Team Yume Nikki

Forum de la team Yume Nikki, espace de communication et de partage de conseils pour les decks et le jeu en général.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Janvier 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier
Derniers sujets
» [Fic]L'Achèvement du Destin
par honest Jeu 18 Jan - 20:18

» Le Démon d'un autre monde
par honest Lun 15 Jan - 22:14

» happy new year 2018
par chadow Mer 3 Jan - 15:36

» [Fic]L'avènement des Dieux
par Heart Mer 27 Déc - 23:08

» [Fic]Le dernier Esper
par Heart Mar 26 Déc - 23:20

» Joyeux Noël 2018!
par honest Lun 25 Déc - 10:42

Sujets les plus actifs
Les aléas des duels de monstre
Vie perso
[Fic] L'ascension des démons
Les aléas des duels de monstre 1
fun card
fun card
Vos animés du moment
Vie perso
Le topic pokémon
Les aléas des duels de monstre 3
Meilleurs posteurs
laura
 
Heart
 
91SteelWolf
 
mentali71
 
honest
 
chadow
 
Yota
 
BigPhoenix
 
StarDust-SD
 
Hoshi
 
Statistiques
Nous avons 20 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est TheDevilzWarrioz

Nos membres ont posté un total de 35661 messages dans 1179 sujets

Partagez | .
 

 [Fic]L'Achèvement du Destin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Heart

avatar

Messages : 4699
Points : 4928
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 18 Juil - 20:04

Rappel du premier message :

Et oui, déjà la saison 3, ça va vite tout ca, dire que y'a 3 ans, je commençais à peine à écrire la saison 1 et que je me prenais toute la haine du monde...Bref, donc la saison 2 est finie maintenant, ca aura été long mais la saison 3 prend la place!
Au programme, changement de prota, avec maintenant Drago et Laura. D'un côté, Drago devra essayer de concilier le retour de l'une de ses anciennes amies avec sa nouvelle vie, tandis que laura...surprise, j'ai pas envie de gacher ca :3
Egalement, retour d'un bon nombre d'ancien persos oubliés et evidemment, une grosse baston en vue :3
Mais sans plus attendre, voila le prologue de cette saison 3!

Prologue


Il faisait froid…beaucoup trop froid dans cette citadelle de glace. La créature qui se tenait seule sur le trône avait beau avoir reconstruit ses quartiers, elle n’avait pas les pouvoirs adéquats pour modifier son environnement. Le sombre dragon ne pouvait que modifier le passé et l’avenir mais s’était juré de ne jamais agir pour lui-même. Son rôle se limitait à faire respecter l’ordre dans cet univers, éliminant tous les rebelles contre leur destin, et rien d’autre…
Cependant, le dragon noir commençait sérieusement à en avoir assez de prendre des coups sans pouvoir riposter à cause de ce serment fait à lui-même, d’autant plus que des temps sombres étaient à venir à présent que les démons étaient réunis et alliés aux humains. Pour couronner le tout, ses propres espions, envoyés sur terre, s’étaient retournés contre lui.
Quelle ironie. Lui, Armageddon, la créature la plus puissante de cet univers, avait scellé sa propre perte et, même en refusant cela, ses chaines l’empêchaient d’agir, le rendant aussi impuissant que n’importe quelle autre créature vivante.
Non…Cela ne pouvait pas continuer. Il savait pertinemment ce qui allait se passer s’il laissait les choses telles qu’elles étaient. Il devait agir avant les ennemis du destin, même si pour cela, il devait briser tous ses principes.
Si les démons cherchaient à entrer en guerre contre lui, alors soit, Armageddon les attendait de pied ferme. Il était hors de question que les événements s’étant passés plus de dix mille ans auparavant se reproduisent.
Le dragon divin se mit alors à réfléchir à la meilleure solution afin d’éliminer définitivement son problème. Evidemment, il aurait pu remonter dans le temps et détruire cette rébellion avant même qu’elle ne commence, mais dans ce cas, même lui ne pouvait pas prévoir les conséquences d’un tel changement. Non, il fallait agir dans le présent s’il voulait préserver le cours du temps.
En premier lieu, il fallait qu’il trouve un moyen d’éliminer cette Laura. Sa présence dans le présent modifiait bien trop le futur qu’il tentait de préserver. Même s’il vainquait les démons, cette fille continuerait à perturber le destin par sa simple existence. Cependant, face à lui se dressait un obstacle de taille : Yuiko Iori, la fille venant du futur et l’ayant presque vaincu en duel et il savait que tant qu’elle serait en vie, il lui serait impossible d’éliminer définitivement l’élément perturbateur.
Soudain, une idée nouvelle germa dans l’esprit d’Armageddon. Il n’avait pas besoin d’éliminer Laura de ses propres mains, il lui suffisait de la pousser à l’autodestruction et pour cela, il avait l’arme idéale.
Le dragon claqua des doigts et devant lui apparut un jeune garçon brun soigneusement coiffé mais cependant avec une mèche de cheveux passant entre ses deux yeux, au visage assez fin et aux traits doux. Il semblait dans une sorte de stase le maintenant en vie. Après tout, Armageddon l’avait sauvé in extremis de la mort, il fallait du temps à son corps pour récupérer toutes ses forces.
Mais à présent, l’heure était grave. Armageddon n’avait plus aucun soutien, il lui fallait agir dans l’urgence et ce garçon était sa dernière solution en attendant de trouver une meilleure idée.
Armageddon claqua une nouvelle fois des doigts et le l’adolescent se mit à remuer. Lentement, il releva la tête et ouvrit ses yeux verts comme l’émeraude en grimaçant, ce qui était normal puisqu’il avait passé presque quatre ans sans voir une seule lumière.
-Où…Suis-je ? Lança-t-il d’une voix faible et éraillée.
-Tu te trouves dans la citadelle des dieux, un lieu hors du temps et de l’espace ; lui répondit le dragon d’une voix tentant de paraitre compatissante. Mon nom est Armageddon.
-Je ne comprends pas…Comment suis-je arrivé ici ? Tout est si flou dans ma tête…
-Ne t’inquiète pas mon jeune ami, tout te reviendra rapidement. Pour l’heure, j’ai simplement besoin que tu me rendes un service.
-Que voulez-vous dire ? Et de Quel genre…de service parlez-vous ? Demanda le garçon, perdu.
Le dragon ne répondit rien et se contenta d’ouvrir un portail derrière le garçon. Ce dernier se retourna, de plus en plus déconcerté par la situation et Armageddon reprit :
-Je veux simplement que tu franchisses ce portail et que tu t’approches d’une personne du nom de Laura Garden. Tu me dois bien ça à moi, ton sauveur, n’est-ce pas ? Si tu le fais, la mémoire te reviendra, j’en suis persuadé.
-Laura…Garden…Ce nom me dit vaguement quelque chose…Murmura-t-il en essayant de se souvenir. Et une fois que je l’aurais approchée, que devrais-je faire ?
-La tuer.
Le garçon hésita un instant avant d’acquiescer. Il n’avait aucun souvenir de sa vie, mais s’il pouvait retrouver ses souvenirs par ce moyen, alors il était prêt.
Alors qu’il s’apprêtait à passer au travers du portail, le garçon brun se retourna une dernière fois et interpella le dragon.
-Au fait Armageddon, quel est mon nom ? J’aimerais au moins savoir ça si vous le savez.
-Tu t’appelles Arthur, Arthur Garden.

Bien loin de là, dans le désert ardent du Sahara, sous un soleil de plomb et une chaleur accablante, marchaient trois hommes. Juste devant eux se dressaient d’imposantes ruines d’une cité disparue, engloutie par les âges et le sable.
Sans un mot, les voyageurs prirent la direction de la cité antique et s’arrêtèrent une fois arrivés devant une sorte de temple un peu à l’écart des autres bâtiments. Contrairement au reste de la ville, il se trouvait dans une sorte de cuvette, empêchant toute visibilité, mais le cachant également de tous les regards. Il n’était ni spécialement grand ni spécialement majestueux, seuls deux ou trois statues ornaient le portique.
L’homme en tête fit un signe aux deux autres qui s’écartèrent aussitôt et soudain, le temple rayonna d’une lumière noire. La terre se mit à trembler, le ciel se couvrit de nuages noirs chargés d’orage et une tempête comme il n’y en a jamais dans le désert se leva. C’était comme si tous les éléments de la nature répondaient à la volonté de cet homme.
Puis, aussi rapidement que cela avait commencé, tout se calma d’un seul coup.
-Qu’est-ce que c’était encore que cette blague Gariatron, je croyais que nous allions lever une armée, mais je ne vois que du sable moi ; railla le plus jeune étant resté sur le côté.
Pour toute réponse, le meneur pénétra dans le temple et un éclair noir fendit les cieux pendant une demie seconde et, lorsque les deux autres recouvrèrent la vue, il n’y avait plus personne devant eux.
-Qu’est-ce que…Bégaya le garçon du nom d’Aymeric, abasourdi. Est-ce que…Gariatron vient de se faire…désintégrer Shadow ?
-Je vois, un portail, je n’y aurais pas pensé mais ce n’est pas si bête en fin de compte ; marmonna l’homme au masque en ignorant la question.
Le dénommé Shadow sortit de sa poche un petit pendentif en or dans lequel se trouvait une vielle photo abimée représentant une famille de quatre personnes devant une grande maison. Sur cette photo, une petite fille brune taquinait son frère tandis que leur mère tentait de les faire obéir et leur père regardait la scène avec amusement.
-Tout cela a intérêt à fonctionner, dans le cas contraire, j’irai moi-même affronter Armageddon. Pour Laura, je n’ai pas le droit à l’échec.
Il s’avança à son tour dans le temple et, tout comme Gariatron, disparut dans un éclair noir, laissant le jeune garçon seul au milieu du désert, totalement perdu.
-J’imagine que je n’ai pas le choix ; grogna-t-il. Dans quoi me suis-je encore embarqué moi…
Et il disparut à son tour de l’autre côté du portail. Cependant, il ne s’attendait en aucun cas à trouver ce qu’il y avait au-delà et il tomba à la renverse immédiatement lorsqu’une paire d’yeux jaunes et luminescent se posa sur lui.
-A…Apo…
Le garçon ne réussit pas à terminer sa phrase tant il était paralysé par la peur. Devant lui se dressait un serpent immense, bien plus gros que tout ce qu’il aurait pu imaginer. Même son maitre, le démon originel des ténèbres, devait n’être qu’un nain face à lui. Cependant, ce dernier ne tremblait pas et lui faisait face tout en gardant forme humaine. Il en allait de même pour Shadow qui croisait les bras et semblait impatient.
-Alors Gariatron, comme ça on s’allie aux humains ? Siffla le serpent géant.
-Il faut parfois reconnaitre ses erreurs mon cher Apophis. Mais ne va pas croire que j’ai abandonné ma vengeance. J’aviserai une fois tout ceci terminé.
-Toujours aussi malhonnête envers lui-même ; marmonna Shadow suffisamment pour que personne ne l’entende.
-Et donc, j’ai cru comprendre que tu requerrais à nouveau mes services ? Reprit la créature.
-C’est exact, j’ai besoin de ton aide ainsi que de celle de tous les autres. Accepterais-tu de t’allier à moi une seconde fois ?
-Pour que le grand Gariatron s’abaisse à demander de l’aide aux dieux maudits que nous sommes, l’heure ne peut-être que grave.
-Non, je veux simplement en finir une bonne fois pour toute.
-Je vois…Soit, nous acceptons Gariatron, mais n’oublie pas de tenir ta promesse également sinon tu sais ce qu’il t’arrivera ; le menaça le serpent en rapprochant son immense tête du démon.
-Evidemment, lorsqu’Armageddon sera vaincu, je ferai en sorte de vous réintégrer parmi vos pairs.
-J’ai hâte que tout ceci soit terminé ; se contenta de répondre Apophis avant de disparaitre dans l’ombre.


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Heart



Messages : 4699
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Sam 4 Mar - 22:00

ah je pensais que vous aimeriez pas que laura gueule contre son père mais je suis content de voir qu'en fait ca passe x) surtout que ca m'a permis de développer un peu la laura d'avant la rencontre avec darksky, ce que j'avais jamais fait encore et j'avais jamais pensé à approfondir ca donc c'était l'occas
la scène de la bataille, c'est la même que dans l'arc asuna, simplement vue du côté de shadow :3 et c'est exactement cette image d'eruption que j'avais en tête en plus x)
après le cliff c'en est pas vraiment un puisque c'est juste le même portail qu'asuna a pris qu'on peut voir depuis le monde de laura donc y'a pas vraiment de surprise x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1914
Points : 1935
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Stairway to heaven

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Sam 4 Mar - 22:03

c'est la manière dont tu termines l'extrait qui m'a donné cette impression
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4699
Points : 4928
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 12 Mar - 1:44

Chapitre 9 : Le monde des Esprits


Alors que je regardai mon amie d’enfance s’éloigner au loin à travers les herbes de la prairie du monde des esprits, un énorme poids me serrait la poitrine. Asuna…Je l’avais aimée autant que je l’avais détestée dans le passé mais, lorsqu’elle était réapparue, nous avions pu redevenir de bons amis faute de souvenirs d’elle.
A présent que j’avais retrouvé la mémoire, c’était comme si deux parties de moi s’affrontaient, l’une me criant de retenir Asuna et l’autre me conseillant de régler son compte à l’homme ayant détruit notre ancienne vie.
Mais plus loin que ce conflit intérieur, j’avais l’impression de ne plus savoir qui j’étais vraiment. Quelle était ma vraie personnalité : celle s’étant renfermée pour préserver Asuna et l’ayant détestée pour son acharnement ou celle ayant cherché à protéger Angéla et les autres au prix de ma propre vie ?
Une chose était certaine : les deux vies que j’avais vécues, mes deux personnalités et les choix que j’avais faits étaient totalement incompatibles et je savais que, tôt ou tard, l’un des deux Drago serait voué à disparaitre, que je rejetterais moi-même l’une de mes personnalités, que je finirais par oublier à nouveau l’une de mes deux vies…
Je frissonnai à cette idée. Je ne voulais oublier ni ma vie dans le monde d’Asuna ni celle avec Angéla, Darksky et les autres. Et même si chacune possédait son lot de tristesse et de blessures, j’avais malgré tout vécu des moments inoubliables autant avec le club d’astronomie qu’avec le club de duel. Pourquoi avais-je agi si différemment alors que les situations étaient similaires ? Je n’avais moi-même aucune réponse à cela…
A côté de moi, June ouvrit les yeux, l’air un peu perdue et je sortis de mes pensées pour revenir à la réalité.
-Bonjour June, bien dormi ? Lui demandai-je avec un sourire et en lui tendant une main chaleureuse pour l’aider à se relever.
-Ah, ma tête…je ne pensais pas que changer de monde serait aussi douloureux ; râla-t-elle en attrapant ma main.
Une fois sur pieds, la jeune fille regarda rapidement les alentours avec l’air d’analyser la situation et pencha la tête sur le côté, intriguée.
-Tiens, Ladd et Asuna ne sont plus là ? Me demanda-t-elle.
-Ladd est parti faire un tour en ville quant à Asuna…je ne sais pas. Lorsque je me suis réveillé, elle était déjà partie ; mentis-je.
Pendant un instant, j’eus peur que June ne décèle mon mensonge mais elle se contenta de croiser les bras sur sa poitrine et de regarder le paysage qui nous entourait.
-Dommage, j’aurais bien aimé lui dire au revoir mais bon, on la reverra certainement une fois cette histoire terminée ; déclara-t-elle d’une voix nostalgique. Mais pour le moment, puisque nous sommes dans le monde des esprits, notre priorité doit être de retrouver Hélios.
-Et ma sœur ; ajoutai-je. Depuis le jour de l’attaque des Qliphort, je n’ai plus aucune nouvelle d’elle et si je suis venu ici, c’est avant tout pour la retrouver.
Avant qu’Asuna et June ne se réveillent, nous étions allés en ville avec Ladd pour obtenir quelques informations sur la situation actuelle dans le monde des esprits mais la vie semblait avoir continué normalement, en dépit de cet énorme trou dans le ciel et la plupart des esprits n’avaient même pas remarqué qu’ils ne pouvaient plus sortir de ce monde.
Quant à ma sœur…j’espérais la trouver en ville ou que quelqu’un aurait pu me donner des informations sur elle mais non, je n’avais aucune piste et cela commençait sérieusement à m’inquiéter étant donné son implication avec les démons et Armageddon…
-J’imagine que ta sœur et Hélios sont au même endroit en ce moment ; continua June après une minute de réflexion.
-Et…qu’est-ce qui te permet d’affirmer ça ? Lui demandai-je, dubitatif.
-Simple esprit de déduction logique ; me répondit-elle en haussant les épaules. Mais par contre, j’ai beau réfléchir, je ne comprends toujours pas comment vous vous êtes retrouvés dans l’autre monde alors que vous auriez dû arriver directement ici.
-Je ne sais pas non plus ; soupirai-je. Même Asuna n’avait pas l’air de comprendre ce que nous faisions là.
-Si je me souviens bien, Satoshi est celui qui a réglé la machine, n’est-ce pas ? Continua June comme si elle avait une piste.
-Tu penses qu’il se serait trompé dans les réglages ? Pourtant il nous a affirmés que tout était en marche…M’étonnai-je.
-Je ne sais pas…Je ne pense pas non plus qu’il ait délibérément décidé de vous envoyer là-bas mais il y a quelque chose dans cette affaire qui m’échappe et je déteste ça…
Au même moment, j’entendis les branches bruisser derrière nous et Ladd en émergea, l’air aussi mécontent qu’à l’ordinaire, voire même plus alors que quand je l’avais laissé derrière moi pour revenir voir June et Asuna, il ne semblait pas spécialement mécontent…
-Ces esprits stupides ; cracha-t-il, j’étais presque mieux coincé dans l’autre monde…
-Un problème Ladd ?
-Si seulement il n’y en avait qu’un seul, Drago, mais ces monstres sont encore plus butés et aveugles que des humains !
-Et est-ce que tu peux nous expliquer ce qui ne va pas exactement Ladd ? Le pria June.
-Les jeux olympiques ! Hurla l’esprit.
Un vent souffla sur la prairie et visiblement passa entre mes deux oreilles sans rencontrer d’obstacle tant j’étais abasourdi par l’improbabilité de la phrase que Ladd venait de sortir et je restai figé, les yeux ronds, pendant plusieurs secondes. June, qui avait côtoyé Angéla plus longtemps que moi et qui devait donc être habituée à des déclarations fracassantes, ne semblait cependant pas plus étonnée que ça et tira même un léger sourire en entendant cela.
-Tiens, j’ignorai qu’il y avait des jeux olympiques dans ce monde également ; déclara-t-elle, l’œil brillant. Quand mon père va apprendre ça…
-Personne ne va apprendre ça parce qu’il n’y aura pas de jeux cette année ! Rétorqua-t-il en tapant du pied, furieux. Entre Armageddon, les démons et la fusion des mondes, nous n’avons vraiment pas le temps pour ce genre de divertissement !
-Mais une minute : qu’est-ce que c’est que cette histoire de jeux olympiques ? Et en quoi serait-ce gênant pour nous ? Le questionnai-je, sortant de ma torpeur.
-Comme dans votre monde, pour célébrer la fin de la guerre contre les vers et préserver la paix, Voltanis organise des jeux olympiques réunissant toutes les nations de ce monde ; commença Ladd tentant visiblement de se contrôler. Sauf qu’à cause de leur caractère sacré et du mauvais caractère de Voltanis, tout le monde est sommé d’y participer, ce qui signifie un affaiblissement considérable des défenses de ce monde en cas d’attaque !
-Tu insinues que les démons et Armageddon ne tiendraient pas compte de la trêve imposée et commenceront leur guerre quand même ?
-Je ne l’insinue pas Drago, j’en suis persuadé mais aucun n’esprit ne croit à une nouvelle guerre, pas même avec ce qu’il s’est passé l’année dernière au temple de Sophia !
Même si je n’avais pas tout saisi de son explication, je pensais avoir compris le principal qui n’était pas si différent d’une crainte commune dans mon monde lors des périodes de jeux olympiques et des grands tournois…Cependant, si les jeux étaient aussi populaires que ceux que je connaissais, Ladd n’avait aucune chance de convaincre les habitants du danger qui les guettait.
Face à cette situation, j’étais tiraillé entre mes deux personnalités : mon ancienne me conseillant de ne pas mettre au courant les esprits de la menace d’Armageddon et des démons et de combattre par nous-mêmes, loin de tout regard comme je l’avais fait avec Asuna, mais l’autre m’incitait à impliquer un maximum de personne afin de constituer une garde solide sur place au cas où les combats atteindraient les zones habitées.
Mais dans mon combat intérieur, je pouvais également discerner les failles de chaque plan, l’un reposant uniquement sur notre force et notre capacité à tenir les combats par nous-mêmes, ce qui me semblait utopique et l’autre brisant un moment sacré du monde des esprits et comportant un plus grand risque d’être la risée générale que d’être crus…
-Et si nous participions à ces jeux nous aussi ? Suggéra soudain June.
-Co…Comment ? M’écriai-je d’une seule voix avec Ladd, tous les deux abasourdis.
La blonde soupira devant notre manque de réflexion mais daigna quand même nous expliquer son plan qui me semblait plus qu’obscur…
-Réfléchissez un peu, nous ne pouvons pas briser ce moment sacré mais nous ne pouvons pas non plus affronter Armageddon et les démons par nous-mêmes avec notre force actuelle. Profitons donc de ces jeux pour nous entrainer et par la même occasion, garder un œil sur la situation.
-Mais…participer à ces jeux…à quoi bon si nous nous faisons éliminer dès le premier tour ? Rétorqua Ladd qui, visiblement, n’adhérait pas du tout à l’idée.
-Dans ce cas, nous n’avons aucune chance contre Armageddon et les démons si nous ne sommes même pas capables de tenir contre de simples athlètes ; lui répondit June en haussant les épaules.
-Mais…et ma sœur alors ? Et Hélios ? Nous devons les retrouver ! Répliquai-je.
-Comme je te l’ai dit, ils doivent être au même endroit en ce moment, et connaissant Hélios, quelque chose me dit qu’on le retrouvera aux jeux.
Même si je n’étais pas convaincu, j’étais tout de même impressionné par les raisonnements de June. Elle arrivait à assembler tous les éléments apparemment sans aucun lien en une seule théorie cohérente à défaut d’être probable, à une vitesse affolante. Je comprenais mieux comment elle pouvait être première de classe, loin devant Ambre…J’étais bien content qu’elle ait été de notre côté et non avec Armageddon ou les démons sans quoi je n’aurais pas donné cher de notre peau avec les plans d’Angéla…
-Donc, vous êtes d’accords pour vous inscrire aux jeux ? Répéta la blonde commençant à s’impatienter.
-Pas vraiment mais puisque nous n’avons pas de meilleur plan, pourquoi pas ; soupirai-je.
Ladd jura dans son coin mais ne s’opposa pas à l’idée et le regard de June s’illumina alors. Je sentais que ce que je venais d’accepter risquait de me couter ma dignité et bien plus encore. Qui savait de quoi June était réellement capable, elle qui paraissait normale aux premiers abords pour se révéler être encore plus tordue que Maya…
Sans grande conviction, je ramassai les affaires que Ladd m’avait fait acheter, c’est-à-dire des vêtements de ce monde, des vivres et quelques autres babioles dont je ne discernai pas l’intérêt et, suivant les pas de June, nous nous dirigeâmes vers la ville afin de déposer notre candidature pour cet événement qui promettait d’être…instructif…
Ainsi, après cinq minutes de marche en race campagne, la capitale de la région fut finalement en vue. Ce n’était cependant pas une ville moderne, voire futuriste comme je l’imaginais au départ mais une sorte de village mêlant plusieurs styles, faisant se côtoyer de la sorte les auberges médiévales, les grands temples grecs et les buildings américains, le tout dans un rendu très spécial mais ayant son charme.
En arrivant aux abords de la ville, sur la route principale, nous commençâmes à croiser quelques esprits de duels de tous types et tous attributs, des dragons, en passant par des poissons hors de l’eau à côté des colosses de pierre et des insectes géants qui firent frémir June.
-Ce monde est vraiment surprenant ; déclara June joyeusement en découvrant avec un large sourire ce que j’avais moi-même découvert quelques minutes plus tôt avec le même enthousiasme.
Plus nous avancions dans la ville et plus les rues étaient bondées mais je remarquai rapidement que tous les esprits se dirigeaient vers un même point de la ville et Ladd soupira lorsque je lui demandai de quoi il s’agissait.
-Une des équipes participant au tournoi j’imagine…Dit-il, lassé.
En tant que futurs participants nous aussi, June réussit à convaincre l’esprit de se frayer un chemin à travers la foule pour aller observer ses concurrents de plus près. Il s’agissait d’une dizaine de chevaliers tous plus bruyants les uns que les autres, encourageant celui qui semblait être leur champion : un grand blond portant un foulard pourpre et à l’armure dorée comme le soleil. Ce dernier restait immobile, imperturbable pendant que ses camarades l’encourageaient, vantaient ses mérites et défiaient la foule de venir l’affronter.
-Alors c’est donc eux les participants aux tournois…je n’en attendais pas moins ; dit June, l’œil brillant de malice.
-Il n’est pas trop tard pour renoncer, il m’a l’air coriace…grimaçai-je devant l’impassibilité du blond qui me mettait vraiment mal à l’aise.
-Bof, pas vraiment, il m’a l’air d’un abruti fini surtout. Je me demande s’il est vraiment aussi fort que ses amis le laissent entendre…
-Tu n’as qu’à aller le défier puisque c’est ce qu’ils demandent ; soupirai-je.
-Très bonne idée, j’y vais de ce pas !
Je n’avais même pas eu le temps de rétorquer quoique ce soit que June était déjà montée sur le ring et que Ladd avait tourné et le dos et était allé s’asseoir sur un banc.
Au moment où la blonde entra sur scène, les cris des chevaliers se turent, de même que la foule qui resta sans voix devant l’audace de mon amie qui arborait un air de confiance totale. Angéla avait vraiment une mauvaise influence sur elle…
-Vous cherchez un challenger il me semble ? Dans ce cas, je suis prête à relever le défi ! S’exclama-t-elle d’une voix puissante qui résonna sur la place.
Tout le monde attendit avec anxiété la réponse du champion en titre mais ce dernier ne bougea pas d’un pouce, ne daignant même pas répondre, ce qui surprit même ses compagnons.
-Euh…temps mort les gars, je crois que Medraut a un problème…déclara le chevalier à la couronne et à la cape.
Ce dernier s’avança sur le ring et se passa sa main plusieurs fois devant le visage du champion qui n’eut toujours aucune réaction et le roi grimaça, gêné avant de donner un bon coup dans le dos de Medraut qui, sans aucune explication, sursauta et brandit son épée devant lui, manquant de transpercer son camarade.
-Tu as osé briser ce petit cœur de moi manant et tu as mis la main sur dame Hakaze, je ne te pardonnerai jamais !
-Attends Medraut, tu dors enc…
Le roi des chevaliers fut éjecté du ring d’un revers de la main tandis que le blond fonça sans autre sommation en direction de June, le regard fou mais cette dernière ne recula pas et esquissa même un sourire tout en prenant une position de combat.
-Comme dirait Angéla : ramène-toi, je t’attends ! S’exclama-t-elle.



Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1914
Points : 1935
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Stairway to heaven

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 12 Mar - 11:30

OMG Quelle badassitude de la part de June !!!! Je l'imagine bien en train de virer Medraut du ring avec un seul coup.
(Ca me fait tellement penser à Dan en train de se battre.)

Par contre, j'adore la façon dont tu mets Medraut et les Noble Knights en scène, l'idée des jeux olympiques chez les esprits ... c'est vraiment génial. Par contre, je suis extrêmement curieux de la mention d'Hakaze dans cette petite scénette de fight.

Par contre, j'ai eu un peu de mal à comprendre le début mais avec 3 lectures consécutives, ça allait mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4699
Points : 4928
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Mar 14 Mar - 22:38

j'avais envie de la rendre badass un peu oui :3 et cette discrimination pour medraut alors qu'il a eu qu'une phrase pour le moment x) j'avais envie de les faire depuis la réécriture de la s1 ces JO, y'a tellement de conneries a faire que je suis obligé de passer par la x)
hakaze c'était une référence a dai ca, faut pas chercher :3
et le début était dur a mettre en plac epour moi aussi x)


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1914
Points : 1935
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Stairway to heaven

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Mer 15 Mar - 15:09

Une phrase ça suffit pour changer l'opinion de gens à propos d'une personne. La preuve, avec le ''ramène-toi'' de June, j'ai totalement changé mon avis sur elle - et pour être honnête, j'ai plutôt développé un avis.
J'ai hâte de voir toute ta fic réécrite (parce que je suppose que ce n'est pas fini). Et les JO m'intriguent ... mais j'espère que c'est pas comme les tournois de Duels où on est vite lassé dans l'écriture ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4699
Points : 4928
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Jeu 16 Mar - 21:49

non c'est très loin d'être fini j'en suis qu'a l'arc angéla encore la^^
je pense pas que je me lasserai vu que contrairement a des duels, c'est variés les épreuves des jo et puis c'est pour la déconne aussi :3


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1914
Points : 1935
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Stairway to heaven

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Jeu 16 Mar - 21:53

Là, je viens de me rendre compte que je dois refaire deux duels sur les quatre qui me reste à mettre dans ma fic ... (et c'est les deux que j'ai ''rédigé'' pour le moment) ... c'est pas lassant mais on s'en rapproche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4699
Points : 4928
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Jeu 16 Mar - 22:17

Je me mordis la lèvre en voyant que mon amie ne faisait rien pour esquiver l’attaque du chevalier et je lui criai de bouger de là mais elle ne m’écouta pas et ferma même les yeux. A quoi jouait-elle ? Pensait-elle vraiment qu’elle allait être capable d’esquiver une lame aussi tranchante que l’épée du chevalier simplement en écoutant le bruit du vent ou une autre bêtise de manga ?
Alors que son adversaire n’était plus qu’à deux mètres d’elle et levait son arme, prêt à l’abattre sur la blonde, je ne compris pas comment ni pourquoi mais elle disparut instantanément du ring sous les yeux ébahis de la foule et de Medraut qui semblait enfin s’être réveillé, laissant le chevalier donner un coup d’épée dans le vent.
-Co…
Je n’avais même pas fini de m’étrangler que June réapparut derrière le chevalier et, d’un coup de pied fulgurant dans le dos, l’envoya valser hors du ring et ce dernier alla s’écraser, face contre sol, inconscient tandis que tous ses camarades se précipitèrent pour le sortir de là.
-Vous avez brisé ce petit corps de lui ! S’écrièrent-ils tous en chœur comme des supporters de foot.
Sans ajouter un mot, June sauta du ring et atterrit devant la foule d’esprits qui s’écarta vivement pour la laisser passer.
-J’ai vu ce que je voulais voir Drago, on peut y aller ; me dit-elle avec un petit sourire moqueur.
-Euh…D’accord…Lui répondis-je, sans voix.
Nous laissâmes donc les chevaliers et les monstres pour rejoindre Ladd qui attendait sur un banc en se tenant la tête dans les bras, l’air las et désespéré.
-C’est bon, tu as fini de t’amuser June ? Râla-t-il.
-Je ne m’amusais pas Ladd, je confirmais ma théorie, nuance ; lui répondit-elle d’un air narquois.
-Si tu pouvais les confirmer un autre jour, ça nous ferait gagner du temps ; soupira-t-il.
-Et quelle était cette théorie ? L’interrogeai-je, intrigué.
-Je t’expliquerai quand nous serons au calme.
Je la regardai, dubitatif et craignant déjà le pire mais je n’insistai pas. Tous les regards étaient tournés vers June qui sortait de nulle part et battait un champion local en un seul coup…moi qui voulais passer inaperçu avant le début des jeux, cela me semblait compromis…Mais d’un autre côté, je devais avouer que cela m’avait bien amusé de voir le chevalier se faire sortir de la sorte.
Je chassai ces deux pensées contradictoires de ma tête. Mes deux personnalités étaient vraiment en train de me rendre totalement schizophrène, il fallait que je me contrôle si je ne voulais pas finir fou à lier avant même d’avoir affronté Armageddon…
Nous déambulâmes dans la ville encore une bonne dizaine de minutes à la recherche de la mairie pour nous inscrire aux jeux comme le voulais June mais on ne pouvait pas dire que Ladd était très coopératif. Lui qui aurait dû connaitre la ville comme sa poche se contentait de marcher derrière nous en grommelant et en foudroyant du regard tous les passants qu’il croisait.
Quant à moi, plus je me promenai et plus j’étais impressionné par ce monde mêlant à la fois tradition et modernité. Il semblait y avoir de l’électricité et de l’eau courante à en juger par les lampadaires et les fontaines qui parsemaient les rues, tandis que, juste à côté, des charrettes de bois et des chevaliers parcouraient la ville.
Finalement, commençant à fatiguer à force de tourner, nous nous arrêtâmes devant une sorte d’auberge, « la taverne de Maximus le sixième » qui semblait être un endroit propice pour passer la nuit, le soleil étant déjà en train de décliner.
La maison ne payait pas de mine. C’était une simple chaumière médiévale aux murs de pierre nue, aux vitres sales et au toit de paille, ne comportant qu’un seul étage mais à en juger par le décorum de la vitrine affichant des dizaines de photos de monstres avec un étrange personnage possédant six bras qui devait être le propriétaire, cet endroit devait largement fréquentable…
Nous passâmes la porte qui s’ouvrit en grinçant et une petite clochette annonça notre arrivée. L’intérieur était digne de l’extérieur : quelques tables de bois, des tabourets, un comptoir derrière lequel le barman essuyait mécaniquement des verres et au fond de la pièce, un escalier menant au premier étage ainsi que plusieurs clés disposées les unes à la suite des autres.
Dès que nous posâmes le pied à l’intérieur, tous les regards se tournèrent vers nous et je déglutis. Je ne connaissais pas grand-chose à ce monde mais les monstres qui se trouvaient là ne me semblait pas si fréquentables tout compte fait…
June les ignora royalement et se dirigea directement vers le comptoir pour s’adresser à l’esprit à six bras qui semblait être le réceptionniste, barman, patron et propriétaire du lieu.
-Excusez-moi, nous voudrions deux chambres. Vous reste-t-il de la place ?
Ce dernier tourna la tête vers mon ami et fronça les sourcils…du moins ce qui semblait être des sourcils mais June ne tressaillit pas et resta impassible, comme si elle s’adressait à n’importe qui.
-Désolé mais nous sommes complets ; lui répondit le barman d’une voix rauque et peu amicale.
-Vraiment ? Et ces clés sur le mur alors ? Rétorqua mon amie, sceptique.
Le monstre violet posa violemment le verre qu’il était en train d’astiquer et se pencha vers June, lui lançant un regard assassin mais elle garda son sang-froid, même avec en plus tous les regards des clients posés sur elle.
-Vous n’êtes pas du coin vous, je me trompe ? Continua-t-il, une pointe de mépris dans la voix.
-Ça se voit tant que ça ? S’étonna-t-elle.
-Un conseil ma belle, ne reste pas ici si tu ne veux pas avoir d’ennui. Les étrangers ne sont pas les bienvenus ces derniers temps.
-Allez June, on s’en va ; râla Ladd, exaspéré.
L’esprit de duel tournait déjà les talons et s’apprêtait déjà à sortir lorsque, frustré de voir ce monstre s’adresser ainsi à mon amie et laissant mon ancien moi prendre le dessus, je m’approchai du comptoir et je le fixai d’un regard mauvais.
-Un problème le blondinet ? Railla-t-il.
-Moi non, mais vous, vous semblez en avoir un avec nous ; rétorquai-je froidement.
-Pas spécialement, mais vous feriez mieux de suivre vote ami et de partir, c’est tout ; me répondit l’esprit en posant ses six bras sur le comptoir.
Je ne sourcillai pas et je tins tête au monstre qui faisait au moins trois têtes de plus que moi et également quatre bras de plus. Je savais que c’était stupide, pourquoi vouloir rester dans un endroit pareil alors qu’il y avait certainement une multitude d’autres auberges dans le coin ? Si je n’avais pas retrouvé la mémoire, j’aurais certainement suivi Ladd et entrainé June à ma suite mais mon ancien moi refusait que quelqu’un nous traitât de la sorte.
-J’ai vu du monde dans ma carrière petit mais j’ai rarement vu des esprits aussi têtus que vous ; grogna-t-il.
-Des esprits de duel ? Je suis humain et June aussi ; lui répondis-je, légèrement surpris qu’il ait pu penser cela.
Au moment même où je prononçai cela, des murmures s’élevèrent dans la salle et le monstre violet eut un mouvement de recul avant de devenir livide. Etait-ce si étonnant de voir des humains dans ce monde alors que croiser un esprit de duel dans le nôtre était chose courant ?
-D…Des humains ? Bégaya-t-il. Mais que venez-vous faire dans un endroit pareil ?
-Et bien, nous cherchons juste un endroit où dormir ; reprit June en haussant les épaules. Je l’ai dit il y a moins de cinq minutes.
-Mais…vous êtes certains de vouloir rester ici ? S’étrangla le monstre, abasourdi. Il y a des auberges bien plus adaptées dans le coin, je ne pense pas que…
-Donc il y a des chambres oui ou non ? Le coupai-je, commençant à être lassé de ses sautes d’humeur.
-O…Oui ! Tout de suite monsieur !
L’esprit se précipita vers le tableau de clés et nous en donna deux, l’air vraiment désolé mais, alors que je ne comprenais plus grand-chose, June ne semblait nullement étonnée et lui prit les deux clés avec un sourire avant de me faire signe de monter à l’étage avec Ladd.
Lorsque je passai devant le propriétaire, ce dernier s’inclina presque devant moi.
-S’il y a la moindre chose que je puisse faire pour vous, n’hésitez pas.
-J’y penserai ; lui répondis-je, ne trouvant rien d’autre à dire.
A contrecœur, Ladd prit notre suite et nous nous retrouvâmes dans les chambres de l’auberge qui étaient identiques. Elles n’étaient pas fameuses mais elles étaient néanmoins fidèles à ce que nous aurions pu trouver dans un tel endroit donc je n’étais ni déçu, ni enthousiaste.
Chaque chambre devait faire approximativement une vingtaine de mètres carrés et se composaient de lits en bois recouverts de couvertures en laine. A côté, il y avait une petite table de chevet avec une lampe qui se voulait à huile mais qui visiblement fonctionnait avec l’électricité et au sol se trouvait un tapis imitant une fourrure d’animal que je n’arrivais pas à reconnaitre. Au fond de la pièce, une grande table couvrait le mur, juste en dessous de la fenêtre qui donnait directement sur la rue mais cette dernière était assez calme en comparaison avec le reste de la ville. Enfin, une salle de bain rudimentaire mais convenable était cachée derrière la porte, peu visible et qui, malgré l’aspect rustique, était plaquée de carrelage et d’autres caractéristiques typiques des salles de bain modernes.
-Ça va, je m’attendais à pire ; dit June joyeusement. Je prends la chambre seule évidemment, vous deux, vous vous débrouillez pour savoir qui dormira par terre.
-Comme si j’allais rester dans cette bicoque minable ; pesta Ladd. Je retourne chez moi.
-Tu as un chez toi ? M’étonnai-je en profitant pour me moquer un peu de lui.
-Evidemment ! Grogna-t-il, vexé. Mais puisque vous semblez aimer les taudis, restez ici. Je passerai vous prendre demain.
Sans ajouter un mot, mon esprit de duel redescendit et, en passant le regard par la fenêtre, je le vis reprendre son apparence originelle et s’envoler avant de disparaitre dans le ciel rougeâtre du soir. Etrangement, je n’avais jamais pensé à quelle vie pouvait avoir un esprit de duel et je ris à l’idée que Ladd ait pu avoir un travail tout à fait banal dans ce monde.
-Bien, maintenant qu’il est parti, j’aimerais te parler de quelque chose Drago ; reprit alors June, bien plus sérieuse.
-Je t’écoute, il y a un problème ?
-Est-ce que tu as remarqué à quel point ce type, la, Maximus, a eu peur de nous lorsque tu lui as dit que nous étions humains ?
-Oui, et je n’ai pas vraiment compris pourquoi…Je n’avais quand même pas l’air si effrayant que ça, si ?
-Là n’est pas la question ; me corrigea June. Et si tu veux savoir, oui, tu faisais peur mais passons. Ce que je veux te dire, c’est qu’il y a évidemment une raison pour laquelle il a réagi de la sorte et c’était pour confirmer cela que j’ai affronté Medraut tout à l’heure également.
-Une raison…Murmurai-je en me creusant la cervelle pour tenter de la trouver, en vain.
Sans ajouter un mot, June ferma les yeux et je la vis disparaitre progressivement, comme si elle n’avait été qu’une illusion et je fis un pas en arrière, abasourdi avant de sursauter lorsque je me cognai à quelque chose. Mon cœur s’arrêta lorsque je me retournai et vis June.
-Co…Comment as-tu fait ça ? Bafouillai-je, les yeux ronds.
La blonde croisa les bras sur sa poitrine et commença à faire les cents pas dans la pièce.
-Au moment où Asuna m’a amenée dans votre monde, j’étais en train de faire des recherches sur le monde des esprits, et plus particulièrement ses propriétés sur nous, humains. Mon père était persuadé qu’il y avait un lien entre les pouvoirs qu’avaient les esprits dans notre monde et la différence existant entre le monde des esprits et le nôtre.
-Leurs pouvoirs ne viennent pas simplement de leur nature d’esprit ? M’étonnai-je.
-C’est ce que je pensais aussi mais non, sinon, comment expliquer les pouvoirs d’Hélios qui est tout, sauf un esprit. J’ai donc mené mes propres recherches dans mon coin et j’en étais venue à cette conclusion : Tout comme les esprits lorsqu’ils sont dans notre monde, nous pouvons posséder des pouvoirs dans leur monde.
Mon cerveau bogua une seconde et l’expression que je fis à ce moment-là devait montrer toute mon incompréhension car June s’arrêta et reprit ses explications.
-En clair, nos deux mondes sont tellement différents l’un de l’autre que cela altère nos capacités. Par conséquent, un humain lambda comme Aymeric ou Lareine deviendrait dans ce monde l’égal d’un monstre de duel faible dans le nôtre.
-Mais attends une seconde June, je ne comprends pas. Soit, admettons que nous ayons des pouvoirs dans ce monde, mais je ne vois pas le rapport avec le fait qu’Hélios en ait dans le nôtre.
-En un mot : la fusion parfaite. Que ce soit Laura, Hélios, Angéla, Asuna, Shadow ou même toi, vous possédez un lien incroyablement fort avec un esprit de duel : Gariatron, Athéna, Atum, Darkness Shadow et Ladd et, grâce à la fusion parfaite, vous n’avez fait plus qu’un avec eux, et vous avez donc hérité d’une partie de leur nature d’esprit de duel.
Je fronçai les sourcils, légèrement dubitatif. Je pensais avoir saisi l’idée de June même si j’imaginai que, dans sa tête, tout était bien plus compliqué et qu’elle ne m’avait dit qu’un dixième de ce qu’elle avait elle-même compris.
-Pour faire simple, grâce à la fusion parfaite, vous avez pu obtenir les pleins pouvoirs de vos esprits de duel dans notre monde tout en combinant ceux que vous auriez eu dans le monde des esprits et c’est pourquoi elle est si puissante.
-Et toi alors June ? Qu’est-ce que c’était que cette téléportation tout à l’heure ? Tu arrêtes le temps ou quelque chose comme ça ?
-Mon esprit de duel est le dragon fantomatique de Harpie ; continua-t-elle. Par conséquent, tout comme dans notre monde il est considéré comme un fantôme, je peux faire de même dans son monde et c’est ce que je voulais confirmer en affrontant Medraut.
Je me mis à réfléchir. Si June disait vrai, alors en entrant dans ce monde, je devais avoir également récupéré les pouvoirs de Ladd qui était le dragon de la lumière et des ténèbres…Mais tout ce que j’avais récupéré c’était ma mémoire pour le moment. Est-ce que je devais alors considérer mon passé comme la partie sombre de moi-même et mon présent comme la partie lumineuse ? Ou alors avais-je gagné quelque chose d’autre que je n’avais pas encore saisi ? Seul Ladd devait avoir la réponse à cela…
-Mais donc, j’imagine que Maximus sait cela et c’est pourquoi il a eu peur de nous ?
-Très certainement. Tout comme les esprits de duel sont craints chez nous et même révérés à l’égal de dieux comme obelisk ou slifer, certains esprits voient les humains de la même façon ; me répondit June, l’air attristée. Même si la plupart des esprits conservent une partie de leurs pouvoirs ici, ceux-ci ne sont rien en comparaison avec ceux que nous pouvons avoir nous.
Je frissonnai. J’avais vu les pouvoirs d’Asuna dans notre monde et ils étaient déjà immenses. Je n’osais même pas imaginer son potentiel maintenant qu’elle se trouvait dans le monde des esprits. De même qu’Hélios ou Shadow. Tous deux étaient terrifiants en temps normal mais dans ce monde, ils devaient certainement égaler Luminion et Gariatron eux-mêmes…
-Enfin, si j’ai voulu participer aux jeux, c’est aussi pour connaitre notre vrai potentiel puisque dans ce monde, les compteurs sont remis à zéro pour la plupart d’entre nous et aller affronter Armageddon et les démons sans même savoir de quoi nous sommes capables serait du suicide.
-Tu calcules vraiment tout à l’avance, c’est incroyable…
-Que veux-tu Drago, il faut bien être un peu prévoyant, surtout quand on côtoie Angéla tous les jours.
Nous éclatâmes de rire tous les deux sans savoir pourquoi mais rien qu’évoquer Angéla et penser à ce qu’elle aurait fait dans cette situation suffisait à chasser toute la pression. C’était vraiment une qualité que j’enviai chez elle : être capable de se détacher de la réalité lorsque la situation devenait intenable, qualité que je n’avais pas réussi à obtenir ni dans mon passé, ni dans mon présent.
Sur ces belles paroles, nous rangeâmes rapidement nos affaires avant de descendre prendre un diner rudimentaire pour nous mais dans lequel Maximus semblait avoir mis toute son énergie. Le monstre me faisait un peu pitié à présent tant il avait l’air de nous craindre et, même lorsque je lui dis d’être moins solennel, il n’en fit rien.
Heureusement, de nombreux autres esprits n’étaient pas comme lui et nous adressaient la parole normalement à présent, comme si nous étions des habitués et nous passâmes finalement une soirée agréable malgré le départ bancal que nous avions eu en arrivant et nous obtînmes même l’adresse de la mairie devant laquelle nous étions certainement passés plusieurs fois sans la remarquer…
Après le diner, June proposa de sortir faire un tour en ville, histoire de ne pas avoir à chercher encore la mairie le lendemain avec la foule.
La soirée était calme et fraiche et dans le ciel brillaient des milliers d’étoiles autour d’une lune blanche comme la neige et je me mis à rêvasser. Etait-ce les mêmes étoiles que celles illuminant nos mondes qui scintillaient ? Etrangement, je reconnus certaines constellations mais d’autres ne me disaient rien, même en ayant retrouvé la mémoire. Et il y avait ce trou béant également d’où émanait un mince filet de lumière bleutée descendant sur le monde des esprits comme un fil infiniment fin reliant nos trois mondes. Il allait falloir penser à ramener Angéla et les autres qui ne devaient certainement pas comprendre l’origine de ce phénomène dans le ciel et qui ne devaient donc certainement pas comprendre qu’il s’agissait d’un portail.
Je reportai mon attention sur la ville endormie. Il n’y avait plus personne dans les rues et seul le bruit de nos pas résonnait entre les chaumières, éteintes pour la plupart. Je me serais vraiment cru dans un petit village de campagne de notre monde mais deux ou trois siècles plus tôt.
Nous marchâmes ainsi tranquillement sous le clair de lune et la lumière des lampadaires sans vraiment nous soucier d’où nous allions, découvrant simplement ce monde si similaire et en même temps si différent du notre…
Finalement, nous arrivâmes sur la place que nous avaient indiqué les esprits. Il n’y avait pas grand-chose à part le grand bâtiment de la mairie qui ressemblait à tous les autres bâtiments à l’exception de l’inscription sur la façade, et au centre de la place se dressait une petite fontaine sur laquelle était sculptée un petit ange crachant de l’eau.
Avec June, nous nous assîmes sur le rebord pour faire une pause et, après quelques minutes dans le silence à regarder le ciel noir, cette dernière me posa une question qui me déconcerta sur le moment.
-Dis-moi Drago, ce Fuji Makoto que vous combattiez dans l’autre monde, connais-tu ses véritables intentions ?
-Je n’en ai aucune idée ; répondis-je sincèrement. Tout ce que je sais, c’est qu’il travaillait pour Hélios auparavant et qu’il a envoyé plusieurs fois des hommes de main pour me tuer. J’imagine qu’il a dû être galvanisé par les promesses d’Hélios.
-C’est ce que je pensais aussi mais…j’y ai réfléchi et je penche plutôt vers autre chose.
-Vraiment ? M’étonnai-je.
-Je n’en suis pas certaine mais je pense qu’il n’est pas simplement mu par un désir de conquête. Son but était de prendre possession de votre ville mais…pourquoi la vôtre ?
-Et bien…parce que j’habitais là et que j’étais sa cible ; hasardai-je.
-Entre autres oui, mais il n’y avait pas que ça. Je suis persuadée que son but premier était de prendre possession du laboratoire de ton père et c’est pourquoi il avait besoin non seulement de t’éliminer mais en plus de prendre possession de la ville suffisamment longtemps pour reconstruire la machine.
Je fronçai les sourcils. Il était vrai que jusque-là, j’avais cru qu’il ne s’agissait que d’un simple mégalomane avide de pouvoir mais maintenant que June le faisait remarquer, c’était vraiment étrange qu’il ait continué à attaquer la ville après mon départ.
-Donc pour toi, son but premier était d’utiliser le transporteur interdimensionel pour se rendre dans le monde des esprits ?
-Oui, c’est ce que je pense mais je serais incapable d’en donner la véritable raison. Peut-être est-ce bien par avidité de pouvoir, peut-être est-ce autre chose, nous ne le saurons que lorsque nous recroiserons sa route.
Le raisonnement de June me laissa une fois de plus bouche bée. Même si elle n’agissait que rarement et laissait plutôt Angéla se battre, elle était certainement celle qui était la plus à même de débloquer des problèmes insolubles sans même avoir à lever le petit doigt et ce qu’elle avait dans notre monde le prouvait. Je ne pouvais le nier : j’admirais vraiment son intelligence.
Nous rentrâmes peu de temps après et nous nous séparâmes chacun dans nos chambres puis je m’endormis rapidement, lessivé par cette journée. Et dire que moins d’un jour avant nous étions en train d’affronter Fuji Makoto…tout cela me paraissait déjà si lointain…

Le lendemain, je me réveillai aux aurores et, après une douche froide, je descendis au rez-de-chaussée de l’auberge qui était déjà bien animée à cette heure matinale. Les habitués étaient déjà là et Maximus servait des petits déjeuners dans tous les sens à l’aide de ses six bras. Cependant, lorsque je le saluai, ce dernier s’arrêta immédiatement dans sa tâche pour se concentrer sur moi, oubliant d’un seul coup tous ses autres clients.
-Bonjour Monseigneur, j’espère que vous avez passé une bonne nuit ! S’écria-t-il tellement fort que je dus me boucher les oreilles pour ne pas devenir sourd.
-Monseigneur ? M’étranglai-je. Qu’est-ce que c’est que ces bêtises encore ?
-Je cherchais simplement un titre pour mon client le plus prestigieux, mais si cela ne convient pas, je peux…
-Drago ira très bien ; le coupai-je, commençant à laisser mon ancien moi reprendre le dessus.
-O…Oui, compris !
Je soupirai et je me contentai de commander un petit déjeuner local qui ressemblait à des céréales de mon monde, un peu plus sucrés mais pas mauvaises. June descendit quelques minutes plus tard et une fois de plus, Maximus fit des courbettes jusqu’à ce que je lui décoche un regard noir qui le stoppa net.
-Bon, Drago, j’ai réfléchi un peu cette nuit pour les jeux olympiques ; déclara-t-elle à peine assise.
-Tu ne t’arrêtes donc jamais de penser, pas même la nuit ? Raillai-je.
-Quand je n’arrive pas à dormir, il faut bien que je m’occupe ce n’est pas ce qui nous intéresse. Je pense qu’il vaut mieux éviter de crier partout que nous sommes humains. Inscrivons-nous en tant qu’esprit de duel sinon cela risque de provoquer des confusions chez les autres participants.
-Des esprits de duel ? Répétai-je, étonné. Et comment veux-tu que nous fassions croire un truc pareil avec nos vêtements ?
-Tu as bien acheté d’autres vêtements hier non ? Il suffit de les mettre et tu ressembleras à n’importe quel monstre guerrier ; me répondit-elle en haussant les épaules.
Je n’étais pas spécialement emballé à l’idée de porter une armure ou un autre accessoire farfelu mais…je n’avais pas vraiment le choix. Le raisonnement de June se tenait…
J’acquiesçais donc et, après avoir fini nos céréales et retrouvé Ladd à la sortie qui était d’une humeur massacrante comme toujours. Moi qui pensais que le fait de retrouver son monde allait le calmer un peu, je me trompais lourdement apparemment.
-Bon, avant de nous inscrire aux jeux, il faudrait que nous ramenions Angéla et les autres parce que je doute qu’une équipe de trois soit acceptée ; déclara joyeusement June en regardant le trou béant dans le ciel.
-De deux ; rectifia Ladd d’une voix glaciale.
-Tiens, vous vous inscrivez aux jeux vous aussi, les grands esprits se rencontrent on dirait ; Lança une voix ironique dans notre dos. Et je dis cela sans mauvais jeu de mot évidemment.
Nous nous retournâmes et j’écarquillai les yeux en reconnaissait la personne qui se tenait en face de moi. Il s’agissait de l’ancienne présidente du club de duel de Darksky, une grande fille aux cheveux rouges comme les flammes et aux yeux turquoise portant un long manteau vermillon.
-Enfin, je ne sais pas si c’est flatteur que vous ayez eu la même idée que Saya ; railla la rousse.
-Mi…Miyako…Bégayai-je, ayant encore du mal à en croire mes yeux.


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3406
Points : 3881
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Ven 17 Mar - 17:47

je te dirais mon ressenti apres les news que je vais faire ( yen a un bon paquet ouille )



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1914
Points : 1935
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Stairway to heaven

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Ven 17 Mar - 18:07

@mentali71 a écrit:
je te dirais mon ressenti apres les news que je vais faire

On dit ''RESSENTIMENT'' et pas ''RESSENTI'' ! (désolé mais je sors d'une épreuve littéraire et je suis à cran)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3406
Points : 3881
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Sam 18 Mar - 18:35

alors je sui plutot content du coup du pouvoir dfans le monde des esprit et patati et patata mais sa me rappelle mar et autre trucs comme dreamland et le twist avec miyako yahou



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4699
Points : 4928
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 19 Mar - 18:05

ah je sais pas j'ai pas vu dreamland :3


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3406
Points : 3881
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 19 Mar - 18:45

un manga ou le heros la nuit se retrouve projeté dans dreamland et il gagne le pouvoir du feu et apres je sais plus la suite j'ai plus suivi



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4699
Points : 4928
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Mer 22 Mar - 21:41

Chapitre 10 : Les jeux Olympiques

https://www.youtube.com/watch?v=8zj0eWxRYU4

Les discussions allaient bon train dans le salon en cette heure tardive de la nuit. Miyako était accoudée sur la table, les yeux à moitiés fermés et se demandant visiblement ce qu’elle faisait là, de même qu’Hiroki à sa droite qui, bien que réveillé, semblait avoir été tiré du lit de force à en juger par les cernes creusant son visage. De l’autre côté se trouvait Nagisa et Sunohara en pleine discussion sur l’aménagement du futur apparemment du jeune homme en ville. Apparemment, avoir été convoqués à minuit ne semblait pas les intriguer plus que ça. Enfin Saya et Darksky se chamaillaient comme à leur habitude tandis que Marie observait la scène avec amusement.
Je soupirai. Seule Iori était préoccupée par ce qu’il se passait et jetait régulièrement des petits coups d’œil inquiets par la fenêtre en direction du trou qui s’était ouvert dans le ciel. Je n’étais vraiment pas rassurée non plus. Je sentais que quelque chose de très grave était en train de se tramer dans l’ombre et les paroles de mon père n’arrangeaient rien…
-Est-ce que vous pourriez vous concentrer cinq minutes ? Finis-je par râler en abattant mon poing sur la table, exaspérée.
-Et est-ce que tu pourrais nous expliquer ce qu’on fait là avant ? Répliqua Miyako en baillant. Et j’espère que vous avez un motif valable toutes les deux pour réveiller les gens à minuit.
-Tu n’as pas vu le trou dans le ciel en venant ? S’étonna Iori.
-Ah, ce truc là…En effet, c’était bizarre mais on a vu tellement de choses bizarres ces derniers temps que plus rien ne m’étonne tu sais ; soupira la rousse.
-Et donc, vous savez ce que c’est ? Reprit Nagisa, d’un air perdu. Est-ce que ça a un rapport avec les démons ou Armageddon ?
-On ne peut pas le dire pour le moment avec certitude mais ce que nous savons, c’est qu’il s’agit d’un portail vers le monde des esprits.
Toutes les personnes présentes dans la pièce recentrèrent immédiatement leur attention sur nous à ces mots et écarquillèrent les yeux.
-Un…Un portail vers le monde des esprits ? S’étrangla Hiroki. Qu’est-ce que tu nous chantes là Laura ? Et comment peux-tu le dire avec certitude ?
-On ne peut pas le dire avec certitude ; lui répondit Iori. Cependant, il dégage la même énergie que les portails qu’utilise Hélios pour se déplacer.
-Mais ces portails n’étaient-ils justement pas condamnés d’après ce que j’ai compris ? Intervint Sunohara, légèrement déconcerté.
-Je…Je n’ai pas plus d’information que vous ; s’excusa mon amie. A vrai dire, je ne sais même pas combien de temps il restera ouvert.
-Dans ce cas-là, qu’est-ce qu’on attend ? On saute dedans et on va chercher Hélios et Armageddon pour mettre une bonne fin à toutes ces histoires ! S’exclama Saya en levant le poing d’un air enthousiaste, ce qui lui valut une tape de la part de Darksky.
-Bonne idée, comme ça on saute dans l’inconnu sans même savoir ce qui nous attend ; railla-t-il.
-C’est peut-être notre seule chance ! Protesta la blonde. Prêt ou pas, parfois il ne faut pas réfléchir et simplement foncer !
-Enfin, « parfois » est un grand mot pour toi ; rétorqua Miyako avec sa bonne humeur habituelle. Même si je serai de son avis pour une fois. Il faut saisir notre chance.
-Mais Ma…Saya a raison ; rajouta Iori déterminée. Il se peut que demain le portail se soit refermé, condamnant tout accès au monde des esprits.
-Même en sachant cela, je ne pense pas qu’il soit raisonnable de foncer tête baisser alors que Darksky est en pyjama et qu’Hiroki a des cernes plus gros que ses yeux ; lui répondit Sunohara, tentant de parler rationnellement.
-Mais…comme le dit Iori…c’est peut-être notre seule chance de nous rendre dans le monde des esprits ; lança Nagisa d’une petite voix.
-Et toi Laura ? Qu’en penses-tu ? Me demanda Hiroki qui avait réussi à garder son calme. Personnellement, je m’en fiche tant que je peux arriver à mes fins mais j’ai fait une promesse donc je ne peux que m’aligner sur Miyako.
Pour être franche, j’étais pour partir immédiatement dans le monde des esprits mais pour une raison différente de celle des autres. Je savais que mon père et Arthur étaient là-bas et il fallait que je les rejoigne.
Même si mon père était aussi mauvais que moi pour exprimer ses sentiments, je savais qu’il était sincère en me disant qu’il allait reconstruire notre famille. Après tout, comme il l’avait dit lui-même, il n’avait toujours œuvré que pour notre bien à tous les quatre et je le savais même si je refusais de l’admettre. La moindre des choses que je pouvais faire à présent pour le remercier et m’excuser, c’était de l’aider, tout comme je l’avais aidé à accomplir sa vengeance deux ans plus tôt.
J’allais m’exprimer à mon tour et déclarer que je m’alignais sur Saya lorsque Marie, qui n’avait pas encore dit un mot de la soirée, prit la parole.
-Et est-ce que je peux savoir pourquoi on tergiverse de la sorte ? Gémit-elle. Ceux qui veulent attendre pour partir s’épuisent et ceux qui veulent partir perdent du temps en ce moment.
-Et qu’est-ce que tu proposes alors ? De nous séparer en deux groupes ? Ricana Hiroki.
-Oui…Mais non. Je pensais simplement que vous pourriez tous rester dormir ici pendant qu’Arnold surveillera le trou et nous préviendra s’il détecte un changement ; lui répondit-elle en haussant les épaules.
-Arnold ? Répéta Darksky, sceptique. Nous ne pouvons quand même pas le faire veiller toute la nuit, il faudrait instaurer des tours de garde et…
-Laissez-moi m’en occuper monsieur ; déclara soudain mon majordome sortant de la cuisine, faisant sursauter tout le monde.
-Tu es sûr que ça ira ? M’inquiétai-je pour le vieil homme.
-Ne vous fiez pas à mon apparence mademoiselle Laura, je suis encore capable de faire des nuits blanches même à mon âge.
Personne ne trouva d’objection à cela, pas même Hiroki qui semblait très peu enthousiaste à cette idée. Saya, au contraire, poussa un cri de joie et prit Iori et Nagisa dans ses bras en criant qu’elle allait pouvoir faire sa soirée pyjama toute la nuit tandis que Miyako soupira et se leva sans ajouter un mot. Sunohara regarda Darksky, un peu perdu, ce à quoi mon ami ne répondit qu’en levant les yeux au ciel pendant que sa sœur souriait bêtement, visiblement fière d’avoir organisé cette fête impromptue.
C’est ainsi que tout le monde resta à la maison ce soir-là. Heureusement que le manoir de Darksky comportait de nombreuses chambres que je doutais fortement que la mienne, celle de Marie et celle de Darksky aient pu accueillir tout ce beau monde.
Nous ne trainâmes cependant pas beaucoup après la fin de la réunion et chacun gagna la chambre qui lui était attribué à l’exception de Saya qui avait déjà entrainé Iori et Nagisa dans ses délires mais je n’avais plus la force de leur crier dessus et visiblement Miyako non plus, si bien que nous les laissâmes là, espérant simplement qu’elles seraient encore vivantes le lendemain.
A peine fussé-je arrivée dans ma chambre que je m’écroulai sur mon lit, encore toute habillée, lessivée par les événements de la journée et je m’endormis presque instantanément.
Le lendemain, quelques rayons matinaux vinrent me réveiller en me chatouillant le visage. Il faisait beau à l’extérieur et le trou dans le ciel, bien que peu visible à cause de quelques nuages, était heureusement toujours là et je fus tout à coup contente que Marie ait été là, sans quoi nous aurions foncé tête baissée dans l’inconnu.
Après une douche rapide et m’être habillée d’une simple chemise blanche et d’un jean noir pour la journée qui promettait une fois de plus d’être longue, je descendis dans le salon et je Sunohara qui tentait tant bien que mal de réveiller Saya qui dormait sur le canapé. Iori et Nagisa avaient dû profiter de la première occasion pour filer.
-Laisse-la dormir, c’est déjà impossible de la réveiller en cours, alors là tu perds ton temps ; lui lançai-je en guise de salutation.
-Ah, Laura, c’est toi. Je ne t’avais pas entendue arriver ; sursauta-t-il.
Je ris légèrement, d’assez bonne humeur en ce début de journée qui commençait plutôt bien en comparaison avec le cinéma de la veille.
-Nous sommes les premiers levés ? Lui demandai-je en prenant quelques céréales dans la cuisine.
-Non, Nagisa est partie expliquer la situation à l’oncle et au vieux de bonne heure et tu viens de manquer Miyako qui est aussi allée prévenir sa mère. J’ai aussi vu Hiroki partir mais je ne sais pas où il est allé par contre.
-Et Arnold ? Toujours en train de faire le guet ?
-On dirait bien ; me répondit le blond en souriant. Mais j’imagine que c’est bon signe si rien n’a changé.
Darksky descendit quelques secondes plus tard, la tête dans les choux comme chaque matin et fut rapidement suivi de Iori, bien plus fraiche que lui malgré sa fête improvisée. Marie, quant à elle, émergea du second salon où elle s’enfermait pour s’entrainer au violon.
Nous prîmes un petit déjeuner consistant, tout en évitant soigneusement de parler du trou dans le ciel pour ne pas raviver les débats sans fin puis, vers onze heures, après avoir préparé quelques affaires comme de la nourriture, des vêtements et des médicaments pour la route et réveillé Saya, nous nous dirigeâmes tous vers la falaise, laissant la garde de la maison à Arnold.
-Au fait Laura, pourquoi allons-nous là-bas ? Me demanda alors Sunohara.
-Histoire d’être discrets ; lui répondis-je. Je ne pense pas que disparaitre aux milieu de tout le monde soit très rassurant pour les habitants, déjà qu’il y a ce trou dans le ciel…
En vérité, ce n’était pas la seule raison. Lorsque j’étais partie en Angleterre, j’étais venue sur cette même falaise, comme à chaque fois que je devais affronter l’inconnu, si bien que, pour moi, retourner là-bas avant un grand voyage était devenu une sorte de porte bonheur. Darksky devait certainement penser la même chose que moi. Après tout, ce lieu était le symbole de notre rencontre à tous les deux.
Lorsque nous arrivâmes au sommet, je vis que Miyako était déjà arrivée et fixait l’horizon en nous tournant le dos, les bras croisés, son long manteau cramoisi flottant élégamment dans le vent, se confondant avec ses cheveux de feu. Apparemment, elle avait également fait ses provisions à en juger par le petit sac posé à ses pieds.
Lorsqu’elle nous entendit arriver, la rouquine tourna légèrement la tête dans notre direction et nous lança un regard noir.
-Ça ne se fait pas de donner un rendez-vous à quelqu’un et de le faire attendre, vous savez ?
-Content de faire le voyage avec toi aussi ; lui répondit Darksky, ignorant sa pique.
L’ancienne présidente soupira et ramassa son sac pour venir se mettre à notre niveau.
-J’espère que tout cela sera vite réglé. J’ai réussi à obtenir une permission de la part du président du conseil mais le connaissant, d’ici deux jours il aura oublié.
Je ne pus m’empêcher d’esquisser un sourire. Miyako était peut-être la seule à avoir les pieds sur terre dans le groupe, tous les autres avaient totalement oublié de prévenir le lycée…
Nagisa arriva quelques secondes plus tard, essoufflée par la montée et accompagnée d’Hiroki qui avait l’air aussi aimable qu’à son habitude.
-Bon, qu’est-ce qu’on attend ? Grogna ce dernier, les mains dans les poches.
-Avant de partir, j’aimerais faire une annonce ; déclara Iori.
Nous nous tournâmes tous vers la jeune fille, intrigués. J’étais d’autant plus étonnée en connaissant son aisance à l’oral lorsqu’elle parlait à une ou deux personnes, alors la voir prendre la parole d’elle-même pour s’adresser à un groupe signifiait soit qu’elle avait pris un coup sur la tête pendant la fête avec Saya et Nagisa, soit la situation était plus grave que je ne le pensais…
-Il y a quelque chose que vous devez savoir avant de partir dans le monde des esprits, cela concerne vos aptitudes physiques.
-Nos…aptitudes physiques ? Répéta Nagisa sans comprendre.
-Oui, j’ai fait quelques études et j’ai cru comprendre que dans ce monde, nous serons capables d’utiliser les pouvoirs de nos monstres comme s’ils étaient les nôtres.
Tout le monde – part moi qui le savais déjà – s’étrangla en entendant cela et même Miyako sourcilla mais Iori reprit avant que quiconque n’ait pu demander quoique ce soit.
-Pour faire simple, nous posséderons tous les mêmes pouvoirs qu’Hélios à quelques variations près. Ne me demandez pas de vous expliquer, ça serait trop compliqué et nous n’avons pas le temps.
-Des pouvoirs d’esprit de duel…intéressant ; marmonna Hiroki avec un léger sourire.
-Je n’ai pas vraiment de lien avec le jeu mais j’imagine que même un humain lambda doit posséder un potentiel caché au fond de lui ; se demanda Sunohara, sceptique.
-Mais nous parlerons de cela une prochaine fois, il est temps de partir.

https://www.youtube.com/watch?v=66SfrmwXOZY

Iori sortit de sa poche une petite boite semblable à celle que nous avions utilisée pour nous rendre dans l’autre monde et demanda à tout le groupe de s’écarter puis posa sa machine au sol. A peine celle-ci fut-elle en contact avec la pierre qu’elle se mit à clignoter et un puissant jet de lumière fusa vers le ciel, droit vers le trou. Un éclair nous éblouit lorsque le faisceau entra à l’intérieur et la falaise devant nos yeux commença à se déformer lentement puis une sorte de déchirure apparut et Nagisa sursauta lorsqu’elle put apercevoir une sorte d’arbre de l’autre côté.
-La…la falaise…elle disparait ! Bégaya-t-elle.
-Non, elle ne disparait pas ; lui répondis-je calmement. C’est le monde des esprits qui apparait.
La fente s’élargit progressivement en projetant quelques éclairs jusqu’à être assez grande pour nous laisser tous passer et se stabilisa.
De l’autre côté se trouvait l’endroit où tout allait se jouer, l’endroit où j’allais retrouver Arthur et mon père, l’endroit où les démons allaient affronter Armageddon, l’endroit où tout allait se terminer.
-Il est temps d’y aller ; déclara Iori.
Mon amie traversa le portail sans aucune hésitation et nous la vîmes de l’autre côté, exactement comme si elle avait passé une simple porte. Miyako prit sa suite sans hésiter, accompagnée d’Hiroki. Sunohara et Nagisa se lancèrent des regards inquiets mais furent obligés de travers lorsque Saya lui poussa avec une grande tape dans le dos.
Il ne restait plus que Marie, Darksky et moi sur la falaise et je me retournai une dernière fois pour regarder la ville en contrebas. Je me souvins alors de ma dernière venue ici, avant mon départ en Angleterre et ma gorge se noua. Non…j’allais définitivement revenir. Il était hors de question d’échouer.
Devant mon inquiétude, Darksky prit ma main et me lança un sourire rassurant comme lui seul en avait le secret.
-Ce paysage va me manquer à moi aussi ; déclara-t-il. Mais à notre retour, nous aurons toute les occasions que nous voudrons de revenir ici.
J’allais lui répondre mais Marie vint briser ce moment en lui donnant un grand coup de pied dans le dos qui l’expédia de l’autre côté et je ne pus m’empêcher d’éclater de rire. Pour une fois que Darksky tentait de dire quelque chose d’intelligent, voilà que Marie cassait ce moment et qu’il finissait encore le nez dans la poussière. J’avais un peu pitié pour lui quand même.
-Je te rappelle qu’on a un duo à terminer pour la fin de l’année donc non, vous devrez attendre un peu avant de perdre votre temps ici ; s’exclama sa sœur en gonflant les joues.
-Je n’ai pas oublié ; la rassurai-je avec un large sourire.
Marie fronça les sourcils, visiblement peu convaincu et franchit le portail à son tour. Jetant un dernier regard vers la mer scintillante sous les rayons du soleil de midi, je rejoignis le groupe de l’autre côté.


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1914
Points : 1935
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Stairway to heaven

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Mer 22 Mar - 23:07

Un extrait plutôt normal, je ne vois pas tellement ce qu'on pourrait dire dessus ... à part que Darksky est vraiment celui qui se prend le plus de descriptions un peu négatives dans la face ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4699
Points : 4928
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Mer 22 Mar - 23:31

oui c'est vrai que maintenant que tu le dis, il est pas beaucoup complimenté le pauvre darksky alors que c'est quand même laura qui parle et qu'elle est censée sortir avec lui mais bon x)


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1914
Points : 1935
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Stairway to heaven

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Jeu 23 Mar - 16:13

ah ... les relations de couples ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mentali71

avatar

Messages : 3406
Points : 3881
Réputation : 5
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 26
Localisation : tu vois chalon sur saone ? gg tu m'as trouvé

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Jeu 23 Mar - 18:35

bon bon bon etyant pris par la preparation du sac et etant donné qu'au mois d'avril je serais une journée absent pour opération tympanique miayoko continue de lancer des pique ah ok marie qui derange un moment romantique perso je suis pas étonné le seul point qui m'etonne c'est les jeux olympique : quels epreuve on va avoir ? saute mouton , les lancer de tronc , ski nautique danse ecossaise ?



 "Tsudoishi negai ga aratani kagayaku hoshi to naru! Hikari sasu michi tonare! Shinkuro Shoukan! Hishouseyo, Sutādasuto Doragon!"
"Ouja no Kodou, Ima Koko ni Retsu wo Nasu. Tenchi Meidou no Chikara wo Mirugaī! Shinkuro Shoukan! Waga Tamashī, Reddo Dēmonzu Doragon!

"Kuroki Senpū yo! Himetaru Omoi wo sono Tsubasa ni Genshutsu seyo! Shinkuro Shoukan! Maiagare, Burakkufezā Doragon!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1914
Points : 1935
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Stairway to heaven

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Jeu 23 Mar - 19:21

J'imagine bien toute une série d'épreuves physiques qui seront sympa à lire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4699
Points : 4928
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Sam 25 Mar - 15:12

on verra bien pour les jo mais ca sera pas des sports d'intellectuels, je vous préviens x)

Une vaste prairie s’étendait à perte de vue tandis qu’à l’horizon se dessinaient les sommets de quelques montagnes traversant une fine couche de nuages. Le ciel était bleu dans le ciel et un fort soleil en tout point similaire au notre tapait sur nos têtes. Derrière nous, il y avait une petite forêt d’arbres ressemblant vaguement à des chênes mais je ne pouvais pas le confirmer à cette distance. Enfin, derrière la forêt, je pouvais distinguer une sorte de ville, à quelques centaines de mètres de notre position.
Le monde des esprits n’était pas, comme beaucoup le pensaient, un monde étrange et mystérieux. Il possédait les mêmes caractéristiques que le nôtre, le même ciel, le même soleil, les mêmes étoiles et la même terre. Seuls les habitants et la végétation différaient.
Tous mes amis s’étonnaient de cela et regardaient les alentours avec des yeux ronds de surprise. Quant à moi, je me sentais un peu nostalgique en revenant ici. La dernière fois que j’étais venue, c’était avec Hélios, alors que je craignais encore la malédiction d’Ouroboros, un an auparavant.
Et puisque je pensais à cette malédiction…en mettant les pieds dans ce monde, j’avais immédiatement senti mes forces se décupler et la présence de Trishula dans mon esprit était bien plus forte également. Comme l’avait dit Iori, et comme j’avais pu le constater moi-même, ce monde altérait nos capacités et nous conféraient les pouvoirs de nos esprits de duel.
J’avais néanmoins toujours quelques appréhensions, pas à cause de la malédiction mais au contraire, parce que j’avais peur de ne pas maitriser mes nouveaux pouvoirs. Après tout, à peine avais-je obtenu la fusion parfaite que j’étais repartie dans mon monde. Allais-je être capable de déployer toute ma puissance si la situation l’exigeait alors que je n’en connaissais pas moi-même les limites ?
Je fus interrompue dans ma réflexion par le cri de surprise de Nagisa derrière moi et, me retournant, je sursautai et je reculai vivement en voyant une boule de feu dans sa main, en lévitation.
-Euh…Iori, est-ce que c’est normal ça ? Demanda la brune d’une petite voix.
-Je…je crois oui ; lui répondit notre spécialiste néanmoins tout aussi étonnée que moi.
-Et…Comment est-ce que je l’éteints ? Continua Nagisa, d’un air ennuyé.
Sans laisser le temps à Iori de répondre, je m’approchai de la jeune fille et je pris sa main dans la mienne, étouffant sa flamme avec le froid émanant de ma propre paume. Lorsque je desserrai ma prise, tout était redevenu normal.
-Co…Comment as-tu fait ça ? S’étrangla Darksky.
Miyako soupira à ma place et Darksky la regarda, toujours sans comprendre. Parfois, je me demandai s’il le faisait exprès ou s’il était simplement très long à la détente mais nous n’avions pas vraiment le temps de nous attarder avec lui.
-Bon, et bien maintenant que nous sommes là, que faisons-nous ? Demanda alors Hiroki, agacé par tant de remue-ménage pour pas grand-chose.
-Nous sommes venus pour trouver Hélios il me semble, non ? Lui répondit Sunohara en croisant les bras sur son torse. Dans ce cas, c’est la première chose que nous devrions faire avant d’envisager autre chose.
-Parce que tu as une idée de par où commencer les recherches ? Railla Marie. Ce monde est aussi grand que le nôtre.
-Il doit se trouver au temple de Sophia ou à l’arbre des Naturia ; répondis-je spontanément.
Tous les regards se tournèrent vers moi. Evidemment, ils devaient se demander comment je pouvais posséder une telle information mais leur expliquer aurait été trop long et je me contentai de continuer sur ma lancée.
-Je pense qu’un tour en ville ne nous ferait pas de mal, histoire de savoir où nous nous trouvons précisément pour ensuite nous diriger vers ces endroits-là.
-Bah dis-donc Laura, tu as l’air d’en connaitre un rayon sur ce monde ! S’exclama Saya, presque impressionnée. C’est toi le chef, nous te suivons !
Sur cette intervention spécialement pertinente de Saya, nous nous mîmes en route vers la ville. Le groupe ne parla que peu en marchant, préférant admirer le paysage assez singulier qui s’offrait à nous, même si Hiroki semblait préférer marcher la tête baissée et les mains dans les poches et que Miyako regardait droit devant elle, comme perdue dans ses pensées. Sunohara et Nagisa quant à eux s’étonnaient de tout et s’arrêtaient régulièrement pour observer de plus près, comme deux enfants faisant leur première balade en forêt. Je souris en pensant que ces deux-là étaient vraiment bien assortis, contrairement à Miyako et Hiroki qui étaient comme le jour et la nuit.
Saya s’amusait avec Marie à l’arrière, testant au passage leurs pouvoirs sur les arbres et je vis deux trois rayons de lumière blanche exploser dans le ciel et de nombreuses branches tomber au sol, découpées Marie.
Avec Darksky et Iori, nous marchions devant. La jeune ne semblait néanmoins pas sereine et regardait constamment à droite et à gauche, comme si elle sentait qu’un danger nous guettait mais Darksky marchait nonchalamment, profitant du paysage. Quant à moi, j’essayais d’imaginer la suite des événements mais, j’avais beau faire fonctionner mon imagination, je n’arrivai pas à prédire ce qui allait nous tomber dessus ensuite et je pense que jamais je n’aurais pu prédire ce qui arriva réellement…
Lorsque nous arrivâmes en ville après cinq minutes de marche, nous tombâmes sur de nombreux esprits de duel sortant et rentrant dans un flux continu et nous nous arrêtâmes un instant en voyant une troupe de chevaliers portant l’un des leurs qui était visiblement inconscient.
Evidemment, il fallut que Saya se mêle une fois de plus de ce qui ne la regardait pas et la blonde alla aussitôt à leur rencontre, car « ils avaient l’air amusants » disait-elle et nous n’eûmes d’autre choix que de la suivre. Au mieux, ils pouvaient nous renseigner sur notre position…
Cependant, lorsque la blonde leur adressa la parole, ces derniers reculèrent vivement et laissèrent tomber le blond dans le coma sur le sol.
-Diantre, encore des gens bizarres ! S’exclama celui qui semblait être le chef avec sa cape et sa couronne. Que voulez-vous à ces petits chevaliers de nous ?
-Seigneur Artorigus, j’ai le regret de vous annoncer qu’on dit « que nous voulez-vous » ; le corrigea un de ses camarades.
-Diantre Bedwyr, ce n’est pas à moi que tu vas apprendre à parler, je suis ton ainé ! Rétorqua le roi.
-Dites les gars, est-ce que je peux savoir pourquoi votre ami est dans le coma ? Il y a de la bagarre en ville ? Les interrompit Saya.
-Parbleu, non mais hier il y en avait ! Une blonde et un blondinet qui ont défié ce petit champion et qui ont brisé ce petit corps de lui !
-Ils ont brisé ce petit corps de lui ! Reprirent en cœur tous les autres chevaliers.
Je restai bouche bée devant un spectacle aussi ridicule. Je n’avais juste rien à redire tant ce tableau était caricatural des supporters de foot alcoolique et je n’étais pas la seule dans le groupe à ne pas savoir où se mettre en présence de ces chevaliers.
-Champion ? Répéta Saya intriguée. Quel genre de champion ?
-Medraut doit concourir pour les jeux olympiques de cette année et c’est notre champion.
Je serrai les dents dès que j’entendis les mots « jeux olympiques » et Darksky sursauta, ayant pensé visiblement à la même chose que moi tandis que les yeux de Saya commencèrent à se remplir d’étoiles. Evidemment les chevaliers n’en restèrent pas là et en rajoutèrent une couche.
-La concurrence risque d’être rude cette année, il parait qu’il y aura des adversaires très puissants mais nous n’abandonnerons pas, pour l’honneur de dame Hakaze !
-Pour l’honneur de Dame Hakaze ! Répétèrent-ils tous en chœur et en levant leurs épées.
Seul le dénommé Bedwyr ne se prêta pas au jeu et se prit la tête dans les mains d’un air fatigué. Voyant qu’il était le seul à avoir l’air un minimum intelligent, je lui demandai où nous nous trouvions exactement, espérant une réponse plus intelligente que celle qu’auraient pu apporter ses camarades.
-La tribu des Naturia ? Vous en êtes très loin ; s’étonna-t-il. Nous sommes sur le continent xyz. Ce dont vous nous parlez se trouve sur le continent Synchro.
Je grimaçai. Je n’imaginai pas une seconde que nous ayons pu être aussi loin de notre objectif et, sans carte de ce monde, c’était peine perdue pour retrouver Hélios. Il allait falloir nous débrouiller seuls…
-Si ce n’est pas indiscret, pourquoi avez-vous besoin de vous rendre là-bas ? Ils n’aiment pas beaucoup les étrangers vous savez.
-Nous sommes à la recherche d’un ami et nous pensions le retrouver là-bas ; répondis-je honnêtement.
-Si vous voulez mon avis, venez aux jeux, il y sera sûrement, c’est le plus grand rassemblement de ce monde et cela se passe en terre neutre donc vous serez à égale distance de tous les continents ; continua le chevalier en souriant.
-Bonne idée, on s’inscrit aux jeux ! Montrez-moi où on s’inscrit, je vous suis ! S’exclama Saya qui avait tout suivi. Je sens qu’on va bien s’amuser !
-Attends une minute Saya…commença Darksky avant de se faire interrompre.
-Ils participent aux jeux ! S’écria le roi, suivi de ses compagnons.
Les chevaliers s’élancèrent dans la ville en criant, accompagnés de Saya et prenant Bedwyr sur leur passage, nous laissant dans l’incompréhension la plus totale. Personne ne semblait avoir suivi l’affaire et, même en ayant suivi, je n’avais pas vraiment compris comment nous en étions arrivés là…
-Euh…Laura…qu’est-ce que c’est que cette histoire de jeu ? Me demanda Nagisa.
-Ne me demande pas, je n’en sais pas plus que toi mais j’imagine que ça doit être comme chez nous…
-Vous comptez vraiment vous amuser alors que nous sommes au bord du gouffre ? S’étrangla Hiroki.
-Personne n’a dit oui, Saya participera seule à ses jeux et se fera éliminer dès le premier tour ; rétorqua Miyako d’un air fatigué. En attendant, je vais trouver un endroit où attendre que toutes ces bêtises passent.
La rousse pénétra dans la ville, rapidement suivie de tout le groupe, n’ayant pas vraiment d’autre option. Nous ne pouvions tout de même pas prendre le risque de nous séparer à peine arrivés…
Heureusement, les chevaliers n’étaient pas très durs à suivre car, partout où ils passaient, tous les esprits s’écartaient et restaient figés quelques minutes tant ils étaient surpris par leur stupidité. Nous marchâmes donc une bonne dizaine de minutes dans la ville et j’en profitai pour admirer l’architecture du monde des esprits. Elle était assez rudimentaire puisque beaucoup de maisons étaient, soit en terre cuite, soit en pierre, mais étrangement il y avait aussi des bâtiments modernes en béton et en verre, donnant un mélange assez étrange, d’autant plus lorsque l’on croisait à deux minutes d’intervalle un chevalier et un cosmonaute du futur…
Soudain, Miyako s’arrêta et regarda dans une rue plus étroite que celle dans laquelle nous nous trouvions et haussa légèrement les sourcils sous l’effet de la surprise avant de s’engouffrer dans la ruelle.
Lorsque j’arrivai à mon tour au coin de la rue, j’eus un mouvement de recul lorsque je vis ce qui avait attiré l’attention de Miyako. Darksky, qui arriva après, poussa un cri de surprise, Iori ouvrit la bouche mais aucun son n’en sortit, Nagisa écarquilla les yeux et Marie esquissa un sourire amusé. Seuls Hiroki et Sunohara n’eurent aucune réaction mais c’était normal puisqu’aucun d’entre eux ne connaissait les deux personnes à qui Miyako faisait face.
-Drago ? June ? M’exclamai-je, attirant leur attention.





Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1914
Points : 1935
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Stairway to heaven

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Sam 25 Mar - 19:56

Wiiiiiiiiii !! ^^ Nagisa <3

(*ahem*) Bon sinon, je trouve les Noble Knights pas mal du tout, excepté le fait qu'ils ont un peu l'air présentés comme tous atteints sauf Bedwyr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4699
Points : 4928
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 26 Mar - 22:32

je sens que tu as aimé nagisa dans ce chapitre même si elle a pas dit grand chose :3
ils sont tous atteints les nk et encore, tu les as pas vus individuellement, entre borz qui a 2 de QI et merlin le pervers, bedwyr est a plaindre :3


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1914
Points : 1935
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Stairway to heaven

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Lun 27 Mar - 8:09

Citation :
je sens que tu as aimé nagisa dans ce chapitre même si elle a pas dit grand chose :3
Je crois que c'est évident. C'est surtout cette phrase: ''Sunohara et Nagisa quant à eux s’étonnaient de tout et s’arrêtaient régulièrement pour observer de plus près, comme deux enfants faisant leur première balade en forêt.'' que je trouve géniale.


Citation :
ils sont tous atteints les nk et encore, tu les as pas vus individuellement, entre borz qui a 2 de QI et merlin le pervers, bedwyr est a plaindre :3
Raaaah ... fallait pas le dire. Mais bon, j'ose pas imaginer les dialogues avec merlin. La table ronde ... c'était mieux avec Kaamelott plutôt que la version que tu en fais. (même si j'aime bien les différences entre les personnages)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart

avatar

Messages : 4699
Points : 4928
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 2 Avr - 17:44

Nous rejoignîmes rapidement nos deux amis mais étrangement je n’étais pas vraiment étonnée de les voir dans ce monde et eux non plus ne semblaient pas être surpris de nous rencontrer. Il y avait également un homme en armure à leurs côtés que je ne reconnus pas immédiatement mais je pouvais facilement deviner qu’il s’agissait de l’esprit de duel de Drago.
-Tiens, tiens, on dirait que nous ne sommes pas les seuls à avoir profité du portail dans le ciel je vois ; déclara June d’un air amusé. Vous venez chercher Hélios vous aussi ?
-Plus ou moins ; lui répondit Darksky légèrement déconcerté. Mais vous n’êtes que deux ? Ou sont Angéla, Ambre et Maya ?
-Dans l’autre monde. On a dû partir en vitesse sans elles à cause d’un léger contretemps ; lui répondit Drago en grimaçant.
-Quoiqu’il en soit, d’après ce que vient de nous dire Miyako, il parait que vous participez aux jeux vous aussi ? Reprit June qui n’avait visiblement pas envie d’aborder ce sujet.
-Il paraitrait oui : soupira Miyako d’un air lassé. Comme si on n’avait rien de mieux à faire que de nous amuser…
-Je voyais plus ça comme un entrainement personnellement ; lui répondit la jeune fille.
-Laisse-moi en douter ; rétorqua Hiroki de mauvaise humeur. Avec l’autre aux commandes, tout ce qu’on va réussir à faire, c’est terminer bons derniers et perdre notre temps ! J’aurais vraiment mieux fait de faire cavalier seul…
-Mais Drago, June, vous êtes déjà inscrits vous ? Leur demanda alors Nagisa.
-Non, nous y allions justement, ça vous dirait de nous accompagner ? Vous pourriez surveiller Saya comme ça ; proposa Drago.
-Puisqu’il faudra bien y passer, on vous suit ; lançai-je, déjà fatiguée de toutes ces histoires.
Notre groupe, maintenant constitué de trois personnes de plus, reprit son chemin vers la mairie de la ville. Sur le chemin, nous prîmes quelques nouvelles de Drago et des autres mais étrangement, ces derniers ne semblaient pas très disposer à en parler, comme s’il s’était passé quelque chose de grave mais qu’ils nous le cachaient. Finalement, toute la conversation tourna autour de nous et de nos activités depuis la fin de l’attaque des démons.
Nous arrivâmes devant la mairie après dix minutes de marche. Elle n’avait rien d’exceptionnelle comparée à celles que l’on pouvait trouver dans notre monde mais elle avait un certain charme dans ce paysage rempli de chaumières médiévales.
Lorsque nous entrâmes, nous nous séparâmes en deux groupes : d’un côté partirent Drago, June, l’esprit de duel, Iori et Darksky pour faire les inscriptions et accessoirement, récupérer Saya, et le reste du groupe resta dans le hall d’entrée, assez peu motivé pour courir dans tous les sens dans le but remplir des papiers à n’en plus finir.
Miyako prit immédiatement place sur l’un des bancs et sortit un livre de poche pour patienter tandis qu’Hiroki commença à faire les quatre cents pas dans la pièce, ne pouvant tenir en place. Sunohara et Nagisa sortirent pour visiter la ville d’un air enthousiaste et je fis de même avec Marie, faute d’avoir autre chose à faire.
Dès que nous fûmes à l’extérieur, la sœur de Darksky prit une grande inspiration et s’étira en baillant.
-Pourquoi courir dans tous les sens dès le matin ? Vous êtes tous bien trop stressés ; déclara-t-elle en se frottant les yeux.
Je ne trouvai rien répondre car elle avait raison. Tout le monde était sur les nerfs depuis que nous étions arrivés. Et pour cause, nous ne savions ni dans quoi nous nous étions embarqués, ni même vraiment pourquoi. Personnellement, j’avais mes propres raisons : retrouver mon frère et le faire revenir à la raison, et faire en sorte que mon père retrouve une vie normale, ce qui impliquait vaincre Armageddon une bonne fois pour toutes, mais les autres, pourquoi combattaient-ils ?
-Si tu veux savoir Laura, j’ai mes raisons également ; déclara soudain Marie, ce qui me fit sursauter.
-Arrête de faire ça Marie ! Râlai-je en rougissant à l’idée qu’elle puisse lire en moi comme dans un livre ouvert.
-Je n’y peux rien, c’est ce monde qui amplifie mes pouvoirs ; me répondit-elle en haussant les épaules.
-Quand même, évite de répondre si on ne te pose pas de question, ça évitera les crises cardiaques…
La jeune fille me regarda d’un air malicieux qui ne me disait rien de bon mais je ne pouvais rien faire pour l’en empêcher…
-En réalité, nous avons tous nos raisons ; reprit-elle. Mais c’est amusant de voir que personne dans le groupe ne se bat pour la même chose.
Je m’apprêtai à lui poser davantage de questions mais ayant déjà sûrement lu dans mes pensées, elle m’interrompit.
-Laura, ça te dirait d’aller t’entrainer un peu ? J’ai vu une sorte de stade sur le chemin ?
-Si…Si tu veux ; bafouillai-je, surprise par une telle proposition.
Marie sauta les quelques marches et reprit la route en sens inverse et je la suivis. Cependant, sur tous le trajet, je ne pus m’empêcher de réfléchir à ce qu’elle m’avait dit. Si les motivations de chacun étaient différentes, se pouvait-il que nous nous opposions un jour ou l’autre ? Cela ne m’aurait pas étonné qu’Hiroki veuille se venger de mon père en le rencontrant, ce qui allait faire de lui mon ennemi mais les autres ? Pourquoi Sunohara continuait-il le combat ? Qu’est-ce qui poussait Miyako à risquer son avenir en combattant au lieu de travailler ? Quel était le but de Marie en nous accompagnant alors qu’elle n’avait même pas participé à la bataille contre les démons ? Je n’avais aucune réponse à ces questions…
Je remarquai alors, comme l’avait dit la jeune fille, qu’il y avait sur l’une des places de la ville une sorte d’arène où s’affrontaient une espèce de minotaure et une bête ailée, sous les regards de quelques curieux.
Nous nous arrêtâmes pour regarder le combat qui ressemblait vaguement à un mélange de duel de monstres et d’arts martiaux. Le minotaure prit rapidement le dessus sur l’oiseau et le jeta hors du ring avec un cri de guerrier sous les applaudissements de la foule.
-Allez, à notre tour maintenant ! S’exclama Marie en montant sur la plateforme.
-Hein quoi ? Devant tous ces gens ? M’exclamai-je, perdant soudain l’envie de me battre.
-Et pourquoi pas ? Tu as l’habitude de livrer des duels dans des stades non ? Une petite scène comme celle-là ne devrait pas te faire peur.
Je serrai les dents. Certes, elle avait raison mais…en réalité, j’avais quelques appréhensions à combattre dans ce monde sous les yeux de tous lorsque je me rappelai de l’accueil peu chaleureux qui m’avait été réservé l’année précédente. Cependant, devant l’insistance de la jeune fille et les regards interrogateurs des spectateurs, je finis par céder et je la rejoignis.
-Bon, et maintenant ? Lui demandai-je. Qu’est-ce qu’on fait ?
Pour toute réponse, une longue épée se matérialisa dans la main de Marie et je reconnus immédiatement l’arme de son monstre favori, leyvaten puis la jeune fille m’invita à faire de même.
Je concentrai alors mon énergie en moi et j’appelai Trishula dans mon esprit. Aussitôt, une vague de froid se créa autour de ma main et je vis de la glace s’accumuler jusqu’à former une longue épée blanche que je que brandis devant moi.
-Mais…tu es certaine qu’on ne va pas se blesser en faisant ça ? M’inquiétai-je en voyant l’arme que je tenais dans la main.
-Ne t’inquiète pas Laura, j’ai simplement besoin de faire quelques exercices ; lança-t-elle avec un grand sourire.
Tout cela ne me disait rien de bon. Je n’avais vraiment pas envie de blesser la sœur de Darksky par inadvertance à cause du pouvoir de Trishula qui était décuplé dans ce monde, d’autant plus que je ne l’avais jamais vue combattre auparavant…Mais elle semblait tellement sûre d’elle que je me mis à douter de ses véritables capacités et je finis par passer à l’attaque.
Je m’élançai droit sur Marie, l’épée pointée en avant mais elle ne bougea pas d’un pouce et resta en position, comme un escrimeur attendant son adversaire. Je tentai alors de lui donner un coup en abattant mon épée sur elle mais, alors que le plat de ma lame fonçait sur sa tête, la jeune fille para mon attaque avec une facilité déconcertante.
Mon arme rebondit sur la sienne dans un bruit de métal assourdissant et je perdis l’équilibre. J’écarquillai les yeux, choquée par sa vitesse de réaction et la sœur de Darksky esquissa un sourire tout en se remettant en position alors que je titubai.
-Ca alors…Tu m’avais caché que tu savais te battre, Marie ; lui dis-je, impressionnée.
-Oh non, je ne sais pas, je te rassure. Je voulais simplement tester mon pouvoir dans ce monde.
-Je vais peut-être devoir y aller un peu plus sérieusement dans ce cas.
Mon cœur s’accéléra dans ma poitrine. Tout à coup, j’étais totalement remotivée et j’oubliai l’appréhension que j’avais à montrer mon pouvoir devant autant de spectateurs. Cela faisait longtemps que je n’avais pas combattu et pour être franche, cela m’avait un peu manqué. Savoir qu’en plus aucune d’entre nous ne risquait sa vie dans ce combat le rendait d’autant plus palpitant.
Sans prévenir, je repassai à l’attaque, visant cette fois-ci le côté gauche, là où elle était sans défense mais une fois de plus, elle réussit à parer mon attaque avec une vitesse incroyable et sans même bouger les jambes.
A partir de là, j’enchainai les feintes, les attaques frontales, aériennes et je projetai même quelques éclats de glace sur elle mais il n’y avait rien à faire, je n’arrivai qu’à ricocher sur son épée et donner des coups dans le vent alors que la sœur de Darksky n’avait pas fait un seul pas et se contentait de bouger le bras.
Après cinq minutes d’attaque sans interruption, épuisée, je plantai mon épée dans le sol et je m’appuyai dessus pour reprendre mon souffle.
-Tu es…Plutôt forte…dis-moi…Haletai-je.
-Toi aussi Laura ; me lança-t-elle amusée. Tes stratégies sont vraiment bien pensées, je comprends comment tu as pu vaincre Zorc l’année dernière.
A ces mots, je compris ce quel était le but de Marie à travers ce combat improvisé et je souris à mon tour. Elle voulait tout simplement voir si, dans ce monde, son pouvoir était assez rapide pour lui permettre d’esquiver les coups sans même lever le petit doigt et visiblement, la réponse était oui.
-Zut, je suis démasquée…Ronchonna-t-elle alors.
-Pas besoin de savoir lire dans les pensées pour te démasquer ; répliquai-je en riant. Mais je dois dire que je ne m’y attendais pas, je suis impressionnée.
-Je ne m’y attendais pas non plus, rassure-toi, je voulais simplement m’amuser un peu.
Nous éclatâmes de rire en même temps sans vraiment savoir pourquoi et la foule nous applaudit chaleureusement. Finalement, ces jeux n’allaient peut-être pas être si désagréables que ça si je pouvais ressentir cette sensation tout au long des épreuves. Et puis, Saya avait raison sur le fond, nous avions tous besoin de nous détendre un peu et quelle meilleure occasion que des jeux pour cela ?


Mon Heros <3

dialga <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honest

avatar

Messages : 1914
Points : 1935
Réputation : 3
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 19
Localisation : Stairway to heaven

MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   Dim 2 Avr - 18:02

Ca va, c'est plutôt tranquille comme extrait. L'enthousiasme de Nagisa et de Sunohara est toujours aussi génial.
Pas mal le petit combat entre Marie et Laura, même si j'aurais bien vu Marie expédier Laura par terre et elle se relève et puis ça se bat à nouveau.

Je continuerai à poster la mienne après le concours ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fic]L'Achèvement du Destin   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Fic]L'Achèvement du Destin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 15  Suivant

 Sujets similaires

-
» La RDC accède au Point d'Achèvement de l'Initiative PPTE !
» Wanted : choisis ton destin de Timur Bekmambetov
» Robert Michel - Hors-Destin - L'Agent des Ombres tome 4
» Destin d'amour
» Le Chevalier du Destin - Riders of Destiny - 1933

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Team Yume Nikki :: Discussions generales :: Créations :: Fanfiction-
Notre Team OTK
Notre Youtube
Nos Events