Team Yume Nikki

Forum de la team Yume Nikki, espace de communication et de partage de conseils pour les decks et le jeu en général.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Derniers sujets
» Le démon d'un autre monde
par honest Mer 21 Juin - 15:58

» [Fic]L'Achèvement du Destin
par Heart Dim 11 Juin - 20:21

» absence temporaire
par mentali71 Mer 7 Juin - 17:14

» Un serveur discord ?
par honest Mar 9 Mai - 7:29

» Dessins de Heart
par honest Mar 18 Avr - 17:29

» absence temporaire
par mentali71 Dim 9 Avr - 17:26

Sujets les plus actifs
Les aléas des duels de monstre
Vie perso
Les aléas des duels de monstre 1
fun card
[Fic] L'ascension des démons
fun card
Vos animés du moment
Vie perso
Le topic pokémon
Les aléas des duels de monstre 3
Meilleurs posteurs
laura
 
Heart
 
91SteelWolf
 
mentali71
 
honest
 
chadow
 
Yota
 
BigPhoenix
 
StarDust-SD
 
Hoshi
 
Statistiques
Nous avons 20 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est TheDevilzWarrioz

Nos membres ont posté un total de 35274 messages dans 1133 sujets

Partagez | .
 

 [Fic]L'Achèvement du Destin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Heart

avatar

Messages : 4573
Points : 4792
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 19
Localisation : paris

MessageSujet: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 18 Juil - 20:04

Rappel du premier message :

Et oui, déjà la saison 3, ça va vite tout ca, dire que y'a 3 ans, je commençais à peine à écrire la saison 1 et que je me prenais toute la haine du monde...Bref, donc la saison 2 est finie maintenant, ca aura été long mais la saison 3 prend la place!
Au programme, changement de prota, avec maintenant Drago et Laura. D'un côté, Drago devra essayer de concilier le retour de l'une de ses anciennes amies avec sa nouvelle vie, tandis que laura...surprise, j'ai pas envie de gacher ca :3
Egalement, retour d'un bon nombre d'ancien persos oubliés et evidemment, une grosse baston en vue :3
Mais sans plus attendre, voila le prologue de cette saison 3!

Prologue


Il faisait froid…beaucoup trop froid dans cette citadelle de glace. La créature qui se tenait seule sur le trône avait beau avoir reconstruit ses quartiers, elle n’avait pas les pouvoirs adéquats pour modifier son environnement. Le sombre dragon ne pouvait que modifier le passé et l’avenir mais s’était juré de ne jamais agir pour lui-même. Son rôle se limitait à faire respecter l’ordre dans cet univers, éliminant tous les rebelles contre leur destin, et rien d’autre…
Cependant, le dragon noir commençait sérieusement à en avoir assez de prendre des coups sans pouvoir riposter à cause de ce serment fait à lui-même, d’autant plus que des temps sombres étaient à venir à présent que les démons étaient réunis et alliés aux humains. Pour couronner le tout, ses propres espions, envoyés sur terre, s’étaient retournés contre lui.
Quelle ironie. Lui, Armageddon, la créature la plus puissante de cet univers, avait scellé sa propre perte et, même en refusant cela, ses chaines l’empêchaient d’agir, le rendant aussi impuissant que n’importe quelle autre créature vivante.
Non…Cela ne pouvait pas continuer. Il savait pertinemment ce qui allait se passer s’il laissait les choses telles qu’elles étaient. Il devait agir avant les ennemis du destin, même si pour cela, il devait briser tous ses principes.
Si les démons cherchaient à entrer en guerre contre lui, alors soit, Armageddon les attendait de pied ferme. Il était hors de question que les événements s’étant passés plus de dix mille ans auparavant se reproduisent.
Le dragon divin se mit alors à réfléchir à la meilleure solution afin d’éliminer définitivement son problème. Evidemment, il aurait pu remonter dans le temps et détruire cette rébellion avant même qu’elle ne commence, mais dans ce cas, même lui ne pouvait pas prévoir les conséquences d’un tel changement. Non, il fallait agir dans le présent s’il voulait préserver le cours du temps.
En premier lieu, il fallait qu’il trouve un moyen d’éliminer cette Laura. Sa présence dans le présent modifiait bien trop le futur qu’il tentait de préserver. Même s’il vainquait les démons, cette fille continuerait à perturber le destin par sa simple existence. Cependant, face à lui se dressait un obstacle de taille : Yuiko Iori, la fille venant du futur et l’ayant presque vaincu en duel et il savait que tant qu’elle serait en vie, il lui serait impossible d’éliminer définitivement l’élément perturbateur.
Soudain, une idée nouvelle germa dans l’esprit d’Armageddon. Il n’avait pas besoin d’éliminer Laura de ses propres mains, il lui suffisait de la pousser à l’autodestruction et pour cela, il avait l’arme idéale.
Le dragon claqua des doigts et devant lui apparut un jeune garçon brun soigneusement coiffé mais cependant avec une mèche de cheveux passant entre ses deux yeux, au visage assez fin et aux traits doux. Il semblait dans une sorte de stase le maintenant en vie. Après tout, Armageddon l’avait sauvé in extremis de la mort, il fallait du temps à son corps pour récupérer toutes ses forces.
Mais à présent, l’heure était grave. Armageddon n’avait plus aucun soutien, il lui fallait agir dans l’urgence et ce garçon était sa dernière solution en attendant de trouver une meilleure idée.
Armageddon claqua une nouvelle fois des doigts et le l’adolescent se mit à remuer. Lentement, il releva la tête et ouvrit ses yeux verts comme l’émeraude en grimaçant, ce qui était normal puisqu’il avait passé presque quatre ans sans voir une seule lumière.
-Où…Suis-je ? Lança-t-il d’une voix faible et éraillée.
-Tu te trouves dans la citadelle des dieux, un lieu hors du temps et de l’espace ; lui répondit le dragon d’une voix tentant de paraitre compatissante. Mon nom est Armageddon.
-Je ne comprends pas…Comment suis-je arrivé ici ? Tout est si flou dans ma tête…
-Ne t’inquiète pas mon jeune ami, tout te reviendra rapidement. Pour l’heure, j’ai simplement besoin que tu me rendes un service.
-Que voulez-vous dire ? Et de Quel genre…de service parlez-vous ? Demanda le garçon, perdu.
Le dragon ne répondit rien et se contenta d’ouvrir un portail derrière le garçon. Ce dernier se retourna, de plus en plus déconcerté par la situation et Armageddon reprit :
-Je veux simplement que tu franchisses ce portail et que tu t’approches d’une personne du nom de Laura Garden. Tu me dois bien ça à moi, ton sauveur, n’est-ce pas ? Si tu le fais, la mémoire te reviendra, j’en suis persuadé.
-Laura…Garden…Ce nom me dit vaguement quelque chose…Murmura-t-il en essayant de se souvenir. Et une fois que je l’aurais approchée, que devrais-je faire ?
-La tuer.
Le garçon hésita un instant avant d’acquiescer. Il n’avait aucun souvenir de sa vie, mais s’il pouvait retrouver ses souvenirs par ce moyen, alors il était prêt.
Alors qu’il s’apprêtait à passer au travers du portail, le garçon brun se retourna une dernière fois et interpella le dragon.
-Au fait Armageddon, quel est mon nom ? J’aimerais au moins savoir ça si vous le savez.
-Tu t’appelles Arthur, Arthur Garden.

Bien loin de là, dans le désert ardent du Sahara, sous un soleil de plomb et une chaleur accablante, marchaient trois hommes. Juste devant eux se dressaient d’imposantes ruines d’une cité disparue, engloutie par les âges et le sable.
Sans un mot, les voyageurs prirent la direction de la cité antique et s’arrêtèrent une fois arrivés devant une sorte de temple un peu à l’écart des autres bâtiments. Contrairement au reste de la ville, il se trouvait dans une sorte de cuvette, empêchant toute visibilité, mais le cachant également de tous les regards. Il n’était ni spécialement grand ni spécialement majestueux, seuls deux ou trois statues ornaient le portique.
L’homme en tête fit un signe aux deux autres qui s’écartèrent aussitôt et soudain, le temple rayonna d’une lumière noire. La terre se mit à trembler, le ciel se couvrit de nuages noirs chargés d’orage et une tempête comme il n’y en a jamais dans le désert se leva. C’était comme si tous les éléments de la nature répondaient à la volonté de cet homme.
Puis, aussi rapidement que cela avait commencé, tout se calma d’un seul coup.
-Qu’est-ce que c’était encore que cette blague Gariatron, je croyais que nous allions lever une armée, mais je ne vois que du sable moi ; railla le plus jeune étant resté sur le côté.
Pour toute réponse, le meneur pénétra dans le temple et un éclair noir fendit les cieux pendant une demie seconde et, lorsque les deux autres recouvrèrent la vue, il n’y avait plus personne devant eux.
-Qu’est-ce que…Bégaya le garçon du nom d’Aymeric, abasourdi. Est-ce que…Gariatron vient de se faire…désintégrer Shadow ?
-Je vois, un portail, je n’y aurais pas pensé mais ce n’est pas si bête en fin de compte ; marmonna l’homme au masque en ignorant la question.
Le dénommé Shadow sortit de sa poche un petit pendentif en or dans lequel se trouvait une vielle photo abimée représentant une famille de quatre personnes devant une grande maison. Sur cette photo, une petite fille brune taquinait son frère tandis que leur mère tentait de les faire obéir et leur père regardait la scène avec amusement.
-Tout cela a intérêt à fonctionner, dans le cas contraire, j’irai moi-même affronter Armageddon. Pour Laura, je n’ai pas le droit à l’échec.
Il s’avança à son tour dans le temple et, tout comme Gariatron, disparut dans un éclair noir, laissant le jeune garçon seul au milieu du désert, totalement perdu.
-J’imagine que je n’ai pas le choix ; grogna-t-il. Dans quoi me suis-je encore embarqué moi…
Et il disparut à son tour de l’autre côté du portail. Cependant, il ne s’attendait en aucun cas à trouver ce qu’il y avait au-delà et il tomba à la renverse immédiatement lorsqu’une paire d’yeux jaunes et luminescent se posa sur lui.
-A…Apo…
Le garçon ne réussit pas à terminer sa phrase tant il était paralysé par la peur. Devant lui se dressait un serpent immense, bien plus gros que tout ce qu’il aurait pu imaginer. Même son maitre, le démon originel des ténèbres, devait n’être qu’un nain face à lui. Cependant, ce dernier ne tremblait pas et lui faisait face tout en gardant forme humaine. Il en allait de même pour Shadow qui croisait les bras et semblait impatient.
-Alors Gariatron, comme ça on s’allie aux humains ? Siffla le serpent géant.
-Il faut parfois reconnaitre ses erreurs mon cher Apophis. Mais ne va pas croire que j’ai abandonné ma vengeance. J’aviserai une fois tout ceci terminé.
-Toujours aussi malhonnête envers lui-même ; marmonna Shadow suffisamment pour que personne ne l’entende.
-Et donc, j’ai cru comprendre que tu requerrais à nouveau mes services ? Reprit la créature.
-C’est exact, j’ai besoin de ton aide ainsi que de celle de tous les autres. Accepterais-tu de t’allier à moi une seconde fois ?
-Pour que le grand Gariatron s’abaisse à demander de l’aide aux dieux maudits que nous sommes, l’heure ne peut-être que grave.
-Non, je veux simplement en finir une bonne fois pour toute.
-Je vois…Soit, nous acceptons Gariatron, mais n’oublie pas de tenir ta promesse également sinon tu sais ce qu’il t’arrivera ; le menaça le serpent en rapprochant son immense tête du démon.
-Evidemment, lorsqu’Armageddon sera vaincu, je ferai en sorte de vous réintégrer parmi vos pairs.
-J’ai hâte que tout ceci soit terminé ; se contenta de répondre Apophis avant de disparaitre dans l’ombre.


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
honest



Messages : 1822
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Mar 18 Avr - 17:24

Je la trouve hyper classe Marie ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4573
Points : 4792
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 19
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Mer 19 Avr - 23:09

Je déglutis en entendant cela. Il était vrai que depuis la fin de leur attaque sur notre monde, les démons et Hélios avaient signé une trêve et qu’ils ne représentaient donc plus une menace mais…qu’est-ce que Nagisa avait à voir là-dedans ? Et comment était-elle entrée en contact avec Terra en aussi peu de temps après notre arrivée dans ce monde ?
Je me tournai vers mes amis pour observer leurs réactions mais tous semblaient aussi choqués que moi, à l’exception de Marie qui avait l’air de s’amuser de la situation, connaissant certainement déjà la vérité.
-Nagisa ? Répéta Miyako d’une voix éteinte.
-Vous avez très bien entendu, ne me faites pas répéter. Alors, vous venez ou vous dormez dehors ce soir ?
Je n’étais vraiment pas sereine. Nous connaissions Terra, Darksky l’avait affrontée l’année dernière et je savais qu’elle était du genre fourbe. Tout cela aurait pu n’être qu’une ruse pour nous piéger en profitant de l’absence de l’une d’entre nous. Mais d’un autre côté, cela me paraissait bien trop gros pour être un piège…
Je ne savais vraiment pas quoi répondre à son invitation et même Iori qui, d’habitude avait réponse à tous les problèmes, semblait hésiter.
Ce fut Marie qui débloqua finalement la situation en s’avançant sans aucune crainte vers la jeune femme.
-Allons-y, je sens qu’on va bien s’amuser avec eux ; lança joyeusement la sœur de Darksky.
-Eh attends, on ne sait même pas si…tenta de dire ce dernier.
-Si Marie lui fait confiance, alors moi aussi ; le coupai-je en m’avançant à mon tour.
En effet, puisque Marie, dans ce monde, pouvait lire dans les pensées, elle avait déjà dû discerner les véritables intentions de Terra et n’y trouver aucune raison de refuser. Et, même si je n’avais toujours pas totalement confiance en elle, je pouvais toujours riposter au moindre geste suspect de sa part.
Miyako, n’ayant pas la force de contester, traina un Hiroki à moitié inconscient derrière elle et vint nous rejoindre, rapidement suivie de Saya qui entraina Darksky sans qu’il n’ait eu l’occasion de protester et seule Iori continua à hésiter.
-Alors Yuiko Iori, qu’attends-tu ? Lança Terra avec une voix remplie de mépris.
-Terra…
-Allons, ne me dit pas que tu en veux encore à Floges et que tu me mets dans le même panier que lui ? Ricana la femme aux cheveux d’argent.
Je m’étonnai du ton qu’elle employa. La jeune femme semblait connaitre Iori alors que, dans mes souvenirs, les deux ne s’étaient jamais affrontées ni même rencontrées…Avais-je raté un épisode ou était-ce simplement mon imagination qui me jouait des tours ?
Cependant, dans tous les cas, l’évocation de Floges à ce moment-là me confirma que la jeune fille nous cachait bin quelque chose.
Au bout de quelques minutes, Iori finit par céder et vint nous rejoindre à contrecœur, sous le sourire moqueur de notre hôtesse.
-Vous en mettez du temps à vous décider les gamins ; râla-t-elle. Mais pendant que vous réfléchissiez, j’ai eu une question : c’est pour quoi vos costumes ? C’est la Japan Expo dans notre monde ou bien vous êtes toujours comme ça ?
Dans un élan de solidarité, nous désignâmes tous en même temps Saya comme la responsable.
-Eh, vous n’étiez pas contre je vous signale ! Protesta la blonde.
-Je m’en fiche, je voulais simplement savoir, pas besoin de vous battre ; soupira Terra, l’air de regretter déjà de nous avoir invités.
-Et donc, où allons-nous ? Lui demanda Darksky.
-A la citadelle, pourquoi cette question ?
Nous lâchâmes tous un « quoi ? » parfaitement synchrone mais avant que nous ayons pu protester, Terra claqua des doigts et nous fûmes entourés d’une vive lumière blanche faisant disparaitre peu à peu la ville.

https://www.youtube.com/watch?v=D6Md3aR91JA

Lorsqu’elle se dissipa, le paysage autour de nous avait changé. Un vent frais soufflait sur nous et amenait avec lui l’odeur caractéristique de l’océan. En regardant autour de moi, je fus surprise de ne pas trouver la citadelle de pierre grise comme l’avait dit Terra, mais une grande bâtisse au sommet d’une falaise surplombant une mer du monde des esprits.
Le bâtiment, d’un blanc immaculé, tout en largeur, ressemblait vaguement à une abbaye avec son haut clocher en plein milieu, sa façade sculptée, son toit incliné et fait de tuiles orange et ses nombreuses fenêtres sur trois étages donnant sur un grand parc. Dans ce dernier, de nombreuses allées bordées d’arbres en tout genre passaient entre des pelouses parfaitement tondues.
J’aperçus également une sorte de véranda sur laquelle étaient disposées toutes sortes de fleurs colorées. Il y avait aussi plusieurs tables, chaises et bancs, exactement comme dans un parc public.
Le bâtiment était vraiment construit au bord de la falaise, et derrière, je pouvais voir le soleil rougeâtre plonger dans une mer d’huile tandis que les premières étoiles commençaient à apparaitre dans le ciel.
J’étais émerveillée par ce décor et je n’étais pas la seule. Même Miyako, d’ordinaire de marbre face à de telles paysages, semblait surprise.
-Je blaguais, la citadelle est encore pire que l’auberge de Maximus ; s’amusa Terra en sortant des clés de sa poche. Personne d’autre qu’Hurricane ne serait assez fou pour y rester plus d’une semaine sans raison valable.
-Et donc…où sommes-nous exactement ? La questionna Iori, méfiante quand même.
-Chez moi…ou plutôt les gamins.
Je voulus lui demander plus de précisions lorsqu’une voix aigüe et enfantine nous parvint de derrière nous et, lorsque nous nous retournâmes, nous vîmes trois enfants accourir vers nous, de larges sourires aux lèvres.
-Terra ! S’exclama un petit garçon aux cheveux noirs coupés court et au visage rayonnant. Te revoila, on commençait à s’inquiéter !
-Vous vous inquiétez pour moi les gamins ? Vous me prenez pour qui ? Inquiétez-vous plutôt pour vous-mêmes si vous avez profité de mon absence pour tout casser !
Bien que les mots de la jeune femme fussent rudes et dénués de toute compassion, les trois enfants éclatèrent de rire et Terra soupira avant de leur ordonner de rentrer à l’intérieur de la grande bâtisse, sous nos yeux exorbités.
-Je vous jure, les gamins…
-Ma question va sûrement paraitre stupide…mais qu’est-ce que c’était que ça ? Demanda Darksky, totalement perdu.
-Les enfants de l’orphelinat j’imagine d’après la pancarte qui est là ; lui répondit sa sœur en riant.
-De…l’orphelinat ? S’étrangla Hiroki qui avait repris conscience. Qu’est-ce que ça veut dire Terra ? Vous les serviteurs des démons enlevez des enfants de notre monde et vous les amenez de force ici ?
La femme aux cheveux d’argent se frotta les yeux d’un air fatigué avant de répondre.
-Oui, comme si nous n’avions que ça à faire. Tu n’es vraiment pas perspicace toi, on dirait.
L’ami de Miyako voulut à nouveau attaquer la jeune femme mais ce dernier s’effondra après avoir fait un pas, sous le regard désespéré de la rouquine qui, cette fois, n’alla pas l’aider à se relever.
-Enfin, si vous êtes trop stupides pour comprendre, je vous expliquerai une fois à l’intérieur. N’oubliez pas que vous êtes attendus.
Terra se dirigea vers le grand bâtiment et nous la suivîmes sans poser davantage de questions. En marchant dans le jardin, des milliers de senteurs différentes m’envahir les narines. Des parfums d’une multitudes de fleurs et de plantes se mélangeaient ici pour former une odeur unique. J’aurais pu rester simplement debout au milieu du parc pendant une journée si nous avions eu le temps mais puisqu’apparemment nous allions passer les prochains jours dans cette demeure, je réussis à me raisonner pour rejoindre le groupe.
Lorsque nous passâmes la grande porte en bois, je découvris un hall d’entrée assez simple mais qui possédait son charme. Le plafond était haut, sûrement plus de trois mètres, les murs étaient d’un blanc tout aussi immaculé que la façade et le sol était recouvert d’un grand tapis rouge sur lequel étaient brodés des roses blanches. Il n’y avait pas beaucoup de meubles, simplement une armoire, une commode pour poser ses affaires et un porte manteau ainsi que de nombreuses paires de chaussures éparpillées devant des casiers.
Au bout du hall s’élevait un grand escalier de marbre surmonté d’une belle rampe en bois comme dans les immeubles anciens. Terra entra dans la pièce de droite qui ressemblait à un immense salon ressemblant vaguement au nôtre.
Il y avait de nombreux fauteuils, tous datant d’une époque différente, allant du moyen âges jusqu’aux chaises Ikéa et disposés en petits cercles autour de tables de bois. Au fond du salon trônait une haute cheminée qui ne semblait pas avoir été utilisée depuis longtemps et devant elle se trouvaient de nombreux instruments de musique comme un piano, une harpe et même une guitare et un violoncelle.
Sur les côtés, des plusieurs armoires et étagères couvraient les murs et débordaient de livres, journaux, photos, papiers et autres objets de la vie de tous les jours.
Cependant, nous n’étions pas seuls dans cette pièce. Assis l’un en face de l’autre dans un coin se trouvaient Sunohara et Nagisa en pleine partie d’échecs. Lorsqu’ils nous virent, ces derniers cessèrent immédiatement leurs activités et se précipitèrent à notre rencontre.
C’est là que je pus remarquer que nous n’étions pas les seuls à avoir changé de garde rode entre temps puisque la jeune fille portait maintenant une robe rouge à dentelles plus longue derrière que devant, laissant ses épaules totalement découvertes ainsi que des chaussettes hautes et des chaussures à talon noires.
Sunohara, quant à lui, avait enfilé une sorte de costume bleu du dix-neuvième siècle avec même le foulard blanc qui allait avec.
-Oh, vous voilà enfin, j’ai eu peur que vous refusiez la proposition de Terra ! S’exclama Nagisa en nous voyant.
-La prochaine fois, tu iras les chercher toi-même tes amis si tu veux leur faire une proposition, j’ai eu ma dose pour les six prochains mois ; râla l’intéressée.
Nous entendîmes soudain un bruit sourd venant de l’étage d’au-dessus, comme si un vase ou un autre objet lourd avait été renversé et Terra grogna en fronçant les sourcils.
-Ces sales gamins…combien de fois leur ai-je dit de ne pas jouer avec ça ! Ils vont m’entendre eux !
Sur ces belles paroles, la jeune femme se précipita à l’étage et quelques secondes plus tard, nous n’entendîmes plus rien et nous attention retourna donc sur Nagisa et Sunohara qui n’avaient l’air nullement étonnés.

https://www.youtube.com/watch?v=8zj0eWxRYU4

-Bon, et si tu nous expliquais un peu ce qu’il se passe maintenant ? Déclara Darksky, l’air toujours aussi perdu.
-En effet Nagisa, je crois que tu leur dois quelques explications ; confirma Sunohara en regardant son amie.
La jeune fille nous invita alors à nous asseoir avant de commencer.
-Désolée de ne pas vous en avoir parlé plus tôt…mais après la bataille avec les démons, j’ai gardé contact avec Terra et les autres.
-Tu as gardé contact ? S’étrangla Hiroki. Donc tu avais vraiment trahi tes amis ?
-Non, ce n’est pas ce qu’elle a dit ; répliqua Sunohara d’un ton glacial.
-Vous savez…comme je vous l’ai dit à l’époque, Terra et les autres ne sont pas mauvais, ce sont même plutôt de bonnes personnes et je crois qu’en les côtoyant pendant mon infiltration, j’ai fini par les comprendre…du moins en partie.
-Mais pourquoi ne pas nous en avoir parlé ? M’étonnai-je.
-Tout simplement parce que je n’y ai pas pensé ; me répondit Nagisa d’une petite voix. Je me suis simplement tenue au courant de détails mineurs, rien qui aurait pu vous intéresser je pense…
-Mais tu savais qu’ils se trouvaient dans le monde des esprits, non ? Continua Iori, toujours sur ses gardes.
-Plus ou moins. C’est pourquoi j’ai contacté Terra hier pour lui annoncer ma venue et lui demander si je pouvais la rencontrer et lui parler face à face et c’est là que j’ai pensé que nous pourrions loger ici.
-Attends, par « ici », tu veux dire l’orphelinat ? Lui demanda Darksky, intrigué.
-Oui. Je sais depuis un petit moment que Terra tient un orphelinat où elle accueille des enfants sans famille qu’elle trouve dans notre monde.
-C’est amusant de voir que celle qui voulait il y a moins d’un an détruire le monde, aide les enfants dans le besoin ; lança Marie avec un petit sourire.
-Je vous l’ai dit, Terra et les autres ne sont pas comme ils le laissent croire. Mais puisque nous sommes de passage ici, elle m’a accordé le droit de rester le temps des jeux tant que nous ne causons pas de problèmes.
-Je sens qu’on va bien s’amuser ici ; ricana Saya qui semblait préparer encore un mauvais coup.
-En clair, tu es en train de nous dire que nous n’avons plus rien à craindre des serviteurs des démons, c’est bien cela ? s’interrogea Miyako, les bras croisés sur la poitrine.
-Oui. Terra a même déjà préparé vos chambres !

https://www.youtube.com/watch?v=JXDWNhCl8Mg

- « Avait » préparé vos chambres ; rectifia soudain la jeune femme qui était revenue. Les gamins ont mis un bazar pas possible là-haut, donc je vous laisse tout réparer.
-Dé…Désolé pour tout le mal que tu te donnes pour nous ; s’excusa Nagisa, gênée.
-Vous savez, six lits de plus ou de moins, quelle différence ; se contenta-t-elle de répondre en haussant les épaules. Enfin, je vous laisse découvrir ça et bonne chance pour tout ranger. Sur ce, je vous laisse, c’est l’heure de l’entrainement des gamins.
Terra s’éclipsa et nous ne tardâmes pas avant de suivre Nagisa qui nous présenta nos chambres au premier étage. Nous étions tous dans le même couloir et toutes les chambres étaient identiques, seule la vue changeait, soit du côté du parc, soit de la mer.
Je fus étonnée par leur taille. Pour un bâtiment ressemblant à une abbaye, j’aurais imaginé que les chambres étaient dans le même style mais au contraire, elles étaient spacieuses, lumineuses, hautes de plafond et les meubles semblaient assez luxueux à en juger par les décorations sur le bois des commodes, armoires, tables et autres. Les lits à baldaquins n’étaient pas en reste et j’étais presque jalouse de ne pas avoir les mêmes à la maison…
Evidemment, comme Terra nous avait prévenus, les pièces étaient dans un désordre indescriptible comme si une tornade était passée par là mais j’avais déjà connu pire donc je ne me plaignis pas et choisis rapidement l’une des chambres avec vue sur la mer.
Ranger toutes les pièces nous occupa facilement jusqu’au diner et nous profitâmes de ce moment pour faire connaissance avec les enfants recueillis par Terra. Il devait y en avoir une quinzaine, tous d’origines différentes et d’âges variables, allant de cinq à quinze ans.
Ces derniers avaient l’air vraiment intrigués par notre présence et nous posèrent tout un tas de questions pendant le repas qui fut donc assez animé. Mais, même si tous les enfants étaient des orphelins ayant vécu dans les rues d’après les dires de Terra, aucun ne semblait malheureux ici, un peu comme s’ils formaient une grande famille.
Evidemment, nous évitâmes de parler des problèmes d’Armageddon et nous dissimulâmes nos motivations derrière les jeux de ce monde.
A la fin du repas, l’un des enfants nommé Jérémy, le garçon que nous avions vu plus tôt, nous proposa de visiter le bâtiment. Nous découvrîmes donc les différentes salles qu’étaient la cuisine, la salle d’étude, le gymnase, les chambres des enfants et de nombreuses autres pièces donc je n’avais aucune idée de l’utilité mais j’étais simplement contente de pouvoir me balader dans la grande demeure.

https://www.youtube.com/watch?v=3l_CXocpLoQ

Plus tard dans la soirée, lorsque tous les enfants furent couchés, je décidai de sortir prendre l’air dans ce jardin qui avait attiré mon attention à notre arrivée.
La lune éclairait faiblement le grand parc mais c’était suffisant pour moi. Je m’assis sur l’un des bancs à côté de l’entrée et je me mis à regarder simplement le décor que j’avais en face de moi tout en repensant aux événements de la journée.
J’avais vraiment du mal à croire que nous nous trouvions vraiment dans le monde des esprits, surtout en regardant le paysage totalement terrestre qui s’offrait à moi et ces enfants recueillis par Terra. Mais les faits étaient là et à présent, ce qu’il nous restait à faire avant d’affronter Armageddon n’était que formalité.
Encore un peu…encore un peu et j’allais pouvoir retrouver une vie normale avec mon père et mon frère…Mais pour cela, il fallait que je devienne plus forte. L’échec n’était pas permis. Je devais faire revenir Arthur à la raison coûte que coûte.
Je fermai les yeux et me concentrai pour faire apparaitre dans ma main l’épée de Trishula mais je fus interrompue par un bruit de pas à côté de moi et en me retournant, je vis que Terra m’avait rejointe.
-Mais si ça ne serait pas Laura, la gamine qui a vaincue Zorc à elle seule l’année dernière. Tu sais que ton nom à fait du bruit parmi nous ? Railla la jeune femme.
-Je vois que je suis connue par ici. Même si je n’ai pas vraiment de mérite avec le pouvoir de Gariatron qui coule dans mes veines.
-Démon ou pas, je ne suis pas sûre que cet Idiot de Floges ait réussi lui, même avec le pouvoir de Pyros.
Je ris légèrement face à la pique gratuite que la jeune femme venait d’envoyer à son partenaire.
-Enfin, je ne suis pas venue pour cracher sur cette tête de gland, je le fais bien assez quand je le vois. Je voulais vous poser une question mais c’est l’anarchie là-haut avec ton amie Saya qui a organisé une bataille de polochon contre les petits.
Cette fois-ci, je ne pus me retenir et j’éclatai de rire en entendant cela tout en remerciant ma curiosité qui m’avait permis de m’éclipser avant d’être embarquée dans une histoire pareille. Je plaignais Miyako qui, au contraire, n’avait pas dû réussir à y échapper.
-Sérieusement, sept ou dix-sept ans, c’est vraiment la même chose j’ai l’impression ; soupira Terra. J’espère que les gamins ne deviendront pas comme ça…
-Aucune chance, Saya est un cas unique en son genre. Mais cette question, quelle est-elle ?
Terra fronça les sourcils et retrouva son sérieux ainsi que son air glacial qu’elle arborait d’habitude.
-Laura, cette histoire de jeux olympiques, qu’est-ce que ça veut dire ?
-Je pourrais te poser la même question avec cet orphelinat, Terra ; rétorquai-je. Je croyais que votre but l’année dernière était de détruire l’humanité ou une folie de ce genre.
-Ne nous prends pas pour ton père s’il te plait ; cracha la jeune femme.
Cela me fit mal d’entendre ça mais je n’avais rien à redire. Je ne pouvais pas le défendre ni même lui trouver des excuses car c’était bel et bien son objectif lorsqu’il avait sombré dans une folie, un objectif que je n’avais jamais approuvé mais que je n’avais jamais réprouvé non plus.

https://www.youtube.com/watch?v=OixZKhcq1fQ

-Mais pour répondre à ta question, depuis bientôt dix ans. Depuis que j’ai compris que je n’avais rien à attendre de notre monde pour être exacte.
Je fronçai les sourcils, soudain intriguée par son point de vue. Je savais que les serviteurs des démons refusaient tous le monde dans lequel nous vivions, et il en allait de même pour mon père…mais ils étaient malgré tout différents. Ils n’avaient ni sombré dans la folie et leur courroux semblait être dirigé vers Armageddon plus que vers l’humanité.
-Lorsque Kyuryu m’a ramenée avec lui, je croyais trouver une utopie, que le monde était aussi parfait qu’il me le décrivait mais le pauvre s’était enfermé dans ses propres rêves. Il ne m’a pas fallu très longtemps avant de me rendre compte qu’il n’y avait plus rien à espérer alors je me suis enfuie dans le monde des esprits et j’ai bâti cet orphelinat pour créer ma propre utopie.
-Mais si tu considères qu’il n’y a rien à sauver, qu’enseignes-tu à ces enfants ? Lui demandai-je.
-Je leur enseigne ce que je sais, rien de plus. Après tout, ce sont tous des enfants des rues, n’ayant ni famille ni foyer, tout comme moi si je n’avais pas connu Kyuryu, à la différence que je ne craignais rien sur mon île.
Terra marqua une pause et claqua des doigts pour faire apparaitre une petite flamme dans sa main qui nous éclaira toutes les deux et je pus voir pour la première fois de la compassion dans les yeux de la jeune femme luisant au creux de la flamme suspendue dans les airs, là où je n’avais vu que la haine jusque-là.
-Ce monde ne peut pas être sauvé mais chaque individu qui le compose peut l’être. Kyuryu m’a montré ses rêves brisés en mille morceaux et Tellas m’a donné le pouvoir de les recoller en échange de la destruction d’Armageddon. Voilà quelle est ma véritable raison de combattre. Mais toi Laura, à qui ce monde est étranger, quelle est ta raison de te battre ?
-Je veux simplement sauver mon frère et mon père des griffes d’Armageddon, voilà tout ; lui répondis-je en haussant les épaules. Mais j’imagine que ce but doit te paraitre dérisoire et égoïste par rapport à tes propres ambitions.
-Un peu oui mais ce n’est pas pour ça qu’il est illégitime. Après tout, personne n’agit de manière totalement désintéressée, pas même moi donc je ne peux ni te blâmer ni t’encourager. Le seul conseil que je peux te donner c’est de mettre toutes tes chances de ton côté et de ne pas renoncer à ton rêve, sinon tu finiras comme Kyuryu et quelqu’un devra recoller les morceaux à ta place.
Un craquement retentit soudain à l’étage et je vis l’une des lumières s’éteindre tandis que Terra soupira et tourna les talons d’un air lassé.
-Sérieusement, parfois, je me demande moi-même quelle idée m’est passée par la tête…
Sans m’en rendre compte, je venais de m’attacher à Terra. Ses objectifs étaient plus que nobles et ses méthodes l’étaient tout autant, certainement parce qu’elle se refusait à utiliser ce qu’elle rejetait dans ce monde.
En y repensant, elle était tout le contraire de moi. Lorsque j’avais rejoint mon père, je n’étais motivée que par la jalousie et l’envie de retrouver ma vie d’antan, même si pour cela je devais semer la destruction sur mon passage. Mais Terra, elle, était fidèle à ses idéaux et je sentais que jamais elle ne les abandonnerait.
Même si elle s’était présentée comme une ennemie par le passé, je me sentis tout à coup coupable de lui avoir mis des bâtons dans les roues sans avoir cherché à comprendre ses objectifs. Je comprenais mieux à présent ce que Nagisa voulait dire et pourquoi elle avait gardé contact même après la guerre…
-Terra ! L’appelai-je alors qu’elle s’apprêtait à rentrer.
-Quoi encore ? Nous terminerons notre discussion plus tard, je dois y aller avant que ces têtes de glands ne détruisent la maison.
-Je voulais simplement répondre à ta question. Je n’ai aucune idée de pourquoi nous participons aux jeux, mais je vais suivre ton conseil je vais en profiter pour m’entrainer !
Terra marqua un temps d’arrêt et se retourna vers moi, une main sur la hanche et un petit sourire moqueur aux lèvres.
-J’attends de voir ça gamine ; me lança-t-elle avec un air de défi. Si tu as besoin d’un coach, tu sais où me trouver.
Sur ces mots, la jeune femme rentra à l’intérieur et je me levai d’un bond, remotivée. Pendant longtemps, je m’étais demandé comment racheter mes fautes commises aux côtés de mon père mais Terra m’avait finalement confirmé que je suivais la bonne voie.
Je ne pouvais peut-être pas changer le passé, mais je pouvais encore modeler l’avenir. Tout comme elle, j’allais protéger ceux qui m’étaient cher, mais en suivant ma propre voie, celle que je pensais juste, celle qui menait à la destruction d’Armageddon pour mettre un terme une bonne fois pour toute à cette guerre qui n’avait que trop duré.


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1822
Points : 1841
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Mer 19 Avr - 23:33

C'est vraiment pas mal à lire. Terra est excellente à s'occuper d'orphelins. Et la réplique "Sérieusement, sept ou dix-sept ans, c’est vraiment la même chose j’ai l’impression" est mythique. Garder son âme d'enfant est ce qu'il y a de mieux.
Je n'avais encore jamais vu de placement de produit dans une fic ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4573
Points : 4792
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 19
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Mer 19 Avr - 23:51

j'ai pris ikéa au pif, c'est le 1er truc qui m'est venu à l'esprit x) et puis, les chaises ikéa c'est bien e.e
bon après je dois avouer que j'ai bien aimé reprendre Terra et la développer, ce que j'avais envie de faire depuis un bail quand même
dans le cas de saya, c'est peut-être un peu excessif quand même son âme d'enfant la par contre :3


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1822
Points : 1841
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Mer 19 Avr - 23:55

Rien n'est excessif. Je vais beau avoir 19 ans et je passe mon temps à me comporter la plupart du temps comme si je n'en ai que 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3251
Points : 3646
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Jeu 20 Avr - 10:26

deja ikea je veux bien mais rappelle toi les armoires ikea comme c'est long et chiant a monter aussi ( avec mon pere j'ai mis 2H 3H pour la monter en entier tekllement c'etait ecrit petit et mal expliqué)
ensuite terra remonte dans mon estime



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4573
Points : 4792
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 19
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Jeu 20 Avr - 13:42

je vois que terra remonte dans l'estime de tous, ça je suis content puisque je les aime bien mes serviteurs des démons moi x)


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3251
Points : 3646
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Sam 22 Avr - 11:53

ah par contre petit hs mais ta fic le dernier esper je l'apprecie beaucoup meme si j'aime pas trop les tsundere ( meme siv ya des exceptions )



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4573
Points : 4792
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 19
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Sam 22 Avr - 13:49

oh je savais pas que tu lisais o: si tu veux je peux la poster ici aussi^^
donc tu aimes pas ma yuki? :3


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3251
Points : 3646
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Sam 22 Avr - 15:18

si je l'aime bien t'inquite pas je la trouve attachante
P.S si tu pouvazis faire les dessins aussi sa m'aiderais a voir a quoi elle ressemble mais perso sa me penser a zero no tsukaima



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4573
Points : 4792
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 19
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 23 Avr - 13:17

je les ferai surement oui, même si j'avais déjà fuyuku dans un coin, faut juste que je la retrouve^^


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4573
Points : 4792
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 19
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 23 Avr - 13:45

Chapitre 13 : Investigation


https://www.youtube.com/watch?v=p7yKA3yeUbM

Des bruits de perceuses, des coups de marteau dans tous les sens, des étincelles volant dans la pièce et de temps à autre quelques explosions suivies de cris de terreur…Dans quoi m’étais-je encore fourré ?...
La journée avait commencé normalement et, après un petit déjeuner à l’auberge de Maximus, conformément à ce que nous avions planifié la veille, nous nous étions séparés en petits groupes pour récolter des informations sur l’arbre des Naturia et les Qliphort. Cependant…
-Drago, tu peux me passer les vis s’il te plait ? Me lança Angéla.
Sans grande motivation, je me saisis de la boite à côté de moi et la lui lançai. Quelle idée de faire équipe avec Angéla pour recueillir des informations dans un monde où tout ce qu’elle voyait la rendait folle…
Il avait fallu que nous passions devant une sorte de garage tenu par un robot se faisant appeler « le ravitailleur » et mon amie s’était à nouveau enflammée. Et pour ne rien arranger, nous venions d’apprendre que les jeux comportaient une épreuve de course automobile…
Résultat : nous étions dans le garage du ravitailleur, les mains couvertes d’huile de moteur, à construire un bolide pour cette épreuve au lieu de récolter des informations.
Je lâchai un soupir et passai mon regard par la fenêtre, regrettant de ne pas être allé avec June. Au moins, avec elle, j’aurais eu l’impression de servir à quelque chose d’autre que boite à outil…
Cela faisait bien deux heures que j’étais assis sur une chaise, ne faisant rien d’autre que donner des vis, des marteaux et des composants à Angéla qui assemblait le tout en suivant un mode d’emploi qu’elle avait trouvé je ne sais où. Qui construit une voiture avec un mode d’emploi en plus…
Voyant que nous en avions au moins pour la semaine, je décidai finalement de faire ce pourquoi j’étais venu au départ. Je me rendis donc dans l’arrière-boutique où je trouvais le ravitailleur entre deux machines étranges qui assemblaient des pièces.
-Excusez-moi, mais j’aurais une question à vous poser ; déclarai-je en faisant sursauter le garagiste.
-Oui, vous avez des difficultés pour assembler ma gae bolcar ?
J’eus un temps d’arrêt en entendant un nom aussi ridicule.
-Votre…Gae Bolcar ? Répétai-je interdit.
-Oui, le dernier modèle de Dragster ! Je pensais que vous saviez au moins cela alors que vous participez aux jeux ! Rétorqua le robot.
-Je...Enfin ce n’est pas ça la question ; me repris-je avant de devenir fou. Je venais vous demander si vous aviez vu des choses étranges ces derniers jours.
-Plus étranges que deux humains participant aux jeux sans même connaitre les épreuves ?
-Oui…enfin, je crois…
-Non, rien à signaler à part vous.
-Je vois…merci quand même…
Dépité, je retournai dans le garage avant de me rasseoir sur ma chaise en donnant une pièce de moteur à Angéla au passage. Je sentais que la journée allait être très longue et il n’était que dix-heures du matin…
Comprenant finalement que j’étais condamné à passer ma journée ici, je finis par rejoindre Angéla, espérant qu’avec mon aide, les choses iraient peut-être un peu plus vite.
Mon amie avait revêtu une combinaison bleue pour l’occasion, une sorte de salopette exactement comme un mécanicien et se trouvait sous le châssis en train de visser des boulons pour fixer ce qui ressemblait au moteur au reste du véhicule.
-Dis Angéla, tu ne veux pas plutôt acheter une voiture au lieu de la construire ? Suggérai-je en voyant l’avancement du projet.
-Hors de question ! Rétorqua-t-elle aussitôt sans lever la tête de son travail. Je veux être certaine de gagner cette course, il en va de notre honneur !
-De quel honneur tu parles, nos adversaires seront les chevaliers nobles ; soupirai-je.
-Justement, en aucun cas je ne me le pardonnerais si je perdais face à ce Medraut ! Imagine tu perds face à lui toi aussi !
Lorsque j’entendis cela, un déclic se fit dans ma tête et mon sang commença à s’échauffer dans mes veines. Il était hors de question que je perde contre un type pareil !
Ne perdant pas une seconde, j’empoignai le plan de la « Gae Bolcar » ainsi qu’une blouse de travail et me mis aux côtés d’Angéla pour finir le plus vite possible cette voiture. Les instructions étaient plutôt claires et ressemblaient à la construction d’une voiture en mécano…à tel point que je me demandais si ce n’était pas effectivement le plan d’un mécano…

https://www.youtube.com/watch?v=ENpWEGNycMg&index=5&list=PLlV_Eg1I9GUawH1umJSJo0wEelS5hUNzj

Nous travaillâmes toute la journée sur la voiture et étrangement, je ne trouvai pas cela aussi désagréable que je ne l’aurais pensé. Travailler avec Angéla était plutôt amusant. Certes, j’avais déjà l’habitude de faire mes devoirs avec elle mais cette fois-ci, c’était différent. Nous formions vraiment une équipe, nous avions le même but, et plus important, nous prenions plaisir à construire cette voiture ensemble.
Pendant les quelques pauses que nous nous accordâmes, nous rîmes beaucoup en imaginant quel genre de voiture Medraut et ses compagnons pourraient bien avoir. Angéla suggéra que le chevalier ramène un âne en n’ayant pas compris qu’il s’agissait d’une course de voiture mais je le voyais plus chevauchant un vélo trouvé dans un fossé, même si l’une ou l’autre monture lui assurait une défaite écrasante.
Nous spéculâmes aussi sur les véhicules de Darksky et des autres et des idées plus farfelues les unes que les autres nous virent en tête, du tandem à l’auto-tamponneuse, en passant par l’avion de combat et le camion réfrigérant.
Finalement, je ne vis pas passer les heures et le soir tomba avant que je ne m’en rende compte. Nous avions bien avancé mais il restait encore beaucoup à faire. Nous avions le châssis sur lequel étaient fixés le moteur ainsi que les roues. Il manquait encore toute la carrosserie ainsi que plusieurs éléments comme les pneus et l’intérieur mais je ne pensais pas que nous allions avancer aussi vite.
-Je sens qu’on tient quelque chose Drago ! S’exclama Angéla en contemplant son œuvre.
-Ne parle pas trop vite, on ne sait même pas si ça roule vraiment…
-Je fais confiance au robot, je suis sûre qu’il va nous apporter la victoire !
-Tant qu’on arrive devant Medraut, c’est tout ce qui m’importe…Soupirai-je, épuisé.
Après nous être débarbouillé la figure et changé, nous laissâmes notre travail aux bons soins du garagiste.
La soirée était fraiche lorsque nous sortîmes enfin de la boutique. Le soleil déclinait lentement derrière les habitations de la petite ville et les rues se vidaient progressivement.
Même si j’avais passé du bon temps, tous mes muscles étaient endoloris à force de bouger dans tous les sens pour assembler les différentes pièces et Angéla ne semblait pas dans un meilleur état si bien que nous décidâmes de faire une pause sur la grande place du village avant de rentrer à l’auberge.

https://www.youtube.com/watch?v=ENpWEGNycMg

-Le monde des esprits est vraiment amusant ; lança la blonde en sirotant un jus que nous avions acheté à côté. Je regrette de ne pas être venue ici plus tôt !
-C’est vrai que c’est amusant mais j’ai un peu peur pour la suite tout de même…
-Je ne me rappelle pas que tu aies été aussi craintif l’année dernière avant le tournoi alors que nous avions les démons sur le dos ; s’étonna mon amie. Qu’est-ce qu’il s’est passé entre temps ?
-Je ne sais pas…Avouai-je. Peut-être que maintenant que j’ai retrouvé mes souvenirs, j’ai peur de perdre tout à nouveau…
Angéla haussa les sourcils, surprise de ma réponse avant de rire légèrement.
-Qu’est-ce que j’ai dit de drôle ?
-Rien, je trouve simplement que tu as changé depuis qu’on se connait ; me répondit-elle. La première fois que je t’ai vu, tu avais l’air tellement paumé, j’ai presque eu pitié ; s’amusa-t-elle.
-Eh…ce n’est pas très sympa ça ; protestai-je.
Angéla se leva d’un bond et se retourna en me tirant la langue comme une petite fille.
-Revanche pour hier soir ! Me lança-t-elle d’une voix remplie de malice.
Je soupirai et me levai à mon tour, prêt à rentrer à l’auberge. Lorsque nous rentrâmes à l’intérieur, je vis tout le groupe réuni à notre table et je serrai les dents, me rappelant soudain de notre mission. Je demandai donc à Angéla de se faire la plus discrète possible et à Maximus de faire diversion le temps de regagner nos chambres.

https://www.youtube.com/watch?v=ek_ReBed57g

Cependant, alors que nous avions presque atteint les escaliers sans encombre, Angéla se prit le mur en pleine face et toutes les clés du tableau lui tombèrent sur la tête dans un vacarme assourdissant.
-Oh, oh, mais si ça ne serait pas les tourtereaux qui reviennent. Vous en avez mis du temps, vos recherches ont été si fructueuses ? Railla aussitôt Maya.
-Oui, on a été assez…occupé aujourd’hui…tentai-je de répondre en riant pour cacher mon malaise.
-Vraiment ? Venez raconter un peu vos découvertes alors ; lança June avec son regard signifiant que nous allions passer un très mauvais moment.
Je trainai Angéla derrière moi, à moitié assommée par les clés et nous nous installâmes à la table sous les regards de tout monde. Il n’était pas très difficile de deviner qu’aucun d’entre eux ne croyait à mon histoire mais qu’ils voulaient simplement se moquer de nous…
-Et si vous nous disiez ce que vous avez trouvé avant ? Tentai-je dans l’espoir de gagner un peu de temps.
-Avec Satoshi, on a revu l’esprit de l’eau, c’était amusant ! S’exclama Serena.
June se contenta de soupirer, l’air épuisée par sa journée.
-Mais elle n’a vu aucune activité anormale ; compléta son frère, impassible comme toujours.
-Je vois…Et de votre côté Angéla et Drago ? Nous demanda June.
-On a construit une voiture ! S’exclama ma compagne qui s’était soudain remise de ses blessures.
Sa déclaration laissa tout le monde bouche bée tandis que je me frappai la tête de la paume de ma main, désespéré avant de reprendre la parole pour tenter de justifier un minimum nos actions…
-Nous nous sommes renseignés sur les différentes épreuves des jeux. Je pense que c’est important de savoir ce que nous allons affronter à l’avance ; déclarai-je d’une voix trahissant mon malaise. C’est pourquoi nous avons pris les devants pour la première épreuve qui est une course automobile !
-Une course automobile, tiens donc, finalement tu avais raison Ambre ; s’amusa Maya en donnant un coup de coude à son amie.
-Evidemment que j’avais raison ! S’offusqua la brune en gonflant les joues. Je savais bien qu’on obtiendrait des informations utiles en restant au café ! Et de ton côté June, ça a donné quoi ?

https://www.youtube.com/watch?v=q7IedO2TI9E

N’ayant visiblement pas la force de discuter, l’intellectuelle du groupe se contenta de sortir de sa poche des papiers ainsi que quelques photos. J’en pris un au hasard et je vis qu’il s’agissait d’une carte de la région où était entouré un endroit spécifique. Sur une autre feuille étaient inscrits plusieurs noms à côté de photo, comme une liste de candidats ou quelque chose du genre.
-Je suis retournée au sanctuaire céleste avec Ladd ; déclara alors June, les bras croisés sur sa poitrine. Je pensais qu’avec sa fonction, Parshatt serait en mesure de nous renseigner et je ne me suis pas trompée on dirait.
La blonde prit dans sa main une des photos représentant un grand arbre et je remarquai comme un fin filet de lumière s’en échapper vers le ciel.
-Apparemment, le sanctuaire aurait repéré plusieurs anomalies près de l’arbre des Naturia ces derniers temps.
-Et j’imagine que sur cette carte, le cercle correspond à l’arbre des Naturia ? Lui demandai-je.
-Non. D’après Parshatt, ils auraient simplement détecté une énergie anormalement élevée à cet endroit pas plus tard qu’hier. Et si vous regardez bien, la ville est juste à côté.
-Hier…Ca ne pourrait pas correspondre à l’arrivée de Darksky et des autres ? Suggérai-je.
-Malheureusement non. Mais Parshatt suspecte un lien avec Fuji Makoto.
-Fuji Makoto…Répéta Satoshi, d’un air pensif.
-Mais ce n’est pas le plus important, nous savons déjà que ce cinglé se trouve dans ce monde. Regardez plutôt ceci.
June nous tendit alors une autre photo sur laquelle nous pouvions clairement distinguer le monstre qui m’avait attaqué à l’école et je fronçai les sourcils.
-Donc nous ne sommes pas fous, les Qliphort ont bien été libérés ; marmonnai-je.
-Oui, mais cette photo est la seule que le sanctuaire avait, ce qui fait que nous ne sommes pas vraiment plus avancés.
-Et cette liste, qu’est-ce que c’est ? S’interrogea Serena en prenant la feuille que j’avais dans les mains quelques secondes plus tôt.
-Oh, ça, simplement la liste des vainqueurs des précédents jeux. Parshatt me l’a donnée, je n’allais pas la refuser. Il a dit que ça pourrait nous être utile mais franchement, je ne vois pas en quoi…
-Est-ce que Parshatt ne suspecte par l’un de ces participant d’être le responsable de la libération des Qliphort par hasard ?
Lorsque Satoshi sortit cela, tous les regards se tournèrent immédiatement vers lui, attendant qu’il développe sa pensée. Le garçon émit un grognement, montrant qu’il aurait préféré ne rien dire avant de reprendre la parole.
-Nous avons vu l’arbre des Naturia la première fois que nous sommes venus avec Hélios et il est férocement gardé. Seuls les plus forts seraient capable de s’approcher suffisamment près pour agir sur l’arbre sans éveiller les soupçons.
-Eh mais c’est que ce n’est pas bête ! Tu vois quand tu réfléchis, tu peux faire des choses Satoshi ; ricana sa sœur qui n’en était pas moins impressionnée.
Devant cette remarque, je me remis à inspecter la liste et je fus surpris de voir que Voltanis en faisait partie. Il avait gagné de nombreuses médailles…dans les compétitions de ski…Je ris intérieurement en repensant à l’homme rigide que nous avions vu la veille.
Angéla profita de mon moment de distraction pour m’arracher la liste des mains et pointa l’un des participants du doigt, un dénommé Don Zaloog qui ressemblait à un bandit avec sa tenue noire, ses couteaux et son bandeau sur l’œil.
-Lui, il m’a l’air spécialement suspicieux ! S’exclama-t-elle.
-Il a vraiment gagné une épreuve ce gland ? S’étonna Maya, peu convaincue.
-Non, c’est marqué qu’il a reçu la médaille de la persévérance. Apparemment il a participé à toutes les épreuves et n’en a jamais gagné une seule en plus d’avoir exclus de la moitié d’entre elles une dizaine de fois alors on lui a remis cette médaille ; lui répondit Angéla.
-Aucune chance qu’il ait percé les défenses de l’arbre alors ; continua Maya en haussant les épaules.
-Au contraire. Ce type est le chef d’une bande de pillards. S’introduire près de l’arbre a dû être un jeu d’enfant pour lui ; affirma Satoshi.
Je réfléchis rapidement. Si on suivait ce raisonnement, le garçon avait raison mais…malgré moi, je n’arrivais pas à lui faire confiance depuis l’incident avec la machine et June semblait tout aussi sceptique que moi. J’étais persuadé qu’il savait plus de choses qu’il ne le laissait entendre.
-Donc, vous suggérez d’aller espionner ce gars-là ? Finis-je par dire.
-Pas nécessairement de l’espionner. Simplement de récolter des informations sur lui. Dans tous les cas, nous n’avons aucune piste donc autant commencer quelque part ; me répondit Ambre qui ne voulait pas que June lui vole la vedette en matière de réflexion.
-Don Zaloog hein ? Vous pensez vraiment qu’un type pareil est impliqué dans une quelconque histoire sérieuse ? Résonna soudain une voix grave provenant de l’entrée de la taverne.
Nous nous retournâmes tous d’un seul coup et j’écarquillai les yeux, manquant de tomber de ma chaise en voyant le nouvel arrivant. C’était un grand homme aux longs cheveux bruns ébouriffés tombant sur son front, au visage assez carré et au menton mal rasé. Ses petits yeux verts brillaient de malice contrairement à la dernière fois où nous l’avions croisé et il affichait une mine plutôt chaleureuse, dénuée de toute agressivité.
-Tiens, mais si ça ne serait pas Hurricane ; s’étonna Ambre.
-Salut les jeunes ; se contenta de répondre l’homme avec un signe de la main.


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3251
Points : 3646
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 23 Avr - 14:06

mon dieu angela qui monte une voiture on aura tout vu vive les mode d'emploi meccanno



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4573
Points : 4792
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 19
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 23 Avr - 14:51

une grande mécanicienne angéla faut pas croire, elle était reine du mécano quand elle était petite :3


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3251
Points : 3646
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 23 Avr - 15:40

mouais j'imagine pas quand elle doit etre furax vive la bombe nucleaire peteuse



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1822
Points : 1841
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 23 Avr - 16:06

"-On a construit une voiture ! S’exclama ma compagne qui s’était soudain remise de ses blessures."
Compagne ? Je l'ignorais.

Sinon, je vois qu'Angéla sait s'occuper et que Satoshi est toujours aussi pénible, voire même encore plus qu'avant.
Et Don Zaloog est plutôt mis en valeur avec ce palmarès au Jeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4573
Points : 4792
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 19
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 23 Avr - 16:19

techniquement ils sortent ensemble donc on peut dire ça plus ou moins :3
il est pas chiant mon satoshi :'(
c'était ma petite punchline a rougui ca, le seul mec qui a créé 50 comptes sur otk et qui est encore la :3


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3251
Points : 3646
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 23 Avr - 16:36

alors sinon ... a quand le mariage et le bébé entre angela et drago ?



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1822
Points : 1841
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 23 Avr - 16:38

Oui, je connais le CV de rougui ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4573
Points : 4792
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 19
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 23 Avr - 21:48

10 ans plus tard mentali si on suit l'arc iori :3


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4573
Points : 4792
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 19
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 24 Avr - 19:09

-Vous en avez mis du temps pour venir du café jusqu’ici ; grogna Maya en sirotant son cocktail du soir.
-Désolé les enfants, je suis passé voir Terra dans l’après-midi pour lui livrer ses provisions ; s’excusa l’homme. Maximus, fais-moi comme d’habitude !
L’esprit de duel s’exécuta et commença à préparer un café tandis que l’homme prit une chaise à notre table et s’assit à notre table d’un air naturel. Nous nous regardâmes avec June et Angéla, consternés mais Ambre et Maya ne semblaient nullement surprise de l’arrivée de notre ancien ennemi.
-Alors les jeunes, comme ça, vous cherchez qui est à l’origine de la libération des Qliphort ? Commença l’homme d’un air amusé.
-C’est ce qu’on vous a dit tout à l’heure oui, inutile de faire comme si vous étiez étonné ; grogna Maya alors que son verre était presque vide.
-Les filles…Vous pouvez nous expliquer ? J’ai peur d’avoir raté quelque chose ; dit Angéla, confuse.
-J’ai simplement croisé ces jeunes filles au café ! S’exclama Hurricane. Elles m’ont demandé si je n’avais pas des informations sur les Qliphort et me voilà !
-Vous voyez que ce n’est pas inutile de trainer au café ! Jubila Ambre, des étoiles dans les yeux.
-Enfin, ne criez pas victoire trop vite les enfants, je n’ai pas fini mes recherches non plus. J’ai simplement accédé à la requête de Terra qui avait peur pour son orphelinat et qui ne pouvait pas le quitter, voilà tout ; continua le serviteur des démons en buvant son café.
-Et donc, vous avez eu plus de chance que nous ? Lui demanda Serena. Parce que l’esprit de l’eau et les autres monstres ne savaient rien du tout…
-Ce n’est pas comme si tu leur avais posé la question ; grogna son frère, les yeux toujours fermés et les bras croisés sur sa poitrine.
-Je…je ne voulais pas les effrayer s’ils n’étaient pas au courant, c’est tout ! S’écria sa sœur en rougissant. En attendant, tu ne leur as pas demandé toi non plus !
Le garçon rougit à son tour et se contenta d’émettre un grognement, pensant visiblement qu’il aurait mieux fait de se taire. Hurricane s’amusa de la situation, accoudé sur la table, intrigué par le dénouement de cette querelle de famille.
-Evidemment que les esprits n’ont aucune information à ce sujet, les Naturia ont tout fait pour étouffer l’affaire ; rit l’homme. Je suis même étonné que le sanctuaire soit au courant.
-Pourtant j’ai été attaqué par un de ces monstres dans notre monde ; rétorquai-je, sceptique. Ca a dû faire du bruit quand même.
-Sans les démons et Terra, je n’aurais pas été au courant non plus. Il faut dire que celui qui a fait ça s’est montré très discret, même les gardiens n’ont rien vu venir.
-Donc personne ne sait de qui il s’agit ? Demanda June en fronçant les sourcils.
-Oh que si…enfin plus ou moins. On sait de qui il ne s’agit pas.
-Génial ça, on est vraiment avancé ; railla Maya.
-Tu ne crois pas si bien dire jeune fille ; répliqua l’homme, l’œil brillant. On sait qu’il ne s’agit pas d’un esprit de duel.
La déclaration d’Hurricane jeta un froid parmi nous et plus personne n’osa dire quoique ce soit pendant quelques secondes, le temps de digérer l’information. Même Satoshi, d’ordinaire si impassible, ouvrit les yeux et sursauta légèrement en entendant cela.
-Pas…un esprit de duel ? Répéta Angéla, interdite.
-Oui, il existe une barrière qui empêche les esprits les plus puissants d’entrer et les gardiens s’occupent du reste. Et comme les Qliphort ne se sont pas libérés tout seuls, cela ne laisse pas beaucoup d’options.

https://www.youtube.com/watch?v=8zj0eWxRYU4

-Mais…en dehors des esprits de duel…S’inquiéta Ambre.
-Il n’y a que les humains ; termina gravement June en se prenant la tête dans les bras.
Nos regards se tournèrent immédiatement vers les jumeaux qui étaient déjà venus dans ce monde avec Hélios et qui avaient donc sûrement des informations mais moi, j’attendais de voir la réaction de Satoshi face à cette révélation.
Je le soupçonnais déjà pour la machine mais en y ajoutant les dires d’Hurricane, cela faisait vraiment de lui le suspect numéro un dans cette affaire et je comptais bien le percer à jour.
-Satoshi, tu étais au courant pour cette barrière ? S’étonna Serena.
-Plus ou moins oui, Hélios a dû l’évoquer une fois ; lui répondit son frère sans tiquer.
-Dans ce cas, pourquoi ne pas nous en avoir parlé ? Lui demandai-je en tentant de dissimuler mes soupçons.
-Hélios ne nous a emmenés voir l’arbre des Naturia qu’une seule fois et je n’ai rien senti à l’époque.
-Mais si vous dites que cette barrière n’affecte que les monstres, ça doit être normal que je ne l’aie pas remarquée non plus ; compléta la brune. Hurricane, vous êtes sûr que cette barrière existe vraiment ?
-Un peu que je suis sûr, c’est Typhos lui-même qui me l’a confirmé ! Et avant que vous nous soupçonniez, il ne s’agit pas de nous.
June se leva et commença à faire les cents pas autour de la table, nous donnant rapidement le tournis. Quant à moi, mon attention était toujours focalisée sur Satoshi. Je cherchais dans son attitude tout ce qui aurait pu le trahir mais il restait totalement imperméable aux émotions.
-Tu ne trouveras pas en tournant en rond jeune fille ; lança le serviteur des démons à June.
-Et que suggérez-vous de faire dans ce cas ? Lui demanda-t-elle d’un air ennuyé.
L’homme se leva et jeta sa tasse de café vide à Maximus qui l’attrapa au vol et nous lança un sourire confiant.
-Laissez-moi faire les enfants. J’ai cru comprendre par Terra que vous participiez aux jeux donc détendez-vous pendant que c’est encore possible. Je m’occupe du reste et je vous tiens au courant par Maximus si j’ai du nouveau !
Sans nous laisser le temps de répondre, Hurricane sortit de l’auberge, nous laissant seuls et légèrement déconcertés par la tournure des événements. Cependant, tout le monde semblait épuisé après la journée et nous décidâmes d’en rester là pour ce soir.
Plus tard dans la nuit, alors que j’étais sur mon lit, perdu dans mes pensées et regardant simplement le ciel étoilé du monde des esprits, incapable de trouver le sommeil après l’intervention d’Hurricane, j’entendis une porte s’ouvrir dans le couloir puis des bruits de pas dans l’escalier.

https://www.youtube.com/watch?v=x0n5yObwyDE

Intrigué, je me levai et me mit à la fenêtre de ma chambre pour voir de qui il s’agissait. Mon cœur rata un battement et je me retins de pousser un cri de surprise en reconnaissant Satoshi dans la rue. Ce dernier regardait tout autour de lui comme pour s’assurer que personne ne le suivait avant de prendre la direction de la grande place.
Je ne réfléchis pas une seconde et je sortis à mon tour de ma chambre puis descendis les marches des escaliers quatre à quatre pour me lancer à sa poursuite. Cependant, je n’avais même pas fait un pas qu’un bruissement de feuilles derrière moi attira mon attention et en me retournant, je vis Angéla coincée dans un buisson…
-Aie, aie, aie…Ça fait mal…Gémit la blonde en tentant d’enlever les branches emmêlées dans ses cheveux.
-Angéla ? Qu’est-ce que tu fais ici ? M’étranglai-je.
-Je t’ai vu sortir en pleine nuit et j’ai sauté par la fenêtre pour te rejoindre quelle question !
-Par la…fenêtre ? Répétai-je, interdit. Personne ne t’a appris à utiliser les escaliers comme tout le monde ?
-Pas le temps, tu aurais déjà filé te connaissant ! Mais si tu pouvais me donner un coup de main, ça ne serait pas de refus…
Je soupirai et allai l’aider à sortir de son buisson, ne cherchant même pas à comprendre ses motivations. De toute façon, je n’avais pas le temps. Si je ne me pressai pas, j’allais perdre la piste de Satoshi.
-Alors, que nous vaut cette balade nocturne Drago ? Tu vas t’entrainer en secret ou quelque chose du genre ?
-Je prends Satoshi en filature ; répondis-je.
-Tu quoi ?
Je n’ajoutai rien et la pris par le bras pour me lancer à la poursuite du garçon. Je courus ainsi dans les rues calmes de la ville pendant cinq bonnes minutes, trainant Angéla derrière moi, jusqu’à arriver sur la grande place du village. Là, je repérai Satoshi qui prenait la direction de la sortie de la ville et je voulus continuer à le suivre mais mon amie me retint fermement par le bras.
-Eh, une minute Drago, c’est comme ça que tu prends quelqu’un en filature ?
-Tu vois un autre moyen ? Rétorquai-je.
J’étais sur le point de repartir avant de perdre la trace de Satoshi lorsqu’Angéla, avec un sourire narquois, sortit une carte de sa poche et se mit à rayonner d’une lumière aveuglante. Lorsque je recouvris la vue, je fis un bond d’un mètre en arrière. En effet, dans le dos de mon amie, deux grandes ailes dorées d’ange avaient poussé, aussi scintillantes que de diamant.
-Co…
-Ne fais pas semblant d’être étonné, tu as bien vu June devenir invisible toi aussi ; se moqua Angéla. Allez, fais la même chose, ça nous fera gagner du temps.
Je me ressaisis et sortis la carte de Ladd. Aussitôt, je fus envahi de la même énergie que lors de mes fusions parfaites avec le Dragon et je sentis quelque chose pousser dans mon dos. Un instant plus tard, je possédais moi aussi des ailes, une noire de dragon et une blanche d’elfe. Je ne fus néanmoins pas vraiment déconcerté. Après, je m’étais déjà transformé plusieurs fois avec Ladd durant mon périple.
-Ça te va plutôt bien les ailes ; me lança Angéla en souriant.
-Je te retourne le compliment mais ne perdons pas de temps, Satoshi doit déjà être loin.
D’un battement d’aile puissant, je m’envolai haut au-dessus des habitations et je pus avoir une vision globale des environs. Angéla eut un peu plus de mal et peina à décoller, retombant plusieurs fois mais, une fois dans les airs, réussit à se maintenir droite sans trop de difficulté.
Je repérai rapidement Satoshi qui venait de sortir de la ville et je pris donc cette direction. Pour une fois, je pouvais remercier les idées farfelues d’Angéla. Nous étions beaucoup plus rapides comme ça et bien moins visibles tout en ayant une bien meilleure vue d’ensemble.
De plus, j’avais appris à aimer la sensation de voler lors de mes entrainements avec Ladd. A dix mètres au-dessus du sol, tout semblait si petit et les lumières de la ville n’étaient plus que de minuscules points au milieu d’un océan de noir. Je me sentais vraiment libre, libéré de toute contrainte physique, me laissant simplement porter par le vent frais de la nuit.
-Alors, quelle sensation ça te fait de voler pour la première fois Angéla ? Lançai-je à mon amie derrière moi.
-La prochaine fois, je me ferai une queue de cheval ou un chignon ; grogna-t-elle tout en repoussant ses cheveux lui bouchant la vue. Tu aurais pu me prévenir quand même !
-Je n’ai pas les cheveux longs comme toi, désolé ; ris-je.
-C’est ça oui, tu vas voir ce que ça fait d’avoir des cheveux dans les yeux si je t’attrape !
La blonde tenta de me donner un coup de pied mais je l’esquivai facilement en prenant un peu de hauteur d’un battement d’aile. Angéla continua à vouloir m’attaquer pendant une bonne dizaine de minutes sans jamais parvenir à me toucher tandis que je ne détachai pas mon regard de Satoshi qui continuait à s’avancer hors de la ville, dans les grandes plaines.
-Tu n’es pas drôle, tu pourrais au moins te laisser faire ; bouda-t-elle en gonflant les joues.
-Une prochaine fois peut-être ; la narguai-je.

https://www.youtube.com/watch?v=gIi-crTFllI

Soudain, l’atmosphère se refroidit et devint beaucoup plus lourde. Je sentis derrière moi un puissant courant d’air suivi d’un puissant bruit de moteur et Angéla se figea aussitôt, tremblante. A ce moment-là, j’eus un très mauvais pressentiment et je n’osai pas me retourner.
-Laisse-moi deviner Angéla…Un ennemi ? Lui demandai-je d’une petite voix.
Mon amie se contenta d’acquiescer d’un signe de tête et je donnai un puissant coup d’ailes pour m’élever cinq mètres plus haut, juste à temps pour éviter une attaque qui illumina le ciel pendant une bonne seconde avant de replonger ce monde dans les ténèbres.
Je profitai de ce temps de répit pour rejoindre Angéla et je compris ce qui la terrifiait à ce point. Lorsque la fumée de l’explosion se dissipa apparut devant moi une sorte de drone presque transparent tout droit sorti d’un film de science-fiction portant en son centre un cristal bleu azur au-dessus d’une armature exactement identique à celle du monstre m’ayant attaqué au lycée.
La machine n’était pas plus grosse qu’un avion de chasse mais me terrifiait tout autant que le plus gros des monstres de duel…
-Oh non, tout mais pas ça…Murmurai-je.
-Drago…Que fait-on ? Me demanda Angéla d’une petite voix.
-Je…Je ne sais pas….
Je serrai les dents. Même si tout le monde disait que nous étions suffisamment puissants pour vaincre des esprits de duel dans ce monde, je n’avais aucune idée de la réelle étendue de mes pouvoirs. Je ne savais même pas comment les utiliser exactement. Nous étions donc totalement sans défense face à ce monstre capable de nous tuer d’un seul rayon.
-Angéla…Est-ce que tu fais comment faire pour activer tes pouvoirs ? Demandai-je à mon amie.
-Non…Je sais simplement me transformer comme ça ; me répondit-elle en grimaçant.
Etrangement, la créature ne nous attaquait pas et se contentait de nous faire face sans bouger. J’en profitai pour jeter un œil en bas mais Satoshi avait disparu évidemment, ce qui ne faisait qu’encore augmenter mes soupçons sur lui. Mais pour le moment, je devais me concentrer sur la machine qui était notre priorité.
Soudain, le monstre se mit à clignoter avant de se fondre totalement dans la nuit et je reculai, me collant presque à Angéla, tremblant.
-Manquait plus que ça ; grognai-je.
-Peut…Peut-être qu’il s’est enfui ; suggéra-t-elle, optimiste.
-Je n’y compterais pas trop à ta place.
J’avais raison de dire cela car immédiatement, je vis une intense lumière fuser dans notre direction. Instinctivement, je levai le bras devant moi pour contrer l’attaque, comme je le faisais avec la fusion parfaite et à ma grande surprise, le laser fut dévié et explosa au loin.
Je compris tout à coup que ma transformation dans ce monde ne différait en rien de celles dues à la fusion parfaite et je prévins Angéla dont le visage s’illumina aussitôt.
-Oh, mais il fallait le dire plus tôt ! S’exclama-t-elle avec un large sourire. Utiliser les pouvoirs d’Athéna, ça je sais faire !
La jeune fille ferma les yeux et fut entourée d’un halo de lumière blanche qui illumina les environs avec autant d’intensité d’un phare en pleine mer. Le Qliphort, sous les feux des projecteurs, réapparut instantanément, entouré d’une épaisse brume noire qui avait dû lui permettre de se fondre dans le décor. Profitant de cette ouverture, je rassemblai mon énergie pour créer une sphère sombre au creux de ma main que je projetai droit sur la machine infernale comme une balle de baseball.
Lorsqu’elle la toucha, une puissante explosion nous repoussa violemment et du également réveiller toute la ville mais, lorsqu’elle se dissipa, le Qliphort avait disparu purement et simplement.
-Ça pour de l’attaque, tu l’as totalement annihilé ! S’exclama Angéla, interdite.
-Je n’en suis pas si sûr et je ne tiens pas à rester ici pour le savoir.
D’un commun accord, nous mîmes notre combat en suspens, de même que notre filature et nous plongeâmes en piqué droit vers la grande place de la ville. L’atterrissage fut difficile et je me retrouvai face contre terre tandis qu’Angéla piqua une tête dans la fontaine mais j’avais au moins cette consolation que la machine était trop imposante pour nous suivre ici…si elle était encore dans les environs.

https://www.youtube.com/watch?v=FTWusN3Q1qw

Je levai tout de même la tête vers le ciel pour m’en assurer mais le monstre semblait s’être totalement volatilisé après mon attaque. Je soupirai et tendis ma main à Angéla pour l’aider à sortir de l’eau avant de lui donner ma veste qui, elle, était sèche et nous nous assîmes sur le rebord pour récupérer.
-Il faudra vraiment que j’apprenne à voler moi…je suis totalement gelée…Grelota mon amie.
-Si nous voulons combattre ces monstres, il va bien falloir de toute façon ; lui répondis-je évasivement. C’est déjà le deuxième que je rencontre…
-Et c’est aussi la deuxième fois que tu sors vivant ; me fit-elle remarquer.
-Deuxième fois que j’ai de la chance oui ; rectifiai-je.
-A vouloir trop jouer au héros, on finit toujours par se mettre dans des situations pas possibles, que veux-tu ; rit Angéla.
La jeune fille, épuisée, posa sa tête sur mon épaule et je tressaillis légèrement, surpris par ce contact froid à cause de ses cheveux trempés…
-Mais bon, j’imagine que certains attirent les problèmes plus que d’autres, on n’y peut rien ; soupira mon amie en fermant les yeux avant de s’endormir.
Nous restâmes ainsi, en silence, pendant plusieurs minutes. C’était déjà le deuxième…Qui savait combien il en restait encore à venir…Mais une autre question me vint en tête : étais-je le seul à avoir été attaqué par ces monstres ? Et si oui, pourquoi moi ? Qu’avais-je de plus que les autres ? Laura, les démons ou même Serena, tous étaient une bien plus grande menace pour les Qliphort que moi et auraient donc dû être les premiers attaqués…
Et Satoshi dans cette histoire ? Il avait disparu sans laisser de trace en une seconde. Etait-il réellement celui qui contrôlait les Qliphort ou me faisais-je des idées et tous ces incidents n’étaient-ils qu’une série de coïncidences ? Plus je réfléchissais et moins j’entrevoyais les raisons qui l’auraient poussé à m’attaquer.
Mais à défaut de m’avoir permis de prouver la culpabilité de Satoshi, cette soirée m’avait montré…que je ne pouvais pas me battre dans le monde des esprits…Ou du moins que je ne savais pas. Si dans notre monde, le duel de monstre était la réponse aux conflits et dans le monde d’Asuna, les armes parlaient à la place des hommes, ici, seule la puissance de chacun comptait.

https://www.youtube.com/watch?v=HVPZ-KZNlrQ

June avait raison. Même si les jeux pouvaient se présenter comme un divertissement comme un autre, pour nous, c’était une occasion de maitriser nos pouvoirs en nous confrontant aux plus puissants des esprits.
Voyant que je commençai à m’agiter, Angéla se réveilla lentement.
-Eh…Drago…laisse-moi dormir un peu ; gémit-elle en se frottant les yeux.
-Angéla, demain, terminons notre voiture et montrons-leur de quoi nous sommes capables ! M’exclamai-je en me relevant.
-Hein ? Finir la voiture ? Tu ne dissertes pas pendant des heures sur le lien entre les Qliphort et Satoshi après cette attaque ? S’étonna la blonde.
-Non, pas cette fois. Ca ne sert à rien de le découvrir se torturer l’esprit là-dessus alors que nous ne savons même pas si nous pouvons gagner un bras de fer contre Maximus !
-Tu es sûr que tout va bien ? J’ai comme l’impression que tu manques sérieusement de sommeil…
Angéla se leva à son tour et s’étira avant de me rejoindre et de me donner un coup de coude dans les côtes.
-Enfin, tu me connais, moi je ne suis pas contre ; me lança-t-elle avec un sourire malicieux. De toute façon, Hurricane nous a dit d’attendre, donc autant profiter du temps qu’il nous a donné.
-C’est pourquoi, je te propose de ne pas parler de ce qu’il s’est passé ce soir aux autres.
-Oh, je vois que tu commences à cacher les bêtises que tu fais toi aussi, j’aime ça !
-C’est plus pour ne pas les inquiéter inutilement que pour leur cacher que nous avons failli y passer tous les deux et qu’en plus nous avons perdu la trace de Satoshi ; soupirai-je. Et puis, leur dire qu’il y a un autre Qliphort en liberté ne fera avancer en rien les choses puisqu’il a disparu.
-Tu commences à raisonner comme moi à te trouver des excuses bidon ; s’amusa Angéla.
Je mis ma main dans les cheveux d’Angéla et les ébouriffait pour toute réponse.
-Eh, tu ne sais pas combien de temps ça va me prendre pour démêler tous les nœuds que tu viens de créer ! Protesta la jeune fille en me donnant un petit coup sur l’épaule.
-Raison de plus pour arrêter de dire des bêtises et pour rentrer te sécher.
Angéla gonfla les joues de frustration et je ris légèrement avant de prendre le chemin du retour, suivi par mon amie qui tentait tant bien que mal de se coiffer. Il ne restait plus que six jours avant le début des jeux, six jours pour découvrir et maitriser nos pouvoirs, six jours que je ne comptais pas perdre en suppositions et soupçons.
Au moment de rentrer à l’auberge, je lançai un regard vers le ciel et je pensai à Asuna, qui, elle aussi devait faire de son mieux pour retrouver Fuji Makoto.
-J’espère que tes recherches avancent bien toi aussi ; murmurai-je, laissant ma voix s’éteindre dans les ténèbres de la nuit.


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3251
Points : 3646
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 24 Avr - 19:25

oh un qliphort et ben heureusement qu'angela et drago sont ensemble



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1822
Points : 1841
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 24 Avr - 19:40

C'est vrai que ça faisait longtemps les Qliphort ... et j'espère que Satoshi fait partie du groupe des méchants, qu'il se fasse dégommer sa race ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4573
Points : 4792
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 19
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 24 Avr - 23:11

pourquoi tant de haine envers ce pauvre satoshi :3 et puis, comme on le sait tous, le méchant ce n'est jamais le suspect numéro 1 sinon c'est pas drôle o:
j'avais envie de remettre un qli oui, mais bon, il est loin d'être capital au chapitre x)


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1822
Points : 1841
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 24 Avr - 23:13

Il a l'attitude qui pousse à le détester, rien de plus. Je ne le suspecte pas, j'espère juste qu'il aura un rôle de méchant. Il me rappelle moi y a quelques années ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4573
Points : 4792
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 19
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 30 Avr - 14:45

même pendant les concours j'écris oo

Chapitre 14 : La fille de glace


https://www.youtube.com/watch?v=ygur5AaVzgA

J’abandonnai ma garde pour réaliser une passe avant d’enchainer avec une quinte pour me protéger la tête puis je ripostai en visant la tête de mon adversaire imaginaire. Cela faisait maintenant plus d’une heure que je répétai des enchainements dans le gymnase de l’orphelinat de Terra.
Contrairement aux autres qui étaient épuisés par la fête improvisée de Saya pour célébrer notre première nuit dans le monde des esprits, j’avais profité de la journée pour me lever aux aurores et commencer les entrainements. Il devait être aux alentours de dix-heures mais je ne comptai pas m’arrêter avant la pause déjeuner.
Je n’avais jamais réellement appris à me battre. Tout ce que je savais faire, c’était me défendre sous ma forme de Trishula mais dans ce monde, il allait falloir que je m’entraine puisque mon corps était loin d’être aussi robuste que celui du Dragon de glace.
Heureusement, Terra avait de tout, y compris des épées d’escrime dans son orphelinat qu’elle avait accepté de me prêter.
Alors que je terminai mon enchainement, j’entendis des applaudissements derrière moi et en me retournant, je vis Miyako, adossée à un mur du dojo, me regardant avec amusement faire mes exercices.
-Et bien, et bien, je vois qu’il y a au moins une personne ici qui prend au sérieux la raison de notre venue ici ; railla-t-elle.
-J’ai toujours eu envie de faire de l’escrime mais je n’ai jamais eu le temps avec le Piano et le duel de monstre, je profite simplement ; avouai-je en me détachant les cheveux pour prendre une courte pause.
Miyako attrapa une bouteille d’eau et me la lança, voyant que je devais avoir l’air assoiffée par la chaleur qui régnait ce jour-là.
-Je suis étonnée, tu es en train de me dire que tu as vaincu Zorc sans rien savoir du combat ? S’amusa la rouquine.
-Ce n’était qu’une question de puissance, mais je ne peux pas me reposer éternellement sur les pouvoirs de Trishula ; avouai-je en m’asseyant au sol, à côté de Miyako.
Cette dernière resta debout et se mit à observer le gymnase. Il n’y avait pas grand-chose d’intéressant, ce n’était qu’une vieille remise que Terra avait dû transformer en vitesse. Le sol n’avait pas ce revêtement caractéristique des gymnases d’école et les lignes du terrain de basket étaient tracées à même la pierre. Les murs étaient nus et il n’y avait qu’une seule fenêtre donnant sur l’arrière de l’orphelinat, donc sur la mer. La plupart des objets qui s’y trouvaient semblaient être de la récupération également : les ballons, les filets et même les épées d’escrime et de Kendo.

https://www.youtube.com/watch?v=USCmVflxOfY

Soudain Miyako ramassa l’épée que j’avais laissée sur le sol et se mit à la regarder en souriant tristement, comme perdue dans ses pensées.
-Tu m’avais toujours caché que tu avais pris des cours d’escrime…Murmura-t-elle en effleurant la lame de ses doigts.
Je ne répondis rien, sentant que cette phrase ne m’était pas adressée mais que mon ainée parlait à quelqu’un d’autre…
La jeune fille brandit alors l’épée devant elle et sourit avant de faire quelques mouvements rapides puis se mit en garde pour finalement baisser son arme en soupirant.
-Sérieusement…il n’y avait que lui pour se pavaner avec une épée à un moment pareil…
-Miyako, tu sais manier l’épée ? M’étonnai-je en la voyant exécuter ces mouvements.
-Non, mais Dan savait apparemment. Je ne fais que reproduire ce qu’il a fait ce jour-là.
Je souris intérieurement en entendant cela. Je n’aurais jamais cru que cette brute de Dan ait été capable d’autre chose que d’embêter les autres dans le parc. Et pourtant, il avait eu l’air d’avoir bien changé pendant mon absence…même si lors de nos dernières rencontres j’avais déjà senti que quelque chose n’était plus pareil avec lui…
-Ça me fait toujours bizarre de penser que Dan ait pu changer à tel point qu’il soit devenu ami avec quelqu’un comme toi Miyako ; ris-je.
-Et moi je suis étonnée de connaitre aujourd’hui la personne qui causait tant de soucis à cet idiot à l’époque ; me répondit-elle en riant légèrement.
-Pourquoi donc ? Dan parlait-il si souvent de moi ? Lui demandai-je, amusée.
-Tu ne crois pas si bien dire, Laura. Il n’y avait pas un jour sans que Dan se plaigne à sa bande de toi et je me demandais bien qui était la fille assez folle pour lui tenir tête, autre que moi évidemment.
-D’ailleurs, Miyako, comment as-tu réussi à le faire changer ? J’ai bien passé deux ans à essayer de lui apprendre les bonnes manières, rien n’y faisait…
Miyako baissa la tête et regarda son reflet dans l’épée puis ferma les yeux tandis qu’un large sourire se dessina sur sa figure.
-Je n’ai quasiment rien fait. Comme Hiroki te l’a dit, même s’il ne l’affichait pas avec toi, à l’école, il avait déjà beaucoup changé et il commençait même à s’éloigner de ses deux brutes d’amis.
-Au moins, je n’aurais pas perdu mon temps avec lui…soupirai-je.
-Si tu veux tout savoir, une vitre de l’école a été brisée un soir et Dan et sa bande ont été accusé d’office alors que j’étais en train de me chamailler avec eux dans le parc comme souvent.
Miyako lâcha l’épée et mit ses mains dans les poches de son costume tout en plongeant son regard au loin, se perdant dans l’océan de ses propres souvenirs.
-Quand j’y repense, prendre la faute sur mes épaules pour défendre ce crétin était un acte totalement stupide…Je n’avais rien à voir avec tout ça et j’aurais pu risquer très gros si je n’avais pas été une élève modèle…
-Mais cela te ressemble bien ; lui fis-je remarquer. Je me souviens que la première fois que Darksky t’a rencontrée, tu n’as pas hésité à prendre sur ton dos la responsabilité du club alors que tu aurais pu simplement passer à côté.
-Parfois, je me dis vraiment que je devrais rester en dehors de ce qui ne me regarde pas. Un jour, je vais le regretter bien plus que pendant la guerre ; soupira la rouquine.
Je ris légèrement. Darksky et Miyako, malgré tout ce qui les séparait, possédait en point commun cette manie de se mêler des problèmes des autres et de s’attirer tous les ennuis du monde, à la différence que mon ami, lui, ne devait même pas en être conscient…
-J’imagine que si tu nous accompagne dans cette aventure, ce n’est toujours pas pour toi que tu le fais, n’est-ce pas ? Lui demandai-je alors.
L’ancienne présidente ramassa l’épée qu’elle avait laissée tombée au sol et me tourna le dos, pointant l’arme devant elle.
-En effet Laura. Si je suis ici aujourd’hui, c’est uniquement pour tenir une promesse que j’ai faite il y a longtemps ; me répondit-elle gravement.
-Une promesse ? Répétai-je, peu surprise.
-Oui, une promesse que je me suis faite à moi-même après la guerre. Celle que Dan soit la dernière personne que je laisse mourir à cause des démons ou d’une autre créature qui nous dépasse. C’est pourquoi, je dois mettre fin à ce conflit, et ce, quoiqu’il m’en coûte.
Une fois de plus, tout comme en entendant Terra, je me rendis compte que mes motivations étaient vraiment égoïstes mais également bien moins ambitieuse. De tout le groupe, j’étais certainement la seule à ne pas avoir de grands objectifs. Mais…peut-être parce qu’au fond de moi, je ne me sentais toujours pas digne de prétendre à toutes ces choses…
Soudain, Miyako se retourna et me jeta une épée que j’attrapai au vol, étonnée tandis que la rouquine se mit en garde au milieu de la pièce, un sourire malicieux sur les lèvres.
-Allez Laura, au lieu de te morfondre, reprends ton entrainement. Ça ne sert à rien de broyer du noir.
-Je…Je ne me morfonds pas ! Protestai-je.
-Inutile de me mentir. Tu as le même visage que moi il y a un an.
-Ce…Ce n’est pas ça…Je me disais simplement que je n’avais pas ton ambition et je ne l’ai jamais eue.
-Ne te plains pas. C’est cette même ambition qui un jour me tuera. Je peux t’assurer que j’envie les gens qui n’ont besoin que de peu.
Je ris de bon cœur, oubliant totalement ces histoires et retournai au centre du gymnase pour prendre place face à Miyako.
-Allez Laura, je vais te faire une fleur et m’entrainer avec toi. De toute façon, c’est toujours mieux que de me battre avec Hiroki.
-Mais tu n’as jamais fait d’escrime, je me trompe ?
-Toi non plus il me semble, donc quelle importance ; me répondit-elle en haussant les épaules.

https://www.youtube.com/watch?v=Y_kWXJc753o

Il n’en fallut pas plus pour me convaincre et, m’attachant les cheveux je me mis en garde à mon tour. Même si Miyako prétendait n’avoir jamais tenu une épée en main, les quelques mouvements qu’elle avait effectués me laissaient perplexe.
Nous nous saluâmes et nous nous mîmes en position. J’esquissai un sourire devant le tableau qui s’offrait à moi puisque la rouquine ressemblait vraiment à une épéiste à présent qu’elle avait son arme en main.
Mon amie fut la première à attaquer et elle visa d’emblée ma tête. Je pensais pouvoir parer son coup facilement avec une simple quinte mais à la dernière seconde, je vis son épée dévier en direction de mon bras que j’utilisais pour me protéger. Par réflexe, je fis un bond en arrière et sa lame me frôla alors que je me réceptionnai gauchement.
Miyako n’attendit pas que je me remette en position et fonça à nouveau sur moi, tentant cette fois de me désarmer mais je réussis à dévier de justesse son attaque avec une sixte qui fit s’entrechoquer nos deux lames.
Miyako me sourit et recula vivement alors que je voulais profiter de ce moment de distraction pour la toucher et mon coup ne trancha que de l’air.
-Tu es bien douée pour quelqu’un qui n’a jamais tenu une épée ; lançai-je en me mettant en position défense, le temps d’analyser ses mouvements.
-On dirait bien oui. J’aurais peut-être dû demander à Dans où il avait trouvé son épée tout compte fait ; me répondit-elle en pointant son épée vers moi.
Nous échangeâmes plusieurs coups pendant encore plusieurs minutes…ou du moins, je parai plusieurs coups car Miyako ne me laissait presque aucune ouverture et les rares fois où je passai à l’attaque, la rouquine esquivait facilement d’un mouvement gracieux en arrière ou sur le côté alors que tous mes pas étaient lourds et je manquai de tomber à chaque saut.
Miyako était une adversaire radicalement différente de Marie. La sœur de Darksky se contentait de défendre en prévoyant les mouvements de son adversaire avant de l’attaquer mais la rouquine, elle, était bien plus agressive, plus rapide et plus technique dans ses gestes et ses déplacements.
Finalement, après dix minutes à faire le tour du gymnase en laissant parler nos épées, je finis par glisser sur le sol et mon adversaire profita de cette occasion pour me désarmer. Rapide comme l’éclair, Miyako, voyant que ma prise s’était relâchée, visa la garde de mon épée et frappa de toute ces forces, si bien que je lâchai mon arme sous l’effet de surprise et voyant la pointe de celle de Miyako à deux centimètres de ma figure, je tombai à la renverse sur le sol dur et froid.
-Echec et Mat on dirait, Laura ; déclara la gagnante de notre joute improvisée d’un air satisfait.

https://www.youtube.com/watch?v=rIwl2cDwStw

Cette dernière me tendit la main pour m’aider à me relever et je fermai les yeux en riant face à ma défaite d’aujourd’hui.
-J’ai encore beaucoup de progrès à faire je crois, ça fait déjà deux fois que je me fais battre.
-C’était amusant. Je reviendrai sûrement m’entrainer avec toi un autre jour ; me répondit Miyako en regardant le ciel par la petite fenêtre.
-Tu sais Laura, la technique ne fais pas tout dans ce monde. Tu as des pouvoirs, utilise-les.
-Je sais bien, mais je préférerai avoir une solution de secours au cas où mon ennemi serait trop puissant ou…
-Ce n’est pas ce que je veux dire.
Sans ajouter un mot, Miyako me montra son épée en fronçant les sourcils. Au début, je ne vis rien d’extraordinaire mais soudain, l’arme se mit à luire d’un éclat aveuglant, à tel point que je dus me reculer et fermer les yeux pour ne pas perdre la vue.
-Qu…Qu’est-ce que tu as fait ? M’étranglai-je une fois ce flash lumineux passé.
-J’ai simplement utilisé les maigres pouvoirs que j’ai réussi à contrôler dans ce monde ; lança Miyako en jetant son arme au sol et mettant ses mains dans ses poches.
Je restai bouche bée devant cette démonstration. Je savais que je pouvais créer l’épée de Trishula mais je n’avais pas encore pensé à comment l’utiliser. A présent que Miyako l’évoquait, une idée me passa par la tête pour combiner les pouvoirs de Trishula et l’arme de glace…Un moyen de modifier la longueur de la lame pour toucher un ennemi, même éloigné…
Pendant que j’étais perdue dans mes pensées, Miyako avait ouvert la porte du gymnase et s’apprêtait à partir lorsqu’elle me lança avec un sourire depuis le parvis :
-La prochaine fois, ne te retiens pas, et je ne me retiendrai pas non plus.
-Compte sur moi. Le résultat de notre prochain match ne sera pas le même ! Affirmai-je, remotivée.
-J’espère bien.
Sur ces paroles, la rouquine disparut de mon champ de vision et je me retrouvai à nouveau seule dans la grande salle vide. Il n’était pas encore midi mais je décidai de m’arrêter là pour aujourd’hui et je sortis dans le parc pour tester un peu ces fameux pouvoirs dans le monde des esprits.
Je me concentrai donc comme je l’avais fait avec la fusion parfaite et aussitôt, je sentis mon corps se refroidir, tous mes membres s’allonger tandis qu’une grande paire d’ailes blanches poussa dans mon dos.
Lorsque je rouvris les yeux, je n’étais plus Laura Garden, j’étais devenue Trishula et je dominais la cime des arbres du parc du haut de mes quatre mètres. Cela me donnait toujours des frissons de me transformer à cause du froid que je dégageai mais je m’y habituai assez rapidement cette fois-ci.
Cependant, alors que je m’apprêtai à prendre mon envol pour m’éloigner du château, j’entendis des pas près de moi et je me retransformai aussitôt en humaine, ne voulant pas effrayer les enfants de l’orphelinat.

https://www.youtube.com/watch?v=Gpa6R_hF9uc

Une petite fille portant une longue robe noire surgit alors d’un buisson derrière moi. Elle ne devait pas avoir plus de dix ans. L’enfant était brune, aux cheveux coupés assez courts arrivant un peu au-dessus de ses épaules. Ses grands yeux marrons semblaient intrigués par ma présence mais je fus également surprise par le manque de vie dans son regard. Elle semblait totalement déconnectée de ce monde et tenait dans ses bras une vieille poupée à qui il manquait un œil et au bras sérieusement amoché…
-Bonjour, tu dois être une des enfants de Terra ; lançai-je d’une voix douce avec un grand sourire.
La petite fille ne me répondit pas et continua à me fixer de son regard vide et je commençai sérieusement à être mal à l’aise…Mais je ne me laissai pas démonter pour si peu.
-Je ne me souviens pas de t’avoir vue hier au diner donc je vais me présenter : je m’appelle Laura Garden, avec mes amis, nous allons rester ici quelques temps, j’espère que nous pourrons bien nous entendre ; continuai-je le plus chaleureusement possible.
Toujours aucune réaction. Je commençai sérieusement à me poser des questions sur la petite fille que j’avais en face de moi lorsque soudain, elle leva le bras et montra quelque chose derrière moi en disant :
-De la glace.
Je me retournai avant de constater que lors de ma transformation, j’avais dû refroidir l’herbe et geler la rosée du matin au passage, créant ainsi une étrange zone d’un blanc immaculé au milieu de la pelouse verdoyante.
-Oh…Je suis désolée, je crois que j’ai encore un peu de mal à contrôler mes pouvoirs ; ris-je pour détendre l’atmosphère.
-Katy n’aime pas la glace…
-Vraiment ? Pourtant il n’y a rien de plus beau qu’un paysage enneigé ; m’étonnai-je.
-La glace est froide…la glace est sombre…La glace tue…


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Fic]L'Achèvement du Destin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant

 Sujets similaires

-
» La RDC accède au Point d'Achèvement de l'Initiative PPTE !
» Wanted : choisis ton destin de Timur Bekmambetov
» Robert Michel - Hors-Destin - L'Agent des Ombres tome 4
» Destin d'amour
» Le Chevalier du Destin - Riders of Destiny - 1933

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Team Yume Nikki :: Discussions generales :: Créations :: Fanfiction-
Notre Team OTK
Notre Youtube
Nos Events