Team Yume Nikki

Forum de la team Yume Nikki, espace de communication et de partage de conseils pour les decks et le jeu en général.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Derniers sujets
» Dessins de Heart
par Heart Dim 10 Déc - 18:54

» Vie perso
par Heart Sam 9 Déc - 17:34

» Le Démon d'un autre monde
par honest Ven 8 Déc - 17:08

» [Fic]L'avènement des Dieux
par honest Jeu 7 Déc - 23:48

» [Fic]L'Achèvement du Destin
par honest Dim 29 Oct - 23:14

» [Fic]Le dernier Esper
par Heart Jeu 26 Oct - 17:03

Sujets les plus actifs
Les aléas des duels de monstre
Vie perso
[Fic] L'ascension des démons
Les aléas des duels de monstre 1
fun card
fun card
Vos animés du moment
Vie perso
Le topic pokémon
Les aléas des duels de monstre 3
Meilleurs posteurs
laura
 
Heart
 
91SteelWolf
 
mentali71
 
honest
 
chadow
 
Yota
 
BigPhoenix
 
StarDust-SD
 
Hoshi
 
Statistiques
Nous avons 20 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est TheDevilzWarrioz

Nos membres ont posté un total de 35584 messages dans 1171 sujets

Partagez | .
 

 [Fic]L'Achèvement du Destin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 18 Juil - 20:04

Rappel du premier message :

Et oui, déjà la saison 3, ça va vite tout ca, dire que y'a 3 ans, je commençais à peine à écrire la saison 1 et que je me prenais toute la haine du monde...Bref, donc la saison 2 est finie maintenant, ca aura été long mais la saison 3 prend la place!
Au programme, changement de prota, avec maintenant Drago et Laura. D'un côté, Drago devra essayer de concilier le retour de l'une de ses anciennes amies avec sa nouvelle vie, tandis que laura...surprise, j'ai pas envie de gacher ca :3
Egalement, retour d'un bon nombre d'ancien persos oubliés et evidemment, une grosse baston en vue :3
Mais sans plus attendre, voila le prologue de cette saison 3!

Prologue


Il faisait froid…beaucoup trop froid dans cette citadelle de glace. La créature qui se tenait seule sur le trône avait beau avoir reconstruit ses quartiers, elle n’avait pas les pouvoirs adéquats pour modifier son environnement. Le sombre dragon ne pouvait que modifier le passé et l’avenir mais s’était juré de ne jamais agir pour lui-même. Son rôle se limitait à faire respecter l’ordre dans cet univers, éliminant tous les rebelles contre leur destin, et rien d’autre…
Cependant, le dragon noir commençait sérieusement à en avoir assez de prendre des coups sans pouvoir riposter à cause de ce serment fait à lui-même, d’autant plus que des temps sombres étaient à venir à présent que les démons étaient réunis et alliés aux humains. Pour couronner le tout, ses propres espions, envoyés sur terre, s’étaient retournés contre lui.
Quelle ironie. Lui, Armageddon, la créature la plus puissante de cet univers, avait scellé sa propre perte et, même en refusant cela, ses chaines l’empêchaient d’agir, le rendant aussi impuissant que n’importe quelle autre créature vivante.
Non…Cela ne pouvait pas continuer. Il savait pertinemment ce qui allait se passer s’il laissait les choses telles qu’elles étaient. Il devait agir avant les ennemis du destin, même si pour cela, il devait briser tous ses principes.
Si les démons cherchaient à entrer en guerre contre lui, alors soit, Armageddon les attendait de pied ferme. Il était hors de question que les événements s’étant passés plus de dix mille ans auparavant se reproduisent.
Le dragon divin se mit alors à réfléchir à la meilleure solution afin d’éliminer définitivement son problème. Evidemment, il aurait pu remonter dans le temps et détruire cette rébellion avant même qu’elle ne commence, mais dans ce cas, même lui ne pouvait pas prévoir les conséquences d’un tel changement. Non, il fallait agir dans le présent s’il voulait préserver le cours du temps.
En premier lieu, il fallait qu’il trouve un moyen d’éliminer cette Laura. Sa présence dans le présent modifiait bien trop le futur qu’il tentait de préserver. Même s’il vainquait les démons, cette fille continuerait à perturber le destin par sa simple existence. Cependant, face à lui se dressait un obstacle de taille : Yuiko Iori, la fille venant du futur et l’ayant presque vaincu en duel et il savait que tant qu’elle serait en vie, il lui serait impossible d’éliminer définitivement l’élément perturbateur.
Soudain, une idée nouvelle germa dans l’esprit d’Armageddon. Il n’avait pas besoin d’éliminer Laura de ses propres mains, il lui suffisait de la pousser à l’autodestruction et pour cela, il avait l’arme idéale.
Le dragon claqua des doigts et devant lui apparut un jeune garçon brun soigneusement coiffé mais cependant avec une mèche de cheveux passant entre ses deux yeux, au visage assez fin et aux traits doux. Il semblait dans une sorte de stase le maintenant en vie. Après tout, Armageddon l’avait sauvé in extremis de la mort, il fallait du temps à son corps pour récupérer toutes ses forces.
Mais à présent, l’heure était grave. Armageddon n’avait plus aucun soutien, il lui fallait agir dans l’urgence et ce garçon était sa dernière solution en attendant de trouver une meilleure idée.
Armageddon claqua une nouvelle fois des doigts et le l’adolescent se mit à remuer. Lentement, il releva la tête et ouvrit ses yeux verts comme l’émeraude en grimaçant, ce qui était normal puisqu’il avait passé presque quatre ans sans voir une seule lumière.
-Où…Suis-je ? Lança-t-il d’une voix faible et éraillée.
-Tu te trouves dans la citadelle des dieux, un lieu hors du temps et de l’espace ; lui répondit le dragon d’une voix tentant de paraitre compatissante. Mon nom est Armageddon.
-Je ne comprends pas…Comment suis-je arrivé ici ? Tout est si flou dans ma tête…
-Ne t’inquiète pas mon jeune ami, tout te reviendra rapidement. Pour l’heure, j’ai simplement besoin que tu me rendes un service.
-Que voulez-vous dire ? Et de Quel genre…de service parlez-vous ? Demanda le garçon, perdu.
Le dragon ne répondit rien et se contenta d’ouvrir un portail derrière le garçon. Ce dernier se retourna, de plus en plus déconcerté par la situation et Armageddon reprit :
-Je veux simplement que tu franchisses ce portail et que tu t’approches d’une personne du nom de Laura Garden. Tu me dois bien ça à moi, ton sauveur, n’est-ce pas ? Si tu le fais, la mémoire te reviendra, j’en suis persuadé.
-Laura…Garden…Ce nom me dit vaguement quelque chose…Murmura-t-il en essayant de se souvenir. Et une fois que je l’aurais approchée, que devrais-je faire ?
-La tuer.
Le garçon hésita un instant avant d’acquiescer. Il n’avait aucun souvenir de sa vie, mais s’il pouvait retrouver ses souvenirs par ce moyen, alors il était prêt.
Alors qu’il s’apprêtait à passer au travers du portail, le garçon brun se retourna une dernière fois et interpella le dragon.
-Au fait Armageddon, quel est mon nom ? J’aimerais au moins savoir ça si vous le savez.
-Tu t’appelles Arthur, Arthur Garden.

Bien loin de là, dans le désert ardent du Sahara, sous un soleil de plomb et une chaleur accablante, marchaient trois hommes. Juste devant eux se dressaient d’imposantes ruines d’une cité disparue, engloutie par les âges et le sable.
Sans un mot, les voyageurs prirent la direction de la cité antique et s’arrêtèrent une fois arrivés devant une sorte de temple un peu à l’écart des autres bâtiments. Contrairement au reste de la ville, il se trouvait dans une sorte de cuvette, empêchant toute visibilité, mais le cachant également de tous les regards. Il n’était ni spécialement grand ni spécialement majestueux, seuls deux ou trois statues ornaient le portique.
L’homme en tête fit un signe aux deux autres qui s’écartèrent aussitôt et soudain, le temple rayonna d’une lumière noire. La terre se mit à trembler, le ciel se couvrit de nuages noirs chargés d’orage et une tempête comme il n’y en a jamais dans le désert se leva. C’était comme si tous les éléments de la nature répondaient à la volonté de cet homme.
Puis, aussi rapidement que cela avait commencé, tout se calma d’un seul coup.
-Qu’est-ce que c’était encore que cette blague Gariatron, je croyais que nous allions lever une armée, mais je ne vois que du sable moi ; railla le plus jeune étant resté sur le côté.
Pour toute réponse, le meneur pénétra dans le temple et un éclair noir fendit les cieux pendant une demie seconde et, lorsque les deux autres recouvrèrent la vue, il n’y avait plus personne devant eux.
-Qu’est-ce que…Bégaya le garçon du nom d’Aymeric, abasourdi. Est-ce que…Gariatron vient de se faire…désintégrer Shadow ?
-Je vois, un portail, je n’y aurais pas pensé mais ce n’est pas si bête en fin de compte ; marmonna l’homme au masque en ignorant la question.
Le dénommé Shadow sortit de sa poche un petit pendentif en or dans lequel se trouvait une vielle photo abimée représentant une famille de quatre personnes devant une grande maison. Sur cette photo, une petite fille brune taquinait son frère tandis que leur mère tentait de les faire obéir et leur père regardait la scène avec amusement.
-Tout cela a intérêt à fonctionner, dans le cas contraire, j’irai moi-même affronter Armageddon. Pour Laura, je n’ai pas le droit à l’échec.
Il s’avança à son tour dans le temple et, tout comme Gariatron, disparut dans un éclair noir, laissant le jeune garçon seul au milieu du désert, totalement perdu.
-J’imagine que je n’ai pas le choix ; grogna-t-il. Dans quoi me suis-je encore embarqué moi…
Et il disparut à son tour de l’autre côté du portail. Cependant, il ne s’attendait en aucun cas à trouver ce qu’il y avait au-delà et il tomba à la renverse immédiatement lorsqu’une paire d’yeux jaunes et luminescent se posa sur lui.
-A…Apo…
Le garçon ne réussit pas à terminer sa phrase tant il était paralysé par la peur. Devant lui se dressait un serpent immense, bien plus gros que tout ce qu’il aurait pu imaginer. Même son maitre, le démon originel des ténèbres, devait n’être qu’un nain face à lui. Cependant, ce dernier ne tremblait pas et lui faisait face tout en gardant forme humaine. Il en allait de même pour Shadow qui croisait les bras et semblait impatient.
-Alors Gariatron, comme ça on s’allie aux humains ? Siffla le serpent géant.
-Il faut parfois reconnaitre ses erreurs mon cher Apophis. Mais ne va pas croire que j’ai abandonné ma vengeance. J’aviserai une fois tout ceci terminé.
-Toujours aussi malhonnête envers lui-même ; marmonna Shadow suffisamment pour que personne ne l’entende.
-Et donc, j’ai cru comprendre que tu requerrais à nouveau mes services ? Reprit la créature.
-C’est exact, j’ai besoin de ton aide ainsi que de celle de tous les autres. Accepterais-tu de t’allier à moi une seconde fois ?
-Pour que le grand Gariatron s’abaisse à demander de l’aide aux dieux maudits que nous sommes, l’heure ne peut-être que grave.
-Non, je veux simplement en finir une bonne fois pour toute.
-Je vois…Soit, nous acceptons Gariatron, mais n’oublie pas de tenir ta promesse également sinon tu sais ce qu’il t’arrivera ; le menaça le serpent en rapprochant son immense tête du démon.
-Evidemment, lorsqu’Armageddon sera vaincu, je ferai en sorte de vous réintégrer parmi vos pairs.
-J’ai hâte que tout ceci soit terminé ; se contenta de répondre Apophis avant de disparaitre dans l’ombre.


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
honest



Messages : 1898
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 2 Avr - 18:02

Ca va, c'est plutôt tranquille comme extrait. L'enthousiasme de Nagisa et de Sunohara est toujours aussi génial.
Pas mal le petit combat entre Marie et Laura, même si j'aurais bien vu Marie expédier Laura par terre et elle se relève et puis ça se bat à nouveau.

Je continuerai à poster la mienne après le concours ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 2 Avr - 19:40

oui, on est tranquille pour l'arc des JO, j'ai pas très envie de faire exploser encore le monde après l'arc asuna donc on se repose un peu^^
la c'était surtout pour montrer un peu que marie peut se battre aussi plus que pour faire un vrai combat parce que en vrai, elle s'est jamais battue depuis le début de la fic donc fallait pas faire trop fort dès le début x)


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1898
Points : 1919
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 2 Avr - 19:58

En parlant de l'Arc Asuna, faudra que je fasse une petite étude critique de tout l'Arc ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Mer 5 Avr - 17:52

ah je l'attends avec impatience cette petite critique :3
et sinon dai m'a donné l'idée mais si vous deviez faire un top 5 des persos préférés et des plus mauvais, ca serait quoi? :3


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3377
Points : 3840
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Mer 5 Avr - 18:53

mes préféré : Asuna , laura , nagisa , miyako , les jumeaux
Mes pires ... : saya, helios , armagueddon , darsky car pas tres fute fute pour les relations et le dernier ou plutot la derniere iori



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1898
Points : 1919
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Mer 5 Avr - 20:11

Petite critique ? Façon de parler, j'espère ...
Mon top 5:
+ -> NAGISA !!! <3 (difficile à deviner) ; Miyako; Laura; Iori; Asuna
- -> les jumeaux; Ambre; Darksky; Saya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Mer 5 Avr - 20:58

pas très aimés darksky et saya je vois x) mais pourquoi tu aimes pas iori mentali? o:
et elle t'a fait quoi ambre honest? x)
mais c'est marrant de voir que nagisa est aimée malgré tout alors qu'elle l'était pas tellement au moment de son arc x)


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1898
Points : 1919
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Mer 5 Avr - 21:06

Je ne suis pas fan d'Ambre, tout simplement.
J'adore Nagisa. Elle a une psychologie tout à fait extraordinaire. Et avec les chapitres que tu avais écris sur elle, c'était formidable parce que c'était lors d'une énorme phase de dépression et de lire ça, c'était génial ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Jeu 6 Avr - 15:20

Chapitre 11 : Le Juge


La mairie était plus grande qu’elle n’en avait l’air vue de l’extérieur. Nous nous trouvions dans un long couloir comportant des milliers de portes d’où allaient et venaient des esprits de duel mais nous n’avions aucune idée de laquelle prendre. Darksky ne semblait aussi perdu que moi et ce dernier haussa les épaules lorsque je lui demandai s’il avait une idée. Iori quant à elle, demandait aux esprits de duels qui passaient là mais aucun d’entre eux ne fut capable de nous répondre. Evidemment, Ladd n’y mettait pas du sien, lui qui n’avait aucune envie de participer aux jeux alors que j’étais persuadé qu’il savait où nous devions nous rendre…
Et après tout, que cherchions nous exactement ? Un bureau ? Une sortie ? Des chevaliers et une blonde faisant du bruit ? Je n’en n’avais pas la moindre idée et June non plus à en juger par son expression qu’elle affichait en général lorsqu’elle n’arrivait pas à résoudre une énigme.
-Bon, je crois qu’on est perdu ; déclarai-je après dix minutes à tourner en rond.
-Dans ce cas, faisons demi-tour et oublions ces jeux stupides ; grogna le chevalier de mauvaise humeur.
-Attendez, je sens qu’on se rapproche ; répliqua Darksky qui n’avait pas plus envie que Ladd de participer mais qui voulait tout de même récupérer son amie.
-Et qu’est-ce qui te fait dire ça ? Lui demanda June, sceptique.
-Ça fait dix minutes qu’on tourne, ce couloir ne peut tout de même pas être infini ! On va bien finir par les retrouver !
-En continuant ainsi, non, on ne les retrouvera pas ; intervint Iori qui nous rejoignit après avoir questionné un autre esprit.
-Hein ? Comment ça ? Il n’y a qu’un seul moyen de s’inscrire aux jeux et c’est de passer par la mairie, non ? S’étonna son ami, les yeux ronds.
-Non, je viens de me renseigner et nous devons nous rendre au sanctuaire céleste. Il nous faut l’approbation du juge de ce monde pour participer.
Le juge…Ladd avait parlé de ce monstre de duel. Il s’agissait de l’esprit ayant rappelé tous les monstres de Fuji Makoto dans le monde des esprits et à entendre le chevalier, il n’était pas très tendre. J’imaginais donc mal le plan de June consistant à nous faire passer pour des esprits de duel fonctionner avec quelqu’un comme ça…
Toute cette histoire sentait mauvais et j’avais un très mauvais pressentiment sur la suite des événements et je commençai à me dire que Ladd n’avait peut-être pas tort de vouloir éviter ces jeux même si je pensais qu’il avait surtout peur du juge en réalité pour avoir brisé la barrière par ma faute…
-Je ne vois pas le problème. Il suffit d’aller voir ce juge et le tour est joué, non ? Reprit Darksky, perdu.
-Le problème est que le juge vit au sanctuaire céleste, donc on peut toujours chercher dans cette mairie, on ne le trouvera pas ; lui répondit June d’un air embêté.
-Enfin, un problème, pas vraiment puisque je viens d’obtenir la carte pour nous y rendre ; continua Iori en montrant un bout de carton qu’elle tenait dans la main.
Nous écarquillâmes tous les yeux et Ladd grogna une nouvelle fois. Iori avait peut-être l’air timide et maladroite lorsqu’on la voyait de loin mais elle pouvait se montrer vraiment intelligente et efficace en situation…
Sans ajouter un mot de plus, la jeune fille brandit la carte au-dessus d’elle et une vive lumière nous aveugla tandis que je vis une porte apparaitre en plein milieu du couloir. Sans hésiter, Iori l’ouvrit et passa de l’autre côté puis nous prîmes sa suite, ne comprenant pas vraiment ce qu’il se passait.
Lorsque je fus passé, je découvris devant moi un immense bâtiment de pierre blanche dont la façade ressemblait à celle d’un temple grec avec ses hautes colonnes soutenant un impressionnant toit triangulaire et ses sculptures somptueuses. Derrière, je pouvais distinguer plusieurs parties dont une arène, une pièce surmontée d’une haute coupole et enfin une sorte de cour dans laquelle s’élevait une colonne dominant tout le sanctuaire. Il y avait également plusieurs bâtiments annexes, tous dans le même style grec antique.
Toute l’infrastructure semblait flotter dans le ciel à en juger par les nuages en contrebas et le soleil faisait scintiller les murs et les façades comme du diamant.
Il n’y avait pas un seul bruit dans le temple à l’exception du sifflement du vent s’infiltrant entre les colonnes et rebondissant sur la pierre et chacun de nos pas résonnait comme dans un vaste canyon.
Je n’avais jamais rien vu de tel dans toute ma vie et j’étais tout simplement subjugué par tant de majesté. Darksky était également bouche bée devant le sanctuaire et n’arrivait pas à articuler un seul mot. June quant à elle, étudiait la structure comme l’aurait fait un archéologue et semblait prendre des notes dans sa tête. Ladd avait croisé les bras sur sa poitrine et ne disait plus un mot, comme craignant d’être entendu. Seule Iori restait indifférente face à cette merveille d’architecture et regardait vers le sommet en fronçant les sourcils d’un air déterminé.
Après être restés cinq bonnes minutes, figés, à contempler le bâtiment, nous montâmes les grandes marches menant au sanctuaire. J’avais vraiment l’impression de me rendre dans un endroit sacré, voire interdit à de simples personnes comme nous en me rendant compte de la taille réelle du temple qui était au moins aussi haut qu’un immeuble de cinq étages et je me sentis tout à coup très vulnérable.
Lorsque nous arrivâmes au sommet, je pus discerner la silhouette de quelqu’un, un ange à la peau violette portant une longue tunique blanche surmontée de bijoux dorés sur les bras et le cou. Son visage était totalement androgyne, portant à la fois des traits masculins et féminins.
Dès qu’il nous vit arriver, l’ange nous lança un regard froid qui fit tressaillir Darksky et Ladd.
-Encore des visiteurs ? Le sanctuaire est bien actif aujourd’hui ; déclara-t-il d’une voix lente et grave résonnant tout autour de nous.
-Nous venons pour obtenir une consultation auprès de Voltanis afin de nous inscrire aux jeux ; lui répondit Iori sans sourciller devant la puissance de l’ange.
-Voltanis est en ce moment-même occupé, revenez plus tard pour…
Notre interlocuteur se fit interrompre dans sa phrase par un bruit de porte s’ouvrant derrière lui et ce dernier se retourna, intrigué. Un grand homme sortit alors du temple, habillé d’un simple bermuda blanc, d’une chemise grande ouverte et de sandales bleues. Son visage était celui d’un homme fort, au menton carré et aux dents blanches scintillant au soleil. Ses longs cheveux blonds étaient attachés en une queue de cheval tandis que ses yeux étaient cachés par d’épaisses lunettes de soleil noires. Il ne lui manquait que la planche de surf mais hormis cela, son apparence était totalement celle du surfer telle qu’on l’imaginait.
-Allons Saturne, qu’avons-nous là ? demanda-t-il alors d’une voix chantante et enjouée.
-Mai…Maitre Parshatt, depuis quand êtes-vous là ? Bégaya l’ange, abasourdi.
-Je passais simplement dire bonjour à cette vieille branche de Voltanis avant les jeux, qu’est-ce que tu crois ! La compétition cette année risque d’être intéressante avec la blonde là. Je sens qu’elle et son équipe ont un grand potentiel !
-Une…une blonde ? Intervint Darksky. Est-ce que par hasard elle était accompagnée de dizaines de chevaliers bruyants ?
-Bien vu ! Vous êtes le reste de son équipe je suppose ?
-Plus ou moins. Nous sommes des amis et nous souhaiterions nous inscrire nous aussi aux jeux, est-ce que cela est possible ? Demanda June, tentant de faire preuve de diplomatie.
-Evidemment que c’est possible mes enfants ! S’exclama le blond en se mettant à rire sans raison. Suivez-moi, je vais vous conduire à Voltanis !
Le grand homme nous invita à le suivre et, d’abord hésitants, nous passâmes finalement devant Saturne dont les yeux avaient triplé de volume et qui affichaient un air totalement déconcerté. A vrai dire, je n’avais pas compris grand-chose non plus mais au moins nous étions rentrés sans encombre, c’était le principal.
Lorsque les portes s’ouvrirent dans un grincement sourd, je pus distinguer l’intérieur du temple et je m’arrêtai net au moment de mettre un pied à l’intérieur et mes compagnons firent de même.
Moi qui m’attendais à trouver tomber sur une vieille pièce poussiéreuse éclairée avec des torches et décorée de statues, je tombai de haut. En effet, le hall d’entrée ressemblait plus à l’accueil d’un hôtel quatre étoiles qu’à un temple antique.
Au sol, un immense tapis rouge recouvrait les dalles de pierre blanche tandis qu’au bout, une sorte de réception accueillait les quelques esprits de duels présent dans la grande salle rectangulaire. De chaque côté de cette réception se trouvait une porte où d’autres esprits allaient et venaient en permanence.
Tout près des portes, quelques fauteuils, tables et journaux étaient disposés en libre-service, juste en-dessous d’un panneau sur lequel était affiché des nombres, comme dans les files d’attente des grands magasins.
A droite et à gauche de nous, deux escaliers menaient aux étages supérieurs et surplombaient deux autres portes menant vraisemblablement aux jardins et à l’arène que j’avais aperçus depuis l’extérieur.
Je levai mon regard vers le plafond et je découvris une grande fresque sur laquelle étaient peint les visages des différents juges du sanctuaire et je reconnus notre guide parmi eux.
-Heureusement que mon père n’est pas avec nous, sinon on en aurait eu pour la journée ; ricana June.
-Ce n’est que du décorum, rien de plus ; grogna Ladd, nullement impressionné.
-C’est un bien bel endroit, n’est-ce pas les enfants ? Lança Parshatt avec entrain. C’est moi qui ai eu l’idée de le faire rénover il y a quelques années ! Si vous l’aviez vu avant, il tombait en ruine, c’était triste à en mourir !
-D…Désolé de vous interrompre Parshatt, mais où se trouve le tribunal de Voltanis ? Le coupa Iori, l’air soudainement impatiente.
-Une petite visite n’a jamais fait de mal à personne mais puisque vous insistez, allons-y.
Notre guide reprit son chemin et salua la réceptionniste qui rougit lorsqu’il lui adressa un sourire. Ce type était vraiment le portrait typique du surfer même dans son attitude…
Nous passâmes la porte de gauche au fond de la salle et nous nous retrouvâmes dans un long couloir tapissé de velours, un peu comme dans un théâtre et aux murs étaient accrochés divers textes que je n’arrivais pas à déchiffrer mais qui semblaient être des extraits d’une sorte de code civil à en juger par la mise en page.
-J’espère qu’il n’est rien arrivé à Saya ; murmura Darksky, inquiet.
-Qu’est-ce que tu voudrais qu’il lui arrive ? Elle est accompagnée des chevaliers nobles.
-C’est bien ça qui me fais peur Drago. Elle a toujours l’idée pour nous mettre dans des situations pas possibles et avec ces types à ses côtés…Je préfère ne pas y penser.
Sur le moment, je ne compris pas très bien ce qu’il voulait me dire mais un déclic se fit immédiatement dans ma tête lorsque Parshatt toqua à la porte au bout du couloir et qu’un rugissement de colère se fit entendre pour toute réponse.
-Oh, il semblerait que Voltanis ne soit pas de bonne humeur ; s’amusa l’ancien juge.
-Peut-être devrions-nous repasser plus tard dans ce cas ; suggéra June avec sagesse.
-Ne vous inquiétez pas, cette vieille branche crie beaucoup mais il a un bon fond. Allez, entrons.
Parshatt ouvrit les portes et nous nous retrouvâmes dans une sorte d’immense tribunal, exactement comme ceux que l’on pouvait trouver dans notre monde avec ses bancs pour le public, les places des accusés, du jury et le pupitre des témoins ainsi que le fauteuil et le bureau du juge faisant face à une grande statue d’un monstre en toge romaine tenant une balance et une épée.
Voltanis, un grand homme à la carrure imposante, portant une robe noire, au visage carré et à la barbe bien développée, était derrière ce bureau et devant lui se trouvaient les chevaliers nobles, toujours aussi bruyants ainsi que Saya, assise sur l’une des tables.
-Sa…Saya ! S’exclama Darksky, abasourdi.
La blonde se retourna et cela focalisa immédiatement toute l’attention sur nous et je reculai, impressionné par le regard du juge.
-J’avais pourtant dit à Saturne que nous étions occupés ; s’exclama Voltanis, de mauvaise humeur. Repassez plus tard une fois que j’en aurais fini avec ces cinglés !
-Allons vieille branche, détends-toi un peu, je t’ai amené le reste de l’équipe de ta nouvelle amie ; lança Parshatt d’un ton enjoué.
-Génial…soupira le juge en se prenant la tête dans les bras, désespéré. Déjà, les chevaliers nobles, dehors !
-Eh ! Vous n’avez toujours pas répondu à ces questions ! Protesta Bedwyr.
-Faites ce que vous voulez mais dégagez d’ici, je ne veux plus vous voir dans ce tribunal !
Un « hourra » général s’éleva de l’assemblée des chevaliers tandis que Voltanis se boucha les oreilles, à bout de nerfs. J’avais presque pitié pour lui qui semblait très bien connaitre les chevaliers nobles…un peu trop même à en juger par ses réactions.
Une fois que tous les guignols en armure furent sorti du tribunal, le silence revint enfin et le juge reprit un air sérieux.
-Bien, maintenant que ceci est passé, reprenons depuis le début et formulez votre requête ; déclara-t-il solennellement.
-Je te l’ai déjà dit mon vieux, ils viennent pour s’inscrire ; lui répondit Parshatt, désormais adossé contre un mur, les bras croisés sur son torse.
-Ce n’est pas à vous que j’ai posé la question maitre ! Râla le juge, ce qui eut pour effet de faire rire à nouveau notre surfer.
-Donc je vais me répéter ; reprit Saya en sautant de son pupitre pour atterrir juste devant Voltanis en le dévisageant d’un air sérieux. Moi, Yuiko Saya, désire participer aux Jeux Olympiques du monde des esprits avec mon équipe !
-Ce n’est pas ce que je demande ! Rétorqua Voltanis, prêt à exploser. Quel est ton équipe ? Je ne peux pas inscrire quelqu’un sans même connaitre son nom !
-Peut…peut-être vaut-il mieux que je m’en occupe ; intervint Iori voyant la catastrophe arriver.
Sans laisser le temps à Saya de répondre, la jeune fille s’avança et sortit un papier de sa poche qu’elle tendit à Voltanis.
-Voici notre demande d’inscription ; continua-t-elle. Normalement tout est en règle.
-Quand…Quand as-tu pris le temps de rédiger ça ? S’étrangla Darksky.
-Ce…Ce n’est pas important ; s’affola Iori. Disons que…puisque je savais que c’était la période, je me doutais que Ma…Saya allait vouloir y participer donc j’ai pris de l’avance, c’est tout…
La voix de la jeune fille trahissait son malaise et il était facile de discerner un mensonge dans ses mots mais Voltanis se contenta de froncer légèrement les sourcils avant d’acquiescer, ce qui coupa court à la réponse de Darksky.
-Tout est en règle. Votre requête est acceptée jeune fille. Vous pouvez disposer à présent.
Iori s’inclina poliment et entraina Saya et Darksky à sa suite malgré les protestations de la blonde et l’air perdu de son ami. Il ne resta plus que June, Ladd, Parshatt et moi dans le tribunal face à Voltanis qui semblait désormais préoccupé par quelque chose mais qui reporta rapidement son attention sur nous, et plus particulièrement sur mon esprit de duel qui détourna aussitôt le regard.
-A nous deux maintenant Ladd, il est temps d’avoir une petite discussion toi et moi.


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1898
Points : 1919
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Jeu 6 Avr - 16:27

Tu as une très haute opinion des chevaliers pour les traiter de ''guignols en armure'' ...
J'aurais imaginé une super longue description du sanctuaire céleste ...
Ne me dis pas qu'au bout d'un moment, ils vont se rendre compte que Iori n'est pas tellement ce qu'elle prétend être ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3377
Points : 3840
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Jeu 6 Avr - 17:41

bon je vais etre franc avec toi hh : saya est cinglée !! heureusement que iori est la pour sauver les meubles sinon meme avis que honest sur la description du palais celeste pas assez detaillé a mon gout



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Jeu 6 Avr - 19:21

pourquoi tu la trouves cinglée? x)
c'est dur de décrire une carte, en plus j'ai du rajouter des trucs sinon y'avait rien a décrire x)


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 9 Avr - 23:07

Mon esprit de duel se crispa et je me souvins tout à coup de ce que Ladd avait dit lorsqu’il était apparu pour nous sauver, Asuna et moi et si j’avais bien compris, il n’était pas vraiment dans les bonnes grâces de Voltanis…
-Alors, qu’as-tu à dire pour ta défense ? Gronda le juge.
-Absolument rien, je n’ai fait que mon devoir ; se défendit-il sans oser regarder son interlocuteur.
-Votre honneur, c’est entièrement de ma faute si Ladd a fait cela ! Intervins-je pour protéger mon ami.
Lorsque Voltanis posa son regard froid sur moi, mon sang se glaça mais je ne reculai pas. Comme il le disait, il n’avait fait que suivre mes ordres et je refusais qu’il paie à ma place.
A ce moment-là, mon ancienne personnalité reprit le dessus et, oubliant totalement à qui je faisais face, ma peur disparut et je dévisageai le juge d’un regard assassin.
-Juge Voltanis ; continuai-je d’une voix plus lente et plus grave qui surprit tout le monde. Vous reprochez à Ladd d’avoir brisé la barrière entre les mondes, n’est-ce pas ?
-C’est exact. Cet esprit a mis en péril l’équilibre des mondes en sachant pertinemment ce qu’il faisait ; me répondit le juge tout aussi froidement.
-Cependant, son acte ne vous a-t-il pas permis de récupérer tous ces monstres invoqués par Fuji Makoto ? Grace à lui, un monde a pu être sauvé.
-Là n’est pas la question jeune homme ; rétorqua Voltanis. Nos trois mondes sont déjà en crise, je ne peux pas gérer cela si un esprit comme Ladd s’amuse à défier les lois du sanctuaire en brisant les barrières séparant les mondes.
-Objection votre honneur ; intervint soudain June. Je peux affirmer sans aucun doute que l’action de Ladd a été bénéfique.
-Ah…Ah oui ? S’étonna l’intéressé, les yeux ronds.
Mon amie s’avança d’un air confiant et fit face au juge sans trembler, avec même un léger sourire aux lèvres tandis que Parshatt observait la scène avec intérêt.
-A présent que les mondes sont reliés entre eux, ils ont arrêté de s’éloigner ou de se rapprocher pour le moment, ce qui laissera plus de temps afin de trouver une solution.
-Mais…
-De plus ; le coupa-t-elle, lancée dans son argumentation, ces portails ont toujours existés. Ils étaient certes plus petits mais Ladd n’a fait qu’en ouvrir un nouveau là où ils s’étaient tous refermés.
Voltanis fronça les sourcils et croisa les bras pour réfléchir. Mon cœur battait fort dans ma poitrine. Est-ce que ces arguments allaient être suffisants ? June semblait sûre d’elle mais je n’étais vraiment pas rassuré, et Ladd ne l’était pas plus à en juger par son visage livide.
Au bout d’une minute qui me parut interminable, le regard de Voltanis passa successivement de June à moi puis à Ladd et, au moment où il allait reprendre la parole, Parshatt, qui était resté muet, prit la parole.
-Allons mon bon Voltanis, ce n’est pas si grave que ça après tout et la petite a raison, il faut boire le verre à moitié plein ; déclara-t-il d’une voix enjouée.
-Mais ce n’est pas la première fois que Ladd défie les règles du sanctuaire…
-Tu le puniras une autre fois, ce n’est pas grave !
-Est-ce que vous avez réellement été juge, maitre Parshatt…Soupira Voltanis. Mais soit, je n’ai plus la force de débattre après avoir vu les chevaliers nobles aujourd’hui, donc je vais fermer les yeux pour cette fois.
Je lâchai un soupir de soulagement en entendant cela et Ladd se détendit également tandis qu’un léger sourire fendit le visage de June. Je n’étais certain d’avoir très bien compris comment nous nous en étions tirés mais Voltanis avait gracié Ladd, c’était le principal.
-Maintenant, reprenons si vous le voulez bien. Vous désirez vous inscrire vous aussi aux Jeux, c’est bien cela ?
-Oui ; répondis-je immédiatement.
-Votre équipe ne comporte que trois membres ?
-Deux ; rectifia Ladd.
-Allons, ce n’est pas parce que tu as été disqualifié la dernière fois que tu dois renoncer mon brave Ladd ; lui lança Parshatt avec un large sourire.
-Disqualifié ? Ladd a déjà participé aux jeux ? M’étonnai-je.
-Ne…Ne l’écoute pas Drago, il fabule, je n’ai jamais pris part à de telles bêtises !
Voltanis frappa la table de son marteau pour demander le silence et tout le monde se tût dans la salle mais je ne comptais pas en rester là.
-Je suis désolé mais deux ou trois membres, ce n’est pas suffisant pour constituer une équipe.
-Mais nous ne sommes pas que trois. Nous sommes huit actuellement ; déclara mon amie, en s’avançant vers l’estrade.
-Huit ? Répéta le juge, sceptique.
Pour toute réponse, June sortit un petit boitier de sa poche et le posa par terre, juste aux pieds du juge puis appuya sur l’un des boutons. La machine se mit à clignoter et un faisceau de lumière s’éleva dans la salle pour ouvrir une sorte de brèche.
Je fus à peine étonné lorsque de l’autre côté, je reconnus la chambre d’Angéla, toujours aussi bien rangée que d’habitude. Après tout, il fallait bien aller les chercher un jour où l’autre.
June nous pria de l’attendre quelques secondes et passa de l’autre côté avant de sortir de la chambre et de sortir de notre champ de vision.
-Allons bon, voilà pourquoi j’ai toujours détesté les portails ; grogna Voltanis. On entre et on sort du sanctuaire comme dans un moulin…
-C’est plutôt amusant je trouve moi.
-Avec tout le respect que je vous dois maitre Parshatt, cessez d'être amusé par tout ce qui se trouve sous vos yeux et vos oreilles. Reprit le juge, dépité.
Quelques instants plus tard, June revint dans la chambre, cette fois-ci accompagnée d’Angéla, Ambre, Maya, Serena et Satoshi qui écarquillèrent tous les yeux en nous voyant de l’autre côté du portail.
-Tiens, mais qui voilà. Je croyais que tu n’avais pas besoin de nous ; railla Maya.
-June nous a dit que tu avais besoin d’un peu d’aide, qu’est-ce que vous mijotez d’amusant sans moi encore ? Me demanda Angéla en me donnant son habituelle tape dans le dos.
-Content de te revoir moi aussi…Toussotai-je comme à chaque fois.
-J’ai cru comprendre qu’on allait s’amuser un peu. Vous comptez réellement participer aux jeux ? Nous demanda Serena, enthousiaste.
-J’imagine que ça ne doit pas différer de ceux de notre monde…du moins, pas beaucoup ; lui répondit Ambre, intriguée elle aussi.
-On vous envoie sauver le monde et vous participez à de stupides jeux…vous êtes tous désespérants ; grogna Satoshi qui s’apprêtait déjà à retourner dans notre monde lorsque je le portail se ferma brutalement devant lui.
Je fronçai les sourcils lorsque Satoshi dit cela. Je n’avais pas oublié qu’il était notre principal suspect pour le dysfonctionnement du transporteur dimensionnel et, même s’il ne semblait pas étonné de nous voir dans ce monde – comme si tout avait fonctionné comme prévu – il pouvait très bien cacher sa surprise. Je devais rester sur mes gardes en attendant de lui demander directement quelles étaient ses intentions.
-Avec une équipe pareille, c’est sûr que vous avez toutes vos chances ; ricana Ladd.
Voltanis se boucha les oreilles et serra les dents devant tant de vacarme dans son tribunal qui, d’ordinaire, devait être très calme.
-C’est bon, j’ai compris, June Wheeler, tu restes ici pour formalisez les inscriptions, tous les autres, dehors et plus vite que ça !
Nous nous exécutâmes sans faire d’histoire et Parshatt nous raccompagna jusqu’à la sortie. Les nouveaux arrivants s’étonnèrent rapidement de l’architecture du sanctuaire, surtout Angéla qui semblait totalement dans son élément. Après tout, son deck était constitué des monstres peuplant cet endroit, quoi de plus normal.
Lorsque nous repassâmes devant Saturne qui n’avait pas bougé d’un pouce depuis notre entrée, mon amie se précipita vers lui, des étoiles dansant dans ses yeux et ce dernier eut l’air surpris de la voir également.
-Oh, Saturne, ça faisait une éternité que je ne t’avais pas vu !
-An…Angéla ? Bégaya le gardien, interdit.
-Dis, est-ce que les autres sont là aussi ? J’aimerais bien voir Athéna !
-Angéla, nous n’avons pas le temps pour ça…L’interrompit Ambre, voyant le malaise de l’agent.
-Mais ce n’est pas tous les jours qu’on peut rencontrer les monstres de son jeu ! Gémit la blonde qui n’était pas prête à lâcher l’affaire.
Devant son obstination, Maya la saisit par le col et la traina derrière elle de force, devant le regard exorbité de Saturne qui ne comprenait plus rien à la situation et sous les rires de Parshatt qui s’amusait vraiment d’un rien.
Ce dernier nous renvoya ensuite devant la mairie en un claquement de doigt. Evidemment, Satoshi et Serena qui vivaient avec Hélios dans ce monde, n’eurent aucune réaction en retrouvant ce monde qu’ils connaissaient déjà mais pour le trio, ce fut un choc.
-C’est…c’est ça le monde des esprits ? Bégaya Ambre.
-Un problème avec mon monde ? Grogna Ladd.
-Aucun…simplement, je pensais qu’il serait plus différent du nôtre que ça.
-Tous les mondes se ressemblent et possèdent leurs différences ; grommela Satoshi en regardant vers le ciel.
-Arrête de faire ton ronchon toi. Avoue que tu es content de revenir ici ; le taquina Serena.
Je ris de bon cœur devant cette scène banale de notre quotidien. Même si la dernière fois que nous avions été réunis de la sorte ne remontait qu’à quelques jours, j’avais l’impression qu’une éternité s’était écoulée avec toutes ces histoires dans mon monde avec Asuna et Fuji Makoto. Je devais avouer que cette ambiance bon enfant m’avait manquée.
-Au fait Drago, Asuna n’est pas avec vous ? Fit remarquer Satoshi.
Je me raidis. Pouvais réellement lui dévoiler maintenant ce qu’il s’était passé dans l’autre monde ? Son regard ne trahissait aucune expression ni émotion, si bien que je ne pouvais pas deviner s’il se posait vraiment la question ou s’il espérait que quelque chose lui soit arrivé…pour une raison ou pour une autre…
-Non…Elle avait quelques détails à régler…Elle nous rejoindra peut-être quand elle aura fini…Mentis-je pour éclipser le sujet.
-Je vois…Dans ce cas, si elle est allée chercher June, c’était simplement pour la remplacer en attendant son retour, c’est bien cela ?
-Plus…Plus ou moins…oui…
Je n’étais vraiment pas à l’aise avec Satoshi à ce moment-là. Quelque chose dans sa voix, son attitude ou même son regard me dérangeait et j’aurais mis ma main à couper qu’il savait pertinemment tout ce que nous avions vécu.
Sa série de question fut interrompue par une exclamation d’Angéla lorsque cette dernière aperçut au loin les chevaliers nobles en pleine bataille pour je ne sais quoi et je pris ce prétexte pour mettre fin à la conversation en allant empêcher Angéla de prendre part au combat elle aussi.
Finalement, après cinq minutes passées à batailler avec elle, je réussis à la convaincre d’abandonner en lui parlant de la taverne de Maximus à laquelle elle voulut se rendre immédiatement.
Ainsi, lorsque nous rentrâmes à l’intérieur de la modeste échoppe, le propriétaire devint livide en voyant autant d’humain dans sa boutique d’un seul coup et il faillit même tomber dans les pommes lorsqu’Angéla se précipita vers lui, des étoiles dans les yeux.
-Ma…Maximum six ! Je me souviens d cette carte, je la jouais quand j’étais petite ! S’exclama la blonde devant les regards ébahis de tous les clients.
-Je…euh…merci…enfin je crois…Bafouilla Maximus en me lançant des regards de détresse.
-Patron, est-ce qu’il vous reste des chambres de libre pour mes amis ?
-C…Certainement !
-Quoi ? Vous logez ici ? Mais elle est minable cette taverne ! Le monde des esprits n’a rien de mieux ? Râla Maya.
-Je…je suis désolé, madame, que mon modeste établissement ne soit pas à votre gout ; s’excusa le propriétaire, des gouttes de sueur lui perlant du front.
-Allez, ne fais pas ta difficile. Si Drago et June ont choisi cet endroit, c’est qu’il ne doit pas être si mal ; lui répondit Ambre d’un ton enjoué.
-Et puis, l’ambiance a l’air sympathique, j’approuve ! Renchérit Séréna avec un large sourire.
Satoshi n’eut pas son mot à dire et à l’unanimité, ou presque, nous décidâmes d’établir notre campement chez Maximus.
Comme il n’y avait pas assez de chambres pour accueillir tout le monde, Angéla vint squatter celle de June tandis que Maya et Ambre occupèrent celle d’à côté. Evidemment, Serena et Satoshi ne prirent une chambre pour deux si bien que j’étais le seul à n’avoir personne à mes côtés puisque Ladd refusait toujours de venir.
Nous nous installâmes rapidement dans la taverne et nous passâmes l’après-midi suivant à faire les boutiques de la ville comme nous l’avait conseillé June, afin de ressembler davantage à des esprits de duel…même s’il était difficile de passer inaperçu avec Angéla qui s’étonnait dès qu’elle reconnaissait un monstre dans la rue…
June nous rejoignit dans la soirée alors que nous dinions à l’auberge, l’air épuisée et se plaignant d’avoir rempli des dizaines de papiers sans aucun intérêt mais cette dernière semblait tout de même contente de retrouver tout le groupe.
-Alors, raconte-nous Drago, qu’est-ce que tu as fait pendant ces quelques jours après être parti ? Me demanda Ambre. Vous avez pu avancer dans ces histoires de fusion des mondes et de démons ?
Avant de répondre, je lançai un regard interrogateur à June pour lui demander s’il fallait que je dévoile tout maintenant alors que Satoshi était là mais cette dernière se contenta d’hausser les épaules et je pris donc la résolution de tout leur raconter.
-En vérité, nous avons eu un problème avec la machine ; déclarai-je. Nous ne sommes pas arrivés dans le monde des esprits comme prévu mais dans mon monde, celui où Asuna et moi avons grandi.
Cette simple phrase jeta un froid dans le groupe et tout le monde arrêta ses activités pour focaliser son attention sur moi.
Je commençais donc à leur raconter ce qu’il s’était passé depuis notre départ, ma perte de mémoire puis notre monde dévasté, l’attaque de Fuji Makoto et l’apparition de Ladd pour enfin terminer sur notre séparation et le plan de June concernant les jeux olympiques.
Pendant tout mon récit, je surveillai l’attitude de Satoshi mais ce dernier n’eut aucune réaction significative qui aurait pu me confirmer sa culpabilité dans cette affaire.
Lorsque j’eus terminé, il y eut un moment de silence et mes amis se regardèrent, ne sachant pas très bien comment réagir. Angéla fut finalement la première à briser le silence.
-Eh bien, tu as l’air d’avoir fait plein de choses pendant ces quelques jours Drago ! S’exclama-t-elle. Ambre, tu peux me rappeler ce qu’on a fait nous ?
-Euh...je crois que tu as passé ton temps à dormir…
-Eh, je cherchais quelque chose de cool à dire et c’est tout ce dont tu te souviens ?
-Que veux-tu mon Angie, il n’y a que la vérité qui blesse ; lui répondit Maya en sirotant sa boisson.
-Franchement, pour le soutien, on repassera vous deux…Se lamenta Angéla sous les éclats de rire du groupe. Enfin, on peut dire que vous avez eu de la chance que Satoshi se soit trompé dans le paramétrage de la machine.
Je retins ma respiration. Sans le savoir, Angéla venait de mettre le doigt sur ce qui me tourmentait depuis leur arrivée quelques heures plus tôt. Cependant, le garçon ne perdit pas son sang-froid comme je l’aurais pensé et répondit très calmement :
-C’est une chance, en effet.
-Tu crains Satoshi tu sais ! Le rabroua sa sœur d’un air désespéré. Quand tu ne sais pas faire fonctionner une machine, tu n’y touches pas, tout simplement !
Le frère ne répondit rien à cela et continua simplement son diner sans ajouter un seul mot de plus. Cependant, plus le temps passait et plus mes doutes sur Satoshi grandissaient. Quelque chose ne tournait pas rond. Même s’il n’était pas directement responsable de notre arrivée dans ce monde, il semblait savoir quelque chose à ce sujet, quelque chose qu’il refusait de nous dire...
Le reste du diner tourna principalement sur nos activités des prochains jours. D’après June, les jeux ne commençaient qu’une semaine plus tard, ce qui nous laissait tout le temps de nous entrainer un peu avant. Mais plus important, cela nous laissait également le temps d’investiguer.
En effet, d’après Serena, Hélios était revenu dans ce monde avant nous principalement pour enquêter sur ce qu’ils appelaient « l’arbre des Naturia », un arbre renfermant les fameux qliphort m’ayant attaqué dans l’école et il n’était pas exclus que d’autres de ces monstres soient déjà en liberté dans ce monde également.
Ainsi, nous nous mîmes d’accord pour aller recueillir des informations auprès des habitants de cette ville et éventuellement dans les environs.
Nous contactâmes également Darksky et les autres pour leur faire part de notre plan mais de leur côté, chacun semblait avoir déjà ses projets personnels, si bien que nous ne pûmes pas compter sur eux malheureusement…
Vers onze heures du soir, tout le monde remonta dans sa chambre en prévision du lendemain mais les événements de la journée continuaient à me trotter dans la tête, si bien que je décidai de sortir prendre l’air pour me changer les idées.
Alors je m’éloignai de la taverne, j’entendis un bruit de pas derrière moi et en me retournant, je vis qu’Angéla me suivait…plus ou moins discrètement.
-Je peux savoir où tu vas en pleine nuit comme ça ? Me lança-t-elle d’un air malicieux. Tu vas affronter tout seul Armageddon ou un truc du genre ?
-J’ai vu qu’il y avait l’antre de l’Arachné Souterraine dans le coin. Ça te dit de m’accompagner là-bas ?
-Je…Je vais m’abstenir je crois…bafouilla la blonde en frissonnant.
J’éclatai de rire aussitôt et la jeune fille gonfla les joues en comprenant que je me moquais d’elle.
-Non, je sortais simplement prendre l’air ; lui avouai-je alors. Tu veux venir aussi ?
-Pourquoi pas. Je n’arrive pas à trouver le sommeil donc autant me balader un peu ; me répondit-elle en haussant les épaules.

https://www.youtube.com/watch?v=oZ5OgIZ1GNs

Nous marchâmes tous les deux en silence dans les rues calmes de la ville du monde des esprits. Il n’y avait presque plus personne dehors et la plupart des lumières des chaumières étaient éteintes.
Le ciel était une fois de plus dégagé et des milliers d’étoiles scintillaient dans le ciel aux côtés d’un fin croissant de lune rousse. L’atmosphère de cette petite ville était vraiment reposante, pas comme celle de Paris avec ses bars ouverts jusqu’à deux heures du matin et ses fêtards du dimanche bruyants et à moitié saouls.
Nous nous arrêtâmes sur la grande place de la marie, comme je l’avais fait la veille avec June. La fontaine était éclairée ce soir-là, lui donnant un côté féérique et surnaturel.
-Ah, l’ambiance des petites villes, j’adore ça ! S’exclama Angéla en inspirant un grand coup. On s’y sent tellement tranquille ! Ça me rappelle les vacances que je passais avec tout le monde quand j’étais petite ! Dommage qu’on n’ait plus le temps d’y retourner maintenant, je vous aurais bien montré tout ça.
-Je ne peux qu’acquiescer ayant moi-même grandi dans une petite ville et je peux te dire qu’on s’y sentait vraiment bien.
En prononçant ces mots et en me remémorant mes années de primaire avec Asuna, je ressentis une boule dans la poitrine et mon regard dût se voiler à ce moment-là car le visage joyeux d’Angéla fit place à l’inquiétude et à la compassion.
-Je…Je suis désolée, je ne voulais pas…
-Ne t’inquiète pas Angéla, ce n’est rien ; tentai-je de la rassurer.
-Mais non, ce n’est pas rien ! Rétorqua mon amie, l’air vraiment inquiète désormais. Tu as retrouvé tes souvenirs non ? Tu ne peux pas simplement faire comme si de rien n’était !
-Me lamenter du présent ne changera rien ; lui répondis-je avec un sourire triste. J’ai…J’ai été un idiot fini par le passé.
-Que veux-tu dire ? Tu n’es pas triste pour ta ville et tes amis ?
-Ce n’est pas ça…Simplement que j’ai toujours vécu dans la fuite. Je pensais sincèrement qu’en tenant Asuna éloignée des problèmes, je pourrais la protéger mais cela m’a surtout plongé dans une solitude infinie et poussé à la rejeter…Mais c’est peut-être aussi pour ça que je n’ai pas pu accompagner Asuna, parce que je savais que si je le faisais, mon ancien moi allait refaire surface…
Alors que je pensais qu’elle allait me contredire, Angéla se contenta de sourire à son tour.
-Finalement…nous sommes assez différents toi et moi ; s’amusa-t-elle. Même si ton attitude est bien plus réfléchie que la mienne…
Mon amie marqua un temps d’arrêt et plongea son regard dans l’eau de la fontaine, cherchant à y discerner son reflet.
-Depuis le début de ces histoires avec Gariatron, j’ai cherché à protéger ceux que j’aimais sans même réaliser que je n’étais pas la mieux placée pour le faire et que parfois même, c’était moi qui avais besoin d’être protégée…Et même toi Drago, la première fois que nous nous sommes rencontrés, je n’ai même pas réfléchi à ce que je faisais et je suis intervenue dans un combat qui aurait pu me couter la vie.
-Mais est-ce si mal que ça ? Tu sais que je t’admire énormément pour cette raison Angéla. Tu as ce que j’ai toujours rêvé d’avoir mais que je n’ai jamais eu le courage de faire.
-Est-ce vraiment du courage…ou de l’inconscience ? Murmura-t-elle.
-De l’inconscience je dirais.
-Eh, ce n’est pas sympa ça ! Je cherche du réconfort et tu me sors ça ! Se plaignit-t-elle.
-Mais c’est justement pour ça que je t’aime Angéla.
Mon amie devint rouge pivoine en entendant cela et détourna le regard tandis que j’éclatai à nouveau de rire. Il n’y avait pas à dire, Angéla m’avait vraiment manqué pendant mon voyage dans mon monde et j’étais persuadé que si nous l’avions eu à nos côtés, les choses auraient été bien plus simples…ou du moins aurait eu l’air bien plus simples.
Sans prévenir, je la pris par la main et elle sursauta.
-Allez, il est temps de rentrer. June va finir par s’inquiéter si elle ne te voit pas et va penser que tu t’es perdue.
-Je suis assez grande pour ne pas me perdre dans une ville aussi petite que celle-ci ; rétorqua-t-elle en gonflant à nouveau les joues.
La jeune fille se dégagea et partit aussitôt dans la direction opposée d’un air déterminé. Une fois de plus, je ris aux éclats et elle ne tarda pas à me rejoindre dans un fou rire incontrôlable qui résonna dans la nuit jusqu’à ce que nous fussions tous les deux à bout de souffle.
Cependant, cette courte promenade m’avait permis de réaliser à quel point ma vie actuelle en compagnie d’Angéla m’était précieuse et je ne comptais l’abandonner pour rien au monde.


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1898
Points : 1919
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 10 Avr - 7:01

Satoshi mérite clairement une paire de droites dans sa gueule tellement il est détestable ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3377
Points : 3840
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 10 Avr - 19:13

meme chose qu'honest



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1898
Points : 1919
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 10 Avr - 19:44

C'est bien. Au moins, y a pas de divergence d'opinion ... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 10 Avr - 23:13

si y'en a du côté de dai qui l'aime bien :3


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1898
Points : 1919
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Mar 11 Avr - 14:46

Ben je ne sais pas comment ils font ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 16 Avr - 12:46

Chapitre 12 : Un retour inattendu

https://www.youtube.com/watch?v=IU3nyjA08Kg
Lorsque nous revînmes devant la mairie, nous croisâmes Miyako et Hiroki qui en sortaient au même moment, tous les deux visiblement en pleine dispute de couple à en juger par leurs expressions et par les soupirs de Miyako qui résonnaient jusqu’à nous, couplés aux grognements agacés de son compagnons.
-Sérieusement, j’en ai plus qu’assez d’attendre ! Qu’on en finisse rapidement avec ces jeux stupides que je reprenne mes recherches ! S’exclama Hiroki en faisant de grands gestes dans tous les sens pour signaler son impatience.
-Tu sais que râler ne fera pas avancer la date des jeux Hiroki ? Soupira la rousse, les bras croisés sur la poitrine, marchant avec un air épuisé.
-Même, ça me rend fou toutes ces histoires ! Tes amis sont vraiment inconscients !
-Ca je ne te le fais pas dire…Mais bon, c’est pour ça que je les aime bien.
-Alors comme ça tu es plus aventurière que je ne le croyais Miyako ! S’exclama Marie avec un sourire éclairant son visage.
Aussitôt, l’ex présidente, qui ne nous avait pas vus arriver, s’empourpra et baissa le regard tandis que les rires de la sœur de Darksky reprirent de plus belle.
-Eh, arrête de faire ta Tsundere Miyako, ce n’est pas comme si tu ne me le répétais pas souvent que tu aimais participer à tes opérations de cinglés avec Saya ; renchérit Hiroki.
Je ne pus m’empêcher de pouffer en entendant cela, ce qui eut pour effet d’augmenter encore plus la gêne de la fille froide d’ordinaire qui remédia cela en écrasant le pied du grand gaillard.
-Parle pour toi ! Dois-je te rappeler qui organisait exactement le même genre de missions quand nous étions petits ! Rétorqua-t-elle en prenant une voix aigüe que je ne lui connaissais pas.
-Ce…ce n’est pas ce que tu crois, idiote ! C’était mon rôle de grand frère d’organiser des activités !
Miyako et Hiroki se lancèrent des regards noirs en serrant tous les deux les dents avant de se tourner le dos et de s’ignorer royalement, sous le fou-rire incontrôlable de Marie qui n’était certainement pas calmé en connaissant les véritables pensées de ces deux-là…
Je tentai bien de calmer un peu le jeu mais face à leur réponse totalement synchrone, je m’abstins et je me contentai de regarder de loin, notant bien qu’il ne fallait surtout pas se mettre entre eux…Et dire qu’ils étaient nos ainés…
Iori sortit de la mairie quelques minutes plus tard en trainant derrière elle Darksky et Saya et leur arrivée permit de changer le sujet de conversation avant que tout cela ne dégénère…
-Alors, les inscriptions sont faites ? Leur demandai-je immédiatement.
-Oui, j’ai réglé la plupart des formalités ; me répondit aussitôt Iori. Il ne reste plus qu’à attendre le début des jeux.
-Et dire qu’on était venus pour trouver Hélios et nous sortir une bonne fois pour toute de ces histoires de démons ; soupira Darksky en se prenant la tête dans les mains.
-Puisqu’on est là, autant nous amuser non ? Lui répondit Saya avec sa bonne humeur habituelle. Et si nous commencions par aller nous acheter de nouveaux vêtements ? On fait vraiment tâche ici !
Nous regardâmes autour de nous et effectivement, nous nous fondions très mal dans le décor. Même si nos habits n’avaient pas l’air de choquer les esprits autour de nous qui étaient certainement habitués à côtoyer tous les styles, je n’aimais pas me distinguer autant.
-Et Nagisa et Sunohara ? Tu les oublies ? Il faudrait peut-être les attendre non ? Fit remarquer Iori qui était la seule à réfléchir maintenant que Miyako boudait tout le monde.
-Oh ne t’inquiète pas pour eux, Saya est tellement bruyante qu’ils nous retrouveront facilement ; railla la rouquine sans même nous regarder.

https://www.youtube.com/watch?v=irvOeEnb5S0

Ainsi, pour une fois, il n’y eut aucune protestation à une proposition de Saya et nous partîmes faire les boutiques du coin dans l’espoir de trouver quelque chose qui nous permettrait de passer inaperçus.
Evidemment, il n’y avait pas de grande surface dans ce monde mais on pouvait croiser de petites échoppes aux coins des rues qui convenaient, ou non, aux besoins de chacun. Ainsi, Darksky eut un flash sur un magasin pour bête-ailée et je soupirai intérieurement, craignant déjà ce qu’il allait nous sortir et je demandai à Marie de garder un œil sur lui. Iori et Saya s’éclipsèrent lorsque nous passâmes devant une boutique vendant des tenues me faisant penser aux habits traditionnels chinois et nous perdîmes Hiroki devant le magasin de sceptres du coin.
A la fin, il ne resta plus que Miyako et moi cherchant désespérément une tenue convenable, ce que nous trouvâmes enfin après vingt minutes à tourner en rond, dans un endroit appelé « l’échoppe du maitre des six » qui avait l’air de vendre les vêtements les moins étranges que j’avais vus jusque-là.
-Puisque nous n’avons pas le choix, allons-y mais fais vite, je déteste faire les boutiques…Râla la rouquine en entrant à l’intérieur.
Il n’y avait que peu de monde dans le magasin mais cela ne m’étonnait pas vraiment. Les monstres de duel aimaient les vêtements plus extravagants que ceux proposés ici.
Je fis un rapide tour dans les rayons avant de voir une sorte de costume bleu marine composé d’une sorte de longue veste au col relevé et se fermant sur le côté ainsi qu’un pantalon assorti. Il y avait également des bottes hautes vendues avec et une longue cape aux couleurs de Trishula.
Il n’en fallut pas plus pour me convaincre et je sautai dessus, persuadée que je ne trouverai pas mieux. L’ensemble était discret, la matière plutôt agréable à porter et avec ça, je pouvais facilement passer inaperçue.
Contente de mon achat, je me changeai immédiatement dans l’une des cabines d’essayage et je ne fus pas déçue de mon achat. Tout était parfaitement à ma taille et me donnait une allure de chevalier. Je tentai même de prendre une pause, me mettant de trois-quarts, le pied gauche en avant, imaginant une épée dans ma main devant moi et le résultat était décidemment vraiment satisfaisant. Je fis ensuite un tour sur moi-même simplement pour le plaisir de faire voler ma cape derrière moi. L’espace d’une minute, j’étais retombée en enfance, m’imaginant combattre le mal dans le parc aux côtés de Darksky contre Dan et sa bande, avec un costume de super héroïne…costume dont je n’avais jamais eu besoin finalement quand j’y repensais.
Pour une fois, Saya n’avait pas eu une si mauvaise idée puisque dans ce monde, les cosplays devenaient des habits de tous les jours.

https://www.youtube.com/watch?v=JXDWNhCl8Mg

Cependant, alors que je sortais de la cabine, je faillis m’étrangler lorsque je vis Miyako…ou du moins la personne que je pensais être Miyako puisque notre présidente s’était totalement métamorphosée. Cette dernière avait visiblement opté pour un style légèrement plus tape à l’œil que moi.
Comme moi, elle avait opté pour une veste dans le même style que la mienne, à la différence que la sienne était pourpre et que les boutons et les broderies étaient dorés, si ce n’était en or. En dessous, elle portait une chemise d’un rouge légèrement plus clair, tout aussi voyant et ses mains étaient recouvertes de gants assortis sur lesquels étaient brodés des fleurs de lys. Elle portait également une jupe blanche mi longue et des bottes cramoisies mais ce qui m’étonnait vraiment était sa cape dorée. Miyako était certainement la dernière personne que j’aurais vue avec un tel accessoire et pourtant, c’était bien réel…
Cependant, il fallait reconnaitre que sa nouvelle apparence forçait le respect et dégageait une sorte d’aura.
-Tiens, cet ensemble te va plutôt bien Laura ; déclara Miyako même s’il est un peu trop sombre à mon gout.
-Le…le tien est sublime…Bégayai-je, ne sachant pas quoi dire de plus.
-Et attends, tu n’as pas vu l’armure qui va avec ; rétorqua-t-elle fièrement.
-Une…Armure ? Répétai-je, ne sachant pas si je devais être choquée ou si je devais rire.
-C’était vendu avec, autant la prendre, ça peut toujours servir ; me répondit-elle en haussant les épaules. Mais trêve de bavardage, nous avons déjà perdu assez de temps ici.
Nous sortîmes donc de la boutique pour nous rendre sur la grande place de la ville où nous avions donné rendez-vous aux autres. Sans surprise, nous n’étions pas les premières. Hiroki était déjà là, sans s’être vraiment changé, ayant simplement troqué son manteau noir contre une cape de magicien de la même couleur.
Ce dernier rougit cependant lorsqu’il vit Miyako arriver et détourna aussitôt le regard avant qu’elle ne le remarque et cacha sa gêne derrière une pique envers la rouquine.
-Tu aimes toujours autant te faire remarquer je vois, Miyako.
-Quitte à changer de style, autant le faire jusqu’au bout, contrairement à certains.
Darksky arriva à son tour et je fus assez surprise de voir qu’il n’était pas aussi ridicule que je l’aurais pensé en le voyant entrer dans une boutique pour bête ailée. Son nouveau style était même plutôt assez élégant. Son habituelle veste bleue s’était changée en long manteau noir descendant jusqu’à ses pieds, un peu comme celui de mon père, à la différence qu’il se divisait en bas en plusieurs parties ayant la forme de plume d’oiseaux. En dessous, il avait gardé son polo uni et son pantalon tandis que par-dessus, il avait mis une longue écharpe blanche qu’il avait dû enrouler plusieurs fois pour qu’elle ne touche pas le sol mais qui, à cause du vent, ressemblait à des sortes d’ailles dans son dos.
S’il s’était habillé comme ça dans notre monde, je me serais moqué de lui assurément mais ici, je trouvais que cela lui donnait un certain charme et une confiance en lui qui ne se remarquait pas avec ses vêtements habituels.
-Monsieur se la joue sombre et mystérieux je vois ; raillai-je, refusant d’avouer qu’il me plaisait ainsi.
-Que veux-tu, j’avais envie d’essayer au moins une fois ce style ; me répondit-il, gêné.
-Tu pourrais au moins lui faire un compliment, espèce d’insensible ! Déclara une voix derrière lui.
Marie apparut alors, nous laissant découvrir également son nouveau style qui était beaucoup plus classique que les nôtres. Une simple robe beige longue et décolletée, avec un corset lui serrant la taille et des souliers qui avaient l’air bien plus confortables que nos bottes. Ses bras étaient recouverts de longs gants presque transparents tandis qu’un collier doré pendait à son cou. Même ce qu’elle portait était simple, la jeune fille n’en restait pas moins très belle dedans.
Nous n’attendions plus que Saya et Iori avant de partir à la recherche de Nagisa et Sunohara…Et nous les attendîmes longtemps…presque tout le reste de l’après-midi avant de les voir enfin surgir, alors que nous étions tous sur le point de craquer, et plus particulièrement Darksky qui semblait littéralement mourir de chaud avec son écharpe et son manteau d’hiver.

https://www.youtube.com/watch?v=ek_ReBed57g

Cependant, alors que tout le monde s’apprêtait à lâcher un torrent de reproches envers les deux jeunes filles, aucun son ne réussit à sortir de nos bouches.
-Bah alors, vous ne trouvez rien à dire sur nos nouvelles tenues ? S’étonna Saya. On a pourtant mis du temps avant de les trouver, vous pourriez dire quelque chose !
-Sa…Saya, arrête, c’est embarrassant tout ça ! Gémit son amie en se cachant derrière elle.
Iori, d’ordinaire si discrète et portant toujours des vêtements classiques lui permettant de passer inaperçu, se présentait à nous sous un nouveau jour. Tout comme Marie, elle avait une longue robe à la différence que la sienne était dans un style évoquant les beaux habits du dix-huitième siècle avec ses dentelles dorés au niveau des hanches et des poignets. Il y avait également comme des épaulettes à la façon des militaires mais le plus flagrant était au niveau des jambes. En effet, la robe était ouverte sur le devant, lui donnant plus l’allure d’un manteau que d’une robe et en dessous, la jeune fille portait un pantalon assez serré et des bottes basses.
Mais, même si ce n’était pas en accord avec son style habituel, je trouvais que ces nouveaux vêtements lui allaient à la perfection.
Saya n’était pas en reste, même si ses choix étaient légèrement…discutables. Elle aussi portait une robe, verte, mais d’abord beaucoup plus courte que celle de Iori ou de Marie, beaucoup plus serrée également et ouverte sur le côté tandis que ses épaules et ses bras n’étaient recouverts que d’une sorte de cape dorée…même si cela ressemblait plus à un drap qu’autre chose…
-Saya…comment te dire…Hésita Darksky.
-On peut dire que tu as pris ton temps pour choisir ça ; railla Miyako. Et toi aussi Iori.
-Je…Désolée…S’excusa cette dernière avant de se faire couper par son amie.
-Il nous fallait la tenue parfaite ! Après tout, il nous faut…
-Tout est parfait oui, et maintenant est-ce qu’on s’y mettre sérieusement ? Grogna Hiroki qui, lui aussi, avait l’air de mourir de chaud sous sa cape.
-Oui, maintenant il est temps de trouver un hôtel pour passer la nuit, c’est vrai ! Reprit Saya sans se laisser dérouter.
-Un…hôtel ? Répéta Iori. Il ne faudrait pas attendre Nagisa et Sunohara avant de prendre une décision ?
-Va savoir où ils sont allés ces deux-là, je ne sais pas pour vous, mais je suis d’accord avec Saya et je n’ai pas envie de dormir dehors ce soir ; lui répondit Marie.
-Mais…je n’en ai vu aucun pendant que nous parcourions la ville ; fis-je remarquer.
-Logique, des gamins comme vous ne peuvent pas connaitre les bonnes adresses de ce monde ; lança soudain une voix dans notre dos.

https://www.youtube.com/watch?v=e_C2DqC4kR8

Nous sursautâmes et nous nous retournâmes tous en même temps en entendant cela avant de reculer d’un pas face à la personne qui venait de prononcer ces mots. Il s’agissait d’une grande femme aux longs cheveux blancs et aux petits yeux rouges, au visage assez fin et allongé qui ne laissait aucun doute sur son identité.
-Te…Terra ! S’exclama Darksky, sur ses gardes.
Nous étions tous sur la défensive, prêts à riposter au moindre signe d’agressivité de la part de la jeune femme mais elle ne fit rien d’autre que nous regarder d’un air amusé, un sourire mauvais aux lèvres.
-Du calme les glands, je ne suis pas ici pour me battre avec vous.
-Que viendrait faire la servante de Tellas dans le coin si ce n’est pour se battre ? Rétorqua Iori.
-Je pourrais vous rétorquer la même chose. Après tout, vous vous trouvez dans ma ville en ce moment même.
-Ta…Ta ville ? S’étrangla Hiroki. Ne me faites pas rire ! Vous les serviteurs des démons ne désirez que la destruction !
-Oh…mais si ça ne serait pas le petit chien enragé dont m’a parlé Floges, tu n’es pas si impressionnant que ça finalement.
Avant même que nous ayons pu l’arrêter, Hiroki se jeta sur Terra avec toute sa rage déployée et je serrai les dents, me retenant afin de ne pas user de mes propres pouvoir pour le retenir. Cependant, je n’eus pas à le faire car la jeune femme, sans même lever le petit doigt, repoussa Hiroki qui s’écrasa au sol deux mètres plus loin.
Miyako soupira et l’aida à se relever tandis que nous étions plus sur nos gardes que jamais mais Terra se contenta de fermer les yeux en riant légèrement.
-Ne t’attaque pas à plus forte que toi gamin, je n’ai pas envie de te blesser alors que je suis venue vous offrir l’hospitalité. Et sache que je suis très mauvaise soigneuse.
-Nous offrir…l’hospitalité ? Répétai-je, interdite.
-Oui, j’ai cru comprendre que vous comptiez rester dans le coin quelques temps. Alors, qu’en pensez-vous les gamins ? Je vous préviens d’avance, l’auberge de Maximus ne vaut pas la peine et c’est la seule autre possibilité.
-Je vois que tu es bien informée ; s’amusa Saya, qui pour une fois faisait preuve de bon sens en se méfiant.
-Ne vous méprenez pas, je ne fais qu’accéder à une requête que je ne pouvais refuser.
-Une requête ? Qui pourrait bien s’être adressé à vous alors que personne n’est au courant de notre présence ici ? Rétorqua Miyako en fronçant les sourcils.
-L’une d’entre vous. Fukuhara Nagisa.


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1898
Points : 1919
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 16 Avr - 13:52

Heart, un point grammaire et orthographe: ''prendre une pause'', c'est ce que nous aimerions tous faire en prépa. Là, c'est plutôt ''prendre la pose''. Sinon, y a pas d'autres erreurs flagrantes.

Autrement, GENIAL !!!! UN CHAPITRE AVEC DES DESCRIPTIONS DE TENUES HYPER MAGNIFAIQUES ET TROP CLASSES !!! J'adore !! <3

Et on dirait que Nagisa se fait remarquer dans cet extrait ... (youpi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 16 Avr - 13:55

ah merde, faut que j'arrête d'écrire a 2h du mat, ca me réussit pas sur l'orthographe x)
j'avais envie que tout le monde se change et de passer un peu de temps sur les tenues pour une fois vu que d'habitude je les décris jamais x) et puis c va m'aider pour les prochains dessins en plus :3


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1898
Points : 1919
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 16 Avr - 14:02

Hâte de voir tout ça ... mais avant ça, passons aux révisions ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3377
Points : 3840
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 16 Avr - 14:33

oh oh oh oh POURQUOI FAUT IL QUE CE SOIT MARIE qui devient la plus belle pour aller danser arf



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4668
Points : 4893
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 17 Avr - 22:38

j'ai comme l'impression que tu n'aimes pas que ca soit marie la plus belle mentali :3


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3377
Points : 3840
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Mar 18 Avr - 9:23

nan je préfère miyako et laura



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1898
Points : 1919
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans un asile ...

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Mar 18 Avr - 17:24

Je la trouve hyper classe Marie ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Fic]L'Achèvement du Destin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11, 12, 13, 14  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le Maître du Destin - 1 - La Forêt du Dragon
» prelevement du destin
» La RDC accède au Point d'Achèvement de l'Initiative PPTE !
» Destinée
» Wanted : choisis ton destin de Timur Bekmambetov

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Team Yume Nikki :: Discussions generales :: Créations :: Fanfiction-
Notre Team OTK
Notre Youtube
Nos Events