de moi tant l’air s’était refroidit. Même Terra commençait à froncer les sourcils et avait érigé une sorte de barrière entre elle et nous pour se protéger au cas où.
-Laura, je vais finir ça en une seule attaque ! S’exclama Iori, confiante.
-Essaie un peu pour voir.
En même temps, nous nous élançâmes l’une vers l’autre dans un dernier assaut et je sentis la forteresse vaciller. Lorsque ma lame gelée entra en contact avec la lame enflamme de Iori, une puissante explosion désintégra une partie du sol sous nos pieds mais nous ne vacillâmes pas et nous continuâmes à faire parler nos épées.
Chaque coup provoquait une nouvelle fissure dans les murs et le plafond mais aucune d’entre nous ne voulait abandonner ou céder du terrain à l’autre. A chaque contact, je voyais de l’eau perler de ma lame tandis que le feu de celle de mon adversaire diminuait d’intensité, passant du bleu à l’orange puis au rouge.
Je prenais vraiment du plaisir à affronter Iori. Contre elle, je pouvais enfin déchainer toute ma puissance sans craindre de blesser mortellement quelqu’un comme je l’avais fait tant de fois par le passé. Pour la première fois depuis bien longtemps, je sentais le pouvoir couler dans mes veines et je ne le rejetais pas. Au contraire, j’en cherchais toujours davantage.
Cette soif de combat qui m’animait lorsque j’étais plus petite, ce n’était pas pour fuir mes responsabilités et ma solitude…c’était réellement parce que je voulais me battre, aller toujours plus loin, vaincre de ennemis de plus en plus puissants, être la meilleure dans ce que je faisais !
Tout à coup, le bras droit de Iori, celui qui ne tenait pas l’épée, se changea en eau et projeta un puissant jet sur le sol, juste à mes pieds. A peine eussé-je marché dedans que la flaque se changea en glace et je perdis l’équilibre sous le regard satisfait de la jeune fille.
Mais, alors que mon dos allait frôler le sol me faisant ainsi perdre ce combat, je me rattrapai à la dernière seconde et, utilisant mon contact du sol sur ma main, je fis surgir des stalagmites de la pierre juste sous les pieds de Iori qui, n’ayant pas prévu cela, tomba à la renverse tandis que son épée se planta dans le sol et que son corps retrouva son apparence normale.
Le combat était terminé mais personne n’osait dire un mot et tous nous regardaient avec un mélange de peur et d’admiration dans leurs yeux. Même Miyako semblait surprise par le combat qu’elle venait de voir et je fus soudain mal à l’aise d’avoir tous ces regards braqués sur moi.
Finalement, Marie fut la première à applaudir d’un air enthousiaste et tout le monde suivit tandis que je tendis une main à Iori pour l’aider à se relever.

https://www.youtube.com/watch?v=USCmVflxOfY

-Je crois que j’ai gagné ; lui lançai-je en reprenant mon souffle.
-On dirait bien oui ; me répondit la jeune fille en me souriant et en attrapant ma main.
Saya se précipita alors sur nous et prit Iori par les épaules, manquant de la faire glisser à nouveau sur la glace.
-Eh, ce n’est pas juste, ou est-ce que tu as appris à faire ça toi ? Se plaignit la blonde.
-Je…Je ne sais pas…c’est venu tout seul ; bégaya son amie, mal à l’aise.
-En tout cas, je vois que tu as su tirer des leçons de l’entrainement de ce matin Laura ; me lança Miyako avec un air de défi.
-Je vais devoir m’entrainer dur si je veux un jour vaincre Gariatron…Marmonna Hiroki en se tenant l’épaule, l’air sérieusement amoché.
-Moi aussi…je ne peux pas te laisser me battre en tout Laura ! S’exclama Darksky, des étoiles dans les yeux, exactement comme le jour où je lui avais montré Trishula pour la première fois.
-Tu ne m’as battue qu’une seule fois je te rappelle, tu crois vraiment pouvoir me surpasser ? Ricanai-je, contente de retrouver l’espace d’un instant le petit garçon que j’avais connu.
-J’y compte bien !
-En attendant, si vous pouviez décongelez les deux autres, ça ne serait pas mal sinon ils risquent d’être à cours d’oxygène…Lança Marie, appuyé sur un bloc de glace contentant Sunohara et Nagisa.
Nous éclatâmes de rire et Iori activa brièvement ses pouvoirs pour faire fondre la glace qui emprisonnaient les deux amis qui sortirent de là avec un bon rhume.
Terra claqua alors des doigts et la forteresse trembla tandis que le sol reprit son apparence normale et que la neige disparut pour ne laisser que la roche nue.
-C’était un beau combat les gamins. Vous êtes moins mauvais qu’Hurricane ou Floges mais pour moi vous n’avez aucune chance contre Armageddon à votre niveau ; soupira la femme aux cheveux d’argent.
-C’est bien pour cela qu’on s’entraine ! Lui répondit Saya avec un large sourire.
-Nous verrons bien cela…Et Iori, j’aurais à te parler lorsque nous serons rentrés.
Cette dernière tressaillit mais ne broncha pas. Saya passa ensuite une bonne dizaine de minutes à essayer de reproduire les pouvoirs de Iori, sans succès et à côté d’elle Marie s’entrainait contre son frère à l’épée et le dominait aisément. Quant à moi, j’avais bien mérité un peu de repos et je regardai la scène de loin, amusée.
Moi qui pensais que Saya n’avait que des idées stupides, pour une fois, elle avait très bien joué. Evidemment, en combat réel contre Iori, j’aurais certainement perdu mais cet entrainement m’avait au moins permis de tester mes pouvoirs et en voir les limites…du moins, tant que je n’utilisais pas les pouvoirs de Gariatron
De plus, j’avais pu réaliser une chose : même si la glace pouvait être mortelle, elle n’en restait pas moins une partie de moi dans ce monde, une partie que je comptais bien exploiter au maximum de mes capacités, une partie qui, bien que faite pour tuer, allait me permettre non seulement de remporter ces jeux mais aussi de sauver mon frère et mon père des griffes d’Armageddon et de Gariatron.



Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3294
Points : 3709
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 1 Mai - 19:33

pas mal la scene de joute



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1837
Points : 1856
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 1 Mai - 19:45

Nagisa <3 Je l'adore dans ce genre de moments ...
Sinon, le combat est vraiment pas mal. Y a de l'action, du suspense, un peu d'explosion.
Et la petite explication de Terra sur Katy est assez intéressante. Ca me fait un peu penser à un truc dans un chapitre que j'ai fini d'écrire la semaine dernière (faudra attendre avant de le lire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4590
Points : 4811
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 19
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 1 Mai - 19:54

pourtant tout ce qu'elle fait c'est se faire congeler la x)
je crois que c'est le 1er gros combat qu'il y a dans la s3 la, mis a part la bataille de l'arc asuna x)
c'est une explication vite fait ca, histoire de lui faire un petit background et que vous ayez pas trop envie de la tuer :3


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1837
Points : 1856
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 1 Mai - 20:07

C'est le passage avec Nagisa qui s'enflamme que j'adore. Mais chaque fois qu'elle apparaît, c'est génial.
Sinon, j'espère que Katy aura un certain intérêt dans la suite de l'histoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4590
Points : 4811
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 19
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Sam 6 Mai - 23:17

au moins vous voulez plus la voir mourir ma katy c'est déjà un bon point x) et oui, elle aura un rôle, comme la plupart des enfants de l'orphelinat...sachant que dans ces enfants, il y a quelques un de mes lecteurs :3


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4590
Points : 4811
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 19
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Sam 6 Mai - 23:34

Chapitre 15 : Remords

https://www.youtube.com/watch?v=5p9EuVBEzEY

Nous déambulions dans les rues de la ville, Angéla et moi, regardant distraitement les vitrines des boutiques, en compagnie de June.
Nous avions dû changer nos plans la veille car la première de la classe avait rapidement remarqué l’absence d’Angéla dans sa chambre et commençait à avoir des soupçons sur le sérieux de nos investigations, si bien qu’elle avait absolument tenu à nous accompagner. Moi qui, pour une fois, avais pris la résolution de me détendre un peu au lieu de courir dans tous les sens…
-Je sais qu’Hurricane nous a dit de ne pas nous mêler ces histoires, mais je ne peux pas m’empêcher de penser qu’il faut que nous cherchions aussi de notre côté ; marmonna June.
-Tu sais, ce n’est pas en cherchant au hasard que nous trouverons quelque chose June ; lui répondis-je distraitement.
-Vous aviez l’air d’avoir une piste pourtant hier quand je vous ai vus sortir en pleine nuit…par la fenêtre qui plus est ; rétorqua-t-elle.
-Eh, June, regarde ça, la mode dans le monde des esprits n’est pas mal du tout ! L’interrompit Angéla en montrant du doigt la vitrine d’un magasin…pour bête ailée…
Je tapai le front de la paume de ma main, désespéré par cette tentative de diversion aussi crédible qu’une menace d’Hélios. Mon amie du se rendre compte également de sa bêtise après coup car elle me lança un regard suppliant de détresse.
-En fait, je voulais simplement m’entrainer hier ; embrayai-je, ignorant la remarque d’Angéla pour dissiper les soupçons.
-T’entrainer ? Répéta June, sceptique. Tu ne pouvais pas le faire à un autre moment ?
-S…Si, mais je n’arrivai pas à dormir donc j’en ai profité rien de plus…Tentai-je avec un sourire forcé.
-Oui, c’était amusant hier, Drago est complètement nul dans ce monde ! Rajouta Angéla, pensant que les choses seraient plus crédibles ainsi.
Pour toute réponse, je lui écrasai le pied et cette dernière se retint de gémir de douleur en pleine rue mais étrangement, June sembla gober ce mensonge.
-Je ne sais pas pourquoi mais ça ne m’étonne pas ; railla-t-elle avec un regard moqueur.
-Comment ça, ça ne t’étonne pas ? M’exclamai-je. Je te signale qu’hier j’ai quand même vaincu…
Je me stoppai net dans ma phrase. J’étais à deux doigts de révéler la présence du Qliphort la veille alors que nous nous étions promis de ne pas en parler…
Je me contentai donc de baisser la tête, faisant semblant d’admettre ma faiblesse tandis qu’Angéla riait bien de moi dans son coin, apparemment fière de sa blague. Elle ne perdait rien pour attendre elle…
Soudain, alors que nous approchions de la mairie de la ville, nous vîmes tout un attroupement. Intrigués, nous nous approchâmes avant de comprendre qu’il ne s’agissait que des chevaliers nobles, toujours aussi bruyants qu’à l’ordinaire. Cependant, Angéla, visiblement d’humeur à chercher les problèmes, se précipita vers eux d’un air enthousiaste avant même que je n’aie pu la retenir.
-Oh, les chevaliers, qu’est-ce qu’il se passe ici ? Demanda-t-elle à Bedwyr.
-Aujourd’hui est le jour du procès du grand Akulia, gardien des étoiles. C’est un événement que nous, chevaliers nobles, ne pouvons pas manquer !
-Akulia ? Qui est-ce ? Tu en as déjà entendu parler June ?
-Je crois que mon père l’a évoqué une fois en tant qu’esprit de duel d’un voisin bruyant mais sans plus…
-Et…qu’a-t-il fait cet Akulia ? M’interrogeai-je à mon tour.
-Il se plaint de ses conditions de travail, diantre ! Le pauvre, j’ai déjà vu sa maitresse, je ne peux que compatir ; frémit le chevalier. Nous devons le soutenir, il ne tiendra pas sans nous…
Les portes de la mairie s’ouvrir et la foule se mit alors en mouvement. Tous les chevaliers rentrèrent d’un seul coup à l’intérieur de la mairie afin de se rendre au sanctuaire céleste et Bedwyr nous laissa là en nous souhaitant bonne journée.
-J’y vais aussi alors ! S’exclama Angéla, des étoiles dans les yeux. Je veux voir à quoi ressemble un procès dans le monde des esprits !
-Eh, une minute, nous avons mieux à faire que…commençai-je avant d’être interrompu.
-Tu profiteras de mon absence pour terminer notre voiture, je compte sur toi Drago !
-Une…Voiture ? De quoi tu parles toi ? Demanda June en fronçant les sourcils.

https://www.youtube.com/watch?v=IU3nyjA08Kg

Une goutte de sueur perla de mon front et je voulus tout à coup rejoindre Angéla au procès pour me cacher mais la blonde avait déjà disparu, me laissant seul avec June qui me lançait un regard noir, les bras croisés sur sa poitrine, attendant visiblement une explication de ma part…
Je déglutis et pris mon courage à deux mains, estimant que lui mentir serait une perte de temps la connaissant…
-Et bien tu vois…Avec Angéla, on s’est dit qu’on pourrait éventuellement se préparer un peu pour les épreuves des jeux puisqu’on y participe…
-Ce n’est pas ce que je te demande Drago ! S’exclama-t-elle.
-Ce…Ce n’est pas ce que tu crois June ; m’affolai-je. On prend la menace très au sérieux mais…
-Tu as vraiment laissé Angéla construire une voiture elle-même ?
Je m’arrêtai net, trop choqué pour continuer tandis que June gonflait les joues, visiblement vexée d’avoir été mise à l’écart de ce projet…
-Franchement, vous me laissez fouiller une vieille bibliothèque poussiéreuse avec un Dragon rébarbatif, vous auriez pu me prévenir quand même !
-Et bien…tu es prévenue maintenant ; lui répondis-je, gêné.
June soupira et se frotta les yeux avant de reprendre, un peu plus calmement.
-Sérieusement Drago, tu devrais veiller un peu plus sur Angéla si tu sors avec elle…
-Je ne vois pas vraiment où est le problème, nous avons juste construit une voiture et…
La jeune fille ne me laissa pas terminer ma phrase et m’empoigna par la manche avant de me trainer de force au garage du ravitailleur. Apparemment, elle avait deviné sans même que j’eus besoin de lui dire où se trouvait notre bolide.
En chemin, nous croisâmes Darksky, Saya et Miyako qui déambulaient dans les rues mais nous ne nous arrêtâmes qu’une demie seconde pendant laquelle June les pria de nous ramener Angéla avant que toutes ces histoires ne tournent mal.
Lorsque nous fûmes devant la porte de la modeste boutique, elle me lâcha enfin et entra en claquant la porte, faisant sursauter le pauvre propriétaire qui astiquait ses appareils.
-Alors, où est cette machine infernale ? S’exclama la blonde en regardant de tous les côtés.
-C’est la voiture qui ressemble à un meccano géant ; lui répondis-je en lui montrant l’engin.
Sans perdre une seconde, June s’installa à côté du Dragster en construction et commença à étudier les plans pendant que je pris un siège à côté du ravitailleur qui affichait une mine décomposée.
-Il…il y a un problème avec votre travail d’hier, monsieur ? S’inquiéta le robot.
-Oh, je ne sais pas, je ne comprends plus rien à ce qu’il se passe ; soupirai-je en m’accoudant à la table.
Mais, alors que je pensais être tranquille comme avec Angéla, June revint vers moi avec les plans de la machine et les jeta par terre, sous les yeux exorbités du propriétaire.
-Ça ne va pas du tout ! Quelle idée de construire un Dragster alors que le circuit aura forcément des virages ? S’exclama-t-elle.
-La jeune fille d’hier m’a demandé ma voiture la plus rapide et n’a pas voulu écouter mes recommandations ; s’offusqua le ravitailleur.
-Angéla est vraiment désespérante…grogna June en se prenant la tête dans les bras. Et toi Drago, tu es stupide de la pousser à construire une voiture qui la tuera au premier virage…
-Eh, je ne savais pas moi, je ne suis pas professionnel de course automobile ! Me défendis-je. Je croyais qu’Angéla savait ce qu’elle faisait…
-Elle sait faire beaucoup de choses mais je ne lui confierai jamais ma voiture ; grimaça June. Et puis, depuis quand elle à son permis pour conduire un tel engin…
-Et donc, que proposes-tu ? De recommencer depuis zéro ?
-Nous n’avons pas le choix. Mais je peux me débrouiller seule. Va plutôt patrouiller en ville pendant que je m’occupe de ça.
-En fait, tu me refiles juste les tâches ennuyeuses…
June se contenta de m’adresser un large sourire et, n’ayant rien d’autre à faire, je m’exécutai et repartis dans les rues de la ville…

https://www.youtube.com/watch?v=Td1D1jjvrdE

Je tournai ainsi pendant une bonne demi-heure, cherchant quelque chose à faire, espérant même tomber par hasard sur Maya, Ambre, Ladd ou les jumeaux mais même au café de la grande place, il n’y avait personne...
Je tombai néanmoins au détour d’une rue sur une sorte de serpent géant avec des ailes attendant patiemment devant une boutique, deux gros sacs dans les mains. Intrigué, je jetai un œil à l’intérieur et j’y vis deux hommes dégageant une aura sombre en train d’essayer des vêtements tous plus farfelus les uns que les autres…
-Franchement, le seigneur Zetsubo prend les choses trop à la légère ; grogna le serpent. Peut-être que je devrais me rallier à Akulia tout compte fait, au moins il ne me prendra pas pour son majordome…
Je ne sais pas pourquoi mais j’eus de la peine pour ce monstre à cet instant. Cependant, les deux hommes à l’intérieur ne m’inspirant que peu, je décidai de passer mon chemin.
Finalement, après une autre demi-heure à tourner sans rien trouver, je décidai de profiter de ce temps libre pour tester un peu mes pouvoirs. Je me concentrai donc et fis apparaitre mes ailes dans mon dos avant de m’envoler haut au-dessus de la ville.
De jour, la vue était magnifique. De ma position, je pouvais même apercevoir la mer au loin, scintillante sous les reflets du soleil du matin alors qu’elle se fondait dans les ténèbres de la nuit quelques heures plus tôt. Les montagnes aussi avaient un tout autre aspect et étaient en réalité assez différentes de celles de mon monde. Leur roche était d’un bleu azur, comme si elles étaient constituées de saphir pur tandis que leurs sommets étaient assez aplatis. Sur leurs flancs, je pouvais également discerner quelques petits arbres mais ce qui était le plus frappant était qu’ils semblaient sculptés tant ils étaient lisses et polis comme des miroirs.
Je tournai légèrement la tête et je vis la vaste plaine dans laquelle nous avions atterrit quelques jours plus tôt, Asuna, June, Ladd et moi. Elle s’étendait sur plusieurs kilomètres et était entourée d’une immense forêt dont je ne pouvais pas voir le bout tandis qu’encore plus loin, je discernai de minuscules points à l’horizon que je devinai être des gratte-ciels d’une grande ville.
J’aurais pu rester là toute la journée à contempler le paysage mais voler en sur place commençait à être vraiment fatigant. Je décidai donc de me diriger vers l’un des sommets de montagne et de m’y poser pour récupérer.
Une fois au sol, ayant encore de l’énergie à revendre, je profitai du fait qu’il n’y ait eu personne autour de moi pour déployer mes pouvoirs. Je commençai par reproduire les gestes que j’avais appris lors de mon périple avec Ladd qui était certainement la seule fois où j’avais eu, comme aujourd’hui, la possibilité d’utiliser moi-même les pouvoirs de mon esprit.
Pendant que j’enchainai les mouvements et déchainai des rafales d’énergie tout autour de moi, je me mis à repenser à ce fameux voyage et aux gens que j’avais rencontrés pour la première fois depuis la fin de la guerre. Je savais que plus jamais je ne pourrais les revoir mais étrangement, j’avais l’impression qu’ils étaient tous plus ou moins à mes côtés encore maintenant. Pour Cynthia, ce n’était pas vraiment étonnant mais pour Amon, Jin ou Luna, je ne pouvais pas l’expliquer…
Visant un nuage dans le ciel, je projetai un rayon noir au-dessus de moi qui le fit disparaitre en un instant.

https://www.youtube.com/watch?v=uFa1KAWV7b4

Et dire que si j’étais toujours en train de me battre, c’était à cause de ce voyage…Ou plutôt, c’était à cause de ma bêtise…
Sentant ma frustration remonter, je frappai le sol de mon poing et une grande fissure s’ouvrit à mes pieds.
J’étais vraiment stupide et naïf à l’époque. Comment avais-je pu croire Armageddon ? Tout ça parce que mon père avait tenté de nous protéger et que cela allait à l’encontre du futur prédit par ce soi-disant dieu du destin !
J’étais celui qui devais vaincre Hélios et pour cela, je devais m’assurer qu’il soit enfermé pour le rencontrer cinq mille ans plus tard ? Quelle blague ! Armageddon voulait certainement m’utiliser pour éliminer la menace que Gariatron représentait pour lui à l’époque ! Comment avais-je pu être assez stupide pour croire une telle sottise ?
L’année précédente, à cause de la menace des démons, je m’étais concentré sur la protection d’Angéla et des autres en mettant de côté cette aventure mais, maintenant que j’avais retrouvé la mémoire et que mon ancienne personnalité avait refait surface, je me rendais compte de ma bêtise et de tout ce que j’aurais pu accomplir si je n’avais pas craint de modifier le futur…
Au temps d’Hélios, j’avais eu l’occasion de mettre fin à tout cela, à une époque où Armageddon était affaibli, presque inexistant à cause de son combat récent contre les démons, mais j’avais laissé passer ma chance.
Si Gariatron avait attaqué notre monde, si les démons nous avaient menacés, si nous nous retrouvions maintenant à affronter Armageddon, si Asuna avait tout perdu…C’était à cause de moi…parce que j’avais remonté le temps malgré moi et refusé d’en profiter pour en changer le cours…parce que j’avais eu peur de ne jamais rencontrer Angéla en empêchant Hélios de sombrer dans la folie…
Je m’arrêtai dans ma série d’attaque et jetai un regard au loin. Mais même en sachant cela, aurais-je eu le courage de risquer ma rencontre avec Angéla et les autres ? Si Hélios n’était jamais parvenu jusqu’à notre époque…comment aurait été ma vie ? Aurais-je pu vivre heureux en compagnie d’Asuna et ma famille sans jamais connaitre Angéla, Darksky, Hélios ou June ? J’avais vraiment du mal à me l’imaginer, autant en raisonnant comme mon ancien moi qu’avec ma nouvelle personnalité…
Je soupirai et je m’assis sur un rocher au bord du précipice. Cela ne servait à rien de regretter maintenant. J’avais fait mes choix, je ne pouvais que les assumer et combattre Armageddon afin de mettre fin une bonne fois pour toute à cette guerre que j’avais refusé de terminer, cinq mille ans plus tôt…
-Tu m’as l’air pensif Drago ; déclara soudain une voix à côté de moi.
Je sursautai et tombai de mon rocher avant de me rendre compte qu’il ne s’agissait que de Ladd qui était apparu comme par miracle, juste à côté de moi, pendant que j’étais perdu dans mes pensées.
-Eh, préviens quand tu débarques comme ça ! Râlai-je en essuyant la poussière sur mon pantalon.
-Depuis quand ai-je besoin de prévenir pour apparaitre à tes côtés ? Ironisa le Dragon, visiblement de bonne humeur.
-Bref, qu’est-ce que tu viens faire ici ? Je croyais que tu fouillais dans les archives du sanctuaire.
-Le sanctuaire en question vient d’exploser à cause du juge Medraut et je suis donc parti. J’ai croisé Angéla, Darksky et Miyako sur le chemin du retour d’ailleurs en compagnie d’une ribambelle d’énergumènes.
L’information mit quelques secondes à arriver jusqu’à mon cerveau mais l’esprit ne blaguait pas et semblait plutôt amusé par la situation…
-Donc, je repose ma question Drago, qu’est-ce qui te tourmente autant ?
-Rien du tout…Marmonnai-je, préférant être seul pour une fois.
-Je suis ton esprit de duel, tu ne peux rien me cacher tu sais ; ricana le dragon avec un sourire.
-Pourquoi le seul jour où je veux être seul tu t’intéresses soudainement à ce que je fais ! Protestai-je.
-Parce que tu n’as jamais l’air tourmenté tout simplement et que j’ai promis à ton père de veiller sur toi ; me répondit-t-il naturellement en haussant les épaules.
-Tu es vraiment agaçant quand tu t’y mets…

https://www.youtube.com/watch?v=Qud9yn9zmkQ

Vaincu, je me rassis à côté de lui et je replongeai mon regard au loin, dans la direction où Asuna était partie.
-Je repensai simplement à notre voyage ; avouai-je. Est-ce que tu penses que j’aurais dû changer les choses ? Que j’aurais pu éviter tout ce qu’il se passe maintenant ?
-Et déplacer la guerre à une autre époque ? Vous avez de drôles d’idées, vous, les humains ; s’étonna Ladd. Voyager dans le temps ne résout pas les problèmes. Cela permet uniquement de les déplacer à une autre époque.
-Mais au moins, Asuna n’aurait pas eu à subir ça de la part de Fuji Makoto…
-Qui sait. Cela fait bien longtemps que je cherche plus à imaginer tous les futurs alternatifs existant ; me répondit Ladd en fermant les yeux. Que se serait-il passé si j’avais convaincu ton père de se battre au lieu de fuir à l’époque ? Si j’avais affronté les démons moi-même au lieu de me cacher derrière Osiris ? Si je n’avais pas donné mes pouvoirs à Asuna ce jour-là ? Pourquoi le rêve serait-il toujours mieux que notre réalité ?...
Lorsque mon esprit évoqua mon père, une question que j’avais enterrée dans mon esprit depuis que j’avais appris la vérité sur nos origines me revint soudain en mémoire.
-Dis-moi, Ladd, pourquoi avez-vous fui réellement Papa, Maman, Théa et toi ?
Un léger sourire se dessina sur la figure triste du chevalier aux yeux bicolores et ce dernier croisa les bras sur son armure en baissant la tête.
-Parce que j’ai toujours été un lâche ; se contenta-t-il de répondre en regardant le sol avec des yeux remplis de remords.



Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3294
Points : 3709
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 7 Mai - 10:11

c'est officiel angela est vraiment une mordu de fast and furious



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1837
Points : 1856
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 7 Mai - 10:19

C'est fou ce que les gens peuvent être honnêtes avec eux-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4590
Points : 4811
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 19
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 7 Mai - 11:33

qui sait, elle est peut être juste fan de meccano :3
et oui, ils sont honnêtes avec eux même mais seulement quand y'a personne autour :3


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1837
Points : 1856
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 7 Mai - 18:04

Ca se comprend. Généralement, c'est quand on est seul qu'on est honnête. On ne veut pas avouer ses faiblesses à d'autres personnes, surtout quand elles sont assez proches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4590
Points : 4811
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 19
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Sam 13 Mai - 19:09


https://www.youtube.com/watch?v=4TTzGc6rCa0

Je sautai de mon rocher, interdit, non pas par la révélation de Ladd, mais par son attitude depuis le matin. Non seulement il ne râlait pas comme à son habitude mais en plus il venait d’admettre une de ses faiblesses, lui, une des personnes les plus imbues d’elle-même que je connaissais…quelque chose ne tournait pas rond…
-Bon, qu’est-ce que tu me caches encore toi ? Repris-je en fronçant les sourcils.
-Rien du tout, pourquoi n’aurais-je pas le droit d’être honnête envers toi pour une fois ? S’étonna mon esprit.
-Parce que, ça ne te ressemble pas ! Rétorquai-je.
-Et pourtant. Que connais-tu vraiment de moi, un esprit ayant vécu plusieurs millénaires ?
-Ne me fais pas croire que tu n’as jamais été honnête avec moi jusqu’à maintenant, je ne te croirai pas.
-Et tu aurais bien raison car le Ladd que tu connais est réel…Mais c’est un Ladd qui n’aurait pas dû exister.
-Que veux-tu dire ? Demandai-je, craignant déjà sa réponse.
Le chevalier se leva à son tour et me fit face, me lançant un regard sérieux comme il ne m’en avait encore jamais adressé. Je déglutis, appréhendant ce qu’il allait me dire mais, contre toute attente, Ladd se mit à rayonner d’une intense lumière blanche qui m’aveugla quelques instants et, lorsqu’elle se dissipa, je fis un pas en arrière, abasourdi par ce que j’avais en face de moi.
En effet, l’apparence humaine de Ladd avait changé. Toute la partie sombre de son corps avait disparu pour ne laisser que de longs cheveux blancs scintillants, deux yeux dorés, une armure et une cape d’un jaune or éblouissant et sur sa tête était posée une couronne incrustée en son centre d’une magnifique pierre noire.
Ladd ferma les yeux une seconde et dans un éclair sombre, toutes ses couleurs s’assombrirent pour virer au noir d’encre pour ne laisser qu’un seul joyau doré au sommet de sa couronne d’opale.
Enfin, dans un autre éclair, Le dragon reprit son apparence ordinaire, celle du chevalier aux yeux vairons, aux cheveux blancs et noirs et à l’armure bicolore, d’un côté, lumineuse comme le soleil, de l’autre sombre comme la nuit.
Avant que je n’aie eu le temps d’ouvrir la bouche, Ladd me tourna le dos et se mit à contempler la mer au loin.
-Le nom de Ladd lui-même n’aurait jamais dû exister ; déclara-t-il d’une voix monocorde. Ce n’est qu’un pseudonyme que j’ai utilisé lorsque j’ai fui mes responsabilités pour la première fois.
-Tes…tes responsabilités ? Répétai-je, toujours sous le choc. Tu veux dire lorsque tu as incité mon père à s’enfuir ?
Mon esprit émit un rire amusé mais ne se retourna et continua son discours.
-Non, lorsque j’aurais dû devenir le roi du monde des esprits ; me répondit-il d’une voix pleine de regrets.
Etrangement, cela ne m’étonna que peu. Après tout, mon père, s’il avait été pharaon, n’avait sûrement pas passé un contrat avec le premier esprit venu et il était logique qu’un roi s’allie avec un autre roi…
-Cependant, c’est un poste que je n’ai jamais pu assumer, que j’ai toujours refusé de prendre, que j’ai fui toute ma vie.
-C’est pour ça…que tu dis que tu es un lâche ? Lui demandai-je d’une voix tremblante.
-Ma mère était la Dragonne ultime de lumière, Raito et mon père le dragon ultime des ténèbres, Daku, les seigneurs respectifs du sanctuaire et du pandémonium. En tant que fils, j’aurais dû hériter de leurs deux royaumes…cependant…
Ladd fit une pause et inspira un grand coup avant de reprendre sa forme originelle dans un autre éclat lumineux.
-Comme tu as pu le voir, je n’ai jamais pu assumer ce rôle ; soupira le dragon. Les habitants du pandémonium voyaient en moi un émissaire du sanctuaire et ceux du sanctuaire un émissaire du pandémonium et c’est pourquoi, je me suis enfui du monde des esprits.
-Attends…est-ce que c’est pour ça que Parshatt était aussi laxiste avec toi et que Voltanis n’a pas poursuivi ton procès ? M’étranglai-je en réalisant soudain cela.
-Tu comprends vite pour une fois ; railla mon esprit qui semblait avoir retrouvé un peu de sa forme. Sur les registres, je suis son supérieur mais pour lui, je ne suis qu’un gamin ayant refusé d’unir les deux facettes du monde des esprits.
-Et où es-tu allé après avoir refusé ? Le questionnai-je.
-ça me parait évident. C’est à ce moment-là que j’ai décidé qu’au lieu de devenir roi, j’allais devenir gardien. Mais même ça, on dirait que je n’ai pas réussi à tenir mes engagements puisque j’ai préféré la fuite au combat.
-Donc tu es en train de me dire…que si nous nous sommes retrouvés dans notre époque…c’est parce que tu as conseillé à mon père de fuir Gariatron ?
-Oui. C’est pour ça que je suis aussi isolé dans ce monde. Pour tous, je suis un traitre qui a abandonné son poste pour fuir et protéger un humain au lieu de gouverner. Et puis, je crois que mobiliser toutes les ressources du monde des esprits pour ouvrir un portail du temps n’a pas vraiment plu au juge de l’époque ; rit-il légèrement. Mais ça m’a aussi valu d’être banni de mon poste de gardien par Voltanis dans le présent.
-Alors c’est pour ça…que tu ne m’es jamais apparu qu’une seule fois dans notre monde ? Parce que tu avais perdu ton rôle ?...
-Oui et briser une nouvelle fois les règles pour sauver Asuna aurait pu me couter bien plus cher si Voltanis n’avait pas craint de briser la faible harmonie entre le sanctuaire et le pandémonium.
-Mais je ne comprends toujours pas…pourquoi avoir agi aussi violemment lorsque nous nous sommes rencontrés si tu nous protégeais depuis tout ce temps ?
-Parce que tu étais insupportable ! S’exclama soudain Ladd en ayant repris ses plaintes habituelles.
-Quoi ? Moi ? Insupportable ? Et pourquoi ça ? Rétorquai-je, vexé.
-Tu étais faible, pathétique, incapable de te débrouiller seul, influençable au point de faire confiance au premier venu, irréfléchi dans tes choix ! Tu étais certainement la pire personne possible pour combattre Hélios et par-dessus tout…
-Merci, je crois que j’ai compris ; grognai-je.
-Tu étais le reflet de tout ce que je détestais chez moi ; termina mon esprit.
Je ne sus pas quoi répondre à cela et un profond malaise s’installa entre nous pendant quelques instants, sans qu’aucun de nous ne dise un mot. Ladd se retourna en fronçant les sourcils et finit par reprendre en grognant, agacé que je n’aie pas eu l’air de comprendre.
-Tu sais Drago, on dit que les esprits se lient aux humains qui leur ressemblent le plus et c’est bien pour ça que nous avons été capables d’arriver à la fusion parfaite, toi et moi durant notre voyage dans le temps.
-On dirait que non puisque je n’avais jamais saisi cela ; lui répondis-je en souriant, amusé par la situation.
-Tu ne comprends toujours rien ; soupira l’esprit d’un air désespéré. Il suffit que l’un des deux partis comprenne l’autre, qu’il s’aligne sur lui et c’est ce que j’ai fait.
-Attends…Tu veux dire que depuis tout ce temps, tu essaies d’agir comme moi ? M’étranglai-je, abasourdi d’entendre Ladd avouer une telle chose.
-Qu’est-ce que tu ne comprends pas dans cette phrase ? Râla-t-il en détournant le regard. Tu as évolué bien plus que je ne l’ai fait aux côtés de Luna et des autres, alors oui, j’ai suivi tes pas. Mais c’est aussi pour ça que je ne pouvais pas te révéler l’existence d’Asuna, car j’admirais l’homme que tu étais en train de devenir alors que je détestais celui qu’elle a connu et Théa pensait la même chose que moi et nous ne voulions pas que tu repartes en arrière. Mais au fond de moi, j’étais heureux que tu décides enfin de te rebeller.
-Quand même…je n’ai pas tant changé que ça…enfin je crois…marmonnai-je en commençant à me dandiner d’un pied sur l’autre, mal à l’aise. Mais…je crois que je te dois des excuses à toi et à Théa pour ce que je t’ai dit ce jour-là dans ce cas…
-Allons bon, tu ferais mieux de la retrouver avant de t’excuser ; railla Ladd d’un air supérieur.
-Je suis certain qu’Hélios l’a trouvée avant nous et qu’il l’a entrainée de force aux jeux ; ris-je en pensant à la réaction de ma sœur devant le roi.
Tandis que nous parlions, le soleil commençait à décliner à l’horizon, plongeant lentement dans la mer du monde des esprits, embrasant les flots d’une lueur pourpre éclatante tandis que les montagnes autour de nous commençaient brillaient tels des joyaux sous les derniers rayons de l’astre de ce monde. La forêt commençait à s’assombrir également et les premières lumières de la ville s’allumaient. Je voyais également quelques monstres volant dans le ciel rosé rentrer lentement chez eux.
Ladd reprit alors son apparence humaine, sauf que, pour une fois, il avait abandonné son armure d’or et revêtu une sorte de longue tunique à la romaine, blanche et or d’un côté, noire et mauve de l’autre. Sur son front brillait la couronne, cette fois-ci partagée de manière égale entre la lumière et les ténèbres.
-Tu sais Drago, si je combats Armageddon, ce n’est pas par vengeance pour le destin que j’ai refusé ; déclara-t-il d’une voix remplie de nostalgie. Ce n’est pas non plus par vengeance pour ton père et encore moins parce que je suis de l’avis des démons.
-Dans ce cas…pourquoi te bats-tu à nos côtés ? M’étonnai-je.
-Je ne le savais pas…du moins, jusqu’à maintenant.
-V…Vraiment ? Tu ne savais même pas pourquoi tu te battais ? Tu ne faisais que suivre ces que nous faisions ?
-Quand je t’ai dit que je te ressemblais à l’époque, je n’ai pas menti ; s’amusa l’esprit, moqueur. Tout comme tu n’avais jamais remis en cause la raison de ton combat contre les démons, je n’ai jamais remis en cause celle de l’affrontement contre Armageddon.

https://www.youtube.com/watch?v=ZKCCs9DNEJs

Ladd marqua une pause et inspira longuement avant de fermer les yeux et de les rouvrir, une nouvelle détermination brillant à l’intérieur et ce dernier écarta les bras, faisant virevolter les pans de sa tunique autour de lui en écartant les bras.
-Je suis Ladd, prince du monde des esprit et mon devoir est de le protéger contre n’importe quelle menace et il se trouve qu’en ce moment, la présence des Qliphort, serviteurs d’Armageddon, menacent son équilibre ! Je ne suivrai aucune idéologie, je me battrai simplement pour protéger mon monde !
Le prince me regarda soudainement dans les yeux et me tendis la main avec un sourire confiant. Mais j’étais sous le choc de voir mon esprit se comporter ainsi et je ne réagis pas immédiatement et pour une fois, Ladd ne grogna pas et se contenta de continuer son discours.
-Drago, dernier héritier du berceau du duel de monstre, je te le demande en tant que prince d’Avalon, si Armageddon est réellement une menace, joignons nos forces.
-A…Avalon ? Répétai-je, sous le choc.
-Avalon, le nom du royaume rêvé il y a longtemps par mes parents ; me répondit l’esprit en riant légèrement, un royaume réunissant le sanctuaire et le pandémonium, un royaume sans frontière où règnerait la paix.
Je ne pus m’empêcher de rire à mon tour devant le sérieux de Ladd. Moi qui l’avais toujours vu en train de se plaindre ou de râler contre les autres, je ne l’imaginais pas une seule seconde se comporter en prince et me parler de la sorte. Mais, après une telle conversation, j’étais bien obligé de répondre à ses attentes.
Je lui serrai donc la main en lui rendant son regard, ne pouvant néanmoins cacher mon amusement.
-C’est un beau rêve que tu as là, Ladd ; déclarai-je d’une voix rêveuse. J’aimerais vraiment voir à quoi ressemblera Avalon.
-Tu es bien conscient que si Armageddon n’est pas la menace, je me retournerai contre toi ? Me prévint-t-il d’un air ennuyé face à ma bonne humeur.
-Je sais mais j’ai passé l’âge de crier au traitre. Je sais déjà que nous risquons d’affronter Asuna mais…si ce jour arrive, je lui ai promis de ne pas perdre mes propres convictions. Je me battrai jusqu’au bout, pour terminer ce que je n’ai pas eu le courage de faire il y a cinq-mille ans. Si tu juges qu’Armageddon n’est pas une menace mais que nous le sommes, alors je n’aurais aucun droit de m’opposer à ta volonté. Après tout, tu as plusieurs milliers d’années et je n’en ai que dix-sept.
Ladd soupira une nouvelle fois mais avec un sourire amusé aux lèvres à la place un visage désespéré et mit sa main sur son front.
-Toi alors, tu as beau avoir retrouvé la mémoire, tu es toujours aussi naïf pour croire que tu pourras réellement affronter Asuna sans flancher…
-Peut-être, mais je sais qu’elle suivra ses convictions jusqu’au bout, quoique je dise, alors je n’ai pas d’autre choix que de croire que je pourrai lui tenir tête.

https://www.youtube.com/watch?v=Td1D1jjvrdE

Nous restâmes en haut de cette colline jusqu’au coucher du soleil, Ladd me racontant de vieilles histoires sur le monde des esprits, sur ses habitants et ses traditions, et moi l’écoutant avec intérêt. J’en appris beaucoup sur la grande guerre l’ayant ravagé puis sur la paix qui s’était installée depuis, sur l’origine des premiers contrats entre humains et esprits lorsque Zera était encore le premier juge et même si les affrontements de notre monde vu d’un point de vue extérieur.
Et, chose rare, Ladd semblait apprécier de passer du temps avec moi pour une fois. Dans sa voix, je pouvais discerner un réel attachement à ce monde. Il racontait toutes ces histoires comme s’il les avait lui-même vécues alors qu’à cause de nous, tout le monde le prenait pour une lâche d’avoir disparu dans les méandres du temps, laissant le monde des esprits à son propre sort.
Finalement, lorsqu’il fit totalement nuit, nous décidâmes de rentrer. Ladd me raccompagna jusqu’à la taverne de Maximus sous sa forme originelle et, au moment de partir pour retourner au sanctuaire, ce dernier s’arrête et tourna la tête vers moi.
-Drago, est-ce que ça te dirait de passer chez moi, demain ? Me demanda-t-il alors.
-Chez toi ? Tu veux dire au sanctuaire ?
L’esprit ne me répondit rien et se contenta de me lancer un sourire moqueur qui ne me disait rien de bon mais j’acceptai de bon cœur, puis nous nous séparâmes enfin.
Mais, alors que je m’apprêtai à rentrer à l’intérieur de l’auberge, je remarquai un énorme trou dans le toit. En réalité, après avoir entendu que le tribunal avait explosé, je n’étais pas vraiment étonné ni inquiet mais je poussai la porte prudemment tout de même…

https://www.youtube.com/watch?v=p0WAiVkTrZk

Mon cœur rata un bond en voyant l’intérieur. Le comptoir était ravagé, les tables et les chaises sens dessus dessous et au milieu de la pièce une sorte de piste de danse avait été installée tandis qu’Angéla profitait allégrement de la situation, sous l’œil attentif de Maya, totalement ivre, une bouteille d’alcool du monde des esprits à la main. Il y avait également de nombreux autres clients que je ne reconnaissais pas mais qui semblaient dans le même état que Maya…
Je promenai rapidement mon regard sur la salle avant d’y trouver Ambre, Satoshi et Serena qui, heureusement, semblait encore sains d’esprits et regardaient le spectacle avec amusement pour la jumelle, gêne pour l’acolyte de Maya et lassitude pour le garçon…
Je les rejoignis le petit groupe, craignant le pire.
-Est-ce que quelqu’un peut m’expliquer ce qu’il se passe ici ? Commençai-je en prenant ma place habituelle.
-J’aimerais bien…mais je n’ai pas tout suivi non plus ; me répondit Ambre sans oser détourner le regard d’Angéla, craignant visiblement que les choses ne dérapent.
-C’était amusant, il y avait de l’animation cet après-midi ; s’enthousiasma Serena. Tout un groupe est arrivé soudainement avec Parshatt et Voltanis et ils ont commencé à mettre l’ambiance !
-Parshatt…et Voltanis étaient ici ? M’étonnai-je.
-Oui, apparemment, ce sont des habitués mais ils sont repartis d’un seul coup lorsqu’un chevalier noble est tombé du ciel…
Je ne trouvai rien à répondre à cela. Rien que le fait qu’il y ait eu un chevalier noble justifiait toute absurdité…
-Et en quel honneur Maya est totalement ivre ? Me contentai-je de demander.
-Ce n’est pas la pire. Les clowns de cet après-midi racontaient n’importe quoi ; soupira Satoshi.
-Et…Angéla, comment s’est-elle retrouvée à faire du Karaoké ?
-Il me semble que Saya l’a mise au défi de la battre…ou alors c’est l’inverse, je ne sais plus ; me répondit Ambre en haussant les épaules.
J’abandonnai là et je m’estimai heureux d’avoir passé l’après-midi avec Ladd plutôt qu’avec une bande d’énergumènes qui m’auraient sans aucun doute entrainé dans leurs jeux stupides. Je commandai donc mon diner auprès de Maximus et me mis à écouter Angéla.
Elle ne se débrouillait pas mal du tout sur scène et, même si sa danse n’était pas du tout en rythme, elle chantait étonnamment juste des chansons que je n’avais jamais entendues. Mon plat avait beau être servi depuis plus de cinq minutes, je n’arrivai pas à détourner le regard de mon amie qui enchainait les chansons les unes après les autres, sans s’arrêter.

https://www.youtube.com/watch?v=6aEO_a7VkRc

Soudain, l’ambiance changea, la musique s’adoucit et la blonde fut rejointe par une autre jeune femme qui devait avoir la trentaine, aux longs cheveux noirs et à la peau légèrement plus foncée que la mienne. Elle dégageait une aura très particulière, entre le désespoir et la curiosité mais n’en demeurait pas moins impressionnante rien qu’au premier regard. Serena sursauta en la voyant monter sur scène et Satoshi fronça légèrement les sourcils lorsque la jeune femme leur fit un signe, comme si elle les connaissait.
-Puis-je me joindre à vous, jeune fille ? ~ Demanda poliment la femme à mon amie.
-Pourquoi pas, je m’apprêtais à faire une chanson en duo en plus ; lui répondit Angéla avec un sourire.
-Et que chantons-nous ? ~
-Powder Snow !
Dans un coin, je vis soudain les lumières se braquer sur deux esprits de duel, une sorte de guitare et un clavier qui se mirent à jouer une douce mélodie, lente, calme et reposante tandis qu’Angéla entamait la chanson.
J’étais littéralement transporté par sa voix et même Maya, bien qu’ivre, s’était tue pour ne laisser que la musique résonner jusqu’à nos oreilles. Lorsque la femme entama sa partie, je vis juste devant la scène une sorte de pirate aux cheveux hérissés sur sa tête, rougir légèrement et détourner le regard aussitôt.
Au bout d’un moment, je me pris moi-même à chantonner cet air facile à retenir. Angéla et cette femme le chantaient à la perfection mais toute mon attention était captivée par la blonde, rayonnante comme à son habitude, animant la soirée d’un air de nostalgie. Elle avait vraiment l’air de prendre du plaisir à chanter, ne remarquant même pas que tous les regards étaient braqués sur les deux chanteuses. Comme toujours, elle faisait ce qu’elle aimait, ne se souciant pas des avis des autres.
Je me rendis compte à ce moment-là d’une chose : si on me donnait à nouveau l’occasion de vaincre Armageddon dans le passé, je n’étais pas prêt à le faire si cela impliquait de sacrifier ma rencontre avec Angéla. Mais je voulais également qu’elle conserve cette joie de vivre et cette innocence qui la caractérisaient et c’est pourquoi, je me devais de vaincre Armageddon, pour qu’Angéla puisse enfin oublier toutes ces histoires et vivre sa vie.
-Tiens, Drago, tu es tout rouge, tu as trop chaud ?
Je sursautai et faillis tomber de mon siège en voyant que June était sortie de nulle part, le visage et les vêtements pleins d’huile de moteurs et de poussière.
-D…d’où est-ce que tu sors toi ? Bégayai-je.
-Je viens de terminer la voiture mais c’est un détail. Je ne savais pas qu’Angéla chantait par contre.
-ça faisait longtemps que je ne l’avais pas vue chanter, c’est vrai ; déclara Ambre d’une voix nostalgique. Elle se débrouillait plutôt bien avant en plus. Mais je dois avouer que sa partenaire n’est pas mal du tout.
-Alors comme ça la légende disait vrai, notre ancienne guide aimait vraiment chanter ; s’amusa Serena.
-Qui l’aurait cru ; soupira son frère.
La musique dura encore une minute après que les deux chanteuses eurent arrêté et, lorsque tout redevint silencieux, je ne pus m’empêcher de me lever pour les applaudir de toutes mes forces et je fus rapidement rejoint par toute l’auberge.

https://www.youtube.com/watch?v=Wp0xitgAc4A

Angéla rougit à son tour en me voyant et détourna le regard, sous l’œil amusé de sa partenaire et les deux jeunes femmes descendirent de la scène sous un tonnerre d’applaudissements.
-Tu…tu as tout entendu…n’est-ce pas ? Grimaça Angéla en reprenant sa place.
-Seulement les dernières chansons mais c’était vraiment beau, tu as du talent tu sais ; la complimentai-je, sérieusement impressionné.
Angéla émit un rire gêné tandis que tout le monde la félicita à l’exception de Satoshi qui était parti discuter avec la femme ayant fait le duo avec mon amie.
Pendant le reste de la soirée, nous ne parlâmes ni des Qliphort, ni d’Armageddon, ni des démons. Seules les blagues vaseuses de Maya, les chansons de la taverne et quelques histoires de Maximus animèrent nos discussions.
Finalement, vers onze heures, le groupe de visiteurs s’éclipsa et le calme revint plus ou moins dans la taverne et l’invitation de Ladd me revint soudain en mémoire.
-Au fait, vous avez prévu des choses pour demain ? Demandai-je au groupe.
-A part le caf…euh, les investigations, non, pas spécialement ; me répondit Ambre pendant que Maya pouffait derrière elle.
-J’ai terminé pour ma part donc non, je n’ai rien à faire demain ; ajouta June. Tu veux faire quelque chose en particulier ?
-Ladd m’a invité chez lui, donc je me disais qu’on pourrait y aller tous ensemble.
-Ladd a un chez lui ? S’étrangla Angéla, exactement comme moi lorsque je l’avais appris.
-Il semblerait oui ; ris-je. Et vous les jumeaux ?
-Désolée Drago, on a promis à l’esprit de l’eau de l’aider dans son travail ; me répondit Serena d’un air embêté. Enfin, j’imagine qu’Hélios pourra bien nous faire visiter puisqu’il a accès à tout dans ce monde.
-ça m’étonnerait qu’il ait accès à un tel endroit mais qui sait ; continua son frère en haussant les épaules.
-On ne sait jamais ! Mais amusez-vous bien en tout cas !
Sur ces belles paroles, nous mîmes fin à la discussion pour cette soirée et tout le monde remonta dans sa chambre.
Avant de m’endormir, je repensai à notre conversation. J’avais encore du mal à réaliser que Ladd était réellement de sang royal et qu’il avait une aussi grosse responsabilité sur les épaules depuis tout ce temps…Mais je lui faisais confiance. Il avait veillé sur moi depuis mon arrivée dans ce monde, j’étais persuadé qu’il était capable de créer son utopie.


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3294
Points : 3709
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Sam 13 Mai - 19:37

d'ou tu sors que ladd est le fils de light end et de dark end dragon ? le lores ne le disait pas et sinon de sang royal le pt'tit ladd ouch



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1837
Points : 1856
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Sam 13 Mai - 19:53

Je ne savais pas que Maya buvait ... mais j'imagine bien la scène quand Drago constate tout ce qui a pu se passer en son absence ...

Sinon, la discussion philosophique sur le bien et le mal, la lumière et les ténèbres n'est pas mauvaise. Faut bien un peu de sérieux et je ne vois pas tellement ce que je pourrais avoir à redire à part le fait que les métamorphoses de ladd sont sympa et bien décrites et que son attitude à la fois pesée et menaçante est intéressante ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4590
Points : 4811
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 19
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Sam 13 Mai - 21:45

je le sors de nulle par mentali, j'avais juste besoin de lui trouver des parents :3
tu la voyais pas a moitié ivre parfois, Maya? :3
j'avais envie de rendre Ladd et drago un peu classe pour une fois, vu qu'ils n'ont déjà pas beaucoup de screentime où ils sont seuls tous les deux x) mais bon, j'essaie surtout de faire en sorte que Drago développe une personnalité maintenant qu'il a retrouvé la mémoire :3


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Fic]L'Achèvement du Destin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

 Sujets similaires

-
» La RDC accède au Point d'Achèvement de l'Initiative PPTE !
» Wanted : choisis ton destin de Timur Bekmambetov
» Robert Michel - Hors-Destin - L'Agent des Ombres tome 4
» Destin d'amour
» Le Chevalier du Destin - Riders of Destiny - 1933

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Team Yume Nikki :: Discussions generales :: Créations :: Fanfiction-
Notre Team OTK
Notre Youtube
Nos Events